Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Nayala : 11 personnes tuées dans une embuscade

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • vendredi 20 janvier 2023 à 10h51min
Nayala : 11 personnes tuées dans une embuscade

Des Hommes armés non identifiés (HANI) ont tendu une embuscade contre un convoi entre Siena et Saran le jeudi 19 janvier 2023. Le bilan fait état de onze morts (dix Volontaires pour la défense de la patrie et un gendarme) et d’un porté disparu.

Selon les informations recueillies auprès des autorités provinciales, c’est au retour d’un convoi assurant le transport de civils de Tougan à Toma que les forces de défense et de sécurité ont été attaquées par des HANI entre Siena et Saran, à environ 20 km de Toma.

Le mardi 17 décembre 2023, après avoir brûlé le dispensaire de Saran et exigé le déguerpissement des populations desdits villages, des HANI ont tué deux civils entre Saran et Loguin.

Depuis le début de l’année 2023, les provinces du Nayala sont en proie à de multiples attaques d’hommes armés non identifiés. Ce qui oblige des milliers de personnes à se déplacer.

Babakourou Fougui

Vos commentaires

  • Le 20 janvier à 12:24, par porto En réponse à : Nayala : 11 personnes tuées dans une embuscade

    LA réalité nous rattrappe.au lieu de battre le pave et organiser des meeting pour le départ de la France concentrons nous sérieusement sur la question sécuritaire au lieu de nous voiler la face. Ce ne sont les quelques succès militaire ça et la qui nous sortirons de ce bourbier. Acceptons d’être aidé par nos voisins et la communauté internationale en n’étant pas harogan et belliqueux ça nous profite en rien.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier à 12:25, par Dédougoulais En réponse à : Nayala : 11 personnes tuées dans une embuscade

    Franchement ,ça ne va pas du tout et on ne veut pas qu’on parle . Depuis un moment, les provinces du NAYALA et du SOUROU semblent avoir été totalement laissés à leur triste sort .
    Tous les jours ,et en plein jour ,les HANNI circulent entre TOUGAN -TOMA pour ordonner aux populations de quitter leur village et il n’ y a rien en face pour dire aux populations ne bouger pas, nous sommes là .
    Plus grave, les populations ont le sentiment qu’on diffuse des mensonges grossiers sur leur dos pour donner l’impression au reste du peuple burkinabè que des terroristes sont neutralisés aux alentours de Tougan ,alors que ce n’est pas vrai . C’est par exemple cette histoire de KIMSERE ,localité qui n’existe semblet-il pas dans aucune commune du SOUROU à fortiori aux alentours de TOUGAN .Alors nous burkinabè ,serions -nous tombés si bas ,si cyniques ,si inhumains ,pour mentir dans le seul but de faire plaisir aux puissants du moment ,alors que des êtres humains sont massacrés comme des mouches ? En tous cas de plus en plus, il se dégage comme un sentiment de duperie et de mensonges sur les diffusions de l’AIB par rapport à telle ou telle opération de neuralisation de terroristes . Vraiment ,il faut que le président IB fasse beaucoup ,attention car ses prétendus soutiens zélés seront ses pires ennemis comme cela est arrivé à beaucoup de chefs d’Etat africains . Que la crainte de Dieu l’inspire

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier à 12:49, par Adakalan En réponse à : Nayala : 11 personnes tuées dans une embuscade

    Nous avons donné l’alerte plus d’une semaine en indiquant la position des HANI dans la localité. Ca vaut plus d’une semaine quand les HANI l’ordre a Kassan de déguerpir, nous avons continuellement donner la position de ces petits bandits armés au FDS. Et depuis lors silence Radio de la part de la force publique. On ne sait plus c’est quel genre de collaboration entre population et FDS. Et voilà le résultat embuscade. Nous avons signaler la présence des HANI entre Saran et loguin. Et cela donne comme impression que cest chaque village qui doit se battre pour sa survie. Dans le sourou Nayala les gens savent ou se trouve ces bandits. Leur position sont connues. Quest ce qui reste a desinfecter ces localités ?
    Autres choses qui alimente ce banditisme dans la localité, il semble qui le betail volé est revendu a qui je ne sais pas. Je suggère qu’un contrôle approndu soit effectué sur tous les camions sortant de sourou Nayala convoyant du bétail vers ouaga ou d’autres villes.

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier à 16:40, par Yako En réponse à : Nayala : 11 personnes tuées dans une embuscade

    Paix aux âmes de nos martyrs et prompt rétablissement aux blessés. C’est le lieu ici d’interpeller la jeunesse du Nayala à ces responsabilités celle de la défense de nos villages jusqu’au sacrifice suprême.Kassan, un autre village San vient de donner le bel exemple la semaine dernière.La situation est difficile je reconnais, mais nous n’avons pas d’autre choix que de rester et résister sur la terre de nos ancêtres.Un pur sang Samo n’abandonne jamais sa position quand il s’agit de défendre son village. C’est ce que la tradition nous enseigne.Jeunesse de Siena,de Sara,de Kougny... Levez-vous. Que chaque village s’organise la victoire dépendra de notre détermination face au feu de l’ennemi. Yako

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 15:03, par Delcas En réponse à : Nayala : 11 personnes tuées dans une embuscade

    Soyons sérieux. Le problème que nous vivons actuellement n’est la faute d’aucun pays. La France n’est coupable de rien. C’est notre gestion des affaires publiques qui fait défaut. La France a sa place au Burkina Faso. Elle peut et doit nous aider à conquérir les parties du territoire. Soyons patient. Toujours dans des situations pareilles c’est toujours la faute des autres.

    Répondre à ce message

    • Le 22 janvier à 09:53, par Danton En réponse à : Nayala : 11 personnes tuées dans une embuscade

      Oui, il est evident que si les choses continuent a ce rythme, les terros seront bientot maitres de toute la RN 21, au moins jusqu’au pont de Pouni., en occupant au passage les Sapala, Didyr...Puisqu’il n’y a rien en face. C’est ce qu’on a quand des officiers qui doivent commander des sections sur le terrain se retrouvent a faire de la politique dans un pays en guerre. Cessons d’accuser la France, nous sommes des incapables. C’est triste.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Boucle du Mouhoun : Deux employés de Médecin Sans Frontières assassinés
Burkina Faso : Une attaque dans la commune de Bani fait 25 morts, selon un bilan provisoire
Insécurité dans le Centre-ouest du Burkina : « Si rien n’est fait, la commune de Dassa (Sanguié) va disparaitre », alerte l’ex maire François Bacyé
Insécurité au Burkina : « Le gouvernement a intérêt à prendre à bras le corps la situation de la région de l’Est », estime Marcel Ouoba, journaliste
Est du Burkina : L’armée et les volontaires pour la défense de la patrie repoussent une attaque terroriste
Insécurité dans le Sahel : L’armée burkinabè déjoue une attaque et tue une quinzaine de terroristes (Communiqué)
Région des Cascades : Les corps sans vie de quinze passagers découverts suite à un enlèvement par des hommes armés
Crise sécuritaire et humanitaire au Burkina : La situation dans le Sourou offre « un spectacle désolant et très préoccupant », indiquent des ressortissants
Attaques terroristes au Burkina : Et pourtant Mahamadou Savadogo avait raison !
Burkina : Une centaine de terroristes neutralisés par l’armée aux environs de Gourcy
Reconquête du territoire national : La situation s’est améliorée, selon le service communication des Armées
Libération des 66 femmes enlevées à Arbinda : "Les recherches se poursuivent pour identifier les auteurs", promet le gouvernement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés