Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Forum Planet’Ere 3 : Les Hauts-Bassins et le Sud-Ouest en réflexion à Bobo-Dioulasso

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Planet’ERE3 • • mercredi 20 juillet 2005 à 07h10min

Les activités du troisième Forum francophone des acteurs de l’éducation à l’environnement se sont décentralisées dans d’autres régions du Burkina. Les régions des Hauts-Bassins et du Sud-Ouest abritent les travaux du pôle 10 du Forum Planet’Ere 3. L’ouverture de ces travaux a eu lieu le 19 juillet à Bobo-Dioulasso.

Le Forum Planet’Ere 3 se déroule avec un thème central "enjeux, mécanisme et stratégies de l’éducation à l’environnement vers le développement durable pour un monde responsable, équitable et solidaire". Le Forum a suggéré dix pôles de réflexion avec chacun ses thèmes. Les régions des Hauts-Bassins et du Sud-Ouest abritent le pôle 10. Le thème retenu pour ce pôle est "enjeux environnementaux majeurs et éducation relative à l’environnement pour le développement".

Le choix de ces régions pour abriter les travaux du Forum vient à propos. Les régions des Hauts-Bassins et du Sud-Ouest sont des réservoirs des plus grandes sources d’eau du pays. La région des Hauts-Bassins particulièrement abrite "la capitale économique où loge le plus grand nombre d’industries polluantes de notre pays", dira le maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Célestin Koussoubé.

Il ajoute que "la particularité de son relief ajouté aux aléas de l’exploitation de son sol aussi bien en urbanisation qu’en agriculture, même de type forestier nécessite bien que nos populations aient la capacité d’évaluer les problèmes de développement durable et de s’y attaquer".

Le secrétaire général de la région des Hauts-Bassins, Hamed Sory Ouattara quant à lui, a dressé un tableau peu reluisant de la situation environnementale. Le secrétaire général citera le cas malheureux de la pollution qui entraînera la mort de 500 silures à Bobo-Dioulasso. Pour le secrétaire général des Hauts-Bassins, plus d’un milliard d’hectares de terre dans le monde ne sont plus cultivables à cause des herbicides déversés pour les besoins de l’homme.

Il attend alors "des résultats probants sur le terrain afin de convaincre les acteurs à s’engager pour la protection et la restauration des espaces menacés". La commune de Bobo-Dioulasso attend pour sa part de ce Forum des axes pouvant l’orienter afin de mieux renforcer les actions déjà entreprises et susciter une conscience des questions écologiques et d’éco-citoyennêté.

La commune, "dans le cadre de la décentralisation, voudrait à partir des travaux tirer les valeurs, les attitudes et les compétences afin d’avoir un comportement comptable pour un développement durable dans la région des Hauts-Bassins"

La centaine de participants sont venus des régions d’Afrique, des pays lusophones, de la Francophonie, des régions des Hauts-Bassins et du Sud-Ouest.

Adaman DRABO
Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés