Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La grandeur de l’homme est dans sa décision d’être plus fort que sa condition.» Florian Monkam

Commune de Manga : L’Association pour le développement et l’intégration de la jeunesse rurale lance une nouvelle plateforme

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • samedi 27 novembre 2021 à 09h30min
Commune de Manga : L’Association pour le développement et l’intégration de la jeunesse rurale lance une nouvelle plateforme

Au Burkina Faso, les initiatives en faveur de l’épanouissement des jeunes et des femmes ne cessent de s’intensifier. Le vendredi 26 novembre 2021 à Manga, dans la région du Centre-sud, le conseiller technique du ministre de la jeunesse, Adelphe Sanou, a procédé au lancement d’une plateforme dénommée "info jeunesse". Il s’agit d’une initiative de l’Association pour le développement et l’intégration de la jeunesse rurale, soutenue par Plan international Burkina.

Partant du constat que les jeunes n’ont pas souvent les informations sur les opportunités d’emploi, de financement mais aussi sur les questions relatives à la santé sexuelle et reproductive (SSR), l’Association pour le développement et l’intégration de la jeunesse rurale (ADIJR) a mis en place une plateforme d’information, de formation et d’orientation des jeunes dénommée "info jeunesse" pour réponde à ces préoccupations. De façon spécifique, selon le coordonnateur de l’association, Kalifa Kabré, cette plateforme numérique (www.infojeunesse.org, infojeunesse.bf@gmail.com) permettra aux jeunes d’avoir accès à une documentation concernant les modèles de plans d’affaires et des listes de centres de formation professionnelle. Dans le souci de permettre aux jeunes et aux femmes, surtout ceux ou celles vivant en milieu rural d’avoir les mêmes informations, l’ADIJR a, en plus de la plateforme numérique, mis en place un centre d’appel avec un numéro vert 80 00 11 82, fonctionnel 24 heures sur 24.

Légère, rapide et facile d’utilisation, cette plateforme est aussi disponible sur les réseaux sociaux les plus utilisés par les jeunes dont Facebook (@infojeunessebf) et WhatsApp (78 87 98 63/58 01 41 41). A la date du 23 novembre 2021, la page Facebook par exemple enregistrait plus de 57 000 abonnés. Cette plateforme vient ainsi renforcer les actions déjà entreprises par l’ADIJR, depuis 2007, à l’endroit de la jeunesse en général et des jeunes filles en particulier.

La cérémonie de lancement officiel de « Info jeunesse » s’est déroulée le vendredi 26 novembre 2021, à Manga, en présence de la conseillère technique de madame le gouverneur de la région du Centre-sud. Pour le conseiller technique du ministre de la jeunesse, Adelphe Sanou, cette initiative vient à point nommé car le gouvernement seul ne peut affronter tous les maux auxquels est confrontée la jeunesse qui représente environ 77% de la population. « Des initiatives de personnes privées sont les bienvenues. La loi autorise d’ailleurs les personnes de droit privé à prendre des initiatives en matière de promotion des droits des jeunes », s’empresse-t-il de dire.

Concernant le plaidoyer du coordonnateur relatif à la mise en place de points focaux du ministère de la Jeunesse dans la région du Centre-sud, M. Sanou a promis de transmettre le message à qui de droit.

Dans le cadre de ce projet, l’accompagnement de Plan international Burkina s’est matérialisé par un soutien financier et technique. L’organisation a également apporté un appui conseil à l’ADIJR tout au long du processus de conception de la plateforme. Présent à la cérémonie de lancement, le coordonnateur de Plan international Burkina, bureau de Kombissiri, n’a pas caché sa satisfaction quant à l’heureux aboutissement de ce projet. Pour lui, c’est un très grand plaisir d’être parvenu à la création de cet outil très novateur qui va encore faciliter l’accès aux droits des jeunes et des femmes, notamment dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive et les droits socioéconomiques.

Eric Somda a invité les jeunes à utiliser cette plateforme avec prudence et grande responsabilité pour tirer le maximum de bénéfices. « Si vous avez des difficultés, conseille-t-il, revenez toujours vers l’association parce que nous sommes là pour vous accompagner afin que vos droits soient améliorés. » Il a, pour terminer, félicité l’ADIJR pour « ce nouveau bébé » et dit la disponibilité de Plan international à accompagner l’initiative.

En marge de la cérémonie de lancement, des équipements ont été remis à 24 jeunes afin qu’ils mènent des activités lucratives dans les secteurs de la couture, du tissage, de l’élevage de volaille, de l’électricité, de la coiffure et de l’étuvage de riz. Après avoir réceptionné son kit de coiffure, Odette Bonkoungou a pris l’engagement d’en faire bon usage. Elle a saisi l’occasion pour adresser ses remerciements à l’ADIJR et à Plan international Burkina Faso pour ce geste de générosité.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Manifestations à Ouagadougou : Indignation autour de l’incendie de commerces
Ouahigouya : Les forces de l’ordre dispersent une marche
Burkina/Doctorat : La consommation de la noix de cajou réduit des risques de maladies cardiovasculaires, révèle Nomwendé Judith Semporé
Marche du 22 janvier 2022 : Un journaliste blessé à Ouagadougou dans des rassemblements dispersés par les Forces de l’ordre
Ouagadougou : Chaude matinée aux alentours du grand marché, des manifestants résistent
Marche du 22 janvier 2022 : L’union nationale des opérateurs économiques émergeant du Burkina proteste
Burkina Faso : Les associations des promoteurs immobiliers exigent la validation de tous les projets immobiliers et fonciers soumis à l’appréciation du ministère en charge de l’urbanisme
Santé au Burkina : 10 formations sanitaires privées fermées dans la région du Centre-ouest
Marche du 22 janvier 2022 : Le maire de la commune de Ouagadougou donne des directives
Covid-19 au Burkina : Le ministre de la santé convainc l’opposition et vaccine son chef de file
LONAB : Six gagnants se partagent plus de 225 millions de FCFA
Université Pr. Joseph Ki-Zerbo : Le ministre Alkassoum Maïga inaugure deux amphithéâtres
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés