Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Burkina-Côte d’Ivoire : La réconciliation par les Evêques

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Côte d’Ivoire • • lundi 22 mars 2004 à 07h25min

La conférence épiscopale Burkina-Niger s’est réunie
récemment à Diébougou. Au menu des travaux, la vie de
l’Eglise dans la sous-région et des démarches pour une
rencontre entre évêques burkinabè et ivoiriens sur la crise
ivoirienne.

Le Centre diocésain de formation et d’alphabétisation (CDFA)
du diocèse de Diébougou a abrité du 23 au 27 février 2004 la
première assemblée plénière ordinaire de la Conférence
épiscopale Burkina -Niger au titre de l’année 2004. Tous les
douze Evêques du Burkina ainsi que les deux du Niger ont
répondu présents à ce rendez-vous fraternel et missionnaire
des pasteurs de l’Eglise Famille de Dieu.

L’auguste assemblée des Evêques s’est penchée le mercredi
24 février sur l’ordre du jour des travaux de la première
assemblée plénière ordinaire. Deux temps forts marquèrent son
exécution : le tour de table sur la vie des diocèses et le
traitement des dossiers retenus.

Du tour de table, les Evêques relèvent les points suivants :
- L’insécurité croissante ; six diocèses l’ont mentionnée

- La pauvreté croissante ; les récoltes ont été bonnes mais le
prix de vente des céréales demeure dérisoire, conséquences :
des stocks dans les bras des paysans qu’ils ne peuvent
écouler.

- Difficultés dans les communautés, dans les diocèses ;
constatées à travers plusieurs faits.

- Comment harmoniser les pratiques pastorales d’un diocèse à
l’autre : exemples : funérailles et baptêmes.

- La place fondamentale des prêtres dans l’auto-prise en
charge avec ses implications : un changement de style de vie de
la part des prêtres diocésains, une formation à la gestion pour
les agents pastoraux.

- La collaboration pastorale avec les religieux et religieuses :
souvent la pastorale n’est pas concertée dans les diocèses,
chacun travaillant de son côté.

Ces points ont été résumés en trois domaines, et chaque
domaine est confié à une province ecclésiastique pour un
meilleur approfondissement :

- La vie du clergé confiée à la Province ecclésiastique de
Koupela

- La relation Eglise -monde, à la Province ecclésiastique de
Bobo,

- L’harmonisation pastorale à la Province ecclésiastique de
Ouagadougou.

Trois dossiers émergent du menu des trois jours de travaux de
la Conférence des Evêques du Burkina et du Niger : un plan
d’action pastoral commun, l’auto-prise en charge dans les
grands séminaires et la crise ivoirienne.

Un Plan d’action pastoral commun

Un des acquis des travaux de cette première assemblée
plénière est l’appropriation pour chacun des Evêques du
second plan d’action de la CERAO. Et pour mieux maîtriser cet
outil de la planification stratégique et opérationnelle commun à
la CERAO, les participants ont accueilli favorablement la tenue
d’un atelier de formation du 14 au 18 juin 2004. Y seront conviés
 :
- Tous les Evêques ou (Vicaires Généraux).

- Trois experts locaux.

- Un prêtre par diocèse.

L’auto-prise en charge dans les grands séminaires

Faisant suite à l’assemblée de janvier sur les séminaires, les
premiers responsables de ces maisons de formation ont
finalisé les nominations de professeurs affectés dans les trois
grands séminaires du pays et présenté une ternat pour la
nomination du Recteur du séminaire Saint Jean De Wayalguin.

Après audition d’un rapport produit par les Recteurs sur
l’auto-prise en charge dans les séminaires : les Pasteurs
pensent à un message porteur d’un appel général qu’ils
adresseront très prochainement à tout membre de l’Eglise
Famille de Dieu et à toute personne de bonne volonté à propos
de l’auto-prise en charge de nos structures ecclésiales.

La crise ivoirienne

Depuis la visite ad limina à Rome en juin 2003, les Evêques du
Burkina Faso ont adressé une correspondance à la Conférence
des Evêques de Côte d’Ivoire pour solliciter une rencontre
conjointe sur la crise que vit ce pays frère. La réponse s’est faite
attendre.

Finalement après de nouvelles démarches, la
rencontre est fixée du 22 au 25 avril à Abidjan. Elle regroupera
les deux épiscopats ivoirien et burkinabè, en tant que Pasteurs
de l’Eglise Famille, lieu d’unité et de réconciliation. Un comité
préparatoire de cette rencontre composé de Monseigneur Paul
Dacoury et Monseigneur Jean-Pierre Koutwan de la Côte
d’Ivoire, de Monseigneur Jean-Marie Compaoré, Monseigneur
Anselme Sanon et Monseigneur Philippe Ouédraogo du Burkina
a travaillé au Centre National polyvalent de Ouagadougou du 4
au 5 mars.

Autres points traités :

Plusieurs demandes de prêtres missionnaires sont parvenues
à la Commission du Clergé d’Algérie, du Tchad, du Niger, de
Sikasso au Mali. Pour l’année 2004, les requêtes du Niger et de
l’Algérie sont retenues.

Au titre de la même commission du Clergé, Monseigneur
Séraphin Rouamba a fait le compte rendu de la session-retraite
des jeunes prêtres des vacances 2003. Pour cette année, deux
retraites par Province ecclésiastique pour tous les prêtres,
jeunes et moins jeunes, reçoivent l’approbation de l’assemblée
plénière et sont répartis selon le calendrier suivant :
Pour les jeunes prêtres :
- Une session retraite du 19 au 30 juillet à Ouagadougou.

- Une session retraite du 2 au 13 août à Koupela.

- Une session retraite du 16 au 27 août à Bobo.

- Les retraites des anciens prêtres sont programmées :
- Du 5 au 11 juillet à Koupéla.

- Du 2 au 9 août à Bobo

- Du 16 au 23 août à Ouagadougou.

Le pèlerinage des reliques de Sainte Thérèse

Le Burkina Faso recevra les reliques de Sainte Thérèse de
l’Enfant Jésus de mi-janvier à mi-mars 2005. Un comité de
préparation de l’événement est constitué autour de Monseigneur
Anselme T. Sanon, et de Monseigneur Wenceslas Compaoré. Il
est ouvert à des personnes et institutions vivant la spiritualité
thérésienne et au comité des jubilés.

Des communications diverses portées à la connaissance de
l’assemblée mirent un terme aux travaux le vendredi 27 février.
Mgr Philippe Ouédraogo, le président, a félicité tous les évêques
pour leur participation effective et efficace aux travaux. Il a
adressé un remerciement spécial à Mgr Jean-Baptiste Somé
ainsi qu’à son presbytérium et à toute sa famille diocésaine de
Diébougou pour l’accueil chaleureux, pour toute l’attention
particulière et pour tout ce qui a facilité la bonne tenue des
assises de la première assemblée plénière ordinaire 2004 de
la Conférence Episcopale Burkina-Niger.

Le Chargé de la Communication de la Conférence Episcopale

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Côte d’Ivoire : Attaque contre une base militaire dans la nuit du 20 au 21 avril 2021
Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et Blé Goudé libres de rentrer au pays
Côte d’Ivoire : Le gouvernement Achi I enfin dévoilé !
La Politique de la Mort ou la Mort de la Politique ? : Décryptage d’une nécro politique à l’ivoirienne
Cour Pénale Internationale (CPI) : L’acquittement de Laurent Gbagbo confirmé
Côte d’Ivoire : Après les échéances politiques, place aux gestionnaires économiques et financiers !
Côte d’Ivoire : Deux soldats tués et quatre autres blessés dans une attaque à Kafolo
Patrick Achi : Un Premier ministre ivoirien venu d’ailleurs
Côte d’Ivoire : Patrick Achi est le nouveau Premier ministre
Hamed Bakayoko : Une mort en pleine gloire
Côte d’Ivoire : La Justice lance un mandat d’arrêt contre Guillaume Soro et 3 autres personnes
Côte d’ivoire : Macron demande à Ouattara d’« accorder aux nouvelles générations la place qui leur revient »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés