LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Burkina : L’Assemblée législative de transition est désormais dotée de tous les organes

LEFASO.NET

Publié le mardi 22 novembre 2022 à 22h37min

PARTAGER :                          
Burkina : L’Assemblée législative de transition est désormais dotée de tous les organes

Après la validation de leur mandat, suivie de l’élection du président de l’institution, vendredi, 11 novembre 2022, les députés de l’Assemblée législative de transition ont, ce mardi 22 novembre 2022, procédé à l’élection des membres du bureau et à la mise en place des cinq commissions générales. L’ALT est désormais dotée de tous les organes pour pleinement jouer son rôle.

Le bureau, organe dirigeant, organise et dirige les services de l’institution. Il est présidé par le président de l’ALT et se compose des vice-présidents de l’ALT, des secrétaires parlementaires et des questeurs.

Au terme des scrutins, le poste de vice-président échoit à Dafidi Lompo tandis que la 2e vice-présidence est occupée par Haoua Fofana. Ousmane Diallo et Daouda Diallo sont respectivement 3e et 4e vice-présidents.

Au niveau des secrétaires parlementaires, les députés ont donné leur quitus à, et par ordre, Evariste Zongo, Gladys Linda Kandolo, Ester Bamouni et Yaya Kambiri.
Quant à la Questure, elle est gérée par Anne-Marie Joseph Traoré et Nassirou Daaga (2e questeur).

Les députés ont en outre formé les cinq commissions générales de l’ALT. Chaque député s’est, et conformément aux textes, inscrit dans une des commissions, dont les présidents ont également été désignés.

Le Président de l’ALT, présidant ici la plénière consacrée à la mise en place du bureau et des commissions générales

Désormais, la Commission des affaires générales, institutionnelles et des droits humains (CAGIDH) est présidée par Bangré Levis Ouédraogo tandis que la Commission finance et budget (COMFIB) a pour président, Moussa Nombo. La Commission du genre, de la santé, de l’action sociale et humanitaire (CGSASH) est dirigée par Marie Angèle Tiendrébéogo et la Commission des affaires étrangères, de la défense et de la sécurité (CAEDS) a pour président, Daniel Zoungrana. La Commission du développement durable (CDD) est, elle, présidée par Moussa Koné.

Pour mémoire, l’ALT a pour missions principales de voter la loi, consentir l’impôt et contrôler l’action du gouvernement.

O.L
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Messages

  • Anne Marie Joseph Traoré comme gardienne de l’argent.!
    Ainsi la famille contrôle le beurre de l’ALT ; Qui est fou ?. Pour ceux qui l’ignorent, il s’agit de la belle sœur du Traoré national.
    Décidément, le nouveau sankarisme est teinté de patrimonialisation.
    Au gouvernement, les fistons font le coup de feu et les papas s’installent à la défense et aux infrastructures. C’est vrai que les gens ont surtout parlé du second.Eh bien, le premier existe.Son fiston capitaine est de l’aventure.
    _A le présidence, le frangin gère tout. Et au ministère du budget, c’est familialement verrouillé.
    Avec ça, la "galére" qui ont conduit au coup d’état contre Damiba est désormais un lointain souvenir.
    Allons Y seulement !

    • Zacksoaba si vos dires sont vrais, nous n’avons rien compris dans ce pays. La patrimonisation du pouvoir conduit inéluctablement au crash du système !!! Malheureusement la naïveté et les intérêts immédiats de notre égo teinté de quelques phrases de sankara nous a conduit dans cet impasse. Pourquoi notre patriotisme reste limité à nos intérêt familiaux qui guident et dictent nos choix. Franchement, j’ose croire que tout est cela est faux.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique