Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui n’a pas envie de donner, donne de la main gauche» Proverbe burkinabè

Rencontres internationales de la peinture de Ouagadougou : Les artistes parlent de leurs œuvres aux médias

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • mardi 9 novembre 2021 à 07h30min
Rencontres internationales de la peinture de Ouagadougou : Les artistes parlent de leurs œuvres aux médias

La 4e édition des Rencontres Internationales de la peinture de Ouagadougou (RIPO) bat son plein actuellement. Le lundi 8 novembre 2021, les hommes de médias ont pu échanger avec les exposants. Les journalistes ont découvert le sens de certaines œuvres. Venus de divers pays, les artistes trouvent également la tenue de l’événement assez enrichissante.

Habibatou Keita est venue du Mali. Déjà elle trouve que les RIPO sont assez intéressantes. Elle est venue présenter une œuvre sur les tresses traditionnelles de son pays. Pour elle, la pratique a tendance à disparaître avec le modernisme. Elle veut donc sensibiliser les jeunes à revenir en arrière. Ces coiffures ont toujours une signification selon elle. « Avant chaque culture était identifiée par une coiffure bien précise. Elle désignait l’âge de la personne qui la porte » confit-elle. Son tableau au RIPO montre la coiffure d’une femme qui vient d’accoucher.

Habibatou Keita est venue du Mali

Amy Celestina Ndione du Sénégal est présente à Ouagadougou avec trois œuvres. Le thème : le temps. Elle a expliqué que chaque œuvre correspond à un temps. Elle a donc représenté les trois temps le présent, le futur et le passé. Pour une première fois à Ouagadougou, elle a trouvé que la rencontre était une bonne opportunité. C’est un moment selon elle de partage avec les autres nationalités.

Amy Celestina Ndione du Sénégal

Sambo Boly du Burkina Faso expose un tableau dénommé « Boly ». Il a expliqué que c’est un fétiche Bamana. Dans cette œuvre, il montre des petits personnages. Il a aussi indiqué que pour certaines choses, il faut s’initier pour pouvoir enseigner. Il a souligné que les RIPO ne sont pas un moment de vente mais plutôt d’exposition des œuvres. Il est convaincu que cela va appeler de grands acheteurs. Le Benin est également présent au RIPO avec Silveira Adjélé Sika. Elle a laissé entendre que les RIPO sont un rendez-vous de l’art.

Sambo Boly du Burkina Faso

Pour elle, c’est aussi un brassage culturel, un rendez-vous de l’humanité. Pour son œuvre, elle a expliqué que sa démarche est basée sur le dialogue, la communion entre le cosmos et l’homme. Elle estime que l’on devrait travailler un équilibre entre l’homme et la nature. L’exposition au RIPO se poursuit à Ouagadougou au centre Naanego de Ouagadougou.

Silveira Adjélé Sika du Benin

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Théâtre : le spectacle jeune « Beoogneere, l’espoir de la savane », présenté en avant-première
Burkina Faso : L’institut Goethe ouvre le bal de la 7e édition du festival de films scientifiques
Ciné Droit Libre 2021 : Alpha Blondy et Youssoupha, parrains de la 16e édition
Kundé 2021 : La 20e édition se tiendra sur fond de résistance et de résilience du peuple burkinabè
Burkina : Le musée de la musique rend hommage au maître incontesté du tianhoun, Bakary Dembélé
Festival international Barka naaba Wende : Le calendrier de la 2e édition dévoilé
Cinéma : Luc Saint-Eloy de la Guadeloupe décroche le Sotigui d’or 2021
FESPACO : La réalisatrice nigérienne Aïcha Macky, lauréate du Prix Femme Ambassadrice de Paix
Yilsomyan award 2021 : L’artiste musicienne évangélique Rose Bationo sacrée lauréate
Trafic illicite des biens culturels : La ministre de la culture Elyse Ilboudo \Thiombiano, pour une synergie d’actions contre le fléau
Festival culture, rythmes et ambiance de Nandiala : La première édition se tiendra du 17 au 19 décembre 2021
Musique : Tchè-Yèrô, une défenseuse de la culture Dagara
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés