Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’autonomie et l’indépendance peuvent se transformer en égoïsme et en licence, l’ambition en cupidité, un désir effréné de réussir à tout prix.» Barack Obama

Coopération universitaire : L’Université Saint Thomas d’Aquin et l’Hôpital Saint Camille s’unissent

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 10 juin 2021 à 12h30min
Coopération universitaire : L’Université Saint Thomas d’Aquin et l’Hôpital Saint Camille s’unissent

L’Université Saint Thomas d’Aquin (USTA) et l’Hôpital Saint Camille de Ouagadougou (HOSCO) ont signé le mercredi 9 juin 2021, une convention de partenariat de formation et de recherche. Un acte historique pour les deux institutions qui concourra à l’excellence dans l’offre des soins, la formation et la recherche dans ledit hôpital, au grand bonheur des malades.

Une meilleure offre de soins aux malades par la recherche et la formation au grand bonheur des malades. C’est l’objectif visé par la signature de cette signature de convention entre l’Université Saint Thomas d’Aquin (USTA) et l’Hôpital Saint Camille de Ouagadougou (HOSCO). La formalisation de cet acte est intervenue le mercredi 9 juin 2021 dans les locaux de l’hôpital.

Pour le Père révérend Paul Ouédraogo, directeur de l’HOSCO, l’acte qu’ils viennent de poser, dans la sobriété, est historique et plein de signification pour les deux institutions. « Il l’est surtout pour les malades, les étudiants et les enseignants chercheurs. Car il ouvre aussi une voix dans le plan de carrières des spécialistes exerçant à l’HOSCO afin de leur offrir une possibilité de carrière universitaire », a confié le Père révérend Paul Ouédraogo.

Echange de registres entre les représentants des deux structures

Cette signature, a-t-il poursuivi, constitue une poussée forte vers l’excellence dans l’offre des soins, la formation et la recherche. « Nous souhaitons par cet acte, plus de cœur dans nos mains. Nous souhaitons qu’au delà des mots, cette convention revête une dimension humanisée pour tous les acteurs et bénéficiaires dans une dynamique de dialogue, de suivi et de redevabilité », a souhaité le directeur de l’HOSCO.

Les articles de la convention ont été ont malicieusement examinés selon le représentant du PCA de l’HOSCO

« En regardant chacun et chacune de vous ce soir, un seul mot me vient à l’esprit : c’est le mot alliance dont le but ultime est le bien-être des malades », a mentionné le représentant du président du conseil d’administration de l’HOSCO, Père Edgard Yaméogo. Il a transmis ses salutations et l’admiration du premier responsable des Caméliens qui n’a pas pu effectuer le déplacement. « Les articles de cette convention que, les uns et les autres ont malicieusement examinés avant la signature, ont pour but ultime le bien-être des malades », a-t-il précisé.

Photo de famille

A en croire le Recteur de l’USTA, Pr Jacques Simporé, le domaine de la médecine n’est pas comme les autres filières. « Les enseignements sans la pratique, ce n’est pas évident. L’expérience, c’est fondamental », a-t-il fait savoir. Et pour l’acquérir, a-t-il analysé, il faut une structure d’accueil où on peut faire les stages, d’où la signature de cette convention. « Ce qu’on est en train de faire va donner un coup de fouet dans la recherche de cet hôpital. Ce jour est un jour de joie et d’espérance. Nous mettons ce projet dans les mains de Dieu », a-t-il exalté.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Balolé (Tanghin Dassouri) : Incertitude sur l’arrêt des activités de l’abattoir des ânes
Droits humains et stabilité au Burkina : Le projet de renforcement des capacités de la société civile fait son bilan
Projet « confiance » : Le bilan jugé satisfaisant après 27 mois de mise en œuvre
Burkina Faso : SOS Villages d’enfants et ses partenaires réfléchissent sur le référentiel de prise en charge des jeunes
Province du Bam : Catholic Relief Services offre des infrastructures éducatives dans les communes de Bourzanga et de Kongoussi
Insécurité dans la région de l’Est : Les populations de la commune de Madjoari veulent des armes pour se défendre
Situation sécuritaire : « Le plus gros mensonge qui est développé au sommet de l’État va bouffer tout le monde », avertit une coalition d’organisations de la société civile
Journée de l’enfant africain 2021 : Un panel intergénérationnel pour discuter de l’avenir des enfants
Burkina Faso : Une nouvelle enquête STEPS pour évaluer la prévalence des facteurs de risque communs aux maladies transmissibles
Promotion de l’entrepreneuriat féminin : L’association African Women Leaders a cinq ans
Santé sexuelle et reproductive : Vers l’élaboration d’une plateforme de transfert de connaissances
Burkina Faso : Le projet FAIR pour promouvoir une intensification agroécologique des exploitations agricoles
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés