Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le soleil qui brille n’ignore pas un village parce qu’il est petit. » Proverbe Africain

Droits humains et droit international humanitaire au Burkina : Les projets des trois derniers rapports périodiques 2015-2020 en cours de validation

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • lundi 16 mai 2022 à 16h00min
Droits humains et droit international humanitaire au Burkina : Les projets des trois derniers rapports périodiques 2015-2020 en cours de validation

Du 16 au 19 mai 2022 dans la capitale de la région du Centre-ouest, Koudougou, se tient une session extraordinaire du comité interministériel des droits humains et du droit international humanitaire (CIMDH). La cérémonie d’ouverture a été présidée par la secrétaire générale du ministère en charge des droits humains, Bibata Nébié/Ouédraogo ce 16 mai 2022.

C’est la "cité du cavalier rouge", la capitale de la région du Centre-ouest, qui accueille, du 16 au 19 mai 2022, la 1ère session extraordinaire de l’année du Comité interministériel des droits humains et du droit international humanitaire (CIMDH). Cette session extraordinaire, selon les organisateurs, se tient en effet deux fois par an et permet aux acteurs de se pencher sur les différents rapports que le pays doit produire sur les textes qu’il a ratifié.

Ainsi, cette première session, qui a pour objectif de soumettre pour examen et adoption ces rapports nationaux dus aux instances internationales, examinera et validera d’abord les trois derniers rapports 2015-2020 sur les droits humains et le droit international humanitaire.

Une vue des participants

Il s’agit en effet de l’examen et la validation des projets des « cinquième, sixième et septième » rapports périodiques 2015-2020, en application de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples.

Il sera également question de l’examen et la validation du projet du 2e rapport périodique soumis en application des articles 16 et 17 du pacte international relatif aux droits économiques, sociaux, culturels couvrant la période 2016-2021. Outre ces rapports, il s’agira aussi d’examiner et de valider les rapports relatifs aux droits civils et politiques suivant la procédure simplifiée de 2016-2020, ainsi que la mise en œuvre des recommandations de l’examen périodique universel.

Bibata Nébié/Ouédraogo, secrétaire générale du ministère en charge des droits humains

De façon claire, la production de ces rapports, selon la secrétaire générale du ministère en charge des droits humains, Bibata Nébié/Ouédraogo, répond à la logique que le Burkina Faso a ratifié à ces textes internationaux et dans son engagement, il est prévu qu’il fasse périodiquement des comptes rendus sur ce qu’il a pu réaliser comme action, avant qu’ils ne puissent être adoptés en conseil des ministres.

Photo de famille

« C’est donc pour cette raison que nous devons produire des rapports au titre d’un texte sur la charte africaine des droits de l’homme et des peuples et sur la mise en œuvre de cette charte. Et ensuite sur le pacte international sur le droit civique et politique, ainsi de suite », a-t-elle précisé. Tout en rappelant l’importance de la production de ces rapports qui, faut-il le souligner, traduit logiquement la volonté de notre pays dans sa quête permanente pour l’édification d’une nation respectueuse des droits humains et la mise en œuvre des conventions ratifiées.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Une population extrêmement jeune et majoritairement féminine
Assurance au Burkina : La GA ouvre une agence à Borgo (Ouagadougou)
Association Action pour un monde meilleur : Pour le leadership des femmes et des jeunes filles handicapées
Modernisation de l’administration : Le ministre de la fonction publique, Bassolma Bazié, sollicite l’engagement de tous
Agriculture : Des semences améliorées pour des ménages vulnérables et des équipements pour les acteurs du mécanisme d’assistance de proximité de Nanoro
Baccalauréat 2022 au Burkina : 182 candidats admis sur 541 dans deux jurys du centre du lycée municipal Bambata de Ouagadougou
Burkina : Un nouveau projet pour promouvoir la gouvernance inclusive et résiliente
Programme population au Burkina : L’ISSP tient un atelier de dissémination après quatre ans d’études
Ministère de la Santé : Deux documents stratégiques en cours de validation
Sécurité : Le projet « Renforcer la sécurité des frontières au Burkina Faso » lancé
Religion : La fête de la Tabaski sera célébrée le 9 juillet 2022
Éducation de la jeune fille au Burkina : Le comité de pilotage du projet PROMESSE-FP en session
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés