Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’espoir c’est comme les dominos, dès qu’il y en a un qui est tombé, les autres le suivent…» Tokyo dans la Série télévisée La Casa de papel

Burkina : Roch Kaboré invite la Croix-Rouge à se renouveler pour faire face aux nouveaux défis

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 1er août 2021 à 09h13min
Burkina : Roch Kaboré invite la Croix-Rouge à se renouveler pour faire face aux nouveaux défis

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a présidé ce samedi 31 juillet 2021 la cérémonie officielle de clôture des activités commémoratives du soixantième anniversaire de la Croix-Rouge burkinabè.

C’est le 29 juillet 2021 que la Croix Rouge a procédé au lancement officiel des activités commémoratives de ses 60 ans d’existence au Burkina Faso. Placée sous le thème « 60 ans d’actions humanitaires : renforcer les acquis et relever les nouveaux défis », cette célébration a été marquée par une panoplie d’activités qui, de l’avis des responsables de l’institution, lui ont permis de réfléchir sur les défis et les perspectives dans le contexte en mutation que le Burkina Faso connait actuellement.

La cérémonie de clôture de ces activités, ce 31 juillet 2021, a connu la participation du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. En tant que président d’honneur de la Croix-Rouge burkinabè, le président du Faso est venu encourager les volontaires pour le travail abattu sur le terrain.

Il a souhaité que cet évènement soit le départ d’un nouvel engagement de la Croix-Rouge pour affronter les défis nouveaux. Car, a-t-il dit en substance, le monde évolue et les difficultés avec. Il faut donc, estime-t-il, constamment se renouveler pour faire face à ces nouveaux défis.

Roch Marc Christian Kaboré a également exprimé toute sa gratitude envers l’ensemble des acteurs qui abattent « un travail sans retour, un travail dans l’amour du prochain ». A cet effet, il a appelé chacun à jouer son rôle dans ce sens, et encouragé à mener la réflexion pour relever les défis qui émergent chaque jour.

Selon Roch Marc Christian Kaboré, les abris pour les déplacés, la formation pour la culture des plantes et la transformation pour une autonomisation des femmes et des jeunes sont autant d’activités menées par la Croix-Rouge burkinabè, au-delà de l’humanitaire, et qui permettent de préserver le respect de la personne humaine et sa dignité.

Le chef de l’Etat a félicité la Croix-Rouge pour son beau parcours depuis sa création. « Le 60e anniversaire de la commémoration me donne l’occasion de témoigner toute mon admiration au personnel et aux volontaires de cette organisation humanitaire dont l’action est reconnue à travers le Burkina Faso et dans le monde », a écrit le président du Faso, président d’honneur de la Croix-Rouge burkinabè dans le livre d’or.

De son côté, Adèle Congo/Kaboré, vice-présidente de la Croix-Rouge burkinabè, a estimé que les populations sont de plus en plus vulnérables et qu’en tant qu’acteur humanitaire, la Croix-Rouge est toujours interpelée. « Nous voulons être prêts pour répondre aux appels comme nous le faisons depuis soixante ans maintenant. Nous voulons continuer toujours dans ce sens et renforcer nos capacités », a-t-elle confié.

Elle a profité de l’occasion pour lancer un appel aux jeunes, leur demandant de s’engager. « Nous avons besoin de volontaires, de gens qui veulent aller au secours des autres, de gens qui ont de la compassion, qui peuvent être utiles aux autres et qui se rendent utiles aux autres », a-t-elle ajouté.

En rappel, la Croix-Rouge est une institution neutre et indépendante qui fournit une assistance humanitaire aux personnes touchées par un conflit ou une situation de violence armée et fait connaitre les règles qui protègent les victimes de la guerre.

Basée à Genève, en Suisse, elle emploie quelque 20 000 personnes dans plus de 100 pays. Elle est financée principalement par des dons provenant de gouvernements et de sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Patricia Coulibaly (stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Lutte contre le terrorisme : Plus de 137 millions FCFA collectés par les acteurs de l’éducation pour soulager les victimes
Burkina : Un syndicat de commerçants et transporteurs tient le gouvernement pour responsable de la vie chère
Education nationale au Burkina : Un conseil de cabinet extraordinaire élargi pour une rentrée apaisée et sécurisée
Perturbations des services de police nationale : L’UNAPOL donne les raisons
Burkina : La Caisse autonome de retraite des fonctionnaires offre 750 bourses scolaires à des orphelins
Modernisation de l’administration burkinabè : Vers la validation de deux plans stratégiques
Formation professionnelle : 15 apprenantes en coupe-couture du centre de formation Casa Famiglia sur le marché de l’emploi
Journée mondiale de la sécurité des patients : Le message du Ministre de la santé
Relance du secteur agricole au Burkina : Afrique grenier du monde mise sur le numérique
Année académique 2021-2022 : L’Institut Supérieur de la Communication et du Multimédia (ISCOM) recrute
Drame de Banlo : Le CISC dénonce la stigmatisation des communautés du Sud-ouest
Kiff tes vacances 2021 : SUNU Assurances Vie Burkina Faso plante utile au palais d’Issouka
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés