LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Affaire "Me Guy Hervé Kam" : « Nous craignons pour la tournure que prend le Burkina » (avocats)

Publié le dimanche 2 juin 2024 à 22h18min

PARTAGER :                          
Affaire

Au lendemain du rebondissement dans l’affaire dite Me Guy Hervé Kam, les avocats de ce dernier ont animé, en fin de matinée de ce vendredi 31 mai 2024 à Ouagadougou, une conférence sur le sujet, dont ils avouent, eux-mêmes ne rien comprendre dans ce qui se passe.

Me Guy Hervé Kam, sitôt "libéré" sitôt repris, est-ce donc deux procédures distinctes qui sont engagées contre l’avocat ?

A cette question d’un journaliste, pour mettre le doigt sur l’ambiguïté qui caractérise le dossier, les avocats ont, eux-mêmes, déclaré qu’ils sont "perdus" dans ce qui se passe. « Je ne savais pas qu’on pouvait faire autant de cruauté à des Burkinabè.(...). Nous craignons pour la tournure que prend le Burkina », ont regretté les avocats, qui expliquent ici comment depuis son enlèvement, plus de cinq mois maintenant, ils ont fait des pieds et des mains pour ne serait-ce que voir Me Guy Hervé Kam. Démarches vaines, même le procureur a dit qu’il ne sait pas où il se trouvait, selon les avocats. "Mettez-vous à la place de la famille de Me Kam, et même de celles de tous ceux qui ont été enlevés ; vous ne savez pas où il se trouve, vous ne savez même pas s’il vit", décrivent les conférenciers.

Ils rappellent, la Charte de la Transition et le serment du président à l’appui, que le pouvoir en place s’est engagé sur les valeurs de l’État de droit. Les conseils reviennent également sur le refus d’exécution des décisions de justice avant d’aviser : "les plus exposés, ce sont ceux qui sont au pouvoir ; quand ils y sont, ils sont protégés, quand ils n’y sont plus, ils sont exposés".

Lefaso.net

PARTAGER :                              

Messages

  • Vous êtes les enemies numéros 1 de notre pays. Sachez que les gens ont pris consciences. On ne va plus vous laisser vous allez berner le pays encore. Le Burkina ne pas votre champ ni le champ du déstabilisateur Me Guy Hervé Kam...allez y vous faire voir ailleurs. votre merde de système française ne marchera plus ici au Burkina

    • Mr la Haine, je prie pour un burkina debarrasse des gens mesquins , sans coeur envers leur prochain meme dans le maleur. Ce n’est pas cette haine qui va nous sortir du trou... si la justice devient l ennemie comme vous pretendez, chacun n a qu a commencer à creuser son propre trou , toi en premier. Avec des positions de vas t en guerre. Allahou Akbar

  • Finalement on commence à avancer. Donc me Kam est arrêté et non enlevé, il est vivant et en bonne santé et on a quelques choses à lui reprocher. Honnêtement cette affaire dénote de l’amateurisme de ceux qui l’ont arrêté. A cause de cette incompétence une affaire apparemment assez banale a crée beaucoup d’emoi, fait couler beaucoup d’encre et de salive ! Vivement que que les avocats de me Kam trouvent les moyens de défendre leur client et que toute cette mobilisation prenne fin.

    • Bonjour Bob,
      Mais d’où tirez vous des informations telles que : "Finalement on commence à avancer", "me Kam est arrêté et non enlevé", ou encore, "on a quelques choses à lui reprocher" ?
      Décidément, vous devez être extrêmement proche du pouvoir, pour vous permettre de telles affirmations, alors que les avocats qui sont au cœur de l’affaire, se déclarent eux mêmes "perdus".
      Eclairez-nous donc de vos lumières, vous, le sachant qui évolue dans les coulisses du MPSR : Qu’est-il donc reproché à Maitre Kam, qui permette que l’on passe outre les décisions de justice ?
      Quant au fait qu’il soit arrêté, je rappelle pour la énième fois, qu’une arrestation ne peut se réaliser qu’en flagrant délit ou sur mandat d’arrêt émis par un juge. Est-ce le cas ? Ah oui, c’est vrai, nous sommes en guerre et tout est justifié à l’égard d’un grand terroriste comme Maitre Kam !
      Vous affirmez ensuite "une affaire apparemment assez banale", alors qu’à mon sens, elle est parfaitement scandaleuse et vient démontrer l’iniquité de notre autocratie, qui peut tout se permettre par la force des armes (que le Peuple paye chèrement).
      Mais, en terme de banalité, vous avez malheureusement raison, puisque cette affaire vient ce rajouter à la longue liste d’enlèvements, de réquisitions forcées et des multiples exactions auxquels se livre notre gouvernement de transition... ou pas de transition d’ailleurs, on n’en sait plus rien !
      Pour conclure et au cas ou vous l’ignorez, les avocats de Maitre Kam, ont par deux fois brillamment défendu leur client, et par deux fois, ils ont gagné, ce qui n’empêche pas nos autocrates de fouler aux pieds les décisions de justice.

  • Je lis et je me pose des questions. Est-ce que la sécurité et la sûreté de l’Etat s’accommode des choses de la justice pénale ou civile ? Si tel n’est pas le cas, est-ce que l’acte qu’aurait posé Me KAM n’échappe pas à la justice simple pour entrer dans le domaine militaire si toutefois Me KAM a effectivement comploté pour renverser par la force le pouvoir de IB ?
    Est-ce que le monde judiciaire n’est pas en train d’entuber les gens parce qu’ils sont presque les seuls à maîtriser le droit pénal et civil (on dit que le borgne est roi chez les aveugles) ? Est-ce que ce monde judiciaire n’est pas partisan ou fait tout simplement dans le corporatisme où tout membre est défendu coûte que coûte et vaille que vaille ?
    Il faut que la justice cesse ses manœuvres sournoises et malveillantes pour nous être enfin utile.

    • Il aurait été plus sincère de ne pas poser de questions puisque vous avez vos réponses gravées dans la tête.
      Pauvre Burkina de la malhonnêteté.

      Passakziri

    • Bonjour Passakziri,
      Bah, mieux vaut des gens qui interrogent, plutôt que d’autres qui affirment des contre-vérités de manière péremptoire et décomplexé dont certains pullulent sur ce forum et plus encore sur les réseaux sociaux.
      Questionnements et utilisation du conditionnel ouvrent la porte au dialogue et à la formulation d’hypothèses.
      Pour exemple, lorsque l’internaute "Le burkinabè intègre" suggère : "si toutefois Me KAM a effectivement comploté pour renverser par la force le pouvoir de IB ?", c’est la porte ouverte à soumette l’éventualité suivante : et si Me KAM était le chef d’une katiba djihadiste qui terrorise nos populations...
      Comme ça, on peut se détendre un peu et on en a bien besoin en ce moment.

  • Merd à vous vient d assurer son manger du jour
    Tu ne veux pas de justice ,c est ton droit.
    Sans droit et justice c’est la jungle,et la loi du plus fort.
    Effectivement,après le viol de la constitution de 1991 le 25 mai lors des assises de 300 personnes, les wayignan avancent...

  • Seuls ceux qui complotent contre leur pays doivent craindre pour leur vie. Dans certains pays dits développés, vous ne pourrez pas parler. Vous vous souvenez d’Assange ?

    • Sauf qu Assange n est pas enlevé. Tout le monde , même vous depuis le Burkina ou vous cautionnez le déni du droit, vous savez que les juridictions anglaises ont répondu favorablement à son recours, donc arrêtez la malhonnêteté de comparer ce que n est pas comparable. Non , dans ces pays que vous essayez de rabaisser au niveau des états voyons , quels qu en soient ce qu on vous reproche, on ne vous enlève pas . Je vous mets au défi de citer les noms de citoyens enlevés dans ces pays que vous insinuez. Non c est le fruit de votre imagination .

      Passakziri

  • Même l’imminant Pr Laurent BADO réputé être un pro IB inconditionnel a ouvertement désavoué lors de son passage à l’émission "le grand déballage " de la chaine de télé BURKINA INFO ces actes d’enlèvements de citoyens par des hommes encagoulés en dehors de toute procédure judiciaire . Il est même allé très fort en disant clairement qu’un Etat qui se livre à ce genre de pratiques est tout simplement un Etat voyou.
    Franchement ,on a beau être pro IB ,il faut reconnaitre que ce genre de pratiques n’est bon ni pour notre pays ,ni pour le président IB lui même à moyen ou long terme . Ces faits rattrape toujours les auteurs mêmes ,20 ,30,50,ans après .
    Connaissant la nature humaine ,j’ai peur qu’un jour, un de ces enlevés ,arrêtés, appelons comme on veut, risque de mourir entre les mains de ceux qui l’ont enlevé ou entre les mains des agents de la sureté et nous voilà replongés dans la spirale des crimes politiques. A ceux qui croient aider le Président IB en défendant ou en cherchant à justifier de telles pratiques je leur dis ceci : "La violence ou l’usage de la force est toujours un couteau à double tranchant dont l’effet boomerang revient toujours sur celui ou ceux qui en ont fait usage à un moment donné . Où sont les zélés de l’ère Blaise COMPAORE avec leur " si tu fais on te fais et il n’y a rien " . que Dieu apaise les cœurs des uns et des autres . Amen

  • Hervé Kam ne dépasse pas les voleurs de poulets qui dorment à la maco, c’est pas parce qu’il est allé loin à l’école où a fait droit qu’il a un passe-droit.
    Le pays est en guerre, celui qui ne suit pas doit répondre, et sachez que ce n’est pas IB ni le mpsr2 la justice.
    Sous Blaise vous ne teniez pas ces propos alors que c’était pire.
    Plaignez-vous comme vous voulez, ce capitaine qu’il échoue ou gagne on est avec lui ne serait -ce que pour sa dignité, son patriotisme et son honnêteté. vous ne pouvez rien contre ce capitaine la. tempiiba

  • Depuis le 15 Octobre 1987, j’ai comme l’impression que c’est un Burkina de la malhonnêteté qui s’est installé pour longtemps ! Quand je lis certains postes, on y voit toute la haine que certains ont.pour le Burkina, très souvent dans une sécheresse argumentaire innommable ! Qu’ils sachent que ce territoire est aussi habité par des citoyens dignes et honnêtes que personne ne pourra esclavagiser selon ses humeurs ! Les Burkinabè sauront toujours trouver la réponse qu’il faut pour ceux qui souhaitent voir la disparition du Burkina.

  • « Nous craignons pour la tournure que prend le Burkina » (avocats)
    Changez de nationalite donc. Nous on avance avez notre president populaire.

  • Depuis 2014, vous avez tous participé à la "tournure que prend le Burkina". C’est vous les grands juristes qui savez tout, qui avez un point de vue sur tous les sujets, etc...
    La Transition de 2015 aussi comptait de nombreux juristes parmi ses animateurs (Loada, Soma, Ibriga, Kam, Dembélé, Nikiéma, etc...) à des degrés divers. On a vu comment la Constitution a été malmenée, et comment des textes ciblant clairement une catégorie de Burkinabè ont été adoptés !
    Toutes les mises en garde contre les risques de tels actes ont, au mieux, été ignorées, au pire, suscité une volée de bois vert pour ceux qui osaient tenir un discours différent de celui des grands connaisseurs soutenus par des OSC aussi bruyantes qu’ignorantes.

    Concernant précisément Guy Hervé Kam, qui ne se souvient pas de la célèbre photo où il pose fièrement auprès de Zida, dont Loada et lui ont clairement soutenu le putsch, contribuant ainsi à ce que la Transition prenne une direction largement anti-constitutionnelle ?
    Qui ne l’a pas entendu dire sur les plateaux de télévision, à la chute de Roch Kaboré, que le MPP a déçu, parce que la Transition de 2015 n’a pas " terminé le travail", suggérant ainsi un régime transitoire plus musclé, plus impitoyable ?
    Qui, enfin, ne se souvient pas de l’appel de son mouvement SENS, dès le 2 octobre 2022, demandant au président Damiba en place, de "déposer les armes " au profit des capitaines putschistes, au lieu de s’inquiéter de ce nouveau coup d’Etat ?
    Ce ne sont là que quelques exemples de la compromission de nos hommes de "droit".
    Ce pays se portera mieux le jour où chacun, humblement, reconnaîtra sa part de responsabilité dans la "tournure que prend le Burkina". C’est cela qui permettra de repartir sur des bases assainies. Autrement, chacun aura son tour chez le coiffeur, pour le plus gand malheur de ce beau pays.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique