Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Paix au Burkina : Un atelier national de sensibilisation pour renforcer la concertation inter et intra religieux

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • vendredi 9 décembre 2022 à 11h29min
Paix au Burkina : Un atelier national de sensibilisation pour renforcer la concertation inter et intra religieux

Le projet de Promotion du dialogue interreligieux et du vivre ensemble au Burkina Faso (Pro-Dive) a tenu ce jeudi 8 décembre 2022 au Centre national cardinal Paul Zoungrana de Ouagadougou, un atelier national de sensibilisation sur la concertation religieuse. C’est une rencontre qui a réuni l’ensemble des confessions religieuses pour aboutir à des idées de renforcement du vivre ensemble.

Les conflits intra et intercommunautaires, l’intégrisme religieux, l’extrémisme violent, la radicalisation, le terrorisme et les violences liées aux différences sont autant de problèmes qui sapent de plus en plus le vivre ensemble des communautés au Burkina Faso.

C’est donc dans le but de sensibiliser sur l’importance des cadres de concertation au niveau régional pour la reconstruction de la paix, surtout au niveau des communautés religieuses, que se tient cette rencontre du projet Pro-Dive.
Il était question de stimuler les confessions religieuses à pratiquer des concertations régionales. « Il s’agit de mobiliser les différentes communautés religieuses dans la sous-région afin de systématiser la concertation », a indiqué François Paul Ramdé, coordonnateur de l’Union fraternelle des croyants de Dori (UFC-Dori). Il déplore que certaines tensions inutiles naissent à l’intérieur des communautés ou entre les communautés alors qu’elles peuvent être résolues si les gens ont l’habitude de se concerter.

Abibou Ouattara Ouédraogo présidente de l’ONAFAR.

Pour la présidente de l’Observatoire national des faits religieux (ONAFAR), la tenue de cet atelier est une occasion d’ouverture à la différence qui peut contribuer à réduire les risques de radicalisation grâce à l’approfondissement de l’interconnaissance. « Nous souhaitons un dialogue franc et d’ouverture afin que nous puissions nous accepter pour vivre ensemble. Actuellement, au sein de l’ONAFAR, nous avons fait le constat qu’il y a des tensions latentes et devons faire attention à ce climat de sorte à ce que nous puissions toujours vivre dans un pays de paix », a lancé Abibou Ouattara Ouédraogo.

Le coordonnateur du projet Pro-Dive

Ce sont différentes faîtières et organisation religieuses venues de différentes régions qui ont participé à cet atelier. Le coordonnateur du projet Pro-Dive affirme que l’objectif était de sélectionner les personnes les plus actives dans les communautés religieuses et qui peuvent aider.

Représentant du cardinal, Joseph Clochard

« Il faut que les communautés se connaissent. Pour se connaître, il faut se rencontrer et c’est l’objectif de cet atelier » a déclaré Joseph Clochard, représentant du cardinal à cette rencontre.
Par ailleurs, les panelistes se sont entretenus avec l’assemblée sur l’amélioration de la concertation inter et intra religieuse au niveau régional. Des échanges et partages d’expériences ainsi que des pistes de solutions sur la question ont clos la rencontre.

Farida Thiombiano
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Quatre nouveaux officiers des forces armées nationales nommés à des postes de responsabilité
Burkina Faso : Une conférence publique pour discuter des enjeux et défis de l’enregistrement des décès
Amicale des femmes de la Sitarail : Une journée pour faire découvrir le métier de cheminot aux enfants des travailleurs
Administration du travail : Le Burkina accueille la 44e session du Centre régional africain d’administration du travail
High-tech : Abstergo Store à la conquête du marché burkinabè
Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de produits médicaux prohibés découvert au quartier Larlé
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de cancer du col de l’utérus avec près de 839 cas de décès liés à cette maladie », Pr Aboubacar Bambara.
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts se penchent sur un plan d’action
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara seront inhumés au Mémorial Thomas Sankara courant février 2023
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par des FDS, selon le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au ministère de la Justice
Burkina : « Cette transition ne devrait pas être une transition de trop », prévient une OSC
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés