Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en feu

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • samedi 1er octobre 2022 à 21h05min
Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en feu

Après l’Institut français de Bobo-Dioulasso qui a été attaqué par des manifestants, c’est au tour de l’ambassade de France au Burkina Faso d’être prise à partie par une foule dans la soirée du samedi 1er octobre 2022.

Une partie de l’Ambassade a été incendiée par des manifestants qui disent soutenir le nouvel "homme fort", le Capitaine Ibrahim Traoré.

De loin, on peut entendre les manifestants scander : "On veut que la France dégage", "Nous ne voulons plus traiter avec vous", etc.

Il faut dire que le dispositif sécuritaire est toujours en place. Le centre ville est vraiment quadrillé de toutes parts.

Au moment où nous traçons ces lignes, les manifestants ont commencé à se disperser peu à peu.

Peut-être pour ne pas être surpris par le couvre feu qui entre en vigueur à partir de 21h.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 1er octobre 2022 à 19:14, par Bigbale En réponse à : Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en feu

    Le message est clair pour la France ! Elle a intérêt à clarifier sa position et remettre Damiba Sandaogo aux Nouvelles autorités burkinabe sinon, ce qu’elle a vécu au Mali comme humiliation ne sera pas grand chose ! La France dégage, eh bien que la France dégage donc !

    Répondre à ce message

    • Le 1er octobre 2022 à 20:18, par Indjaba En réponse à : Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en feu

      La France peut dégager sans qu’on ait besoin de brûler l’ambassade française. C’est un très mauvais départ pour les nouvelles autorités. Faites très attention avec tous ces anti-français. Ils forment certes un groupe mais ils ne forment pas forcément une équipe car ils n’ont pas tous le même objectif. Regarder très bien le Profil des manifestants :
      1) Il y’en a qui sont consciemment ou inconsciemment sont de bonne foi mais qui à tord ou à raison croient que la France est à la base de nos problèmes et la Russie est le jackpot ;
      2) il y’en a (et c’est les plus nombreux) qui en réalité n’approuvent pas la violence des terroristes mais sont en phase avec les objectifs poursuivis par ces derniers. Ce dernier groupe en réalité ne croient pas à la Russie mais pensent plutôt que la présence française au Sahel les empêche dans l’atteinte des objectifs visés par les fous de Dieu.
      Prudence prudence. l’Afrique est infantilisé par les grandes puissances. On retombe dans l’esclavage, le colonialisme, la christianisation, l’islamisation. C’est dommage ! Qu’avons nous fait à Dieu ?

      Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2022 à 19:20, par Kem En réponse à : Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en feu

    L’art de croire que les problèmes viennent des autres.
    Si le nouveau mouvement de protestation n’a que cet argument, il ne durera pas.
    Soyons réaliste, la France n’a rien à faire du Burkina et c’est peut être ce qui lui est reproché par certains.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2022 à 19:27, par ralbol En réponse à : Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en feu

    Il faut aussi que tous les nombreux jumelages et associations d’aide à la population, en particulier en brousse, cessent leurs activités dans les jours qui suivent. Seront-ils remplacés par des communes russes ? Je ne doute pas que celles-ci vont se bousculer au portillon !

    Répondre à ce message

    • Le 2 octobre 2022 à 19:38, par Abas En réponse à : Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en feu

      @ralbol, il ne faut même pas que les russes se bousculent au portillon ni les autres "blancs" qui accourent en sauveurs....
      Ras-le-bol de voir au 21ème siècle que les africains sont incapables de rien pour eux-mêmes et sont toujours en train d’attendre des jumelages, des ONG, des associations venus d’Europe ou d’Asie pour pouvoir survivre. Pourquoi donc ? Il faudrait justement que plus personne ne vienne d’ailleurs avec de l’aumône soit disant aide au développement. Comme ça, si nous ne pouvons pas libérer notre génie créateur comme disait Thom Sank pour vivre et nous développer, tant pis pour nous.
      Que plus personne ne nous tende la main et ce sera une raison de plus pour savoir nous débrouiller par nous-mêmes sans toujours compter sur des jumelages, des ONG et autres associations d’aide de soit disant vos amis venues d’ailleurs. Il n’y a que nous les africains qui ne pouvons rien faire par nous-mêmes pour nous développer et attendons d’être portés.
      Nous attendons toujours d’être aidés par "les blancs ou les chinois". Bref, par tous ces agents secrets de l’occident que nous croyons toujours supérieurs à nous les nègres. Ce complexe d’infériorité ne finira donc jamais en Afrique ?
      Actuellement, on chasse la France et on appelle la Russie et quand la Russie partira, nous allons courir tendre la gamelle aux chinois si ce n’est déjà fait. Ayons honte d’être toujours assistés par les autres qui forcément vont continuer à nous dominer s’ils voient que sans eux nous sommes incapables en Afrique de nous en sortir par nous-mêmes. Arrêtons ça.

      Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2022 à 19:33, par Nabiiga En réponse à : Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en feu

    NABIIGA N’EST PAS D’ACCORD :

    La, je suis pas d’accord. Je me charge de fouetter très bien tout manifestant mal inspiré. La France n’est pas l’ennemi du Burkina et sans la France, il y a très peu qu’on puisse faire.

    Le diable qu’on connaît vaut mille fois mieux que l’ange qu’on ne connaît pas. Cette histoire des Russes et de Wagner par ci par là ne sont que des histoires. Seulement hier, une bagarre s’est éclatée entre les forces russes et l’armée malienne. Qu’est-ce que le Malii a gagné depuis que les Wagner y sont ? Rien de concret :

    De plus, croyez-vous que les russes vont venir mourir pour rien pour la sauvegarde de notre patrie ?
    RIEN N’EST GRATUIT AU MONDE.

    - Le coût de Wagner pouvons-nous le supporter au détriment des autres secteurs de notre économie ?

    Rien qu’à faire un tour à Yalgado pour voir l’état de notre hôpitale phare de notre pays. Malade, autant se débrouiller comme on peut sans mettre pied à Yalgado car tout y manque sans compter l’insalubrité du lieu. On est guéri d’une maladie et avant de sortir de l’hôpital, on en ramasse une dizaine d’autres maladies pour s’y trouver, rien que le lendemain. Tel, est l’état de notre pays. S’ajouter à la nature budgétivore de nos forces de défenses, les paiement mensuels des Russes, et le Burkina fera faillite en moins d’un an.

    - Évitons les Russes,
    - évitons des dépenses,
    - faisons travailler nos forces de défenses,
    - chassons-les des bureaux climatisés sans oublier de les forcer à faire des exercices de musculation.

    Rien que regarder les ventres qu’ils trimbalent devant eux. Ce ne sont pas de militaires en cet état physique qui vont courir après les djihardistes.

    - Mettons-les en forme et les envoyons-les, eux tous, sans exception au front.

    - Il y a va notre salut, non pas les Russes que nous connaissons pas.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2022 à 19:35, par Fasobiga En réponse à : Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en feu

    Des plaisantins vous pouvez brûler l’ambassade de la France ? Vous mettez ceux que vous soutenez en danger.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2022 à 19:49, par Le prince En réponse à : Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en feu

    Voici où mènent les déclarations irresponsables des nouveaux putschistes à la télé. Ce lieutenant qui a lieu un communiqué selon lequel sandaogo est protégé par les français sans preuve n’a pas mesurer les conséquences. Il faut éviter les fautes de Gbagbo lors de la crise. Il faut avoir le sens de la mesure

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2022 à 20:19, par Delwendé En réponse à : Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en feu

    Une bêtise entretenue par des voyous. Il ne faut en aucun cas voir en cela de la bravoure. Un acte qui peut affaiblir le nouveau pouvoir s’il arrive à continuer son chemin

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2022 à 20:26, par Sawadogo En réponse à : Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en feu

    Ne nous trompons pas d’ennemis et n’en créons pas

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2022 à 20:37, par Bebeto En réponse à : Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en feu

    La manipulation française est en cours pour tenter de remettre sur selle l’impopulaire Damiba dans le jeu.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2022 à 20:37, par Sacksida En réponse à : Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en feu

    Ecoutez la France doit remettre Damiba Sandogo aux nouvelles Autorites du Burkina Faso et son Peuple Burkinabe afin d’eviter des crises et crimes inutiles. Le Burkina Faso n’est pas une province de la France ; Damiba ne peut plus etre President du MPSR, parce que le Peuple Burkinabe integre ne veut plus. La Patrie ou la Mort, Nous Vaincrons. Inchallah Salut

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2022 à 20:39, par Yovis En réponse à : Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en feu

    Pathétique, pitoyable et écoeurant. Que des hordes de délinquants grégaires s’en prennent à une représentation diplomatique. Un précédent dangereux.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2022 à 21:18, par Diakité En réponse à : Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en feu

    Vous oubliez que dans la politique africaine, la France est plus que le diable. Jumelage. Quel jumelage ? Il faut compter sur soi-même et arrêtons la mendicité. C’est trop simple ça. N’a-t-on pas vu les soldats afghans tirer sur leurs amis soldats américains en Afghanistan ?

    Répondre à ce message

    • Le 2 octobre 2022 à 09:35, par ralbol En réponse à : Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en feu

      Si vous avez la possibilité de vous exprimer via un clavier d’ordinateur, c’est que vous ne devez pas appartenir à cette population rurale du fin fonds de la brousse qui bénéficie de l’action des jumelages occidentaux et notamment français. Votre aveuglement idéologique vous ôte toute capacité à déceler à travers l’aide matérielle un moyen précieux d’établir une AMITIE sincère entre des peuples de couleur, de langue, de religion, de coutumes différentes. Même le Mali de goïta ne refuse pas cette aide. Pour preuve, l’article du journal SUD OUEST du 27/09 intitulé "Métropole de Bordeaux : Afrique amitié relance ses activités pour le Mali à Villenave d’Ornon". Et la diaspora malienne se montre très... active !
      Heureux êtes-vous de ne pas avoir à solliciter cette aide ! Alors, ayez la pudeur de ne pas parler au nom des personnes qui la reçoivent avec plaisir.

      Répondre à ce message

    • Le 2 octobre 2022 à 11:49, par ralbol En réponse à : Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en feu

      Diakité : aie la pudeur de ne pas parler au nom des populations du fin fonds de la brousse qui bénéficient de l’aide des jumelages ! Tu as un ordinateur, alors fais profil bas. Ton aveuglement idéologique t’ôte toute capacité à voir, au-delà de l’aide matérielle, l’instauration d’une AMITIE entre des peuples de culture, de couleur, de langue, de religion différentes. Même le Mali de goïta continue à laisser agir les jumelages français, j’en ai la preuve.

      Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2022 à 21:22, par Le roi En réponse à : Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en feu

    Je ne sais pas en quoi faire dans la transparence est irresponsable. Il ne faut pas croire naïvement au démenti d’un ambassadeur étranger. en tout cas quelqu’un dans le burkina à non seulement protéger damiba mais aussi lui à donner un certain soutien pour organiser une contre-attaque. Ce sera bêtement naïf de croire que c’est seulement des éléments de l’armée burkinabè restés fidel à damiba.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2022 à 21:22, par Sawadogo En réponse à : Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en feu

    Merci Monsieur Nabiiga pour votre analyse. Plus rien à dire. Cet acte a mon avis ne fera que compliquer la tâche du Mprs 2.
    En brûlant l’ambassade de France, ne donnons nous pas là une occasion à la France d’utiliser les moyens diplomatiques y compris militaires pour protéger son ambassade ? Tant que nous laisserons nos émotions prendre le dessus sur la raison la lutte que nous menons depuis 7ans contre le terrorisme sera très très difficile. On ne combat pas un ennemi dans la division.
    J’espère de tout cœur que dans les jours à venir, il n’y aura ni perdant ni gagnant au sein de notre armée à la suite des événements du 30 septembre 2022. Que dieu bénisse le burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2022 à 07:01, par noaga En réponse à : Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en feu

    C’est une erreur de jeunesse. Ils pensent se faire adouber par la population en prétexant que Damiba est gardé par la France. Les Burkinabés sont friands de coup d’état et pensent que leurs problèmes seront résolus par une simple déclaration de qulques individus en armes. Ils ne protègent même pas l’ambassade. Cela va nous couter chers bientôt. Ces naïfs seront désillusionnés dans quelques temps.Les attentes sont grandes. M^me Damiba pensait qu’en 5 mois il pouvait en finir avec la guerre. Malheureusement je constate que certains enfants officiers pensent que la Russie qui est en guerre va venir faire la guerre ici et signer grassement des chèques. Quel naîveté ! Vous avez suivi ce sous lieutenant qui lit assez difficilement. Cela ne présage rien de bon

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2022 à 08:15, par Fretback En réponse à : Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en feu

    "Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en feu", juste pour un petit brasier devant l’entrée ’Visas’ !? Diantre !

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2022 à 08:18, par Fretback En réponse à : Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en feu

    Une chose est sure : c’est que le fond du puits est encore profond mais on y va, on y va... Avec ou sans bouc émissaire des turpitudes burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre 2022 à 12:12, par Citoyen LAMBDA En réponse à : Ouagadougou : Une partie de l’ambassade de France en feu

    En fait, c’est la France elle même, qui par son jeu trouble et certains propos désobligeants et irrespectueux envers les africains ,les humiliations que les mêmes africains y compris des personnalités subissent parfois pour aller en France avec leur sale politique d’octroi de visa ,c’est tout cela qui a fini par écœurer et révolter les peuples africains .Par exemple , l’actuel ambassadeur de la France au Burkina Faso est certainement le plus mauvais des ambassadeurs français accrédités dans notre pays depuis son indépendance . On parle aussi de l’ancien consul général de la France au BURKINA hautain et manifestement raciste sans oublier les autres agents du consulat .
    Bref ,s’il est vrai ,qu’il faut déplorer ces dégâts commis à l’ambassade de France ,s’il ne faut pas confondre le bon peuple français qui ne rejette pas les africains aux dirigeants ,il est temps pour les hommes politiques français ,les dirigeants de ce pays et de l’Europe en général ,de comprendre que l’Afrique et les Africains de 2022 ne sont pas ceux des années 1960 qui regardaient le blanc comme un petit "Dieu". Il appartient donc à la France de changer de paradigme dans ses relations notamment avec ses anciennes colonies et tout le monde y gagnera .

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Interview télé du capitaine Ibrahim Traoré du 3 février 2023 : Opération de charme et de clarification
Burkina : Le président Ibrahim Traoré assure que les groupes armés sont aux abois
Appel au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry : Mohamed Sinon reconnaît et regrette ses propos
Continent africain : La gouvernance globale stagne depuis 2019, le Burkina classé 18e sur 54 pays
Burkina : « Il est aussi urgent de mettre fin à ce plan de marginalisation ou de stigmatisation de la classe politique » (Me Ambroise Farama)
Vie des partis politiques : La composante « Autres partis politiques » pour des réformes inclusives
Burkina/Justice : « Il y a un problème ; il n’y a que les civils qu’on poursuit » (dialogue politique)
Transition politique au Burkina Faso : Le chronogramme actualisé remis au Premier ministre
Gestion des aires protégées : L’ONG AGN et le ministère de l’environnement formalisent leur collaboration
Ministère de l’Agriculture : Le Conseil d’administration du secteur ministériel valide la programmation des activités 2023
Burkina :« Nous ne sommes ni dans une guerre ethnique ni dans une guerre religieuse, nous avons affaire à des bandits manipulés » (Eddie Komboïgo, CDP)
Burkina : « Ce pays-là a toujours su faire face à toutes les intimidations » (ambassadeur Mousbila Sankara)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés