Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui veut faire quelque chose trouve un moyen ; Qui ne veut rien faire trouve une excuse.» Proverbe Arabe

Coopération Burkina/Etats-Unis : Le Président du Faso échange avec l’Ambassadeur Sandra CLARK

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • Communiqué de presse • mardi 24 mai 2022 à 14h43min
Coopération Burkina/Etats-Unis : Le Président du Faso échange avec l’Ambassadeur Sandra CLARK

(Ouagadougou, 24 mai 2022). Le Président du Faso, le Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo DAMIBA, a reçu en audience en fin de matinée, l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Burkina Faso, Sandra CLARK.

« C’est un plaisir pour moi de venir ici faire le point avec le Président de la Transition sur des sujets d’intérêt commun entre les Etats-Unis et le Burkina Faso, et de parler de la coopération et le soutien que nous avons pour le peuple burkinabè sur des questions actuelles qui nous concernent tous », a indiqué la diplomate américaine à sa sortie d’audience avec le Chef de l’Etat.

La coopération entre le Burkina Faso et les Etats-Unis d’Amérique concerne plusieurs secteurs de développement. Les échanges entre le Président du Faso et l’Ambassadeur Sandra CLARK visent à améliorer cette collaboration et à renforcer l’axe Ouagadougou-Washington.

Direction de la communication de la Présidence du Faso

Vos commentaires

  • Le 24 mai à 15:33, par Retour à l’ordre constitutionnel En réponse à : Coopération Burkina/Etats-Unis : Le Président du Faso échange avec l’Ambassadeur Sandra CLARK

    Il faut mettre la pression sur ces jeunes militaires putschistes pour un retour rapide à l’ordre constitutionnel. Ce coup d’Etat insensé et non fondé est en train de pénaliser le vaillant et résilient peuple du Faso. Celui qui veut être Président du Faso, sait que c’est par les urnes, l’unique voie pour y accéder. Les coups d’état contre un régime démocratiquement élu sont à bannir, condamner et sanctionner sévèrement. Pour ce cas-ci du Burkina Faso, il faut exiger une transition de 18 mois ou moins. Voilà maintenant que le pays tangue avec l’augmentation tout azimut des produits de première necessité jamais enregistrée au Faso. L’argument d’insécurité avancé pour justifier le coup d’état, s’accentue avec toujours des morts, des blessés, des fermetures d’écoles, des destructions des bâtiments publics, des liberations de terroristes, etc. Par conséquent, il faut exiger une transition bréve du pouvoir politique des militaires sinon nous courons à la catastrophe. Il faut qu’ils se consacrent à leur pouvoir purement militaire pour bouter les terroristes et autres malfrats hors du Faso.

    Répondre à ce message

    • Le 25 mai à 10:21, par Obliviator ! En réponse à : Coopération Burkina/Etats-Unis : Le Président du Faso échange avec l’Ambassadeur Sandra CLARK

      Au lieu de bavarder, chaque Burkinabè doit prendre les armes pour défendre la patrie. Ce n’est pas seulement une affaire des militaires, qui doivent aller mourrir pour que vous puissiez continuer de vivre dans l’insouciance totale et la paresse à Ouagadougou. Nous avons en plus affaire à une crise mondiale qui fait flamber tous les prix dans tous les domaines ; le gouvernement MPSR ou non n’y peut vraiment pour rien, donc un peu de bon sens.

      Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 05:52, par Insight2dbone En réponse à : Coopération Burkina/Etats-Unis : Le Président du Faso échange avec l’Ambassadeur Sandra CLARK

    Madame l’Ambassadeur, les Burkinabè souhaiteraient voir une implication des USA dans sa guerre contre le terrorisme. Si l’apport de certains partenaires est visible, il n’y a pas de visibilité du côté des USA et de l’Administration Biden. Quel est le plan des USA pour le Sahel ? Le renforcement de l’ Assistance Technique pour renforcer la "Résilience’’ de populations décimées par les hordes de sauvages djihadistes ? L’augmentation de l’aide humanitaire qui est souvent en grande partie détournée ou tout simplement récupérée par les terroristes ? L’accélération de la vaccination contre le covid-19 ? Si vous pouviez dire à ce président d’opérette qu’il doit céder la place à un militaire ou un civil plus capable à défaut de pouvoir organiser des élections, ce serait très bien. Des militaires et civils capables, il y en a au Burkina Faso. Ça urge. Il faut sortir du clair-obscur diplomatique et dire les choses telles qu’elles sont. Mais êtes-vous légitimement habilitée à faire la leçon à Sandaogo ?Votre pays a ’’dépensé’’ 2,000 milliards de dollars en Afghanistan pour le résultat catastrophique qu’on sait. Si seulement vous pouviez débloquer un millième de ce que vous avez dépensé en Afghanistan (juste 2 milliards de dollars), le Sahel pourrait vaincre le péril djihadiste. Notre constat est que nous ne sommes pas une priorité pour vous. L’Ukraine en est une et c’est de bonne politique.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 09:48, par kwiliga En réponse à : Coopération Burkina/Etats-Unis : Le Président du Faso échange avec l’Ambassadeur Sandra CLARK

    Hum, ces laconiques commentaires ne présagent rien de bon.
    Qu’en est-il de la suspension du millénium challenge ?
    Quelles sont les demandes des USA, pour son rétablissement ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 14:24, par Alexio En réponse à : Coopération Burkina/Etats-Unis : Le Président du Faso échange avec l’Ambassadeur Sandra CLARK

    Cette visite n a rien avoir d une visite de courtoisie. Elle est chez Daniba pour etaler par injonctions les desiratas des Etats-Unis au Burkina Faso. Par ricochet la strategie francaice dont son pays est le grand parain.

    LE BUT EST DE CONTRE-CARRER LA RUSSIE. CAR LES MOUVEMENTS CITOYENS INQUIENTENT LES ETATS-UNIS.
    LA FRANCAFRIQUE EST BOUDEE PAR LA MASSE.

    A rappeler q un projet de lois est introduit par un negre de maison, membre du congres americain pour les democrates. Gregory Meeks, u noir americain qui veut punir tous pays africains s allignera au cote des russes. Il a oublier a deja oublier l esclavage par des europeeens qui ont deportes ses grands-parents empaquetes comme des piossons en boite de sardine dans tous quatres coins du monde dans les plantations de la canne a sucre et du coton.

    Via cette iniative cynique, Meeks venait de trangresser la memoire collective historique de l eclavage des noirs deportes aux Etats-Unis.
    Qui peut me montrer un pays africain developpe par les americains ?

    L homme avait aussi supportter Hillary Clinton versus Obama pour la course ala maison blanche. En 2008. Un homme controverse,

    Une politique de deux poids, deux mesures en gestation.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Coopération sino-burkinabè : La République populaire de Chine fait un don de 94 millions de FCFA au Burkina Faso
Dialogue politique Union européenne – Burkina Faso : Le Premier ministre appelle à la solidarité de l’Europe
Coopération Burkina/Union européenne : Le bilan du « Programme population » dévoilé
Afrique-France : Lancement de la consultation publique sur la Maison des mondes africains
Coopération Burkina/Europe : Le projet « Amélioration de la gouvernance de l’assainissement solide dans 19 villes de taille moyenne du Burkina » lancé
12ème Conférence ministérielle de l’OMC : Bilan mitigé pour le ministre en charge du Commerce
Espace UEMOA : Vers la promotion de logements abordables et décents pour toutes les couches sociales
Séjour du Médiateur de la CEDEAO au Burkina : Mahamadou ISSOUFOU salue l’ouverture au dialogue du Président du Faso
Restauration du paysage au Sahel : Dix tonnes de semences améliorées offertes au Burkina Faso
Transition au Burkina : Le CDP appelle les autorités à refuser le choix de Mahamadou Issoufou comme médiateur de la CEDEAO
110ème Conférence internationale du travail (CIT) à Genève : Le ministre Bassolma BAZIÉ à la rencontre des partenaires bilatéraux et multilatéraux
Assemblée générale des Médiateurs des pays membres de l’UEMOA : Les acteurs reconnaissants au Président du Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés