Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est seulement avec astuce qu’on parvient à chasser une mouche, non en agissant rapidement.» Proverbe Africain

Burkina : Le "Brassard noir" demande à l’Allemagne et aux Etats Unis « d’interpeller leurs citoyens Aminata Rachow et Ibrahima Maïga sur leurs agissements »

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • mercredi 5 janvier 2022 à 22h30min
Burkina : Le

Le "Brassard noir", mouvement de la société civile, à défaut de manifester, affirme avoir procédé à la remise d’une lettre de protestation « contre les agissements subversifs de leurs citoyens » aux ambassades d’Allemagne et des États-Unis ce mercredi 5 janvier 2022 à Ouagadougou. Dans la missive, ils demandent aux deux pays « d’interpeller leurs citoyens Aminata Sawadogo dit Aminata Rachow et Ibrahima Maïga » sur leurs agissements sur les réseaux sociaux qui sont de nature à « prôner l’apologie du terrorisme et l’insurrection » au Burkina Faso.

Joint par téléphone, le chef de file du mouvement le "Brassard noir", Boukari Cononbo, confirme à lefaso.net que les leaders du mouvement ont pu transmettre la lettre aux deux ambassades dans la matinée de ce 5 janvier 2022 à Ouagadougou. « Nous avons pu remettre la lettre de protestation à l’ambassade d’Allemagne puis à l’ambassade des États-Unis contre les agissements subversifs de leurs citoyens respectifs Aminata Sawadogo et Ibrahima Maïga à l’encontre de la nation burkinabè », a-t-il précisé.

Ensuite, il a tenu à apporter quelques éclaircissements sur le motif de leur action du jour. « Contrairement à ce que disent les internautes, nous ne demandons pas de les extrader ni de les arrêter, loin s’en faut. On ne peut pas permettre qu’un Américain ou un Allemand de souche menace notre stabilité, perturbe la quiétude de notre nation à plus forte raison des naturalisés d’origine burkinabè. »

Boukari Cononbo, chef de file du mouvement le "Brassard noir"

Plus loin, il a déclaré lors de la communication « Notre objectif, c’est que l’Allemagne et les Etats-Unis interpellent leurs citoyens. Nos pays collaborent. Ils nous aident dans la lutte contre le terrorisme. Si en même temps, deux de leurs citoyens font l’apologie du terrorisme, c’est à ne rien comprendre. Nos attentes sont liées à la réponse de ces deux chancelleries. »

« Quel est le but recherché en propageant des informations mensongères, des informations négatives, des informations décourageantes et enfin des informations apocalyptiques ? N’est-ce pas faire la propagande de l’ennemi ? Par ces actes, ils contribuent à n’en point douter à faire l’apologie et la propagande des groupes armés terroristes, sèment la psychose au sein des populations résilientes et émoussent le moral des troupes combattantes. Il vous souviendra que nos autorités ont été obligées de suspendre la fourniture des données mobiles de l’internet durant près de deux semaines à cause des publications qui exposent nos forces de défense et de sécurité et nos volontaires pour la défense de la patrie, en indiquant leurs positions et surtout des publications qui font l’apologie des groupes terroristes », peut-on lire dans la lettre.

D.A.K
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Coopération militaire Burkina-Russie : « Sur le terrain, ça ne se concrétise pas », déplore une OSC
Burkina Faso - Royaume du Maroc : « Une coopération africainement authentique », selon l’ambassadeur Youssef Slaoui
23e anniversaire de la fête du trône : Le roi du Maroc tend une main fraternelle à l’Algérie
Burkina : « Nous avons toujours été en coopération militaire avec la Russie, les actions se poursuivent » (LCL Bamouni)
Burkina/sécurité : Des militaires russes décorés
Mission de la CEDEAO au Burkina : Le président Umaro Sissoko Embalo rencontre le gouvernement de la transition
Mission de la CEDEAO au Burkina : « Nous appelons à la mobilisation derrière le gouvernement de la transition », Umaro Sissoco Embalo
Conduite de la Transition : le Président en exercice de la CEDEAO à Ouagadougou
Conduite de la Transition : Le Président en exercice de la CEDEAO en mission à Ouagadougou
Propos à polémique de l’ambassadeur de France au Burkina : Le ministère en charge des affaires étrangères proteste
Commission économique des Nations unies pour l’Afrique : Succès du plaidoyer du ministre Rouamba en faveur du Burkina Faso
14-juillet 2022 à Ouagadougou : L’intégralité du discours de S.E.M. Luc Hallade, Ambassadeur de France au Burkina Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés