LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Burkina- Russie : Aucune mine n’a été cédée à Wagner, assure le ministre des mines, Simon-Pierre Boussim

Publié le mardi 20 décembre 2022 à 21h19min

PARTAGER :                          
Burkina- Russie : Aucune mine n’a été cédée à Wagner, assure le ministre des mines, Simon-Pierre Boussim

Suite aux propos du président ghanéen Nana Akuffo Ado sur l’octroi d’un permis minier au groupe Wagner, le ministre de l’énergie, des mines et des carrières, Simon-Pierre Boussim a tenu à rappeler lors de sa rencontre avec des organisations de la société civile ce mardi 20 décembre 2022, qu’il n’en est rien.

Cependant, il a précisé que "selon, les textes qui régissent le secteur minier au Burkina Faso, le pays a la possibilité de faire ce que l’on appelle des trocs. Il s’agit de se faire livrer des armes par un pays quelconque en offrant en contrepartie l’exploitation de l’or et veiller à le documenter."

L’entièreté de la publication du ministère de l’énergie, des mines et des carrières à ce sujet, ci-après.

Lefaso.net

Le Burkina Faso n’a pas octroyé de permis minier à Wagner, un groupe privé de sécurité russe. Cette assurance a été donnée par le ministre de l’Energie, des Mines et des carrières, Simon-Pierre Boussim, à une délégation du collège de la société civile qui siège à l’Initiative pour la Transparence dans les Industries extractives (ITIE), ce 20 décembre 2022.

Le 14 décembre 2022, en marge du sommet États-Unis-Afrique, lors d’une rencontre avec Antony Blinken, le chef de la diplomatie américaine, le président du Ghana Nana Akufo-Addo a déclaré que des mercenaires russes sont au Burkina Faso. En contrepartie, le Burkina Faso aurait cédé un permis minier dans le sud du pays. Le président ghanéen s’est dit particulièrement préoccupé par la présence de Wagner qui opèrent aux frontières nord du Ghana. Jonas Hien a rappelé que l’ITIE est un processus qui œuvre pour la promotion de la transparence dans le secteur extractif des pays. La déclaration du président du Ghana laisse croire que le permis a octroyé dans suivre les procédures en la matière. La société civile qui suit le secteur minier voulu rencontrer le ministre des Mines pour en savoir davantage après les déclarations du président ghanéen.

Le Ministre des Mines a donné une réponse à 3 volets. Premièrement, aucun permis n’a été octroyé à Wagner. Deuxièmement, la société russe qui opère au Burkina Faso depuis plus de 15 ans est Nordgold. Cette société exploite les mines de Taparko depuis 2007, celle de Bissa Gold depuis 2013. Elle a aussi exploité les sites de Samtenga suite à une convention minière signée le 31 décembre 2019. En 2017, Nordgold a introduit une demande qui a abouti à l’octroi du permis le 7 décembre 2022 à la société Nordgold Ymiougou SA. Troisièmement, aucun nouveau permis n’a été donné à une société au sud du Burkina Faso en 2022. Toutes les sociétés qui opèrent dans cette partie du Burkina Faso ont obtenu leur permis depuis des années.

Au sortir de la rencontre, Jonas Hien s’est dit satisfait des réponses du ministre des Mines. La société civile burkinabè va produire un document adressé à l’ITIE international sur la question. En rappel, l’ITIE est un groupe tripartite qui regroupe l’Etat, les entreprises minières et la société civile.

Ministère de l’énergie, des mines et des carrières.(MEMC)

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 20 décembre 2022 à 21:40, par Nick En réponse à : Burkina- Russie : Aucune mine n’a été cédée à Wagner, assure le ministre des mines, Simon-Pierre Boussim

    La vrai question, avons ou non Wagner au Burkina Faso ?

  • Le 20 décembre 2022 à 21:45, par Nabiiga En réponse à : Burkina- Russie : Aucune mine n’a été cédée à Wagner, assure le ministre des mines, Simon-Pierre Boussim

    ...Y’EN AURA-T-IL BIENTÔT CEPENDANT ?

    Monsieur le Ministre, face à cette dénégation selon laquelle aucune mine n’a été donné à Wagner pour le moment, il est lieu de vous demander de confirmer si dans lE proche avenir une ou des mines seront cédées à ce groupe Wagner. Ce n’est pas difficile pourtant de dire oui ou non

    Votre gouvernement, on le sait, se veut transparent. Nous ne demandons que cela : la transparence la plus totale dans tout ce qu’il fait y compris la vérité. Sans quoi, n’gaw.

  • Le 20 décembre 2022 à 23:12, par SOME En réponse à : Burkina- Russie : Aucune mine n’a été cédée à Wagner, assure le ministre des mines, Simon-Pierre Boussim

    Évidemment les mêmes sont aux aguets pour se précipiter et balancer des commentaires négatifs de pure mauvaise foi. Vous autres collabos traîtres au peuple vous avez déjà perdu
    Qu’une mine, mille mines ou même toutes les mines soient laissées à Wagner, qu’est-ce qui regarde le Ghana les américains etc ? Ou est leur problème ?

    Ily aura toujours un traître pour vendre son propre frère africain. Préparons nous à y faire face. Notre liberté, notre sécurité,notre dignité, notre indépendance quel qu’en soit le prix à payer et tant pis pour ces traîtres qui se mettront en travers de la marche radieuse de notre peuple
    SOME

    • Le 21 décembre 2022 à 09:07, par kwiliga En réponse à : Burkina- Russie : Aucune mine n’a été cédée à Wagner, assure le ministre des mines, Simon-Pierre Boussim

      Bonjour SOME,
      Si la gestion de nos mines ne regarde pas le président ghanéen, en tant que citoyens burkinabè, elle nous intéresse à tous.
      Quant à "Notre liberté, notre sécurité,notre dignité, notre indépendance..."...?
      Etre convaincu que Wagner, nous apportera dignité et indépendance, c’est démontrer un tel niveau de méconnaissance des réalités de notre monde, un tel niveau de désespoir dans les capacités de son propre peuple à lutter efficacement, que certains pourraient venir à s’interroger sur votre patriotisme.
      Après avoir effectué des nouveaux recrutements militaires, après avoir mobilisé 50.000 VDP, vous voudriez qu’en plus de ça, l’état paye à prix d’or un groupe de mercenaires étrangers...?
      Où est donc le patriotisme là-dedans, où est la dignité ?

    • Le 21 décembre 2022 à 12:16, par jagger En réponse à : Burkina- Russie : Aucune mine n’a été cédée à Wagner, assure le ministre des mines, Simon-Pierre Boussim

      vous avez tout dit, je ne comprends pas les gens ; actuellement les mines sont dans les mains de qui ? c’est les mêmes qui disent la sécurité à tout prix, à tout prix ça veut dire quoi pour eux ?

    • Le 21 décembre 2022 à 14:09, par Diongwale En réponse à : Burkina- Russie : Aucune mine n’a été cédée à Wagner, assure le ministre des mines, Simon-Pierre Boussim

      @SOME, tu vieillis mal, ou plutôt tu dérailles. Comment peux-tu dire "Notre liberté, notre sécurité,notre dignité, notre indépendance quel qu’en soit le prix à payer", si ce prix est de laisser la défense de "notre" territoire à une milice paramilitaire faite de voleurs et de violeurs patentés ? Quelle indépendance y aurait-il à "dilapider" notre or pour payer ces milices ? Alors que cet or pourrait servir à équiper nos FDS et VDP avec du matériel de pointe, y compris des drones d’attaque.

      Notre liberté, notre sécurité,notre dignité, notre indépendance, c’est nous, Burkinabè, qui devons en payer le prix !!!

  • Le 20 décembre 2022 à 23:14, par Passakziri En réponse à : Burkina- Russie : Aucune mine n’a été cédée à Wagner, assure le ministre des mines, Simon-Pierre Boussim

    Tournez comme vous voulez, mais vous finirez par vous arrêter.
    je viens de voir une interview lamentable du premier ministre burkinabé à Moscou devant une journaliste de RT France qui s#est évertué à chanter la grandeur de la Russie, sans jamais dire que le Burkina est une grande nation. Ce qui m’a plu, c’est qu’il souhaite qu’il y’ait des vols d’aéroflot vers le Burkina. Je souhaiterais même la supression de visas pour faciliter un vol de tous ceusx qui rêvent de la Russie de pouvoiir s’y rendre et pourquoi pas combattre contre l’ukraine ? Je pense que ce serait salutaire pour les panafricons pro-russes.

    Passakziri

    • Le 21 décembre 2022 à 10:56, par Mafoi En réponse à : Burkina- Russie : Aucune mine n’a été cédée à Wagner, assure le ministre des mines, Simon-Pierre Boussim

      @Passakziri,j’ai regardé le fameuse interview en question et pour être franc,elle est pathétique.Il(le PM) ou ils attendent tellement tout de la Russie que même le costume russe est réclamé à cor et à cri au détriment sûrement de notre faso danfani pourtant tant louangé par le même PM.Comment peut-on se renier à ce point en tombant dans une autre forme de servilité ?En tout cas depuis que ces individus sont aux affaires,je ne sais pas où ils nous embarquent car ne sachant ce qu’ils font,ils partent dans tous les sens en jouant à nous faire peur.En effet si avec nos plus de 30 000 fds et les 50 000 supplétifs nous ne sommes pas capables de faire mordre la poussière à moins de 10 000 pieds nickelés en tapettes,c’est que le pays a un très gros gros problème et ce n’est sûrement pas un autre pays qui,malgré sa bonne volonté pourra nous sortir d’affaire.Il ne faut pas se leurrer en dormant tout en rêvant debout

  • Le 21 décembre 2022 à 02:28, par Bob En réponse à : Burkina- Russie : Aucune mine n’a été cédée à Wagner, assure le ministre des mines, Simon-Pierre Boussim

    Black water une société militaire privée comme Wagner a mis l’Irak à sac, à feu et à sang pour le compte de l’armée américaine, les britanniques l’ont fait aussi de même que les français au Mali, alors que ces occidentaux nous foutent la paix avec leurs cris d’orfraies. Wagner est dans leur imagination présent en Syrie, Ukraine, Lybie, Mali etc et maintenant Burkina. Combien d’hommes a cette organisation ? 100 mille ? 1 million ? Ce sont les effectifs qu’il faut pour être sur tous ces théâtres et un homme qui peut disposer d’une telle force serait un danger pour tout le monde à commencer par Poutine. Réfléchissons un peu et faisons la part de la propagande et de la réalité. Même si WAGNER existait, il ne serait pas aussi omnipotent et omniprésent que le disent les occidentaux. La Russie est un grand pays avec une grande armée pourquoi ne pourrait elle pas coopérer avec des pays sans forcément passer par Wagner ? Wagner fabrique t’il des armes ? Si la France qui n’a que 200 mille soldats peut en envoyer au Burkina pourquoi la Russie qui a plus d’1 million de soldats ne le pourrait pas ? Ou bien les russes boivent l’eau avec leurs narines ? Si le salut du Burkina passe par une coopération avec la Russie, alors que la Transition y aille, même avec 10 fois Wagner. Depuis 62 ans que nous coopérons avec lla France le Burkina n’a aucun char de combat et aucun avion de chasse à réaction c, contrairement à des pays comme la Côte d’Ivoire, le Mali ou même le Niger. Pire comme la France veut noyer son chien, elle nous accuse de tous les péchés. Le SECRET DÉFENSE existe partout. Que le gouvernement avance malgré les aboiements des chiens

    • Le 21 décembre 2022 à 09:24, par kwiliga En réponse à : Burkina- Russie : Aucune mine n’a été cédée à Wagner, assure le ministre des mines, Simon-Pierre Boussim

      Bonjour Bob,
      Whouaou, vous avez l’air de vous y connaitre.
      Moi qui n’y connait rien, ne peut que rapporter quelques éléments, glanés au cours de diverses recherches et assortis de sources fiables et vérifiables. Je vous prierai d’être assez aimable d’en faire de même lorsque vous me ferez réponse (ce dont je ne doute point), sinon, votre diatribe va rester au niveau de vos convictions, voire de vos états d’âme.
      Ci-dessous, donc, une belle diabolisation de Wagner, qui, d’après vous, n’existe pas.
      Il y a, tout d’abord, une grande confusion entre "les russes" et "Wagner", erreur communément admise et fréquente dans tous les discours des pseudo-panafricanistes, récemment devenus pro-russe.
      Hors, Wagner, ce n’est pas la Russie.
      Avec la Russie, comme avec la France, même si cela déplait à certains, on peut concevoir des partenariats, on en a d’ailleurs déjà avec ces deux pays, qui envoient régulièrement des instructeurs.
      Avec Wagner, il ne s’agit en aucun cas de partenariat, on les embauche.
      Wagner, recrute en prison, Wagner, c’est un ramassis de mercenaires russes, pas seulement russes d’ailleurs, mais également ukrainiens, moldaves et Serbes qui se sont battus, en Libye en soutien au général dissident Khalifa Haftar contre le Gouvernement d’Union Nationale.
      Environ 1 000 combattants de Wagner sont intervenus en Libye pendant les 12 à 14 mois qu’ont durés les combats actifs dans le pays, de septembre 2019 à juillet 2020.
      Ils se sont d’ailleurs à plusieurs reprises opposés aux militaires turcs.
      Ils sont accusés de dizaines d’exactions et crimes de guerre et ont en outre miné de grandes zones, notamment des parties résidentielles de Tripoli.
      Selon le procureur militaire libyen Mohammed Gharouda, qui travaille pour le ministère libyen de la défense, ces meurtres font l’objet d’une enquête active pour crime de guerre.
      Aujourd’hui, malgré les demandes de la Lybie, soutenue par de nombreux pays, le groupe Wagner (comme les Turcs d’ailleurs) refuse de quitter le territoire Lybien, dans lequel ils ont trouvé des intérêts économiques et un bon "terrain de jeu".
      Pour plus d’infos sur Wagner, j’invite chacun à se renseigner, quant aux obédiences nazies du groupe et aux crimes et abus qu’ils ont commis, depuis le Donbass en Ukraine, en passant par la Syrie et jusqu’en Centrafrique ou ils assurent la surveillance des mines de diamant, exploitées par Evgueni Prigojine, ce qui leur profite largement, tout en endettant le pays.
      Wagner, c’est tout d’abord Dimitri Utkin, ancien parachutiste des forces spéciales russes, arborant des tatouages nazis, qui a nommé son groupe du nom du musicien préféré d’Adolphe Hitler et en hommage au troisième Reich.
      Wagner, c’est ’Evgueni Prigojine, surnommé "le cuisinier de Poutine" et qui est devenu extrêmement riche grâce à ce dernier. Il est le seul à se permettre de critiquer vivement la façon dont les "vieux" généraux mènent la guerre en Ukraine.
      Rappelons toutefois que Wagner n’a pas d’existence légale, la Russie interdisant le mercenariat. Vladimir Poutine, ayant néanmoins reconnu la présence de mercenaires russes au Mali.
      J’espère avoir apporté un éclairage, un peu plus éclairant, quant à ce qu’est réellement Wagner.
      Je ne vais pas m’appesantir, sur les assassinats des journalistes russes, enquêtant sur Wagner en Centrafrique ou autres exactions au Dombas, il y aurait trop à dire sur Wagner.
      Si l’est vrai que les états n’ont que des intérêts, les sociétés privées paramilitaires, sont bien pire, en particulier parce qu’elles n’ont de compte à rendre à personne.
      Sources : Jeune Afrique, Ifri, Africa intelligence, Le Monde, Le Monde Afrique, Sputnik, Radio suspendue.

    • Le 21 décembre 2022 à 09:29, par kwiliga En réponse à : Burkina- Russie : Aucune mine n’a été cédée à Wagner, assure le ministre des mines, Simon-Pierre Boussim

      Au fait Bob,
      Si je suis parfaitement d’accord avec vous concernant Black Water, pourriez vous m’éclairer quant aux propos suivants : "... mis l’Irak à sac, à feu et à sang pour le compte de l’armée américaine, les britanniques l’ont fait aussi de même que les français au Mali ..."
      J’espère que vous me répondrez en prenant soin, comme je le fais, d’étayer vos propos d’éléments factuels, assortis de sources vérifiables.

    • Le 21 décembre 2022 à 10:13, par La cervelle En réponse à : Burkina- Russie : Aucune mine n’a été cédée à Wagner, assure le ministre des mines, Simon-Pierre Boussim

      Bravo digne fils du pays des hommes vraiment intègres !
      Wagner ou pas Wagner, pourvu que nous chassions les terroristes.
      Point barre !

    • Le 21 décembre 2022 à 11:20, par VENANCE En réponse à : Burkina- Russie : Aucune mine n’a été cédée à Wagner, assure le ministre des mines, Simon-Pierre Boussim

      Y a des burkinabè qui, même si on proposait aujourd’hui de vendre le pays tout entier et soutenir la lutte contre le terrorisme avec cet argent, ils seraient partants pour cela. Hé, sacrés burkinabè ! toujours à agir sous le coup des émotions au lieu de réfléchir. Il faut aller doucement.
      Et puis les pays de la régions devraient se dire que le phénomène de terroriste ne peut être vaincu individuellement. Au lieu de se mettre ensemble pour le combat ils sont là à se faire des bagarres de chiffonniers(un tel est pro-ruse, tel autre pro-français, un tel m’a dit ça, un tel m’a fait ça...etc), mais personne n’est pro-Afrique de l’Ouest. En fait on a l’impression qu’on fait une guerre par procuration, une guerre où nous africains sortirons dans tous les cas perdants. On est là à s’entre-tuer et on se plait à être, pro-ci, pro-cela..

    • Le 21 décembre 2022 à 16:57, par koffi kopeto En réponse à : Burkina- Russie : Aucune mine n’a été cédée à Wagner, assure le ministre des mines, Simon-Pierre Boussim

      Remettre son destin à des mercenaires dont le fond de commerce est la guerre d’ou sont tirés tous leurs profit s’inscrit dans une logique de continuité du conflit ad libitam, ad nauseam, ad eternam. Pour info, il y a 2 fois plus de violence au Mali en 2022 qu’en 2021...et ca n’est qu’un début. Chacun devrait savoir que le plus grand tour du diable est de faire croire qu’il n’existe pas...
      Viva la muerte !

    • Le 21 décembre 2022 à 20:44, par Renault HÉLIE En réponse à : Burkina- Russie : Aucune mine n’a été cédée à Wagner, assure le ministre des mines, Simon-Pierre Boussim

      La Syrie est maintenant un pays rasé à 60% que fuient des centaines de milliers de réfugiés. Je ne souhaite pas au Mali, ni au Burkina Faso, les horreurs qu’ont subi les Syriens sous la botte de Wagner, ou alors je serais vraiment un sale colon qui veut se venger....

  • Le 21 décembre 2022 à 09:24, par Paul En réponse à : Burkina- Russie : Aucune mine n’a été cédée à Wagner, assure le ministre des mines, Simon-Pierre Boussim

    Quel est le problème d’avoir wagner chez nous. L’état doit faire ce qui est important pour que nous sortions de cette spirale infernale.
    Wagner aujourd’hui est le meilleur choix pour sortir de la crise. Car premièrement tout seul nous ne pouvons pas grand chose. Il faut faire front commun aujourd’hui pour éradiquer ces terroristes. Nous n’avons pas d’autre choix que de s’allier avec le Mali est d’avoir le même partenaire pour être plus fort et faire bloc aux terroristes. Arrêtons de faire le jeu de la France avec messages belliqueux envers la Russie. Il n’est pas de notre intérêt de la snger. Mais il est de notre ressort d’être pragmatique. Pour une meilleure défense toute la région sahelienne devrait s’unir et travailler avec le même partenaire ou ses alliés pour ’une action forte cohérente, et efficace. Aujourd’hui c’ est wagner. L’occident et l’orient sont des ennemis évitons de contractualiser avec des occidentaux pour notre défense, car l n’ y aura aucune cohesion d’ensemble. Et n’oublions il ne faut raisonner en pays mais région(ouest, est, nord, sud de l’Afrique) ou en bloc (zone sahelienne, zone côtière...). La Russie n’est pas notre ennemi. La géré de domination des autres occident contre l’est(Russie, Chine..) n’ es pas la notre. Chers amis. Évitons de passionné le débat, restons pragmatiques. Arrêtons les dialogues politiciens qui sont nocifs, aujourd’hui nous avons besoin de faire confiance à notre chef président et son équipe. Et soutenons les comme les Maliens le font. Sinon l’échec sera là. N’ecoutons plus les puissances étrangères réfléchissons et agissons pour l’intégrité nationale. Sauvons notre pays ensemble.
    Donner une mine à wagner pour ce payer ses services n’est pas mauvais puisque le franc CFA n’est pas notre monnaie. Et la France la contrôle donc wagner étant russe ne peut plus utiliser l’euro à cause des mesures prises par les européens. Si il acceptent l’euro la France va les confisquer. Le Mali a pu contourner les sanctions pour s’équiper et faire face aux terroristes. Faisons confiance à notre président. Arrêtons toutes ces polémiques. Soyons Unis et solidaire et intègre. Tous pour nous libérer.

  • Le 21 décembre 2022 à 10:21, par kap En réponse à : Burkina- Russie : Aucune mine n’a été cédée à Wagner, assure le ministre des mines, Simon-Pierre Boussim

    Mais une mine est elle été concédée à une société russe dans ces derniers temps sous le mpsr2 ? Si oui , cette société appartiendra t’elle 100 % à wagner ou si si wagner a t’il des parts dedans , ou dans peut être cette société faire recours à wagner pour sécuriser la mine ? Ce sont là des questions qu’il faut élucider aux oreilles du peuple qui vous soutient , qui vous suit et souhaite la transparence . Que Dieu tout puissant et miséricordieux donne sagesse dans votre noble mission , à savoir rien que la conquête total du Faso .

  • Le 21 décembre 2022 à 12:00, par Atheke bouda En réponse à : Burkina- Russie : Aucune mine n’a été cédée à Wagner, assure le ministre des mines, Simon-Pierre Boussim

    Donc le gouvernement burkinabé ment ! Ils ont cedé 3 mines aux russes depuis traoré pour payer les russes ! En secret sans parler a personne ! Memes les medias internationaux savent et l’on dit preuves a lappui ! Ma question : pk caché ca au peuple burkinabé ? Capitaine traoré nassume pas son interet pour la russie ? Est il 100% transparent avec nous citoyens du pays ! Il peut nous dire simplement que maintenant on donne or du pays aux russes sans contrepartie ou c la honte pour lui ? Au moins les français était present militairement et ne volait pas notre or comme ca ... a bon entendeur ... 3 mines pour les russes et c que un début. La contrepartie c quoi ? Pck pour le moment aucun soldat russe na tué un.terroriste au faso c bizarre.... et c ca que leq idiots du pays exigent pour régler nos probleme ? Ce pays c vraiment tout de travers ...

  • Le 21 décembre 2022 à 13:43, par Henriette kouassi En réponse à : Burkina- Russie : Aucune mine n’a été cédée à Wagner, assure le ministre des mines, Simon-Pierre Boussim

    Vive la Transition, vive le Burkina Faso.Abas la France sangsue, prédatrice, esclavagiste.le Chien aboie la caravane passe.Le Burkina Faso est en train de se noyer,il s’accroche à celui qui peut l’aider honnêtement.Vive l’Afrique.

    • Le 21 décembre 2022 à 17:21, par Ed51 En réponse à : Burkina- Russie : Aucune mine n’a été cédée à Wagner, assure le ministre des mines, Simon-Pierre Boussim

      Juste un mot à souligner dans ce message, honnêtement.
      Personne n’aidera honnêtement le Burkina qui se renie à travers ses attentes.
      Ces paroles qui s’accumulent sont des discours de désespoir d’un pays qui ne croit plus en lui.
      Quel drame traverse le Burkina depuis que des militaires ont cru qu’ils savaient diriger un pays ?
      Le plus inquiétant reste l’avenir des enfants.

  • Le 21 décembre 2022 à 18:11, par Kato En réponse à : Burkina- Russie : Aucune mine n’a été cédée à Wagner, assure le ministre des mines, Simon-Pierre Boussim

    Vivement que le premier ministre Kyelem revienne de Russie avec de bonnes nouvelles concernant les equipements militaires que nous financeront avec nos mines d’or. Au moins les mines nous serviront a quelque chose au lieu de se faire piller par la France. La liberté et la paix n’ont pas de prix.

  • Le 28 décembre 2022 à 14:01, par ROC1971 En réponse à : Burkina- Russie : Aucune mine n’a été cédée à Wagner, assure le ministre des mines, Simon-Pierre Boussim

    HELLO,
    PAS BESOIN DE SE JUSTIFIER ...
    ON DONNE LES CONTRATS À CEUX QUI NOUS RAPPORTENT QUELQUE CHOSE EN RETOUR, C’EST AUSSI SIMPLE QUE ÇA.
    LE BURKINA APPARTIENT AUX BURKINABÈ ET À PERSONNE D’AUTRE. VOILA !

  • Le 28 décembre 2022 à 14:12, par ROC1971 En réponse à : Burkina- Russie : Aucune mine n’a été cédée à Wagner, assure le ministre des mines, Simon-Pierre Boussim

    HELLO,
    CHACUN FONCTIONNE SELON SES INTÉRETS...SI LE BF TROUVE SES INTERETS AVEC X OU Y ,IL SIGNERA SES CONTRATS AVEC X OU Y .
    ON N’A PAS DE COMPTE À RENDRE À PERSONNE.
    SOIT ON EST INDÉPENDANT SOIT ON NE L’EST PAS..
    VOILÀ !

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique