Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Sourou : L’ONG Terre des Hommes offre du matériel au district sanitaire de Tougan

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 22 septembre 2022 à 12h00min
Sourou : L’ONG Terre des Hommes offre du matériel au district sanitaire de Tougan

L’ONG Terre des Hommes (TDH) a remis du matériel et des équipements de protection aux accoucheuses villageoises (AV) et agents de santé à base communautaire (ASBC) dans le district sanitaire de Tougan le 16 septembre 2022. Cette dotation a pour objectif de motiver les acteurs communautaires afin d’assurer des soins de qualité aux populations en proie à l’insécurité.

C’est dans le cadre du projet "Programme d’amélioration de l’accès aux services de soins, de la protection sociale et de la résilience des personnes vulnérables affectées par la crise sécuritaire (PASEREP)", que Terre des Hommes (TDH) a doté les AV et ASBC en équipements de protection individuelle et en logistique roulante. Ce matériel et cet équipement répondent à un besoin exprimé par les bénéficiaires lors des rencontres bilans des activités communautaires tenues avec l’ONG TDH.

Remise officielle des dons par le chef du projet urgence de la Boucle du Mouhoun au médecin chef du district sanitaire de Tougan

Selon le chef de projet Urgence de la Boucle du Mouhoun de l’ONG TDH, Souleymane Diallo, l’objectif principal est de motiver ces acteurs communautaires. « Les ASBC eux au moins ils ont une motivation mensuelle, parce qu’ils sont reconnus par l’Etat. Les AV sont également reconnus par l’État, mais il n’y a pas quelque chose qui est prévue pour elles, alors qu’elles abattent un gros boulot. Elles nous accompagnent dans les soins préventifs… Cette donation vient en réponse à une expression de besoin qu’elles ont fait », a-t-il expliqué.

Azara Gomina recevant un vélo des mains du chef de projet Souleymane Diallo

Ainsi, les accoucheuses villageoises ont bénéficié de seaux, de lunettes, de savon, de gants de ménage, de torches, d’aspirateurs à mucosité, d’imperméables, de boites à conservation du matériel, de vélos-panier et d’autres matériels de soin pour les nouveau-nés. Les ASBC quant à eux ont bénéficié de sacs pour la conservation des outils de rapportage.

Les bénéficiaires ont exprimé leur joie et remerciement au donateur. Ces dons viennent atténuer significativement les difficultés qu’ils avaient à mener leur mission salvatrice. « Avant, nous avions des difficultés pour nous rendre dans les familles à temps, quand elles nous font appel pour venir assister les femmes pour accoucher. Maintenant, avec les vélos et le matériel que nous venons de recevoir nous pourrions arriver à temps et assister convenablement les nouveau-nés et leurs mamans. Nous sommes vraiment heureuses et nous remercions Terre des Hommes pour ces dons », a laissé entendre Azara Gomina, accoucheuse villageoise à Kounga. Pour Lassina Sawadogo, agent de santé à base communautaire à Talb-yiri, la donation leur permettra de sauver des vies. « Ce matériel va beaucoup nous apporter. C’est une aide qui nous aidera à aider d’autres personnes en retour. Nous sommes très contents », s’est-il réjoui.

Selon Lassina Sawadogo (à gauche), « C’est une aide qui nous aidera à aider d’autres personnes en retour ».

C’est un sentiment de joie qui anime également les responsables du district sanitaire de Tougan. Selon Bernard Zongo, responsable de la promotion de la santé du district sanitaire de Tougan, « ce matériel va permettre d’améliorer le travail des AV et des ASBC sur le terrain et booster les indicateurs tant attendus ». « Avec la situation sécuritaire, les CSPS étant fermés, les villages dans lesquels nous ne pouvions pas nous rendre, ces AV vont nous permettre de faire des accouchements sécurisés », a expliqué Bernard Zongo.

Selon le chef de projet Urgence de la Boucle du Mouhoun de l’ONG Terre des Hommes, Souleymane Diallo, le choix du district sanitaire de Tougan a été motivé par le contexte sécuritaire et humanitaire. Un contexte sécuritaire qui est de plus en plus difficile, marqué par la fermeture de certaines formations sanitaires et d’autres qui fonctionnent à minima. Un contexte humanitaire marqué par la présence des déplacés internes.

Photo de famille.

Le PASEREP intervient également dans les communes de Solenzo, Tougan, Kiembara, Di, Gomboro et Djibasso avec pour objectif la réduction de la morbidité et du risque de mortalité ainsi que l’amélioration du bien-être chez les personnes affectées par la crise des zones d’interventions.

Y. Isaac Ki-Zerbo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Manifestation à Ouagadougou : « Ce coup-d’État n’est pas celui du monde entier mais du Burkina Faso », signale Djibril Sawadogo (manifestant)
Projet de renforcement de la cohésion sociale et de la stabilisation du Centre-nord : Près de 5 000 personnes formées
Région du Centre-est : Des ateliers régionaux pour parfaire les stratégies nationales sur la réconciliation nationale et la cohésion sociale
Burkina/Agriculture : Les activités d’accompagnement des emboucheurs restituées aux bénéficiaires
Bobo-Dioulasso : Des centaines de manifestants demandent la démission du président Damiba
Burkina/Région du Nord : Le « Boukayamdé », une solution alternative contre l’insécurité alimentaire
Burkina : Plus de 13 milliards de FCFA de pertes dues à des incendies d’entrepôts de stockage de produits de santé
Rentrée scolaire 2022-2023 : Le ministre en charge de l’éducation offre 45 kits scolaires à son personnel
UTM (Université de Technologies et de Management) : "Sessions d’informations en ligne sur la filière génie logiciel
Campagne "STRONGER TOGETHER" : Déclaration conjointe du ministre de la Santé et du ministre de l’Education nationale
Burkina/Religion : La Maouloud aura lieu dans la nuit du samedi 8 au dimanche 09 octobre 2022
Marche à Bobo-Dioulasso : Des manifestants fouettés par un groupe de « jeunes pro-MPSR »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés