LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Burkina : « Des gens ont servi de la pacotille quand le pays avait besoin de blindé », réplique le Front de libération nationale

LEFASO.NET

Publié le vendredi 19 août 2022 à 08h23min

PARTAGER :                          
Burkina : « Des gens ont servi de la pacotille quand le pays avait besoin de blindé », réplique le Front de libération nationale

Sitôt porté sur les fonts baptismaux, ce jeudi 18 août 2022 à Ouagadougou, le Front de libération nationale (FLN), une faîtière de 62 organisations de la société civile, selon ses responsables, s’est prononcé sur la situation nationale.

Cette coalition, mise en place par des leaders de la société civile, les uns aussi connus que les autres, se présente comme un « regroupement salvateur ». « Le FLN (Front de libération nationale) épouse le slogan : Ma patrie d’abord. Ce slogan est un cri de cœur. (…). Le FLN est un regroupement salvateur de patriotes témérairement et indéfectiblement déterminés dans la lutte sans merci pour la restauration du territoire national, fusse-t-il au prix du sacrifice suprême(SIC). Le FLN sera conduit par des leaders charismatiques et de grandes notoriétés issues d’organisations de la société civile réputées. Le directoire sera animé par un triumvirat (un trio : ndlr) », a dévoilé Marcel Tankoano, président du M21, lisant la déclaration liminaire de cette conférence de presse de lancement.

« Poussant au rebut les petites querelles de bas intérêts et les spéculations politiques de ceux qui n’ont plus rien à offrir aux honnêtes citoyens, le FLN est engagé dans la seule et unique cause de la patrie. (…). Les ennemis d’hier, ceux qui se regardaient en chiens de faïence, se sont unis pour communier à l’utopie d’une prochaine insurrection, certains dans des envolées lyriques indigestes se donnent le risible objectif de réécrire l’histoire politique au Burkina à l’heure où la priorité des Burkinabè est la restauration de l’intégrité territoriale et la réinstallation des personnes déplacées internes. Dans cette cacophonie et ce ramdam des officines du régime déchu de Roch Kaboré qui font des mains et des pieds pour revenir aux commandes, le peuple a décelé le jeu de dupe et a éloquemment exprimé sa faroucherie et sa frustration. Le dessein mal voilé de ramener le régime déchu dans les affaires est définitivement voué à l’échec », ont décrypté les responsables du FLN.

Ils ont appelé à la solidarité avec les forces combattantes contre le terrorisme. « Nous devons être solidaires avec notre armée. L’armée burkinabè travaille et monte. Celui qui dit que l’armée ne monte pas en puissance est un soutien fort des terroristes. (…). Ceux qui s’asseyent pour critiquer notre armée, retenez une chose : si notre armée échoue, c’est fini, il n’y plus de vie ! », a soutenu Marcel Tankoano, principal orateur à la conférence.

Se dressant contre les pourfendeurs de la transition, il lance : « ne fait pas coup d’état qui veut, mais qui peut. Vous savez combien de coups d’État étaient en gestation ? Mais Dieu a voulu que ce soit le groupe de Damiba qui arrive au pouvoir » avant de cracher plus loin : « quand Roch (Kaboré) prenait le pouvoir, il y avait zéro mort, zéro déplacé interne. Quand l’armée prenait le pouvoir, nous étions à combien ? ».

C’est pourquoi s’insurge-t-il également contre ceux-là qui, sous Roch Kaboré, dans les mêmes difficultés, faisaient dans le mutisme pour se révéler aujourd’hui en critiques. « Le BUTS n’est pas loin du Front patriotique. Rosine Sory était ministre du MPP et vous le savez. Quand je la regarde, j‘ai envie de verser des larmes. Son salaire, indemnités y compris, avoisinait les douze millions. Il y a eu Tanwalbougou, elle n’a pas versé des larmes. C’est l’hôpital qui se moque de la charité. Que ce soit le BUTS de Rosine Sory ou autres, la jeunesse burkinabè doit les repousser tout de suite », a scruté Marcel Tankoano, pour qui, le Front patriotique est constitué en grande partie de membres du MPP (Mouvement du peuple pour le progrès, ex-parti au pouvoir), mus par une volonté de revenir aux affaires.

Il rappelle que parmi les membres du Front patriotique, certains, tout en étant muets sous le pouvoir Kaboré, informaient après la chute que les terroristes allaient faire ramadan à Ouahigouya et Tabaski à Ouagadougou.

Face à certaines critiques également, les responsables du FLN vont d’abord rappeler que « des gens ont servi de la pacotille quand le pays avait besoin de blindés » avant d’affirmer que le pouvoir déchu était venu pour s’enrichir.

Le FLN qui se positionne donc, selon ses leaders, comme un soutien à la transition, qu’il compare à une ambulance, avertit qu’il « ne permettra pas à ceux qui sont animés d’intérêts égoïstes de faire de cette ambulance un corbillard ».

O.H.L.
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Messages

  • Il fait vraiment pitié, ce Marcel Tankoano qui se bat bec et ongles pour son ventre. C’est quand même rare de voir un gourmatché agir de façon indigne. Il voit la réalité sur le terrain mais à cause de sa panse, il ferme les yeux pour comtempler les incapables putschistes.

  • Qui peut me dire le travail exact de Marcel Tankoano ? En d’autres termes, il vit de quoi ? Il est enseignant ? comptable ? medecin ? Bref il fait quoi dans la vie ?c’est quoi son métier ?
    je demande cela parce que je le suis depuis le temps de l’insurrection mais je ne l’ai jamais entendu évoquer un quelconque métier.
    Merci à ceux qui savent de me situer.

    • Marcel Tankoana est un expert spécialisé en développement local et durable , titulaire d’un DESS en sciences politiques de l’université de Bordeaux tu es bien situé maintenant zemstaba.
      Respecte bien le monsieur

    • C’est un activiste, voilà, c’est son boulot comme ça.

    • Ceux qui ont le pouvoir pour le ventre " ? Quel instinct animal te pousse à la création de la M21 ? Je ne suis pas convaincu que c’est pour le pays des hommes intègres car vous n’ avez de dignité. Que Dieu casse,detruses la Merde 21

    • @Wigba,le monsieur demandait ce que Tankoano Marcel fait dans la vie comme job mais tête baissée,tu veux faire croire qu’il a tel ou tel diplôme.Qu’est ce qu’on s’en tape d’autant que de nos jours,certains esprits tordus comme les Tankoano ramassent les diplômes sur internet moyennant moins de 50€,tout comme il y’a de vrais diplômés qui rasent les murs.Donc une fois de plus,on veut savoir ce qu’il fait dans la vie pour subvenir à ses besoins de manière honnête

    • Il est OSC, pour eux, OSC, c’est une fonction. Comme les politiciens (Civils comme militaires), leurs donnent de l’argent

    • Wibga,
      Je ne te demande pas les diplômes qu’il a, à supposé que ce soit vrai.
      Je te demande ce qu’il fait actuellement. En Français simple, je veux savoir où il travaille.
      Parlant de diplôme, peux tu dire de quel DESS en sciences politiques il s’agit ? Et si c’est à l’IEP (Institut d’Etudes Politiques) de Bordeaux qu’il l’a fait, où à la faculté de droit ?

    • Vous n avez pas répondu à la question en citant les diplômes et formations que possède notre TANKOANO. Combien de personnes dans ce pays sans emploi possèdent des DESS PHD et autres . Dites aux internautes le metier qu’ exerce le sir TANKOANO si vous êtes en possession de cette information au lieu de citer des diplômes et formations Merci

    • Mr Wibga, nous avons une réponse à notre question
      Marcel Tankoano était à l’émission "l’invité politique" a la RTB
       Question du journalist : quel est le quotidien de Marcel Tankoano ???
       réponse de Tankoano : Je gère un mouvement qu’on appelle M21 qui a une dimension nationale et internationale,ce qui me permet quand même de subvenir à mes besoins.
      Donc, si je comprends bien, Tankoano vit de son Mouvement M21.C’est la première fois que j’entends dire que quelqu’un vit d’un OSC. Mais au moins tout es clair. Les fameux diplômes que vous évoquez ne lui servent donc à rien, puisqu’il reconnaît lui même qu’il vit du M21.

  • Il y a front dans front.. Ce nouveau front est mort né de par ses géniteurs.. un front qui se reunit presque dans salle de classe. Il faudra prendre les burkinabe au sérieux. Et Dire qu’on veut la réussite de la transition, il faut avoir le courage de ne plus écouter certaines personnes cachées dans des OSC squelettiques pour faire des conférence de presse et chercher les faceurrs des autorités. La transition ferait mieux de regarder les choses en face, en discutant avec des personnes crédibles même si les opinions divergent. Peut on comparer ce nouveau front porté par Marcel Tankoano au BUTS, au front créé par nama, à l’UAS qui se reveillr ? Je crois s’il faut chercher à convaincre et non à diviser les burkinabé. Comment peut on continuer de dire que les choses vont bien alors que le nombre de déplacés internes augmente, alors que le nombre des localités abandonnées augmentent. Les zones de ouahigouya Fada, Banfora nouna, dedoucougou sont occupées et même harcelées. Il est bon que la transition mette l’accent sur la libération du territoire occupé. Les OSC sangsues qui passent de plateau télé en.plateau télé, de radio en radio, de conférence en conférence pour flatter les populations n’aident oas la transition qui est condamnée à réussir ou subir la colère des populations. Le president Damiba doit comprendre que ces gens ne l’aiment pas, mais ils cherchent ses faveurs. Le temps des jeux est terminé et il faut regarder la réalité en face.
    Si nous avons plus de 2 millions de déplacés internes qui ont tout perdu et qui ne peuvent pas cultiver ou faire l’élevage, il faut imaginer les problèmes alimentaires, des écoles fermées des mairies, des gendarmeries, des commissariats de police fermés, parfois incendiés. La priorité doit être sur ces aspects.. si nous continuons ainsi l’histoire retiendra que nous avons fui devant nos responsabilités en livrant des jeunes soldats engagés mais non expérimentés à des forces du mal privant ainsi le pays de ses bras valides. Dans tout cela Dieu est grand et il est juste. Tous ceux qui jouent au feu pour tromper le peuple burkinabè le paieront très cher..

  • Mr Tankoano, vous avez un.peu raison mais il faut avoir de denoncer certains manquements graves du mpsr.Il s agit de l augmentation des salaires des membres du gouvernement , les nominations de complaisance et surtout la restauration du regime du cdp et de blaise compaoré condamne a vie.Ces elements ont rendu le mpsr impopulaire de pres de beaucoup de burkinabés

  • Pati-sangana !
    Après BUTS de Sori-Coulibaly Rosine, le Front Patriotique de Mossé-Sakandé Balla et consorts, voici maintenant le Front de Libération Nationale de Marcel Tankoano !
    En clair les forces néocolonialistes bourgeoises, bureaucratiques et affairistes mafieuses au Burkina-Faso, s’organisent et resserrent les rangs autour du MPSR de Sandaogo Damiba pour sauver sa Transition mal engagée et à la solde de l’Impérialisme français et secondairement du compradorat néocolonial local en peine, face à la faillite de son Etat de toutes les combinaisons de classes réactionnaires !
    C’est pas dit, mais on image aisément sous la table, la présence de tous les féodaux centraux et périphériques en soutien à cette initiative du compradorat local et sous-régional ouest-africain ! Une véritable Internationale de médiocres et de vendus à la soldes de toutes les menées occidentales de recolonisation fantoche !
    Les récentes tournées de sermons hypocrites, mensongers et insultants à l’Intelligence des Patriotes Africains, de E. Macron, dans la sous-région, sont des signaux forts d’encouragements à toutes nos raclures et à tous nos vendus qui, de ce fait, sont encouragés à passer à l’offensive organisationnelle de classes compradores de voyous et de contre-révolutionnaires à l’émancipation sécurisée de nos peuples !
    Il ne faut pas, que cette offensive organisationnelle réactionnaire de l’endocolonat compradore burkinabè échappe à la vigilance critique et d’actions des forces de la Révolution démocratique et populaire de souveraineté nationale !
    Na an lara, an sara !
    La patrie ou la mort !

    • J’espère que TANKOANO va lire les commentaires des uns et des autres et se ranger. Il a certainement vu BLAISE qui pensait qu’après Dieu c’est lui. Comme toi il pensait toujours faire et il n’y a rien. Vivons la réalité

  • On vous suit bien, on vous regarde et on note tous vos faits et gestes.

    Vous ne serez jamais rien dans ce pays que des manges-mil, des griots et des gros-bras à la solde de certains "hommes forts" du moment. Ou plutôt, si, vous serez comptables de la mascarade qui se joue actuellement à Kosyam.

    Jeunesse sans repère, va !

  • La création du Front de libération nationale est une tres bonne chose. Ce front au moins n est pas à 99% constitue des nostalgiques du mpp qui ont perdu le pouvoir et qui cherchent a revenir au pouvoir. Je demande au FLN de se préparer pour apporter son soutien au mpsr et lutter contre une restauration de la gouvernance mouta mouta qui a dîner avec le diable et mis le pays dans un chaos total.

  • Marcel Tankoano,il ne faut pas blasphemer des organisations mythiques comme le FLN.Triste de constater que beaucoup de compatriotes ne savent plus la signification du mot "honte" car ils sont prêts à tout pour se faire une place au soleil.Pathétique

  • Front là, c’est la-bas à l’EST. Allez y vous faire enrôler VDP s’il vous plait

  • On vous suit bien, on vous regarde et on note tous vos faits et gestes.

    Vous ne serez jamais rien dans ce pays que des manges-mil, des griots et des gros-bras à la solde de certains "hommes forts" du moment. Ou plutôt, si, vous serez comptables de la mascarade qui se joue actuellement à Kosyam.

    Jeunesse sans repère, va !

  • L’heure n’est plus à se créer des blocs pour se vilipender , ceux qui se disent intellectuels ou élites politiques doivent maintenant avoir pitié des populations du Burkina.
    Au temps de Roch beaucoup disent qu ’ils soutiennent les FDS mais pas le gouvernement , sous Damiba encore c’est exactement le même refrain ,on soutien les FDS mais pas le gouvernement .
    Les mêmes FDS que tout le monde dit soutenir là , ce sont elles qui sont au pouvoir aujourd’hui avec quelques civils comme accessoires pour sauver quelques apparences et la difficile situation demeure !
    Deux ingrédients semblent indissolubles chaque fois qu’il y a attaque ,on entendra par la suite que des éléments sont passés quelques jours avant prêcher et donner des consignes à suivre sinon la prochaine fois si ce n’est pas respecté voilà ce que vous endurerez . Ces personnes aussi sont reconnaissables par leur faciès et dialecte .Maintenant si on trouve d’autres raisons comme la pauvreté , le traitement inégal des régions ,la stigmatisation éhontée d’une communauté donnée ,alors continuons à faire l’autruche.Par ailleurs, si on a foi à un être supérieur qui est unique et créateur de l’univers on ne doit pas se lamenter sur son sort jusqu’à ôter des vies innocentes que tu sais qu’ils ne sont pas responsables de ta situation.
    S’en prennent ils à cet être supérieur ou se confient ils à lui ? l’un ou l’autre détermine leur foi en cet être auquel ils se disent adeptes de ses préceptes .
    QUE DIEU SAUVE LE BURKINA !

  • Nous n"allons pas mélanger les serpillières avec les torchons. Il n’y a pas de commune mesure entre le BUTS de la soeur Rosine et ces gens. C’est le jour et la nuit. Rosine mange et bien sans la politique. Mes frères du FLN, vous ne boxez pas dans la même catégorie.

  • Vraiment, il faut arrêter toute cette comédie ! Ça devient écœurant de voir des gens comme ça, s’amuser à profaner le sigle "FLN", du Front de Libération Nationale" algérien qui, 8 années durant, s’est vaillamment battu contre l’occupation française et pour l’indépendance de l’Algérie. L’ambassadeur d’Algérie auprès du Burkina devrait élever une protestation à l’endroit des autorités burkinabè pour cela !! Vraiment ces petits activistes commencent à en faire trop !

  • est -on sûr que ce Marcel Tankoano jouit de toutes ses facultés mentales ? Pour qui se prend t-il ?
    Et avec des paltoquets pareils que DAMIBA et son gouvernement composent ? Eh le Burkina Faso est vraiment tombé très très très bas.

  • et pire même ils ne savent pas écrire correctement leur signification. ils feraient mieux d’approcher des gens pour mieux comprendre. c’est plutôt "Front de Libération National" et non "Front de Libération Nationale" car c’est le Front qui est National ;
    Pour vous en convaincre, il faut réduire le texte et vous le saurez. depuis que Marcel TANKOANA a été chassé de la RTB comme pigiste, il est devenu activiste qui nourrit bien son homme. il a raté l’ALT et il se bat pour autre chose. si la honte tuait

    •  @Sidzabda..., je vous cite : "... c’est plutôt "Front de Libération National" et non "Front de Libération Nationale" car c’est le Front qui est National...".

      C’est vous qui n’avez rien compris. Le "Front" ici est à la fois national et extra-territorial. Par contre, la "Libération" est nationale. Ici, elle concerne le pays appelé BURKINA-FASO (ce qui suppose aussi ses ambassades, consulats, ses micro-territoires maritimes..., dans le Monde).
      Si l’URSS n’était pas là, le FLN algérien allait échouer face à la puissance de destruction du colonisateur français ; lequel colonisateur a été aidé et ensuite trahi par les USA.

      L’expression "Front de Libération Nationale" englobe donc celle "Front de Libération National" ; car allant plus loin.

       Que l’ambassadeur algérien réagisse (comme le suggère un @x ici) contre la dénomination de cette OSC nouveau-née, et il perdra toute procédure judiciaire. L’Algérie n’a point par ailleurs déposé un quelconque "brevet d’innovation" à ce sujet.

       Où est le mal, même si c’est Lucifer en personne qui ramène la PAIX dans notre pays ?
      C’EST Là AUSSI L’IMMATURITÉ STRUCTURÉE, STRUCTURANTE ET CONTAGIEUSE via l’estomac + s.xe + corruptions DE NOS PRÉTENDUES ELITES. TOUT EST DANS L’ÉMOTION INFANTILE HAINEUSE INTRA-MUROS ET LA TRAHISON ; ET RIEN DANS LA REFLEXION CONSTRUCTIVE D’UN VRAI PAYS, ET ENCORE MOINS D’UNE NATION. ON EST SIMPLEMENT BÊTE ET MÉCHANT CONTRE NOUS-MÊMES.

      Ceux qui sont encore en sécurité dans les grands centres urbains, ceux qui n’ont pas encore perdu un ou plusieurs membres de leur famille biologique et/ou par alliance directe..., ne comprennent toujours pas que la pays va mal. De ce fait plus que probablement, ils sont toujours en train de jouer aux philosophes et/ou experts de mes deux. Mais le mal progresse.

       Autant le mpp a ouvert les portes de l’Enfer dont les démons envahissent librement notre pays dès Nov-Déc.2014, autant le régime actuel d’Etat s’y prend relativement mal.
      ON NE PEUT PAS CONFIER L’ANTITERRORISME NATIONAL A DES TRAÎTRES A LA PATRIE. ON NE PEUT PAS GAGNER UNE GUERRE, QUAND ON N’A MÊME PAS LE COURAGE DE REGARDER SES ENNEMIS DANS LES YEUX. ON NE PEUT PAS COUDRE DES HABITS NEUFS AVEC DES VIEUX TISSUS POURRIS. UN PATIENT EN URGENCE MÉDICALE NE PEUT PAS ÊTRE SAUVE PAR UN BOUCHER QUI ATTEND QU’UN CHIRURGIEN LUI EXPLIQUE D’ABORD COMMENT TRAVAILLER. ON NE PEUT PAS SAUVER UN PAYS EN DÉTRESSE, AVEC DE BELLES PHRASES VIDES, ET DES PSEUDO-LEÇONS DE PSEUDO-STRATEGIES. ON NE PEUT PAS SAUVER UN PAYS EN PERDITION, EN PERMETTANT A UNE MINORITÉ, GÉNÉTIQUEMENT MEDIOCRE, D’IMPOSER SES TURPITUDES COMME LIGNE DE CONDUITE NATIONALE. ON NE PEUT PAS SAUVER UN PAYS EN GUERRES-CROISÉES AVEC UNE ARMÉE PIÉGÉE ET SURTOUT SCIEMMENT HANDICAPÉE. ON NE PEUT PAS SAUVER UN PAYS AVEC DES POLITICARDS ; SOUVENT FRANCHEMENT DÉBILES ET HEUREUX DE L’ÊTRE. ON NE S’AUTO-PROCLAME PAS ACTEUR DE LA _SÉCURITÉ NATIONALE D’ÉTAT_ ; SURTOUT DANS UN PAYS EN TURBULENCE. NON... (Il faut l’avoir étudiée à l’Université ; et aussi prouver ses aptitudes de terrain dans la discrétion. Toute chose rejetée avec arrogance par le mpp (dont la priorité était le ventre + s.xe + comptes bancaires illicites + mépris du faible) et négligée par le Régime actuel truffé de pseudo-experts (dont la science se résume à "copier/coller"). ET ce sont nos FDS qui payeront encore le prix en sang.) ON NE PEUT PAS SAUVER UN PAYS, EN LAISSANT SES ENFANTS ENTRE LES MAINS DES ENNEMIS DUDIT PAYS. ETC.
      Là AUSSI ET SUR TOUTE LA LIGNE, DAMIBA S’EST LOURDEMENT TROMPE. Seul le CNR du capitaine Thomas Sankara, malgré ses erreurs à fautes (provoquées essentiellement par les CDR-brouettes/ODP-MT/CDP=>MPP) l’avait compris ; et surtout bien réagi.) Ceci dit, l’espoir est-il permis ? OUI. Mais, à quelles conditions ?

  • Wibga, expert en développement local, qu’a-t-il apporté au développement local et rural ? Qu’il nous dise qui le finance ? S’asseoir blasphémer que c’est Dieu qui a permis à DAMIBA de faire son putsch, c’est de l’inconscience intellectuelle. Ce coup d’Etat est illégal et illégitime et s’il a prospéré c’est à cause de la naïveté des gens qui pensaient que l’armée allait venir tout de suite à bout du terrorisme. A part doubler leurs salaires qu’ont-ils fait.Le carburant est à 750 le litre mais eux avec leurs salaires doublés ils vont utiliser des bons de carburant avec leurs familles. M.TANKOANO, allez-y à l’Est organiser la lutte dans votre village, car vous êtes un natif et sensé connaître le terrain.

  • Vraiment si la honte pouvait tuer ? Ce Marcel TANKOANA nous pompe l’air, je me demande si ce Mr a des amis ou des parents ou même un femme pour le dire la vérité ? et dieu..............

  • Je connais un peu Marcel Tankoano, il était dans mon quartier, en 2014 avant l’insurrection il présentait le journal en langue gulmatchéma à la RTB. Marcel Tankoano est un beau parleur que les politiciens utilisent pour arriver à leurs fins. En 2014 lors de l’insurrection, ils ont été utilisés lui et les Hervé Ouattara par le MPP pour chasser Blaise Compaoré et son CDP du Pouvoir. En 2022 c’est le MPSR qui les ont utilisés pour chasser du pouvoir Rock Kaboré et MPP.

  • Bonjour Monsieur ZIDZABDA
    Je crois au moins qu’ils ne se sont pas trompés. Il ya bien un (e) à la fin de ce parti crée en 1954.
    C’est dans les détails que se cache le diable.

    Bonne suite à vous

  • Ce monsieur se prend pour qui pour parler au hasard comme ça ? Quand on s’adresse à un public on soigne son langage, parce que parmi ceux à qui tu t’adresse il y a des gens plus intelligents que toi à qui tu n’as rien à apprendre ! Et quand est-ce qu’il va se respecter un peu en arrêtant d’être une simple manivelle au service de politiciens sans vertus ?

  • En général les gens sérieux sont modestes, mais quand des gens se parent de toutes les qualités d’eux-mêmes, il faut se méfier. C’est le propre des vendeurs d’illusions et autres escrocs qui emballent ainsi tous les crédules. TANKOANO est au plus de l’âge du fils de ROSINE,qui en plus est une dame qui a fait quelque chose pour ce pays. Alors qu’il critique le BUTS s’il veut mais qu’il épargne sa mère. Ce n’est ni en menaçant ni en vociférant qu’on convainc les gens. Et je suis désolé de lui dire que sous son dieu Kouassi Blaise COMPAORE, il était déjà impossible de quitter Fada à partir de 18h. Et c’est par manque d’anticipation de Kouassi Blaise COMPAORE qu’on en est là. Il préférait aider le voleur qu’il ne pouvait pas arrêter à porter son butin. Il a préféré dérouler le TAPIS ROUGE à tous les terroristes de la région au lieu de les combattre, or quand la case de ton voisin brûle aide le à l’éteindre sinon… Et c’est cette folie qui nous rattrape, avec à notre tête je l’avoue, le pire des dirigeants ROCH MARC CHRISTIAN KABORE

  • Bravo à Tankoano, car il faut un front pour tenir tête à tous ces néo-communistes qui ont lu Karl Max de travers et qui nous les brisent depuis plus d’un quart de siècle. Que ces gaucho-fachistes déménagent en ALBANIE, dans leur paradis pour nous coller la paix.
    Honte aux insurrescrocs manipulateurs qui se croient plus intelligents que tout le monde.

  • L´opportunisme, Nouvelle Doctrine Politique au Burkina Faso !!
    Pendant que les intellectuels réfléchissent, les idiots eux agissent ! C´est d´ailleurs à cela qu´on les reconnait ! Le Burkina est une grande mare à crabes, avec des eaux très sales où nagent des individus dont le seul souci est, reste et demeure comment pouvoir casser la croute !
    Ainsi une soixantaine de ventripologues regroupés au sein d´une mascarade dite « Front de Libération Nationale » ont eu l´idée d´aller faire la cour au MPSR-RSP, s´ils ne sont tout simplement pas une invention de ce dernier. Il faut les comprendre, les pauvres, car quand la galère nous tient, matin, midi et soir, on perd toute dignité, donc toute forme de honte. Ainsi est né au Burkina, un nouveau mouvement politique jusqu´ici inconnu ! « le Ventriotisme ou le ventripologisme », en français vulgaire, on dirait la politique du ventre !
    Oui, nous sommes au seuil d´une nouvelle civilisation au Burkina Faso, une nouvelle civilisation porteuse d´espoir ! Quand on observe tout ce qui se passe autour de nous, nous constaterons que le seul avenir de l´humanité réside en sa capacité à intégrer les erreurs du passé et en même temps les expériences du monde à venir afin de plus obéir qu´à une seule et unique doctrine politique : L´OPPORTUNISME !
    Oui, voyons bien : Le capitalisme a échoué, le socialisme n´a pas été un exemple, le communisme non plus n´a été une réussite. Le putschisme n´est pas non plus la panachée ! Alors, seul l´opportunisme va nous faire découvrir les merveilles de la politique.
    J´invite mes compatriotes à pardonner ces brebis égarées du Front de Libération Nationale ! J´invite tous ceux qui savent réfléchir à continuer à réfléchir dans le silence, et laissons les idiots continuer à agir, ainsi nous les démasquerons plus facilement le moment venu ! Il viendra ce moment où le peuple souverain du Burkina Faso prendra ses responsabilités, exactement comme le peuple Malien est entrain de le faire en ce moment. Les vrais soldats viendront ! Cette majorité silencieuse est en vérité notre force. Ce sont ces femmes et ces hommes qui ne nourrissent pas l´idéal de mourir pour leur cause, mais qui feront en sorte que l´ennemi, l´hydre néfaste meurt pour sa cause. Les excellents ne connaissent pas d´échec ! Et c´est cela, le vrai patriotisme.
    La Patrie ou la Mort, Nous Vaincrons !

    • Eric de KOURIA. Je suis enterierement d accord avec votre expose dont l etat des factuels des evenements sont consis et essentiels du paranoma poliyique burkinabe.

      Tout ce que je veux ajouter au tableau de fonds.

      LA MALADIE INFANTILE DES POLITICIENS BURKINABE.

      Comme vous l aviez souligne. LOPPORTUNISME POLITIQUE. ils sont tous des membres de l excellence de la mediocrite pour conduire ce pays de toujours a la case de depart.

      Heureusement que la construction d une nation est une course de fonds et de longue haleine. Et nos POLITICARDS ne pourrons plus se cacher de leurs carences deficitaires du contrat sosial qui nous lient tous.

      Ils serons demasquer par leurs propres stipudites pour changer de branches en branches, ou de suivrent la direction du vent selon les regimes du moment en sacrifiant leurs propres convictions a l autel de la corruption politique.

      Le temps joue toujours pour le peuple,
      Ils senors tous vomis par leur peuple.

  • Vous avez dit RECONCIABLE ? Dans un contexte si trouble où chaque on se réveille avec de nouvelles coalitions qui naissent ça et là et dont le projet est de contrecarrer l’existen ce des unes des autres. Dans un contexte où la rivalité en violence est le seul programme de chacune, principalement de ce FLN, comment peut on croire hypocritement en une réconciliation nationale. Un concept mal défini d’ailleurs jusqu’à présent. Ce mouvement semble avoir été créé par le pouvoir de DAMIBA. Si c’est le cas, comment croire et suivre le MPSR dans sa sincérité de conduire les Burkinabé à la réconciliation. D’ailleurs, qui se réconcilie avec qui même ? Si des individus ont posé des actes contre d’autres individus, qu’ils se réconcilient entre eux ! En quoi est-ce que ça doit avoir un caractère national ?

  • Les gens critiquent pour rien Marcel. ko il lutte pour son ventre. Qui dans le pays là lutte pour la ventre d’ autrui ? Y en a pas. Même des vieux croulant comme Nama Bitiou qui joue des coudes dans le Front Patriotique avec ses petits fils, lutte pour son ventre. Collez la paix à Marcel, même si je l’ aime pas.

  • En réalité, les organisations d’obédience communistes voient qu’elles sont en perte de vitesse quand à leur propension à manipuler les jeunes pour assouvir leurs desseins cachés, alors le PCRV commence à sortir de la clandestinité pour s’essayer à la démocratie. Mais c’est peine perdue car ces partis ne pourront jamais se faire élire dans le conteste du BF. Tout ce qu’ils peuvent faire, c’est jouer les trouble-fête pour se faire voir et se faire acheter par les politiciens qui connaissent la technologie électorale. C’est d’ailleurs par ce procédé que le MPP a pu rallier un certain nombre d’entre eux (sinon, franchement, quelle différence y a-t-il entre le MPP et le CDP ?).
    Honte aux insurescrocs communistes manipulateurs qui ont délaissé leur paradis en ALBANIE pour venir nous casser les C... sous les tropiques !!!

  • Vous savez la communauté internationale et certains burkinabés corrompus préfèrent les élections qualifiées de démocratiques parce que avec les élections achetées on a de la corruption généralisée la malgouvernance les crimes économiques à grande échelle l’argent issu de la corruption circule et la communauté internationale et certains burkinabés préfèrent cette situation. Alors que dans un régime militaire comme celui la on n a pas de corruption généralisée des crimes économiques généralisés des investissements à l étranger etc...donc le bonheur du peuple ne se trouve pas dans des élections achetées dites démocratiques.

  • Quand j’écoute ce Tankoano j’ai envie de vomir.Je l’aurais banni s’il était de ma famille !Moi j’accuse ces plateaux de télévision qui ont chèrement acquis leurs matériels de recevoir ce monsieur qui fait honte à la population burkinabé. Qu’il respecte le peuple burkinabé

  • Heu... Quelqu’un sait-il quel "remontant" monsieur Tankoano a pris avant sa conférence de presse ?

    Passez moi un contact de fournisseur s’il vous plait. Je voudrais m’en procurer si possible.

    Y a des gens qui ne me prennent pas au sérieux là, il faut que je serre la mine, m’agite et vocifère comme ce qu’il a si bien fait pour qu’ils sachent que je suis vraiment fâché.

    Surtout le doigt qui menace là, wahi, c’était impressionnant, moi même j’aurais ai eu peur si ne riais pas trop.

    Mais j’espère que le "produit" là n’est pas injectable hein, j’ai trop peur des piqures !

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique