LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

Publié le jeudi 31 août 2023 à 10h25min

PARTAGER :                          
Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

Dans un communiqué en date du 31 août 2023, le ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité informe que selon des informations concordantes, des individus de nationalité étrangère en collaboration avec des complices nationaux projettent de déstabiliser la transition et de semer le chaos au Burkina Faso.

Tout en mettant en garde les auteurs de ce "projet funeste", le ministre rassure l’opinion national que des dispositions sont prises pour traiter avec la plus grande fermeté cette menace.

Il rappelle par ailleurs que toute personne qui hébergerait des individus animés de tels desseins sans les dénoncer, se rendra coupable de complicité et sera traitée conformément aux dispositions y relatives.

Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 31 août 2023 à 11:17, par Yovis En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

    Doit-on sonner les cloches pour une affaire de ce genre ? Il suffit que l’ANR fasse sont travail dans la discrétion et le problème est traité !

    Répondre à ce message

    • Le 31 août 2023 à 12:34, par Indjaba En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

      Courage à l’ANR car ce n’est pas facile de déjouer un ennemi invisible. Dans la même logique, je ne comprends pas que jusque là on laisse des femmes s’agglutiner autour des feux tricolores pour jouer les mendiants pendant qu’on sait que pertinemment c’est clair. Il y’a aussi ces adolescents tenant des boîtes et appelés garibous. Il y’a aucune stratégie d’infiltration qui dépasse ça . puisque ces garibous de 16 17 ans peuvent entrer en groupe dans n’importe quel maison, dans n’importe quel marché, dans n’importe quel magasin et même à la place de la nation etc. On doit discuter avec certains leaders religieux et suspendre cette partie de la formation qui consiste à faire de la mendicité. Là au moins la France n’est pas derrière ça et on peut le faire.

      Répondre à ce message

  • Le 31 août 2023 à 11:22, par Aboul de New York En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

    Drole de communication on n arrete pqs ces individus on prefer3 pondre un communique. Ne prenez pas les Burkinabe pour des idiots

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2023 à 11:27, par Mensonge En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

    C’est de la fébrilité, rien d’autre. Ils fourent le nez dans ce qui ne les regarde pas, c’est pour cela que la psychose leur monte la tête inutilement. Que déclaration de guerre contre la CEDEAO alors qu’ils ont le terrorisme à l’interieur qu’ils ne peuvent pas resoudre. C’est pour cela qu’ils ont renversé le Président Roch ? Franchement ça ne valait pas la peine.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2023 à 11:39, par PIONG YANG En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

    Franchement si malgré les WACS des Bassolma et les chameaux de Adja de Komsilga on en ait à là... donnez votre vie à Jésus Christ on va dormir tranquille. Chaque jour, chaque semaine, chaque mois, on ne voit que des tentatives de renversement de la transition. Ah ba..... Soyez serein et mettez vous au travail. Moi je ne crois plus à vos multiples complots là. Vous êtes hystérique aux critique et derrière chaque critique, vous voyez déstabilisation. Quant même. Nous on vous accompagne pour retrouver notre sécurité. Travailler seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2023 à 11:48, par Gjal En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

    Quelle nouvelle !
    Des individus de nationalité étrangère en collaboration avec des complices nationaux, c’est depuis 2016 qu’il y en a non ?
    G.J.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2023 à 11:52, par Jean l’Original En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

    Déstabiliser la transition ?
    Donnez nous votre calendrier de la transition, ça va clarifier le débat pour un retour à l’ordre normal d’un président et gouvernement élu issus d’élections libres et démocratique !

    Répondre à ce message

    • Le 31 août 2023 à 13:39, par fally doucoure En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

      oui ta demande de calendrier est normale et juste, il le faut d ailleurs
      seulement nos gars de l heure ont peur qu on leur demande des compte suivant un delai qu ils auraent donne sous peine d etre balayes par l impatience de la jeunesse des reseaux sociaux. Dommage que le signaux qu on voit actuellement sont de nature a laisser ou voir les gars s eterniser au pouvoir au nom de la lutte contre l imperialisme et que sais je encore......

      Répondre à ce message

    • Le 2 septembre 2023 à 12:26, par Savadogo Daouda En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

      De quel ordre normal parlez vous ?
      Gouvernement issu d’élections libres et démocratiques. Je te rappel du bilan bilan catastrophique sécuritaire de tes démocrates ,peut être que tu n’as jamais vu les affres de leurs acts sur les populations , même si tu n’as jamais été victime tu as entendu parler.
      Le scandale du stade du quatre août, l’aéroport de DONSIN, l’université Norbert Zongo, le scandale financier du ministère des transports, le charbon fin , tout se chiffre en centaines de milliards , c’est l’ouvre de tes démocrates, il ne manquait plus qu’ils vendent notre pays et nous avec

      Répondre à ce message

  • Le 31 août 2023 à 12:06, par Yovis En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

    Pas de peur panique ! La sentinelle au niveau du rond-point des Nations Unies veille en permanence.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2023 à 12:18, par Citoyen ordinaire En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

    Ces personnes savent qu’on est tous à des citoyens avant d’être riches ou pauvres, habitant dans la majorité des cas, les mêmes quartiers. C’est avec l’avènement de l’insurrection que certains se sont rendus compte que leurs maisons n’étaient pas si sécurisées que ça et que leurs personnes étaient aussi vulnérables que tout le monde. Le statut de ces hommes dits "forts’ peut changer du jour au lendemain ! Quand le peuple identifiera ses ennemis, il.les traitera comme cela se doit !

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2023 à 13:14, par Jazz En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

    Ah ! Les paranos. Hier c’était une jeune fille avec des explosifs et aujourd’hui on change de scénario. On sent la peur dans les rangs putschistes. C’est le début de la fin

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2023 à 13:23, par A qui la faute ? En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

    Si ces personnes existaient vous les auriez enlever de façon encagoulée et nocturne. Pour moi que ça des personnes ont disparu avant de réapparaître ?
    - Et on ne peut pas nous demander d’aimer les putschs et d’être contre à la fois. Peut-être que le prochain sera encore meilleur, non ?
    Que voulez-vous au juste ?

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2023 à 13:35, par eric En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

    On est à la phase 9 de comment conserver le pouvoir : " suspecter des gens qu’on dit vouloir déstabiliser la transition et le pays. Bientôt leurs OSC vont descendre dans la rue pour dire prolonger la transition parce le président est trop bon... et que le temps restant est trop court pour profiter de sa bonté etc etc ."

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2023 à 13:42, par eric En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

    Comme avisait le professeur Abdoul Karim Saïdou le 5 juillet 2023 (article Lefaso) : « Attention, si les gens ne veulent pas quitter le pouvoir, ils peuvent même créer les conditions de pourrissement de la situation ».

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2023 à 14:50, par Sacksida En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

    C’est tres dommage qu’avec tous les moyens materiels et Financiers l’on soit encore a denoncer de facon lapidaire des "complots imaginaires" et Ridicules. Faites Votre Travail Serieux et Principal car le delai de la Transition Actuelle progresse a grands Pas et vous serez dans l’obligation de debarasser le Pencher pour reinstaurer les Institutions politique et Democratique credibles. Que Dieu aide notre Peuple Burkinabe. Salut

    Répondre à ce message

    • Le 31 août 2023 à 16:54, par Nabiiga En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

      @ Sacksida : NON ! et NON !

      Sacksida, Nabiiga te dit non, non, non, car tu dis "

      le delai de la Transition Actuelle progresse a grands Pas et vous serez dans l’obligation de debarasser le Pencher pour reinstaurer les Institutions politique et Democratique credibles. Que Dieu aide notre Peuple Burkinabe. Salut

      On n’ose pas se limiter à restaurer les institutions politiques et démocratiques et foutre le camps mais bien nous montrer les territoires reconquis et les déplacés internes bien chez eux joyeusement et en paix, raison pour laquelle les institutions dont tu parles ont été mis à mal. Nous n’acceepterons aucunement que ces putschistes repartent sans honorer la raison pour laquelle ils ont pris le pouvoir. Voilà pourquoi Nabiiga te dit, non, et encore non

      Répondre à ce message

  • Le 31 août 2023 à 15:08, par Souk En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

    Le gouvernement de la transition craint d’être déstabilisé par des individus d’ici ou d’ailleurs.
    L’histoire du voleur volé en quelques sorte.
    C’est ce qui est arrivé à Roch qui ne se méfiait pas, puis à Damiba.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2023 à 15:11, par Etirev En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

    C’est la vie réelle des putschistes et des pouvoirs illégitimes. Lorsque vous prenez les armes pour conquérir le pouvoir, vous vous rendez brusquement compte que d’autres aussi pourraient faire la même chose. Le pire est que vous ne pouvez plus dormir tranquillement parce que vous n’avez aucune légitimité. Alors commencent les mensonges, les soupçons. Bientôt suivront les assassinats et les exécutions extra-judiciaires. A la fin ca sera votre tour car prendre le pouvoir par la force est une malédiction.
    Vous n’êtes pas des seigneurs, envoyés par Dieu pour sauver 20 millions d’êtres humains qui respirent la même air que vous, qui ont les mêmes têtes que vous qui sont plus intelligents (intelligence collective) que vous. Apprenez si vous le voulez mais la réalité est la et vous êtes maintenant perdus.

    Le pouvoir est sacré et pour le savourer il faut l’obtenir de manière légitime, respecter le choix du peuple.

    Répondre à ce message

    • Le 1er septembre 2023 à 12:11, par Nabiiga En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

      @ Etrirev : Le Problem n’est pas là :

      Ah bon, il nous reste toujours des têtes pensantes au Burkina ? Je croyais qu’il n’ y en avait plus. C’est encourageant tout de même de savoir.

      Pour ma part, le problème est ailleurs. Le problème n’est pas d’avoir pris le pouvoir en tant que tel pour par la suite tétanisés par des manigances d’autres putschites mais de s’être postionnes comme messieurs les savent-tout, on nous racontant des histoires sur les incapacités du gouvernement civile

      Nabiiiga, l’a posée, l’a reposée, et la pose,encore et toujours, pour savoir :

      EN QUOI LA GESTION DE LA GUERRE DU TERRORISME EST-ELLE INCOMPATIBLE AVEC UN GOUVERNEMENT CIVILE ?

      Que quelqu’un ait le courage parmi eux surtout, à commencer par Damiba de triste mémoire jusqu’à Ibrahim pour lui répondre.

      Roch Christian Kaboré, que Nabiiga, que a connu lorsqu’il fut simple fonctionnaire à la BIB à la Surrcussale proche du Marché, car il avait un compte la-bas, est banquier, l’a toujours été, et le sera jusqu’à la fin de ses jours.

      Roch Christian Kaboré, en sa qualité de Chef Suprême des Arméés dependait de la hiérarchie militaire pour toute décision relative aux forces de défense grâce aux conseils qu’on lui donnait sur toute situation de sécurité, à commencer par la gestion de la guerre. Du coup, si la guerre allait mal, c’est parce que les conseils donnés n’étaient pas efficace. En réalité, c’étaient les militaire qui géraient la guerre et lui, il surveillait.

      COMMENT PEUT-ON COMPRENDRE QUE VOUS AVEZ PRIS LE POUVOIR AYANT COMME RAISON L’INCAPACITÉ DU PRÉSIDENT DE GÉRER LA GUERRE.

      QUI AU BURKINA NE SAIT PAS QUE LES MILITAIRES NE VEULENT PAS LA FIN DE LA GUERRE CAR ELLE EST LEUR PAIN-BEURRÉ

      QUI, AU BURKINA N’EST PAS AU COURANT DES DÉTOURNEMENTS AU SIEN DES FORCES DE DÉFENCE.

      Mon cher Étirev, je te reviens. Comme je le disais, on ne va pas se contenter de gérer le pleurnichement de ces putschites car tétanisés que quelqu’un d’autre leur fasse ce qu’ils ont fait à Roch mais qu’ils nous fasse voir la différence en gestion de la geurre entre ce qu’ils faisait sous Roch et ce qu’ils font maintenant.

      EN CE QUI CONCERNE NABIIGA, LA DIFFÉRENCE ENTRE LES DEUX EST SANS APPEL. ON ASSISTE IMPUISSAMMENT AU RÉTRÉCISSEMENT DISCONTINUE DU TERRITOIRE NATIONAL AVEC À LA CLÉ, L’AUGMENTATION DES DÉPLACÉS INTERNES. IL Y A MAINTENANT 2.6 MILLIONS.

      VOUS NE PARTIREZ PAS SANS NOUS LIVRER LE TERRITOIRE RECONQUIS.

      EST -CE POURQUOI QUE VOUS COURREZ DERRIÈRE WAGNER AFIN D’AVOIR QUELQUE CHOSE SOUS LA DENT POUR NOUS MONTRER ?}

      Répondre à ce message

  • Le 31 août 2023 à 15:58, par Le Sage de BRUXELLES En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

    Toutes mes félicitations à l’équipe gouvernementale du MPSR II pour le travail abattu nuit et jour afin que le peuple digne et résilient du Burkina Faso retrouve la quiétude d’antan.

    Bravo au Ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité qui travaille d’arrache pied dans la discrétion mais surtout avec efficacité ainsi qu’à son équipe entière d’avoir su démasquer en temps réel le projet machiavélique, funeste et lugubre de ces individus de nationalité étrangère avec leurs acolytes burkinabè qui font honte à notre société.

    Sachez que le Peuple Digne du Burkina Faso est mobilisé comme un seul homme derrière le Capitaine à bord, j’ai nommé Ibrahim TRAORE ainsi que toute l’équipe gouvernementale qui conduisent le pays vers des lendemains meilleurs.

    La Patrie ou la Mort, nous vaincrons.

    N’an laara, an saara !

    Le sage de Bruxelles

    Répondre à ce message

    • Le 1er septembre 2023 à 11:20, par kwiliga En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

      Bonjour Le Sage de BRUXELLES,
      En tant que "néo-forumiste", peut-être pensez vous trouver ici, la même bande de nez percés qui se répandent en louanges gratuits, sur divers réseaux sociaux, sans jamais apporter la moindre contradiction aux apôtres de notre nouveau messie.
      Hélas pour vous, le forum Lefaso.net, regorge de gens lucides, dont l’esprit critique a été aiguisé par de longues années de dictature et de mensonges ministériels.
      En outre, vous faites rigoler avec : "...Sécurité qui travaille d’arrache pied dans la discrétion mais surtout avec efficacité...".
      En effet, s’ils étaient discrets, nous n’aurions pas le loisir de lire de tels types de propos conspirationnistes émanant de leurs services.
      Quant à efficaces...? Pour libérer les guérisseuses au détriment de la justice du pays, surement, pour ce qui est d’identifier les terroristes et leurs complices, on attend toujours.
      Concernant le communiqué en lui même, quand je lis "Sinistres individus,... funeste destin,... volonté de plonger le pays dans le chaos...", il semble que ceux-là soient déjà au pouvoir.

      Répondre à ce message

    • Le 1er septembre 2023 à 12:24, par Nabiiga En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

      @ Au Sage de Bruxelles :

      L’idéale auraiit été que tu descends à Ouaga par un vol Air Bruxelle. Le lendemain, tu te rends à quelques encablures après Kaya, Gourci ou encore au grand nord pour remercier le gouvernement du travail bien battau. Ou bien, qu’en pesnes-tu, hein ?

      Puisque nous y sommes, tu ferais bien aussi de t’arrêter chez les déplacés internes pour chanter les louanges des putschistes et les remercier pour un travail bien battu devant les déplacés internes. Bonne idée, n’est pas ?

      Après avoir fait ton propre travail bien battu au Burkina, tu restes au Burkina pour vivre le quotidien notre quotidien collectif.

      Je parie fort que tu fus un de ceux qui chantaient à bas l’impérialisme, à bas l’Ioccident mais te voilà en train de te le couler douce chez ceux que tu diabolisais ce, sans honte d’y être. Voilà l’Africain.

      Répondre à ce message

  • Le 31 août 2023 à 16:41, par Vérité En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

    C’est vrai que les manifestations du pouvoir ont diminué depuis l’histoire d aller combattre au Niger... les gens veulent tester le peuple sur cette décision...en attendant l’insécurité reste dramatique et les pdi envahissent les qlqs grandes villes....faites le bilan à ce peuple, prenez en compte son choix...ne faites pas dans la diversion

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2023 à 16:50, par Vérité Indiscutable En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

    Félicitations à nos vaillantes forces de sécurité. Merci de tirer sur la sonnette d’alarme. Maintenant vous avez notre FEU VERT. Frapper sans pitié, nettoyer sans retenue toute la racaille de pourriture qui perdure dans notre pays et qui nous remettra dans le retard du développement. Arrêtez-les tous et envoyez-les dans les bafons de terrains aménagés pour cultiver le riz au profit des personnes déplacées internes. Ils sauront que désormais nous ne leur donnerons plus notre pays pour s’enrichir et se copuler avec les femmes des autres. Agissez avec toute l’énergie nécessaire...

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2023 à 17:46, par Vrai visionnaire En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

    Vous vous avez déstabilisé Roch démocratiquement élu non ? Pourquoi vous craignez d’être stabilisé en retour ? Si on ne déstabilisait pas est ce que vous seriez au pouvoir actuellement ? Laissez les gens dormir. Le pouvoir est convoité par tout le monde.

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2023 à 20:37, par Passakziri En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

    Il faut arrêter de divertir la galerie. C’est vous qui tapez, c’est vous qui danserez. Demandez à ceux qui au lieu de se battre là où il le fallait s’etaient reduits en informateurs des I. Maiga , N. Touré etc ce qu’ils comprennent par "destabilisation".

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 31 août 2023 à 23:22, par Ka En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

    La confiance ne se décrète pas. Elle se mérite, on la sent, elle se manifeste, on la voit, on l’appréhende par les actions de tous les jours. Elle ne disparait pas du jour au lendemain. C’est tout un processus. Donc, si les populations n’ont pas confiance a nos dirigeants comme le jeune Traoré manipulé par celles ou ceux qui aiment le copier-coller, ça ne s’est pas fait au jour au lendemain. Vouloir révolutionner comme l’idéologue Thomas Sankara n’est pas si simple : ’’’’ Car, il faut avoir le courage politique de ne pas mentir a son peuple, et rompre sans tabou avec ce qui a fait son temps, et autoriser l’exploration d’autres voies susceptibles d’ouvrir un véritable dialogue entre les peuples. Tout dont je souhaite, que les chefs militaires se comportent en hommes dignes, intègre et honnêtes. On leur fera confiance.

    Répondre à ce message

  • Le 1er septembre 2023 à 14:52, par Nice En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

    Quand ça chauffe sur eux , ils parlent de Transition , or ils cherchent à s’éterniser dans l’affaire…

    Répondre à ce message

  • Le 2 septembre 2023 à 08:04, par Jean le celeste En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

    Les uns travaillent, les autres détruisent. Où voulez vous aller avec un tel esprit ? Le Blanc n a même pas besoin d actions sur les Noirs pour les dominer et les exploiter. Nous sommes tout simplement inconscients, éternellement enfantins !!! Rien qu à lire ce forum on voit l incapacité (je ne dirai pas congénitale) des Negres à s unir pour lutter contre l ennemi commun. Quel projet de développement commun peuvent ils avoir alors ? Triste ! Pauvres Africains ! C est la raison pour laquelle il y a tellement de martyres du développement africain sans que la conscience soit éveillée.
    Mon grand père disait qu’il vaut toujours avoir affaire à un qui échoue en tentant de bien faire qu être ami avec un traître qui réussit à faire du mal.

    Répondre à ce message

  • Le 3 septembre 2023 à 09:16, par legrand2000 En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

    Je ne comprends plus rien ; Les conventions internationales sont tres cliares : On ne discutent pas avec les terroristes.. si vous les avez identifier, FEU a volonte jusqu’a extinction totale. Le Burkina faso appatient au Burkina pas a des individus aux desseins malveillants. Vous n’attendez quand meme pas qu’ils vous frappent avant de les frapper !.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre 2023 à 11:06, par Alpha2025 En réponse à : Burkina : Le ministre de la Sécurité met en garde contre une tentative de déstabilisation de la Transition

    Tout cela me rappelle certains épisodes de l’ère Thomas SANKARA, qui dans ses nombreux discours, vilipendait les "ennemis intérieurs et extérieurs". L’ennemi extérieur étant d’office identifié (encore que, l’impérialisme étant multiple et multiforme, il est d’autant plus complexe à identifier réellement), il restait à mettre le doigt sur les ennemis intérieurs. C’est ainsi qu’un jour on exécuta ceux qu’on a appelé les conjurés de la Pentecôte, l’ancien PDS de Ouagadougou Didier TIENDREBEOGO, son ami gendarme le major KABORE, un pilote d’Air Burkina, et d’autres personnes, au terme d’un procès expéditif et clandestin. Les conjurés ont été exécutés à peine le verdict prononcé, comme si on voulait leur éviter la possibilité d’un quelconque recours. Jusqu’à présent, la culpabilité des ces conjurés n’a pas été établie, et aucune tentative pour confirmer la réalité du complot n’a été faite. Cependant, les acteurs de ce procès inique sont en grande partie toujours en vie, et j’espère qu’ils accepterons de se mettre à table un jour. J’en veux au président Michel KAFANDO, pas pour avoir rouvert le dossier Thomas SANKARA, mais pour n’en avoir pas profité pour faire la lumière sur tous ces dossiers troubles de cette période.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Mousbila Sankara a été "enlevé"