Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Plan International Burkina Faso : 126 millions de F CFA pour lutter contre la transmission mère-enfant du VIH/SIDA dans le Centre-nord

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 8 décembre 2020 à 18h00min
Plan International Burkina Faso : 126 millions de F CFA pour lutter contre la transmission mère-enfant du VIH/SIDA dans le Centre-nord

Plan International Burkina Faso est engagé pour l’élimination de la transmission mère-enfant du VIH/SIDA au Burkina Faso. Il a obtenu un appui financier de Plan international Corée du Sud pour mettre en œuvre des activités dans ce sens, dans huit districts sanitaires dans les régions du Centre-nord et du Centre-est.

En 2016, Plan International Burkina Faso, a bénéficié d’un appui financier de Plan international Corée du Sud. Un appui qui a permis de mettre en œuvre le projet de prévention de la transmission du VIH/Sida de la mère à l’enfant de 2016 à 2018 dans huit districts sanitaires des régions du Centre-Nord et du Centre-Est.

Au regard des résultats assez probants et dans le souci de continuer à soutenir le gouvernement burkinabè dans la lutte contre le VIH/SIDA, Plan International Corée du Sud a une fois encore accordé à Plan International Burkina Faso, un financement pour la mise en œuvre d’activités d’élimination de la transmission du VIH/Sida de la mère à l’enfant dans les mêmes districts sanitaires pour la période de 2019- 2021.
Pour l’année 2020, 126 millions de FCFA ont été mobilisés pour mettre en œuvre le projet dans la région du Centre-Nord. Et ce sont les districts sanitaires de Kaya, Kongoussi, Tougouri, Boulsa, Boussouma, ainsi que la direction régionale de la Santé qui en bénéficieront.

De la mobilisation sociale des populations

Pour une mise en œuvre réussie du projet, Plan International Burkina Faso compte sur la mobilisation sociale des populations grâce à un partenariat avec les associations à base communautaire dans les zones d’intervention, le renforcement des capacités au niveau communautaire à travers la formation des agents de santé à base communautaire (ASBC) ainsi que les membres des écoles des maris modèles (EdM) au niveau des formations sanitaires grâce à des formations/recyclage des agents de santé.

L’organisation compte également doter les districts sanitaires en intrants (réactifs de laboratoire, médicaments pour les femmes enceintes, etc.), créer des écoles de maris. Le rôle de ces maris modèles, qui sont directement issus des villages, est de contribuer à la sensibilisation des hommes pour leur meilleure adhésion aux activités du projet.

Les centres de santé impliqués dans la mise en œuvre du projet devront assurer le suivi/consultations des femmes enceintes dans les formations sanitaires, rechercher des femmes enceintes perdues de vue, superviser des agents de santé et des ASBC, organiser de sessions de formation/recyclages des agents de santé, réaliser des examens complémentaires des femmes enceintes et assurer la mobilisation sociale au niveau communautaire.

Deux centres de santé reçoivent des prix

Le district sanitaire de Tougouri et le CSPS de Guibtenga ont été primés par le ministère de la Santé à travers le SP/CNLS à l’issue d’une évaluation des formations sanitaires sur des critères bien définis. Le district sanitaire de Tougouri et le CSPS de Guibtenga, dans la commune de Boussouma, enregistrent au plan national, les meilleurs résultats dans la prévention de la transmission mère-enfant du VIH/SIDA selon le taux de transmission résiduelle choisi comme indicateur.

Plan International Burkina Faso a donc décidé d’accompagner le ministère de la santé, en félicitant ces deux formations sanitaires qui sont dans la zone de couverture du projet eTME (élimination de la transmission mère-enfant du VIH/SIDA). Il leur a décerné des prix spéciaux d’encouragement composés d’ordinateurs portables d’une valeur de 625 000 FCFA, de trophées d’une valeur de 225 000 FCFA et d’enveloppes de 400 000 FCFA, soit 200 000 F CFA par formation sanitaire.

Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Aïd-El-Fitr 2021 : Le ministre Alpha Barry a fêté avec "ses" frères à Niou
Burkina Faso : Un centre de médecine physique et de réadaptation pour la prise en charge des personnes victimes de handicap
Décentralisation : Eric Tiemtoré, président du Conseil régional du Centre, fait champion du développement local
Fraude fiscale portant sur plus de 16 milliards FCFA : Les présumés auteurs seront jugés le 18 mai 2021, annonce le parquet de Ouagadougou
Archidiocèse de Bobo-Dioulasso : La cathédrale Notre-Dame de Lourdes rouvre ses portes aux fidèles catholiques
Centre Delwendé de Sakoula : Don de kits d’hygiène et de protection aux pensionnaires par Side By Side
Schéma régional d’aménagement du territoire : Le Plateau central passe à l’essai
Journée internationale des familles : Trois institutions organisent un colloque national du 23 au 25 juin 2021
Journée internationale du vivre ensemble en paix : Zéphirin DIABRE appelle les acteurs politiques et religieux à œuvrer pour la tolérance
Affaire de la mosquée de Pazani : Mensonges, hypocrisie, clientélisme
Burkina Faso : Le FORCEP pour accompagner la réconciliation nationale
Ramadan 2021 : A Pazani, les déplacés internes ont prié pour la paix et le travail
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés