Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Forum Planet’Ere 3 à Bobo : Des participants apprécient

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Planet’ERE3 • • vendredi 22 juillet 2005 à 07h10min

Les travaux de la phase régionale des Hauts-Bassins et du Sud-Ouest du Forum Planet’Ere 3 ont pris fin hier 21 juillet à Bobo-Dioulasso. Des participants apprécient cette rencontre des acteurs de l’éducation environnementale d’Afrique et d’autres continents.

Akonon Dodo, Mali : Je suis ici dans le cadre d’un réseau, le Repère. Ce n’est pas la première fois pour moi de participer à ce genre de rencontres. J’ai fait Planet’Ere 2 à Paris. Je participe cette fois-ci à Planet’Ere 3 et je suis au secteur n°10 de Bobo-Dioulasso. Le programme du Forum était chargé. Il y a eu des contretemps qui nous ont empêché de faire ce qu’on voulait.

Mais l’objectif a été atteint. Il s’agit de la rencontre avec les différents partenaires de la promotion de l’éducation à l’environnement, tout cela démontre de l’importance que les uns et les autres accordent à la promotion de l’éducation environnementale pour un développement durable. Nous devons donc insister auprès de nos institutions, de nos gouvernements afin que ceux-ci prennent en compte l’élément environnement dans tous les projets de développement pour assurer à ces projets un développement durable.

Bruno Doti Sanon, Burkina Faso : A partir du moment où plusieurs personnes d’horizons divers se réunissent autour d’un thème, je crois que c’est déjà quelque chose de gagné sur l’objectif à atteindre. L’éducation relative à l’environnement est un domaine très sensible, tout le monde devrait s’y faire face au risque que rencontre le monde entier. Il y a plusieurs domaines qu’il faut explorer quand il s’agit d’éducation. Eduquer quelqu’un c’est l’amener à prendre conscience de l’importance de tel ou tel élément de la vie.

Eduquer à l’environnement, c’est prendre conscience que nous sommes en train de travailler sur une longue durée. J’ai fait une communication portant sur la contribution des chasseurs à l’éducation à l’environnement. Les chasseurs se retrouvent dans des confréries en Afrique occidentale. Ils participent à la vie des communautés. Or, la chasse a un rôle important dans la vie des communautés. Ce n’est pas seulement une activité pourvoyeuse de viande. C’est aussi une activité qui permet de prendre contact avec la nature, qui permet d’éduquer à la sauvegarde de l’environnement. Les chasseurs ne pourchassent pas seulement le gibier en brousse. Ils pourchassent aussi le savoir sur l’environnement. Ils comprennent le comportement des animaux, des plantes et ils savent comment éduquer les jeunes à cela.

Noëllie Hassen, Québec Canada : Nous avons eu de belles activités pendant ce Forum. Nous sommes allés dans une école où les enfants font des plantations d’arbres. C’était très bien de voir les enfants sensibilisés à l’environnement. Je ne croyais pas qu’il avait ici des sensibilisations auprès des enfants.

Maxime Legros, France : J’ai apprécié les échanges entre les participants. Nous attendons maintenant la phase II des discussions pour tout finaliser. Il y a quatre ans qui vont séparer ce présent Forum du prochain. Les acteurs qui sont ici vont continuer à correspondre et à échanger. Et pour nous c’est ça l’objectif.

Paul Nacoulma, Burkina : Il faut saluer la Fondation "Nature et Vie" et sa présidente pour avoir réussi le pari d’organiser ce forum en terre africaine. C’est un cadre de rencontres et d’échanges des différentes partenaires qui œuvrent à la protection de l’environnement. Je pense que les questions environnementales sont à prendre à sérieux parce que nul n’est censé ignorer les différents problèmes auxquels la planète fait face, surtout les menaces qui pèsent sur elle. Il y a eu des imperfections au niveau de l’organisation. Toute organisation n’est pas parfaite. Je demande aux organisateurs de limiter prochainement le nombre. Il faut saluer ces personnes qui se sont battues pour que ce Forum soit une réalité.

Je souhaite vivement que ce Forum ne soit pas un forum de trop. Nous sommes habitués à ces rencontres qui finissent avec de très belles résolutions sans qu’il n’y ait une suite. Nous espérons que les premières autorités de ce pays prendront en compte toutes les résolutions qui seront prises à l’issue de ce forum et que le Burkina Faso se dotera d’une politique qui puisse nous permettre d’œuvrer efficacement à la protection de l’environnement.

Propos recueillis par Adaman DRABO
Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés