Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Commune de Saaba : Le village de Tanghin plaide pour la reprise des travaux de réhabilitation du barrage

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 8 avril 2021 à 17h01min
Commune de Saaba : Le village de Tanghin plaide pour la reprise des travaux de réhabilitation du barrage

Au regard du statu quo qui prévaut suite à l’arrêt des travaux de réhabilitation du barrage de Tanghin, la population dudit village a décidé de donner de la voix. Pour ce faire, elle a animé, ce jeudi 8 avril 2021 à Tanghin, une conférence de presse pour attirer l’attention des autorités sur la situation. Les habitants plaident pour la reprise des travaux afin de sortir le village du calvaire avant la saison des pluies.

Après plusieurs démarches vaines, la population de Tanghin, village relevant de la commune de Saaba (province du Kadiogo), utilise le seul recours qui lui reste, précise-t-on, le canal des médias pour trouver une solution à la situation à laquelle elle est confrontée. Les habitants disent avoir organisé la conférence de presse afin d’attirer l’attention des autorités sur le statu quo qui règne depuis l’arrêt des travaux de réhabilitation de leur barrage commun, le barrage de Tanghin.

Selon le porte-parole de la population, Rasmané Rouamba, après le démarrage des travaux de réhabilitation dudit barrage qui est intervenu en 2018 avec un délai d’exécution de six mois, l’entreprise ETC qui exécute les travaux les a arrêtés, depuis août 2020, sans fournir d’explications à la population. Et face à une telle situation, dit M. Rouamba, la population a entrepris des démarches auprès des autorités communales et de l’entreprise mais sans aucune issue favorable.

Le porte-parole de la population du village de Tanghin, Rasmané Rouamba, expliquant leur ras-le-bol

« C’est la raison pour laquelle, nous attirons l’attention des autorités compétentes à travers cette conférence de presse pour qu’elles nous viennent en aide afin de nous soulager », lance-t-il tout doucement. Il explique leur ras-le-bol : « Nous ne disons pas que la mairie ne fait rien mais nous trouvons que ce n’est pas assez et nous sommes fatigués de cette situation qui dure depuis plus de 19 ans maintenant. Nous avons été satisfaits lorsque les travaux ont été lancés et malheureusement cette joie fut brève vu que les travaux ont été arrêtés et que bientôt nous rentrerons encore dans une saison des pluies avec tous les dégâts que cela peut causer. Nous demandons que les autorités aient pitié de nous, parce qu’à chaque saison des pluies, notre village est coupé du reste du monde, créant ainsi beaucoup de désagréments pour la population ».

Vue du chantier en arrêt

Quant aux autorités communales que nous avons contactées, elles disent avoir adressé une correspondance au ministère en charge de l’Eau, qui est l’attributaire du marché, pour trouver une issue à ce problème. Une note qui a été déposée depuis le 11 mars 2021, selon le secrétaire général de la mairie de Saaba, Boureima Sawadogo, mais jusqu’à présent aucun accusé de réception n’a encore été reçu. Mais n’étant pas attributaire du marché, la commune ne peut rien faire d’autre que cette note. Les autorités communales disent attendre comme les villageois, la réponse du ministère.

Nous avons également contacté l’entreprise par le biais de son responsable des travaux. Ce dernier dit ne pas pouvoir répondre sans consulter sa hiérarchie.
En attendant une issue favorable à cette situation, la population du village de Tanghin, l’un des 27 villages de la commune rurale de Saaba, province du Kadiogo, région du Centre, attend impatiemment le redémarrage des travaux et la fin de la réhabilitation du barrage.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Affaire de la mosquée de Pazani : Mensonges, hypocrisie, clientélisme
La médiation pénale en faveur des enfants en conflit avec la loi : L’intelligente entente entre justice formelle et chefferie traditionnelle
Réformes foncières au Burkina : Des propriétaires terriens de Saaba disent niet !
Ramadan 2021 : L’archevêque de Bobo-Dioulasso, Paul Ouédraogo, adresse ses vœux de bonne fête à la communauté musulmane
Fonds minier de développement local : Les acteurs demandent un renforcement du leadership de l’Etat
Téléphone-portable et vie de famille : Comment trouver le juste milieu ?
Ouargaye : Des boutiques cambriolées après la pluie
Agence de l’eau du Liptako : Adoption d’un schéma directeur d’aménagement et de gestion en eau
Eglise évangélique Baptiste de Bobo-Dioulasso : Le torchon brûle entre des fidèles et leur pasteur
Burkina : Des présumés auteurs de fraude fiscale portant sur plus de 16 milliards FCFA mis aux arrêts
Ramadan 2021 : L’Aid el fitr sera célébrée au Burkina Faso le jeudi 13 mai 2021
Sécurité routière : Des conducteurs de tricycles et de quadricycles formés pour l’obtention de permis de conduire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés