Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

« VENEGRE » : La couveuse africaine des sciences administrative, juridique et politique lancée

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 5 mars 2021 à 23h10min
« VENEGRE » : La couveuse africaine des sciences administrative, juridique et politique lancée

Le ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale a procédé ce vendredi 5 mars 2021, à l’Ecole nationale d’administration et de la magistrature (ENAM), au lancement de la Revue africaine des sciences administrative, juridique et politique dénommée « VENEGRE ». Cette revue entend faciliter et redynamiser une recherche de qualité au Burkina et dans toute l’Afrique.

Le Burkina Faso veut participer à la marche du monde. Réfléchir et participer aux débats du moment à travers la recherche scientifique. Pour ce faire, le ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale a lancé officiellement la Revue africaine des sciences administrative, juridique et politique : « VENEGRE ».

Prenant la parole pour donner les objectifs de cette revue, Pr Djibrihina Ouédraogo, membre du Conseil scientifique, a indiqué qu’elle vise à faciliter la recherche scientifique. « Il s’agit de faciliter, de promouvoir et de dynamiser une recherche scientifique de qualité. Elle entend figurer parmi les revues de renom », a-t-il déclaré. En sus de ses objectifs, Pr Ouédraogo a ajouté qu’elle est une opportunité que les jeunes chercheurs devraient saisir. Car a-t-il souligné, elle sera prête à accueillir les mémoires, les thèses et toutes les autres publications scientifiques sous contrôle du Conseil scientifique.

Le président du Conseil scientifique, Filiga Michel Sawadogo, a salué à sa juste valeur ceux qui ont œuvré pour que le projet « VENEGRE » voit le jour

Le directeur général de l’ENAM, Pr Wakilou Ouédraogo, a, au nom de l’école, remercié tous ceux qui ont effectué le déplacement pour être le témoin de ce lancement. « Je salue particulièrement la présence parmi nous du Pr Filiga Michel Sawadogo, également pour son accompagnement et d’avoir accepté être président du Conseil scientifique de cette revue ».

Il faut que la gestion de « VENEGRE » soit rigoureuse pour qu’elle soit régulière et il faut maintenir la qualité recherchée dès le départ, a souhaité Pr Filiga Michel Sawadogo, président du Conseil scientifique de « VENEGRE ». « Pour ce qui me concerne, à titre personnel, on n’hésitera pas à apporter notre contribution », a-t-il fait savoir. Il a, en sus, salué à sa juste valeur tous ceux qui ont œuvré à ce que le projet soit une réalité, tout en appréciant positivement le nom du bulletin, qui est pour lui, « original », « local » et « colle » parfaitement aux ambitions de départ de la plateforme.

Photo de famille

L’ENAM en plein chantier

En marge du lancement de la revue « VENEGRE », les autorités et les journalistes ont été conviés à une visite terrain sur les grands travaux au sein de l’ENAM. Ces visites ont permis de constater de visu les grands travaux engagés dans l’établissement sous le leadership du directeur général, Pr Wakilou Ouédraogo. « Petit à petit, nous avons pu mobiliser les champions de ce pays. Dieu merci, on a pu avoir quelques financements. La bibliothèque est financée par Idrissa Kanazoé, le terrain avec une pelouse synthétique est financé par Mahamoudou Bonkoungou, l’amphithéâtre moderne porte le nom d’Idrissa Nassa », a détaillé le directeur général de l’ENAM.
Obissa Juste MIEN
LeFaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Affaire de la mosquée de Pazani : Mensonges, hypocrisie, clientélisme
La médiation pénale en faveur des enfants en conflit avec la loi : L’intelligente entente entre justice formelle et chefferie traditionnelle
Réformes foncières au Burkina : Des propriétaires terriens de Saaba disent niet !
Ramadan 2021 : L’archevêque de Bobo-Dioulasso, Paul Ouédraogo, adresse ses vœux de bonne fête à la communauté musulmane
Fonds minier de développement local : Les acteurs demandent un renforcement du leadership de l’Etat
Téléphone-portable et vie de famille : Comment trouver le juste milieu ?
Ouargaye : Des boutiques cambriolées après la pluie
Agence de l’eau du Liptako : Adoption d’un schéma directeur d’aménagement et de gestion en eau
Eglise évangélique Baptiste de Bobo-Dioulasso : Le torchon brûle entre des fidèles et leur pasteur
Burkina : Des présumés auteurs de fraude fiscale portant sur plus de 16 milliards FCFA mis aux arrêts
Ramadan 2021 : L’Aid el fitr sera célébrée au Burkina Faso le jeudi 13 mai 2021
Sécurité routière : Des conducteurs de tricycles et de quadricycles formés pour l’obtention de permis de conduire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés