Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Si quelqu’un fait un saut dans le feu, il lui reste encore un autre saut à faire. » Proverbe burkinabè

Environnement : Le Comité de suivi du programme PAPBIO tient sa deuxième session

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET • mercredi 15 décembre 2021 à 12h11min
Environnement : Le Comité de suivi du programme PAPBIO tient sa deuxième session

Le Comité de suivi régional du programme d’appui à la préservation de la biodiversité et les écosystèmes fragiles, à la gouvernance régionale et au changement climatique en Afrique de l’Ouest (PAPBio), tient les 15 et 16 décembre 2021 à Ouagadougou, sa deuxième session. Deux jours durant, les membres du comité issus des différents pays de l’Afrique de l’Ouest, vont apprécier et valider le bilan des activités menées pendant trois ans dans le cadre du programme, apporter des corrections si nécessaire et donner des orientations pour la période restante de mise en œuvre.

Réunis en présentiel pour certains et en virtuel pour d’autres, les membres du comité de suivi régional du programme PAPBio, vont deux jours durant, se pencher sur l’état de mise en œuvre du programme depuis son démarrage. De manière spécifique, il s’agira pour eux d’examiner et valider l’état de mise en œuvre technique et financière et les progrès réalisés par les opérateurs du PAPBio depuis le lancement dudit programme, de présenter les planifications opérationnelles de l’année 2022 dans le cadre de la mise en œuvre du PAPBio pour des éventuelles orientations et recherches de synergies et de formuler des recommandations.

Aliou Faye, directeur régional de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN)/programme Afrique centrale et occidentale

Lancé depuis un peu plus de trois ans, le PAPBio travaille à la préservation de la biodiversité et des aires protégées en Afrique de l’Ouest. Son objectif est d’en assurer une bonne gouvernance, une gestion durable et le maintien de la biodiversité que renferment les aires protégées. Cela afin de permettre à ces espaces protégés, de jouer leur rôle qui est de rendre des services économiques et écosystèmiques aux communautés et aux Etats. Le programme est financé par l’Union européenne et comprend deux composantes. La première porte sur la mise en œuvre de huit projets de terrain, qui visent la gestion durable des aires protégées et leurs zones périphériques. Quant à la deuxième, elle est constituée d’un seul projet qui s’intéresse aux questions de gouvernance régionale des aires protégées et de sécurité.

A en croire Alioune Fall, directeur régional de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN)/programme Afrique centrale et occidentale, plusieurs acquis ont été engrangés par le programme depuis son lancement. Il s’agit notamment de la mise en place des structures du projet, de la réalisation des études nécessaires pour une bonne connaissance des aires protégées dans la région ainsi que de la mise en réseau de l’ensemble des organismes et associations chargés des aires protégées de l’Afrique de l’Ouest.

Les participants présents à Ouagadougou ont posé pour la postérité

Pour la suite du programme, il est prévu la mise en place d’un observatoire des aires protégées. La gestion de cet observatoire sera confiée à un consortium de partenaires représentés par le centre de suivi écologique de l’université de Koumassi et le centre Agrimet. "Les travaux sont en cours, la collecte des données a commencé et l’UEMOA est l’organisme principal qui pilote le processus. Quand l’observatoire sera mis en place, l’UEMOA et les Etats verront où est ce qu’il sera localisé", confie Alioune Fall.

Armelle Ouédraogo/Yaméogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Préservation des ressources en eau : Les acteurs en concertation autour de la problématique
Lutte contre la dégradation de la biodiversité au Burkina : Le projet Biodev2030 fait le point des résultats engrangés
COP15 à Abidjan : Pari gagné pour Mariame Diaby, CEO d’Ayuf Holding
Pollution des sols et des eaux par l’orpaillage : La technologie de phytoremédiation, une solution de dépollution à portée de main !
Programme de développement intégré de la vallée de Samendéni : Le Premier ministre insatisfait de l’état d’avancement des réalisations
Changement climatique dans le bassin de la Volta : Un plan d’investissement en cours pour le renforcement de la résilience climatique
Environnement : Les membres de la coalition nationale pour la gestion durable des terres adoptent les documents de planification de l’organisation
Climat : Le Burkina Faso prépare ses participants à la Cop 15
Office national de l’eau et de l’assainissement : Gilbert Bassolé désormais directeur général
Saison pluvieuse 2022 : Les prévisions sont bonnes pour l’Afrique de l’Ouest
Lutte contre les effets néfastes des changements climatiques : Les capacités des personnes handicapées renforcées pour leur pleine participation
Pollution de l’air à Saaba 2021-2022 : Extermination massive silencieuse en cours (partie 3/3)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés