Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont les choses effrayantes que vous voyez quand vous détournez les yeux de votre objectif. » Henry Ford

Coopération et lutte contre l’insécurité : Roch Marc Christian Kaboré à Bruxelles et à Paris

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • dimanche 7 février 2021 à 23h38min
Coopération et lutte contre l’insécurité : Roch Marc Christian Kaboré à Bruxelles et à Paris

(Ouagadougou, 7 février 2021). Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a quitté Ouagadougou ce jour, pour un voyage officiel à Bruxelles en Belgique et à Paris en France.
La sécurité au Sahel, le Covid-19 et d’autres questions internationales seront au menu des échanges entre le président du Faso et ses interlocuteurs.

A Bruxelles, Roch Marc Christian Kaboré va rencontrer le président du Conseil de l’Europe, Charles Michel, le Haut représentant pour les Affaires étrangères Josep Borrell, le président du Parlement Européen, David Sassoli, et la Commissaire aux partenariats internationaux Jutta Urpilainen.

Sur le plan bilatéral, le chef de l’Etat va s’entretenir avec le Premier ministre Alexander de Croo, le Ministre-président de Wallonie, Elio Di Rupo et le Ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet.

Après la Belgique, le président du Faso va séjourner à Paris en France, où il aura un entretien avec son homologue français Emmanuel Macron le 10 février 2021 au Palais de l’Elysée.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 7 février à 16:31, par Nageur En réponse à : Coopération et lutte contre l’insécurité : Roch Marc Christian Kaboré à Bruxelles et à Paris

    Pourquoi nos chef d’Etats doivent toujours aller a Paris ?
    Macron cherche a regler son probleme avec le grand president Theodore Arcange du Centrafrique qui lui echappe. Avec Jean Yvres le Truand ils ont activé leur reseau de la Francafriue avec Sassiu du Congo, Idriss Debit du Tchad. Allassne Ouattara est chargé de travailler le Mail au corps avec l’appui due Nana du Ghana et de Eyadema du Togo. Mai les dés sont jetté les Africain voeint cliares. Aprs le Centrafrique le Mali et la Cote d’Ivoire suivront car Alassane est finit,

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 04:44, par Zambo Zambo En réponse à : Coopération et lutte contre l’insécurité : Roch Marc Christian Kaboré à Bruxelles et à Paris

    Bon voyage RMCK
    Il faut continuer a Moscou New Deli ou Pekin pour nous ramener le vaccin.
    Les francais et les europeens n’en ont pas suffisamment

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 09:01, par Ka En réponse à : Coopération et lutte contre l’insécurité : Roch Marc Christian Kaboré à Bruxelles et à Paris

    ’’’’A’’’’ Internaute Nageur : Quelquefois si on n’a rien à dire, on se tait. Combien d’années Paul Biya du Cameroun a été officiellement reçu par la Communauté Européenne à Bruxelles ? Ou Sassou du Congo en passant par Condé ? Des personnes qui n’ont pas vraiment la légitimité de gouverner leur pays. Car, l’Alternance politique d’un pays n’est pas une fin en soi, et encore moins un projet de société ou un programme de gouvernement. Et Parmi les "valeurs qui fondent tout État démocratique", la première est des élections ouvertes, transparentes, sincères et honnêtes. Ce n’est pas de se maintenir au pouvoir à vie par des bricolages constitutionnels et des scrutins biaisés (tant pour faire adopter lesdits "bricolages constitutionnels" que pour fausser le résultat des scrutins qui en découlent) comme font Biya du Cameroun, Condé de la Guinée, Sassou du Congo. L’Afrique est à feu et à sang à cause de ces motifs, et la Côte d’Ivoire un pays ami du Burkina risquait de Brûler sans la compréhension du peuple Ivoirien à cause du troisième mandat d’ADO, ‘’’’motif que son dauphin à quitter le monde.’’’’

    Internaute Nageur, en 2021 sans un chef d’état à la trempe de Thomas Sankara, mieux vaut être un ami à la CE dont les racines sont la France et l’Allemagne, que de lui être ennemis. Le continent Africain a toujours été téléguidé par la CE, et son côté Ouest influencé par la France ou même l’Allemagne dont le Burkina a eu des félicitations de la part de son ambassadeur pour ses élections transparente et démocratique qui donne la tête haute au premier Burkinabé Mr. Roch Kaboré d’aller discuter avec les responsables de la CE et le président Macron sans tête baissée.

    En te lisant, c’est comme je ne cesse de le dire dans ce forum : Être un président qui répond aux aspirations des Burkinabé n’est pas si facile que cela, surtout une personne comme toi. Roch Kaboré a été réélu démocratiquement, et peut travailler sans qu’on le reproche quoi que ça soit : Sauf s’il ne tient pas parole concernant la justice pour toutes et tous sans exception dans le Faso après l’insurrection de 2014 dont il a promis : Car, il a donné la parole au peuple en disant. "Nous devons tout faire pour que la justice soit rendue dans toutes (les) affaires sensibles pour aider notre peuple à se réconcilier avec son histoire, pour ramener la paix des cœurs et créer les conditions propices à la contribution de tous les Burkinabè à l’œuvre de construction nationale", a déclaré M. Kaboré dans un discours radiotélévisé à la veille de la célébration du 57e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso.

    "La réconciliation nationale reste un enjeu majeur que nous devons réussir, dans l’intérêt supérieur de la nation", a-t-il dit.

    La justice militaire, une juridiction d’exception, doit solder une longue série de dossiers, dont principalement ceux du putsch manqué de septembre 2015 et de l’assassinat du "père de la révolution" burkinabè, le capitaine Thomas Sankara, tué lors du coup d’Etat qui porta l’ex-président Blaise Compaoré au pouvoir en 1987.

    Également en instance, le dossier du journaliste d’investigation Norbert Zongo, tué en 1998 avec trois compagnons, a connu une évolution avec la mise sous contrôle judiciaire de François Compaoré, frère du président déchu Blaise Compaoré, poursuivi pour "incitation à assassinats".

    Et comme je le dit souvent à nos hommes politique : ‘’’’Attention au poids des mots, surtout prononcés devant un peuple Burkinabé qui prend à la lettre et au sens propre ce qu’il entend de son chef. Comme cette phrase, "’’Nous devons tout faire pour que la justice soit rendue dans toutes (les) affaires sensibles pour aider notre peuple à se réconcilier avec son histoire, pour ramener la paix des cœurs et créer les conditions propices à la contribution de tous les Burkinabè à l’œuvre de construction nationale.’’’’

    Et si Mr. Roch Kaboré ne tienne pas parole, et que des criminels rentrent au Burkina sans la justice surtout François Compaoré et son frère, internaute Nageur, tu peux le critiquer, car, quand le peuple Burkinabé dit que ’’ça ne se fait pas, ça ne se fait :’’ C’est pourquoi on n’a vu d’autres fuir un midi avant le repas sans avoir rien sous le pantalon pour revenir et assumer ses actes. Sans rancune.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 14:18, par Ka En réponse à : Coopération et lutte contre l’insécurité : Roch Marc Christian Kaboré à Bruxelles et à Paris

    Je demande aux internautes qui aiment lire la vérité de ne pas se décourager avec nos longues critiques qui sont des vérités qui rougissent les yeux, mais ne les casse pas. Une longue analyse de Christophe Dabiré ou de mes petits frères Simon ou Sayouba, sont très enrichissantes comme mes critiques fondées qui font avancer le Burkina dans la justice. Un internaute aux multiples pseudos scrute mes critiques comme une mouche, un partisan, et veut faire déserté les internautes de bonne foi qui aiment lire.

    Oui tout le monde sait que le constat est amer avec nos frères déguisés en terroristes et nous tuent comme des mouches sous le régime de Roch Kaboré depuis 5 ans, mais personne ne sait ce qu’aurait été ce constat si le tripatouillage de l’article 37 et le sénat étaient une réussite, on continuera à tuer qui on veut là où on veut dans l’impunité. Durant 27 ans le peuple primaire n’a pas connu l’eldorado promis par Blaise Compaoré, projet paradisiaque qui a motivé que des griefs contre ceux qui voulaient s’exprimer leurs mécontentements. On ne peut qu’être indulgent avec le président Roch Kaboré qui réussit globalement parlant à nous sortir du gouffre sans fond dans lequel Blaise Compaoré et son frère arrosé des amis aux gosiers larges ont plongé le Burkina dans une forêt de Bogota. Depuis le 31 Octobre 2014, le pays renoue avec la paix sans des crimes crapuleux pour le pouvoir. A présent, les Burkinabé ont le choix entre la paix en exprimant ce qu’on veut, et la stabilité d’une part, et le désordre et la terreur d’autre part. La première option nous conduira droit à l’avancer du pays, et la deuxième a Blaise Compaoré et son frère rentrant dans leur pays sans la justice en continuant à se venger dans l’impunité. C’est ce que l’internaute manipulateur ne veut pas que Ka dise. A chacun de choisir dans l’intérêt de l’avenir de ses enfants. Sans rancune et surtout continu d’avoir le courage de me lire internaute aux multiples pseudos, car, les Webmasters de Lefaso.net font très bien leur travail : Je le confirme, car j’y suis depuis sa création. Au début, Lefaso.net nous répondaient par nos honorables webmasters, mais avec l’arrivée des internautes aux multiples pseudos, ceux-ci ont tout gâché.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 12:07, par Vérité Indiscutable En réponse à : Coopération et lutte contre l’insécurité : Roch Marc Christian Kaboré à Bruxelles et à Paris

    Cette Génération de Présidents est loin de nous enlever cette épine française qui nous empêche de marcher, gambader et courir vers notre développement. Et j’ai toujours dit que cette Génération doit s’éteindre pour que nous puissions "oser inventer l’avenir" comme le disait Sankara, l’Unique Président digne de notre Histoire !
    La Patrie ou la Mort, nous Vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 12:15, par Stalinsky En réponse à : Coopération et lutte contre l’insécurité : Roch Marc Christian Kaboré à Bruxelles et à Paris

    Je dis cela pou Roch. Les Burkinabè n’accepteront que de se faire vacciner par le vaccin SPOUTNIK-V qui a un taux d’efficacité de près de 92%, mieux même que le vaccin chinois qui a un taux d’efficacité de 86%.
    Parallèlement créons de bons laboratoires de virologie à même d’isoler les virus et nous permettre de découvrir de nouvelles molécules et de mettre au point nous aussi nos vaccins.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Coopération Burkina-Gabon : Séance de travail entre les présidents Roch Kaboré et Ali Bongo
Coopération Burkina Faso-République gabonaise : Roch Kaboré en visite officielle à Libreville
Coopération Burkina-Japon : Plus de six milliards de FCFA pour la construction d’infrastructures scolaires
Cohésion sociale : Religion et libertés au menu d’un colloque sous-régional
Burkina : Deux conventions de financement signées pour soulager les secteurs de l’énergie et de l’éducation
Coopération : Neuf nouveaux ambassadeurs accrédités auprès du Burkina présentent leurs lettres de créance
Problème du foncier au Burkina : La GIZ veut contribuer à améliorer la situation
Région de l’Est : En visite à Fada N’Gourma, l’ambassadeur de France au Burkina reçoit la médaille d’honneur des collectivités locales
G5 Sahel : Communiqué final de la 7e session ordinaire de la conférence des chefs d’État
7e sommet du G5 Sahel : Ouverture des travaux à N’Djaména
Burkina-Mali : Roch Kaboré et Bah N’Daw veulent donner un nouveau souffle à la coopération bilatérale
Agression de l’ambassadeur du Maroc au Burkina : Le Gouvernement va renforcer la sécurité autour des ambassades et des zones de résidences
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés