Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve» Antoine De Saint-Exupéry

"Un salaire ne doit en aucun cas être un moyen de chantage", Bassolma Bazié à propos de sa démission de la fonction publique

Accueil > Actualités > Société • • dimanche 24 janvier 2021 à 23h25min

Le secrétaire général de la Confédération générale du travail du Burkina (CGT-B), Bassolma Bazié, a démissionné de la fonction publique burkinabè le 19 janvier 2021.

Difficile de joindre le leader syndical pour lui arracher un mot. Mais il s’est exprimé ce 24 janvier à travers son profil Facebook en ces termes : "Lorsque vous représentez des Hommes de valeur, vous avez l’impérieux DEVOIR de faire en sorte que votre prix soit l’honneur. Par conséquent, un salaire ne doit en aucun cas être un moyen de chantage. D’où ma démission de la Fonction publique afin de mieux me consacrer à la défense ferme des intérêts des travailleurs (euses) et du peuple burkinabè ! La lutte pour la liberté, la dignité et l’intégrité doit se poursuivre avec davantage d’engagement, de détermination et d’esprit de sacrifice ! Mon salut militant à l’ensemble des travailleuses et travailleurs de notre Pays !"

Bassolma Bazié était jusque-là professeur certifié des lycées et collèges, chargé de dispenser des cours en science de la vie et de la terre (SVT) au lycée Philippe Zinda Kaboré à Ouagadougou. L’année 2020 n’a pas été un fleuve tranquille pour le secrétaire général de la CGT-B.

On retient surtout l’épisode de son passage devant le Conseil de discipline pour "non respect" du volume horaire qui lui était confié par son supérieur hiérarchique. Défendu par Me Prosper Farama, le Conseil l’a reconnu "coupable" sans pour autant lui infliger une sanction. Par la suite, c’est une histoire d’affectation du syndicaliste qui s’est invitée dans le débat. Une "affectation arbitraire" jugera-t-il. La suite, on la connait. Il a démissionné de la fonction publique.

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Du "thé vert de Chine" contenant des résidus de pesticides détecté sur le marché
Région du Centre-Nord : Le Maire de Pensa mis aux arrêts
Promotion immobilière au Burkina : Traité d’arnaqueur, le PDG d’Abdoul service international contre-attaque
Gestion immobilière : « La SOCOGIB fait face à des terroristes terriens », s’indigne un souscripteur
Inhumation de la députée Claudine OUEDRAOGO : De hautes personnalités mobilisées
Extrémisme violent : « Le phénomène de radicalisation n’est pas seulement religieux… », dépiste Dieudonné Ouédraogo, assistant de programme au CGD
Ouagadougou : Une demi-tonne de poulets de contre bande saisie par la police municipale
Concours directs 2021 : Les candidats invités à se créer des comptes
Journée mondiale de l’audition 2021 : Dépister, réhabiliter, communiquer
Religion : Alfred Di Ban Ki-Zerbo, l’esclave sauvé par la Vierge Marie
Violences basées sur le genre au Burkina : Le 80 00 12 87 pour dénoncer les cas
Organisation du Bac par le ministère de l’Enseignement supérieur : « On ne peut pas donner un diplôme à un élève qu’on n’a pas enseigné », estime André Eugène Ilboudo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés