LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

Assises nationales : Le Réseau des Patriotes favorable à une prolongation de la transition de trois à cinq ans

Publié le dimanche 19 mai 2024 à 09h52min

PARTAGER :                          
Assises nationales : Le Réseau des Patriotes favorable à une prolongation de la transition de trois à cinq ans

Dans une déclaration en date du 18 mai 2024, le Réseau des Patriotes suggère une prolongation de la transition de trois à cinq ans. Une prolongation qui devrait selon eux, permettre de poursuivre la reconquête du territoire national, et la sécurisation du pays d’une part, et d’autre part, de poursuivre et d’approfondir "les réformes audacieuses et salvatrices initiées par le MPSR 2 du Président Ibrahim Traoré".

Retrouvez ici l’intégralité de la déclaration.

Lefaso.net

Assises nationales des 25 et 26 mai 2024 : Le Réseau des Patriotes pour une prolongation de la transition

A travers un communiqué rendu public ce mardi 14 mai 2024, le gouvernement a fixé la date des assises nationales aux 25 et 26 Mai prochain.

Ce rendez-vous important va réunir les forces-vives de la nation pour tabler sur la suite à donner à la Transition, mais aussi faire le bilan de la Transition, après plus d’un an et demi de gestion du pouvoir d’Etat.

Le Réseau des patriotes en appelle au sens de la responsabilité de tous les acteurs qui participeront à ces assises, afin d’assurer un succès éclatant à cette rencontre, qui doit tracer les sillons de notre pays pour les mois et années à venir...

En vue d’assurer une plus grande stabilité à notre pays, le Réseau des Patriotes suggère une prolongation de la transition de trois à cinq ans, en vue de poursuivre la reconquête du territoire national, et la sécurisation de notre pays d’une part, et d’autre part, de poursuivre et d’approfondir les réformes audacieuses et salvatrices initiées par le MPSR 2 du Président Ibrahim Traoré.

La position du Réseau des patriotes se fonde sur des faits concrets et tangibles. On peut citer entre autres, l’acquisition quantitative et qualitative d’armes et de matériels de guerre au profit des FDS et des VDP ; le recrutement de nombreux combattants, militaires, paramilitaires et VDP ; la réorganisation de l’armée pour la rendre plus opérationnelle et plus réactive ; la nationalisation de certaines entreprises à caractère stratégique ; le renforcement de la présence de l’État dans le capital des entreprises privées jugées stratégiques ; la création d’entreprises en vue de la promotion de l’entrepreunariat nationale ; la promotion par l’exemple des initiatives endogènes ; la promotion des produits locaux.
Par ailleurs, de nombreuses initiatives pertinentes ont été prises dans des secteurs vitaux, tels que l’économie, l’agriculture, la santé et l’éducation entre autres.

Au regard des résultats encourageants obtenus dans ces secteurs stratégiques de développement, il sera judicieux de permettre à la transition actuelle de consolider les acquis et d’applanir les insuffisances enregistrées dans la mise en œuvre des différents projets et programmes de développement.

En outre, une des plus grandes sources de fierté pour les patriotes, c’est l’affirmation de la souveraineté nationale. D’où la dénonciation unilatérale des accords leoniens qui datent de la période des indépendances. Ces décisions courageuses ont reçu un écho favorable au sein d’une grande partie de la population.
Le Président Ibrahim Traoré, par son charisme et son audace sur la scène internationale, a permis aux Burkinabè, de retrouver leur fierté.

Enfin, du haut de ses 35 ans, le président Ibrahim Traoré est en phase avec la majorité de la population. En effet, les moins de 35 représentent plus de 65% de la population.

Ces derniers, las de la classe politique décadante, sclérosée et sans solution pour le pays, trouvent en IB, un leader en phase avec leurs aspirations, susceptible de créer les conditions d’ un avenir radieux pour le pays des hommes véritablement intègres.

*Loin* d’être exhaustive, cette liste des acquis engragés par le MPSR 2 en moins de deux ans, démontre l’ampleur et l’étendue du travail abattu par lB et son gouvernement...
C’est fort de ce constat que le Réseau des Patriotes plaide pour une prolongation de la transition...

Pour la Coordination nationale
Le porte-parole
Tidiane Belem

PARTAGER :                              

Messages

  • Moi qui suis ailleurs qu’au Burkina, je reçois des informations locales dramatiques.
    Personne ne sait plus si ceux qui se disent militaires, dans les villages notamment, sont des militaires ou des terroristes déguisés en militaires. La peur règne et beaucoup n’osent plus rien dire.
    Donc, le capitaine Traoré veut rester encore 3 à 5 ans. La lutte antiterroriste est un prétexte.
    Sans les Russes, jamais il n’aurait été possible d’occuper le terrain aussi longtemps pour des militaires.
    On va croire à la capacité des burkinabés de résister.

    • @Ed,
      les regimes de dictature du genre Russie, Corée du Nord, Venezuela, Iran, etc... ne savent faire qu’une seule chose unique : Rester au pouvoir à tout prix peu importe le prix à payer pour la population.
      Au rhytme où vont négativement les choses au Burkina, si ce Capitaine veut copier V. Putin, il va tenter de rester au pouvoir pour les 50 prochaines années. Que le Bon Dieu nous en préserve !

  • C’est vraiment de la plaisanterie, voire même du "foutage de gueule" ! Ce qui n’a pas été fait en deux ans, ne peut se faire même en plusieurs années : Vous pouvez se livrer ouvertement à de la propagande alimentaire pour que cette transition dictatorial soit éternelle sans que le conseil constitutionnel ne lève le petit doigt, mais comme je ne cesse de le répéter dans ce forum, le Burkinabé est né démocrate, et depuis la nuit des temps, si le peuple souverain du Faso dit que ça ne se fait pas, ça ne se fait pas. Une charte a été signé pour la fin de la transition en juillet prochain, et le jeune Traoré qui veut chaussé les bottes de Thomas Sankara et rentrer dans l’histoire ne doit pas vous écouter s’il veut vraiment sortir par la grande porte.

    C’est maintenant à moins de deux mois de la fin de cette fameuse transition que vous vous réveillez en pensant la fin de votre soupe gratuite ? !!! Mais de qui se moque-t-on dans ce pays, alors qu’ils pleuvent les sorties des dégivrés dits soutiens a la transition avec des menaces de tuer quiconque s’opposera a la prolongation de la cette transition ? Je profite souhaiter au peuple Burkinabé, surtout aux internautes de bonne foi un bon weekend de Pentecôte.

    • @Ka,
      Ce président issu d’un putsch ne peut plus sortir par la Grande Porte car Il a dejà trop gouté au pouvoir, il aime ça, il est entouré par beaucoup d’opportunistes qui le poussent à la faute existentielle en s’accrochant. Disons non à une telle usurpation !

  • 3 ans c’est trop, la transition n a aucune vocation a se perenniser...12 mois c est bon. Regime civil et les militaires au front

  • Une future milice qui décide à l’avance l’avenir du pays en donnant le nombre d’années que ce regime issu d’un putsch doit s’accrocher au pouvoir de manière illégale et iilégitime, c’est déprimant !

  • Le poivoir est doux car on y accède on ne veut plus quitter.Dans la.même.lancée demandez un bilan de la transition. La parole donnée doit etre respecter .Qui vivra verra. Qui vit longtemps voit la.danse de la.colombe.

  • ‘’’’’’’’’’’’A’’’’’’’’’ mon ami internaute Lang : Tu as raison, car j’ai toujours dis dans ce forum quand je vois la manipulation du premier ministre ou les ministres qui ne font qu’a dormir et des soutiens alimentaires de la transition qui menacent le peuple souverain, ’’’’’’on peut confirmer que les jeunes dirigeants comme I. Traoré et autres "opposants historiques" sont toujours pleins de bonnes résolutions et d’idées généreuses et "intègres comme à la place de la révolution devant cette jeunesse que ça soit Zida, Damiba, et maintenant Traoré avec la patrie ou la mort nous vaincrons" avant d’accéder au pouvoir, mais ils changent radicalement une fois qu’ils y sont.’’’’’’’

    Mais en tant qu’un père, et ayant un enfant plus âgé que le jeune Traoré dont mes conseils lui ont donné des racines pour réussir sa vie, je sais que le président de la transition et son entourage ne manquent pas de lire les contributions fondées du vieux Ka, comme certains des régimes déçus qui peinent a s’en sortir et me disent qu’ils ont manqué une bonne occasion de m’écouter.

    Si je suis conscient de ce que je parle, c’est que j’ai vécu presque tous les régimes civils ou militaires de mon pays, y compris une transition dont son président est sortie par la grande porte qui a pour nom Kafando Michel.

    S’il y a eu un premier, un dicton nous dit qu’il n’y a jamais ’’’’un sans deux ou trois.’’’’ Ici croyons que le jeune Traoré va surprendre les Burkinabé et le monde entier qui sera un exemple pour tous ceux qui font des coups d’états avec des promesses mensongère a leur peuple. Merci de me lire.

  • Mon ami Lang, je voudrai ajouter ceux-ci pour confirmer mon espoir que le jeune Traoré malgré qu’il a gouté le pouvoir il va rester lui-même, et qui pourra surprendre son entourage et son peuple. Tout d’abords il a un idéal dont il vit que son idéal. Ses compagnons d’armes sur le terrain en parlent d’un homme exigent.

    Et pour moi un être humain pour se faire respecter ne doit pas se dévier de son idéal, et dans tous les discours du jeune Ibrahim Traoré que ça soit devant les adultes ou des enfants, il raconte ce qu’il est réellement, ‘’’’’’’dire la vérité et respecter ce qu’il veut faire en respectant sa parole.’’’’’’

    Alors Lang, depuis deux ans ce jeune président a fait ce qu’il peut, et surtout il n’a rien a se reproché comme grime : C’est le moment de partir glorieusement par la grande porte avec un grand estime de son peuple.

    • internaute ka allias Lowan pere de kya de grace dis nous si l heroique IB contre la volonté de la majorité active des burkinabe decidait vu certain délires désobligeant de partir en juillet est ce ROCK la solution que tu nous proposerait ?

  • @ Ka,
    Grand frère Ka,
    l’entourage du Capitaine (que nous ne connaissons pas très bien) m’inquiète beaucoup mais j’aimerais bien partager certains de vos points que je trouve pleins d’espoirs, esperons que ça va marcher et que le capitaine va vous lire...

    Par ailleuirs, un certain nombre de choses que je vois , entend et lis, c’est toujours cette phrase de Lord Acton qui me vient en tête : Le pouvoir corrompt, le pouvoir absolu corrompt absolument. Cette transition, à mon goût, devient de plus en plus négativement incontrôlable avec une certaine tendance à la Putinisation du regime !

  • Qui donne la légitimité de cinq an à un Président venu par cout d’Etat ? Il faut éviter de provoquer des crises inutiles pour rien.
    Cinq ne s’appelle pas transition mais mandat. Il faut lire la constitution actuelle, soit il en a une, soit il n’y en a pas.

    Il faut arrêter ça vite, car souvenez-vous d’un certain Blaise COMPAORE, partie la queue entre les jambes.
    Nous souhaitons tous que la transition se termine en douceur avec une bonne cohésion sociale.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique