Actualités :: Lutte contre le terrorisme : Le RPD appelle à plus de soutien aux FDS et un (...)

« La gouvernance d’un pays en temps de paix ne peut être la même qu’en temps de guerre », c’est ce qu’estime le Rassemblement patriotique pour le développement (RPD) dans sa déclaration parvenue à Lefaso.net ce jeudi 25 novembre 2021 sur la dégradation de la situation sécuritaire au Burkina Faso.

De ce fait, le RPD propose ses solutions de sortie de crise. D’abord, Il pense que la solidarité des populations envers les Forces de défense et de sécurité devrait aller au-delà des simples incantations, par des actes concrets tels que la prise en charge psychologique des traumatisés et de leurs familles et le renforcement du soutien de leurs ayants droit.

Ensuite, le parti soutient que la lutte contre l’hydre terroriste ne peut être gagnée que dans un élan national et patriotique qui va au-delà du prisme des clivages politiques ou politiciens. « La situation est suffisamment grave pour que nous comprenions que nul ne peut se prévaloir d’une solution miracle pour mettre fin à la souffrance de notre peuple, imposée par les forces du mal », déclare-t-il.

Ainsi, le RPD appelle à la tenue dans un délai raisonnable, d’un “Dialogue inclusif de haut niveau” entièrement consacré à la situation sécuritaire, réunissant le gouvernement, des représentants de tous les partis politiques, des organisations de la société civile, des autorités coutumières et religieuses et des Burkinabè de l’étranger.

Enfin, le RPD croit que le gouvernement doit disposer d’une politique de communication efficace qui favoriserait la transparence dans la gestion de cette crise sécuritaire. Selon lui, le décalage permanent entre les faits et la réalité sont à la base de l’incompréhension des Burkinabè sur la question sécuritaire.

Une bonne politique de communication anticipatrice pourrait alors contribuer à réduire non seulement les fausses informations ou la divulgation de certains documents internes de l’armée qui circulent sur Internet.

L’intégralité de la déclaration du RPD et la composition de son bureau exécutif national ci-dessous.

Lefaso.net

Roch Marc Christian Kaboré, président de l’Assemblée (...)
Vœux de l’année 2004 au ministère des Affaires étrangères : (...)
Compte rendu du Conseil des ministres du 28/01/2004
Sommet du CILSS à Nouakchott : Une coalition mondiale (...)
Ram Ouédraogo :"Blaise Compaoré ne doit pas être candidat (...)
Burkina-Liberia : Le Burkina appuie le peuple et le (...)
Burkina Faso-UNICEF : Des résultats satisfaisants après (...)
Réforme de l’État : Une nécessaire adaptation
Justice burkinabè : Après la diabolisation, la (...)
Situation nationale : Des agitateurs civils poussent (...)
MM. Compaoré et Bryant ont discuté "de la sécurité dans la (...)
Burkina Faso/Etats Unis : Monsieur Michaël Arietti en (...)
Reforme de l’Etat : "Un impératif de survie, un gage (...)
Parti pour la démocratie et le socialisme (PDS) : les (...)
Affaire PAI : Qui a tripatouillé le Journal officiel (...)
Le président libérien au Burkina :Réaffirmer son amitié et (...)
Rentrée du gouvernement "Yonli III" : Sérénité et sens de (...)
Expulsés de Folombay en France : Dix ans après, Mohamed (...)
Conseil des ministres du mercredi 21 janvier (...)
Gouvernement : un remaniement pour virer Lougué
Le bâtonnier de l’ordre des avocats aux partis de (...)

Pages : 0 | ... | 11760 | 11781 | 11802 | 11823 | 11844 | 11865 | 11886 | 11907 | 11928 | ... | 12054



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés