Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans la vie exactement autant d’occasions spéciales que nous choisissons d’en célébrer.» Robert Brault

Haut Conseil du dialogue social : Le Plan d’action stratégique soumis à une session extraordinaire

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par O.L • mardi 19 février 2019 à 19h30min
Haut Conseil du dialogue social : Le Plan d’action stratégique soumis à une session extraordinaire

C’est dans un contexte de troubles sociaux, de défis sécuritaires et économiques, dans lequel il entend jouer sa pleine partition pour un climat de paix et de progrès social, que le Haut conseil du dialogue social (HCDS) a ouvert ce mardi, 19 février 2019 à son siège à Ouagadougou, sa première session extraordinaire de l’année 2019. Cette parenthèse vise à examiner et adopter le plan d’action stratégique de l’institution.

Selon son président, Pr Domba Jean-Pierre Palm, ce moment se veut un ’’tournant décisif" dans la vie du HCDS. « Principal instrument de promotion du dialogue social, le Haut conseil du dialogue social entend dérouler sa mission pour instaurer les conditions de développement de notre pays. Cet objectif cher à notre institution ne saurait être une réalité sans une prise de mesures indispensables et nécessaires à sa bonne marche », a expliqué le président, justifiant l’impératif pour son institution de se doter d’instruments de pilotage, dont le plan d’action stratégique. Selon les responsables du HCDS, c’est par cet instrument que l’institution entend déployer ses mécanismes d’intervention sur le terrain et contribuer à l’avènement d’un climat de paix durable et de quiétude.

« Le Haut Conseil du dialogue social entend ainsi jouer sa partition en complémentarité, en harmonie et en synergie avec les autres institutions de la place, qui interviennent dans le domaine de la cohésion sociale. Le plan d’action fixe, oriente et guide nos actions sur le terrain politique, économique et social », soutient M. Palm, précisant que ce référentiel court de 2018 à 2021.

Malgré les difficultés, l’institution bouge. « Nous ne sommes pas dans les gesticulations, il faut bouger en fonction de principes et d’axes clairs, avec des objectifs précis que nous devons atteindre. Pour ce faire, il faut qu’on adopte un certain nombre d’instruments … », explique Pr Palm, informant au passage que des attaches sont en train d’être prises avec les organisations similaires dans la perspective d’une synergie d’actions pour un climat social serein. L’institution prévoit également d’établir une carte des risques ; ce qui permet d’anticiper sur certaines difficultés.

Officiellement installé en mai 2018, le Haut conseil du dialogue social se veut une force de propositions à l’autorité. Selon ses responsables, l’institution a déjà contribué au dénouement de plusieurs situations de crise, dont celle des transporteurs routiers suite à l’augmentation du prix du carburant.
L’adoption du plan d’action stratégique devra donc permettre à l’institution de répondre diligemment et efficacement aux besoins sur le terrain pour le bonheur de la société Burkinabè.

O.L
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Décès de 11 personnes en garde à vue : Le syndicat des avocats demande une « enquête indépendante et diligente »
Mort de détenus à l’Unité anti-drogue : l’UNAPOL pointe du doigt les conditions de détention
Affaire CAMES : Première réaction du professeur Soma
41e session des travaux du Cames à Bangui : « L’absence des Burkinabè plonge un peu plus les candidats dans l’inquiétude », soutient le professeur Albert Ouédraogo
Bobo-Dioulasso : « La rue du Black a cessé de vivre »
Save the children : 100 ans de combat pour la préservation des droits des enfants
Boulevard des Tansoba de Ouagadougou : Le président Roch Kaboré lance officiellement les travaux de réhabilitation
Prise en charge sanitaire des enfants de moins de 5 ans : L’ONG Terre des hommes lance la seconde phase du projet IeDA
Monde du travail : Les journalistes s’imprègnent des dispositifs de protection sociale au Burkina
Megamonde, le leader des deux roues au Burkina s’invite à la SIO 2019
Prix de l’excellence Sadate Bikienga : Les bacheliers du Kouritenga informés sur l’orientation universitaire
Village de Moutti (Oubritenga) : Les meilleurs élèves au CEP récompensés
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés