Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Déclaration de l’Union Fraternelle des Croyants de Dori sur la situation de Yirgou-Foulbè au Burkina Faso

Accueil > Actualités > Société • • dimanche 6 janvier 2019 à 22h19min
Déclaration de l’Union Fraternelle des Croyants de Dori sur la situation de Yirgou-Foulbè au Burkina Faso

Attachées à la Constitution de notre pays, qui consacre les valeurs fondamentales d’une société pluraliste de progrès et débarrassée de tout préjugé ou discrimination fondés sur des différences de tous genres.

Réaffirmant notre attachement à la diversité, comme richesse telle l’enseignent nos traditions religieuses et différentes cultures,
Rappelant que la lutte contre le terrorisme avec son lot de malheurs sur nos populations ne saurait être gagnée dans un contexte où se développent la stigmatisation, l’absence de collaboration entre et avec les communautés, de même que l’absence de solidarité au sein de ces mêmes communautés,
Conscients que tous doivent redoubler d’efforts et urgemment pour restaurer la cohésion sociale indispensable pour une lutte réussie pour un mieux vivre-ensemble fraternel,

Nous, communautés membres de l’Union Fraternelle des Croyants de Dori engagées dans la promotion de la tolérance et de la paix, sommes profondément affligés par les douloureux événements qui touchent depuis le 1er janvier 2019 la zone Yirgou-Foulbè et qui ont occasionné des dizaines de pertes en vies humaines.

Aussi, nous appelons fortement les autorités nationales que nous soutenons de nos prières à mettre tout en œuvre pour prévenir ces genres de situation et restaurer rapidement la quiétude nécessaire à la restauration d’un mieux vivre-ensemble pacifique,

Nous appelons avec la même force toutes les personnes de bonne volonté à l’action pour éviter que les préjugés, la discrimination ou la stigmatisation fondée sur la race, l’ethnie ou la religion ne trahissent nos valeurs fondamentales de cohésion sociale jusque-là reconnues au Burkina Faso,
Nous prions Dieu le Miséricordieux – la paix soit sur tous les hommes qu’il aime – pour le repos des âmes des défunts et demandons pour les différentes familles le réconfort et la grâce du pardon.

Le Burkina Faso est notre patrie commune et il est urgent de préserver nos valeurs traditionnelles de vivre-ensemble.
Plus jamais ça !
Dieu bénisse le Burkina Faso !

Dori, le 5 janvier 2019

Ont signé pour les communautés membres de l’UFC-Dori
Pour la communauté musulmane Pour la communauté catholique

El Hadj Mamoudou CISSE Mgr Laurent BIRFUORE DABIRE
Grand Imam de Dori Evêque de Dori

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Province du Séno : Le représentant pays du PNUD visite des infrastructures
Dr Awalou Ouédraogo, Directeur général de l’ENAM : « Aucun énarque ne sera remis à la Fonction publique pour intégration sans avoir validé le stage militaire »
Tirs au Camp Guillaume Ouédraogo de Ouagadougou : Le Premier ministre appelle au calme et à la sérénité
Infrastructures du 11-Décembre 2017 à Gaoua : Les travaux de finition et de correction toujours attendus
Les fermetures d’écoles en Afrique de l’Ouest et centrale ont triplé depuis 2017 alors que l’éducation est prise pour cible dans toute la région
Tirs au Camp Guillaume Ouédraogo : Retour au calme et à la sérénité, selon le gouvernement
Attaques terroristes au Burkina : La coalition d’OSC CED et M21 demande le « renforcement des capacités opérationnelles de l’armée "
Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés organise un panel de Haut niveau sur les maux de la justice dans le contexte d’extrémisme violent
Protection des données à caractère personnel : La CIL demande l’accompagnement du Mogho Naba
Dori : Les syndicats préparent les manifestations à venir
Projet « Femmes-jeunes entreprenants et citoyenneté » : 50 entrepreneurs développent leur esprit d’équipe et leur leadership
Région du Nord : Le FPDCT fait le bilan de ses interventions
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés