Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Guillaume Soro chez Blaise Compaoré : Le dialogue direct avec Gbagbo confirmé

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Côte d’Ivoire • • mercredi 24 janvier 2007 à 08h09min

A l’issue d’un bref entretien qu’il a eu avec Blaise Compaoré, nouveau président de la CEDEAO le 23 janvier, le leader des Forces nouvelles a dit être venu lui exprimer sa disponibilité à participer au dialogue direct proposé par le président Laurent Koudou Gbagbo pour une sortie de la crise en Côte d’Ivoire.

" Nous sommes venus en délégation ce matin non seulement pour dire au président Compaoré notre disponibilité à participer au dialogue direct proposé par le chef de l’Etat ivoirien, mais aussi pour lui renouveler notre soutien en tant que facilitateur du retour de la confiance, et certainement, de la paix dans notre pays".

C’est en ces termes que le leader des Forces nouvelles, Guillaume Soro, reçu en véritable ministre d’Etat à l’ancienne Présidence du Faso, a situé à la presse, ce 23 janvier, l’objet de sa visite à Blaise Compaoré. Il était 12 h 35 quand Guillaume Soro a foulé le sol de la Présidence accompagné par le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération régionale, Youssouf Ouédraogo.

Le chef de l’ex - rébellion ivoirienne n’attendra pas longtemps, puisque cinq minutes plus tard le nouveau président de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de l’Union économique et monétaire ouest - africaine (UEMOA), Blaise Compaoré, sort de sa voiture, salue de la main les journalistes, et fonce vers la salle des audiences présidentielles.

Le soutien à la médiation de Blaise Compaoré

A peine vingt minutes, c’est l’illustre visiteur du président du Faso qui fait face à la presse. Outre sa disponibilité à participer au dialogue direct du président Gbagbo et pour lequel les instances sous-régionales (CEDEAO et UEMOA) ont déjà marqué leur accord, Guillaume Soro a exprimé son soutien à la médiation de Blaise Compaoré dans la crise ivoirienne, car le président du Faso, de par sa position de président de la CEDEAO mandaté par tous ses pairs et sa proximité géographique avec la Côte d’Ivoire, pourra, selon lui, jouer un rôle important dans la sortie de la crise ivoirienne.

Le ministre d’Etat Soro a en outre, évoqué les entretiens qu’ils a eus avec les autres acteurs du processus de paix en Côte d’Ivoire, à savoir les leaders de l’opposition et le Premier ministre ivoiriens qui lui ont donné cartes blanches pour les échanges directs avec le camp présidentiel.

Guillaume Soro peu bavard

A la question de savoir s’il accepterait d’être Premier ministre si la proposition lui était faite par le président Gbagbo lors du dialogue direct, le leader des Forces nouvelles s’est abstenu d’y répondre clairement. "Le dialogue n’est pas du tout ouvert et on ne peut pas faire de la politique fiction", s’est - il contenté de répliquer.

Sur ce, Guillaume Soro a pris congé des journalistes qui avaient encore beaucoup de questions à lui poser. Du coup, ils sont restés sur leur faim, eux qui étaient certainement sur le point de lui demander ce qu’il entendait du dialogue direct avec Gbagbo.

Bref, les journalistes se sont fait quelque peu avoir, pensant qu’ils avaient affaire à l’ancien ministre de la Communication prêt à répondre à toutes les questions. Hélas, ils se sont trompés. Ils avaient affaire à un ministre d’Etat, et peut - être, qui sait, à un futur Premier ministre de la Côte d’Ivoire, en visite officielle chez le nouvel homme fort de la CEDEAO, Blaise Compaoré.

Par Grégoire B. BAZIE


Le Président du Faso reçoit le Chef de l’Etat ivoirien à Bobo Dioulasso

Après le secrétaire général des Forces nouvelles, Guillaume Soro, hier à Ouaga, le président Compaoré reçoit aujourd’hui, à Bobo, son homologue ivoirien, ainsi que l’indique le communiqué de presse ci-dessous.

Le Président Blaise Compaoré s’entretiendra avec son homologue ivoirien, Monsieur Laurent Gbagbo, à Bobo ¬ Dioulasso, le 24 janvier 2007. La mise en œuvre du processus de sortie de crise en Côte d’Ivoire sera le principal sujet à l’ordre du jour de cette rencontre.

Le Président du Faso a été sollicité par le Chef de l’Etat ivoirien pour jouer le rôle de facilitateur du dialogue direct qu’il entend entreprendre avec les Forces nouvelles. Cette démarche a reçu l’aval des leaders des principaux partis ivoiriens d’opposition regroupés au sein du G7. Réunis à Abidjan le 18 janvier dernier, ils ont encouragé le Secrétaire général des Forces nouvelles à participer à ce dialogue direct "pour contribuer à mettre fin à l’impasse actuelle, dans le strict respect de la Résolution 1721/2006". Ils ont également salué "la disponibilité et les efforts de Son Excellence Monsieur Blaise Compaoré, Président du Faso, en vue d’une recherche de solutions face aux blocages actuels que connaît le processus de paix". Depuis l’éclatement de la crise en Côte d’Ivoire en septembre 2002, le Président Blaise Compaoré a pris part à toutes les grandes initiatives visant à ramener une paix durable dans ce pays voisin.

Le récent sommet de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (CEDEAO) réuni à Ouagadougou le 19 janvier, avait également marqué son accord de principe pour le dialogue direct entre le pouvoir ivoirien et les Forces nouvelles.

La Direction de la communication


Le Président du Faso en visite en Libye

A l’invitation du Colonel Muammar Al-Kadhafi, Leader de la Grande Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste, le Président Blaise Compaoré effectuera une visite d’amitié et de travail en Libye, les 24 et 25 janvier 2007.

D.C.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Côte d’Ivoire : Attaque contre une base militaire dans la nuit du 20 au 21 avril 2021
Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et Blé Goudé libres de rentrer au pays
Côte d’Ivoire : Le gouvernement Achi I enfin dévoilé !
La Politique de la Mort ou la Mort de la Politique ? : Décryptage d’une nécro politique à l’ivoirienne
Cour Pénale Internationale (CPI) : L’acquittement de Laurent Gbagbo confirmé
Côte d’Ivoire : Après les échéances politiques, place aux gestionnaires économiques et financiers !
Côte d’Ivoire : Deux soldats tués et quatre autres blessés dans une attaque à Kafolo
Patrick Achi : Un Premier ministre ivoirien venu d’ailleurs
Côte d’Ivoire : Patrick Achi est le nouveau Premier ministre
Hamed Bakayoko : Une mort en pleine gloire
Côte d’Ivoire : La Justice lance un mandat d’arrêt contre Guillaume Soro et 3 autres personnes
Côte d’ivoire : Macron demande à Ouattara d’« accorder aux nouvelles générations la place qui leur revient »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés