Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Plus on sait, plus on doute.» Pie II, pape

Assemblée nationale : Le rapport législatif 2016 remis au président du parlement

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Moussa DIALLO • jeudi 18 mai 2017 à 00h32min
Assemblée nationale : Le rapport législatif  2016 remis au président du parlement

Le rapport législatif 2016 a remis au président de l’Assemblée nationale, le 17 mai 2017. D’une centaine de pages, ce document consigne l’ensemble des activités menées au cours de la première année de mandature aussi bien dans le cadre des groupes parlementaires, des commissions, des réseaux, des groupes d’amitié, que dans le cadre de la fonction publique parlementaire. Après édition, ce rapport sera vulgarisé auprès de l’opinion publique et des partenaires du parlement afin de permettre de connaître ce qui est réellement fait au niveau de l’Assemblée nationale.

Le rapport législatif est un condensé de toutes les activités menées par l’Assemblée nationale en une année. Le rapport législatif 2016 recense l’ensemble des activités et actions réalisées par les députés de la 7e législature, conformément à la constitution, d’une part et au plan social d’autre part. « Donc, c’est un rapport qui constitue la mémoire de l’Assemblée nationale d’où son importance parce que dans ce rapport, on pourra découvrir l’activité au quotidien des députés », a confié Bénéwendé Sankara, le président du comité de rédaction dudit rapport, par ailleurs 1er vice-président de l’Assemblée nationale.

Ce document décliné en quatre grands axes permettra de comprendre les enjeux du travail parlementaire et surtout de cerner ce que le député burkinabè fait au jour le jour. C’est pourquoi, il devrait être largement partagé. « Nous pensons plutôt que ce rapport doit être lu par le grand public pour permettre aux citoyens et aussi à nos partenaires de savoir exactement ce que nous avons fait en une année. Et ça va aussi donner une projection par rapport à l’année qui suit pour qu’on puisse améliorer au fur et à mesure l’activité parlementaire », a précisé le président du comité de rédaction.

Un outil d’information et de vulgarisation du travail parlementaire

Tout en félicitant les membres du comité de rédaction, le président de l’Assemblée nationale a demandé à ce que les dispositions soient prises pour l’édition rapide de ce rapport et sa vulgarisation auprès de l’opinion publique et des partenaires. Dans ses recommandations, le comité de rédaction a demandé la mise en place d’un comité de veille pour assurer au quotidien la collecte des activités menées. Toute chose qui permettra d’améliorer le suivi, mais aussi de faire des propositions pour les prochains rapports législatifs. « Je suis d’accord qu’il faut créer un comité de veille pour qu’à chaque mois, il puisse être fait un résumé des activités. Comme ça, en fin d’année 2017, on aura un rapport plus fouillé et il n’y aura pas d’oubli, ce qui va nous permettre de mesurer les avancées réalisées par rapport à 2016 », a soutenu Salifou Diallo, le président de l’Assemblée nationale.

Car, assure-t-il, « ce rapport est un outil d’information et de vulgarisation de ce qui est fait au niveau de l’Assemblée nationale, mais, c’est surtout aussi un outil d’inspiration pour le futur ». Tout en reconnaissant qu’il y a eu des avancées notables en 2016, il invite les députés et l’ensemble de ses collaborateurs à ne pas dormir sur leurs lauriers et à œuvrer à « perfectionner notre travail au niveau du parlement ». Puis, il a salué tous les groupes parlementaires qui se sont employés à faire de l’Assemblée un centre de refondation démocratique.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : Marches-meetings et grève générale à partir du 7 mars 2020 contre l’Impôt unique sur les traitements et salaires, IUTS
Bobo-Dioulasso : La Sitarail offre à des étudiants, des codes d’accès à la « plus grande bibliothèque francophone »
Mercredi des cendres : A la chapelle du Scolasticat, on a porté le Burkina dans les prières
Crise dans la gestion des marchés de Bobo-Dioulasso : « Celui qui pense que ses droits ont été violés, qu’il saisisse la justice », lance le maire
Accidents de la route et enfants de moins de 15 ans : Une nécessaire éducation des enfants ou une prise de conscience des parents ?
IUTS sur les indemnités : Les syndicats des forces de sécurité intérieure réclament son « annulation pure et simple »
Santé sexuelle et reproductive : Le consortium « SOS Jeunesse et défis » forme des organisations de jeunesse
Lean Six-sigma : Une formation pour renforcer les capacités des chefs de projet en management opérationnel
Epidémie de poliomyélite au Burkina : Un plan de riposte pour interrompre la transmission du virus
Cadre sectoriel de dialogue Education et formation : Des taux de réalisation en hausse
Violences sexuelles : Le Burkina se dote d’un nouveau projet pour le respect des droits des adolescents
Affaire de recrutement frauduleux à la CNSS : Le procès reporté au 7 avril 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés