Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Malversations financières : L’ambassadeur du Mali au Burkina placé en garde à vue

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • mercredi 11 novembre 2020 à 22h20min
Malversations financières : L’ambassadeur du Mali au Burkina placé en garde à vue

Amadou Soulalé, l’ambassadeur du Mali au Burkina Faso, a été entendu et placé en garde à vue au pôle économique et financier de Bamako, le mardi 10 novembre 2020, suite au rapport du Bureau du vérificateur général (BVG) qui a décelé des irrégularités financières dans la gestion de l’ambassade du Mali au Burkina, rapportent plusieurs médias maliens.

Selon le site d’information Nouvel Horizon, l’ambassadeur du Mali au Burkina Faso, Amadou Soulalé, a été entendu et placé en garde à vue au pôle économique et financier de Bamako, suite au rapport du Bureau du vérificateur général (BVG), qui a décelé des irrégularités financières dans plusieurs structures de l’Etat.

Pour le cas de l’ambassade du Mali au Burkina Faso, la vérification a porté sur les opérations de recettes et de dépenses de la représentation au titre des exercices 2015, 2016, 2017 et 2018 (1er semestre). Les faits qui lui sont reprochés sont : « malversations financières, détournements, fraudes, mauvaise gestion et indiscipline ». Autant d’irrégularités financières d’un montant près de deux milliards (1 836 065 838) de F CFA.

La même source rapporte que le BVG indique que les irrégularités administratives relèvent des dysfonctionnements du contrôle interne. Les vérificateurs ont ainsi constaté que le Secrétaire agent comptable (SAC) n’a pas prêté serment avant son entrée en fonction, conformément aux textes en vigueur. « Le SAC ne tient pas une comptabilité régulière. Il ne tient pas le calepin de caisse, le livre journal des commandes, le livre journal des matériels et matières ou le registre des rejets comptables, de même que les documents de la comptabilité-matières », peut-on lire.

A en croire le site Bamada.net, qui a cité le rapport du BVG, l’ambassadeur du Mali ne procède pas à la mise en concurrence des fournisseurs. « Pour toutes les opérations d’acquisition de biens et services, le titulaire a été désigné sans mise en concurrence d’au moins trois fournisseurs, conformément à la réglementation en vigueur ».

Joint par téléphone, un journaliste de la Radio Klédu nous a confié que l’ambassadeur est « au niveau du pôle [économique et financier] pour des auditions, mais pas de mandat de dépôt pour le moment ». Dans sa parution du jour, le quotidien L’Indépendant révèle que l’ambassadeur Amadou Soulalé sera présenté devant un juge d’instruction ce mercredi 11 novembre 2020.

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net
Crédit photo : Maliactu.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina-Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré chez Alassane Ouattara
Banque Ouest-africaine de Développement : Le président du Faso sollicité pour être le porte-voix de l’institution
Candidature au poste de secrétaire exécutif de l’OTICE : Dr Lassina Zerbo venu solliciter l’appui du corps diplomatique à Génève
Agriculture : La FAO et la CEDEAO analysent les pratiques agricoles
Développement : Le démarrage du second Compact attendu en août 2022, selon le patron du MCC au Burkina, Michael Simsik
Urgences sanitaire et humanitaire : Les Etats-Unis d’Amérique font don d’un hôpital mobile au Burkina Faso
Burkina Faso : La Suisse lance un nouveau programme de coopération 2021-2025
Coopération : L’Agence française de développement (AFD) finance deux projets à plus de 35 milliards de F CFA au Burkina
Intégration africaine : Le ministre Maxime Koné dans la dynamique d’une collaboration efficace avec les organisations interafricaines au Burkina
Coopération : La France débloque une enveloppe financière d’urgence de plus de 8 milliards de FCFA pour le Burkina
Burkina Faso : Le Japon octroie 6.5 millions de dollars pour l’accès à la santé, l’éducation et à l’eau, l’hygiène et l’assainissement des enfants les plus vulnérables
Millennium Challenge Account – Burkina Faso II : Le Premier ministre installe les membres du Comité d’Orientation et de Suivi
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés