Actualités :: UNIR/MS - Pobé Mengao : Un nouveau siège départemental

Le vendredi 20 août 2004, le président de l’Union pour la renaissance, mouvement sankariste (UNIR/MS), Me Benewendé S. Sankara, a procédé à l’inauguration du premier siège départemental du parti à Pobé-Mengao (Soum). La cérémonie a connu la présence du président du Front démocratique sankariste (FDS), M. Fidèle Kiétéga.

La cérémonie de Pobé-Mengao marque l’entame d’une série d’installations de sièges départementaux à travers le territoire national. Cette stratégie d’implantation de l’Union pour la renaissance, mouvement sankariste (UNIR/MS) est la mise en œuvre des résolutions du premier congrès ordinaire du parti.

"Le choix de Pobé-Mengao, situé à quelques encablures du Sahel, pour abriter le premier siège départemental est un signe d’engagement et de conviction, explique le président Bénéwendé Sankara". Accueilli à l’entrée de la ville par une foule de militants en liesse et conduit au siège, le président du parti de l’œuf à la main, en langue mooré, s’est livré à un réquisitoire contre le régime de Blaise Compaoré, "responsable de la crise en Côte d’Ivoire".

Appelé par les militants à se présenter à l’élection présidentielle de 2005, Me Sankara nous confiera plus tard : "Nous ne voyons pas seulement l’élection de 2005, mais plutôt l’alternative sankariste capable de restaurer la confiance avec le peuple et de constituer le levain d’un progrès économique et social sur un socle de justice et de progrès véritable".

Le président du Front démocratique sankariste (FDS), M. Fidèle Kiétéga, a, quant à lui, plaidé pour une candidature unique sankariste avant d’appeler à soutenir le président de l’UNIR/MS pour sa candidature. Interrogé sur la présence du premier responsable du FDS, Me Sankara a indiqué que les rapports bilatéraux entre les deux partis sont étroits et susceptibles d’évoluer vers une union ou mêmle une fusion.

Alain St Robespierre
L’Observateur

Suspension des activités des partis politiques : « Ce (...)
Burkina Faso : Le SPONG déplore la multiplication des (...)
Eviction du LCL Paul Henri Damiba : Une dynamique (...)
Rien ne va au Burkina : L’insécurité fait deux coups (...)
Situation nationale : Le président du MPSR appelle à la (...)
Avènement du MPSR 2 : L’ex-députée Adja Zarata Zoungrana (...)
Coup d’État du 30 septembre 2022 : « Les FDS ont (...)
B. Compaoré # Université de Lyon-III : Le président (...)
Burkina/Situation nationale : Les 8 conseils du Pasteur (...)
Burkina Faso : Le LCL Paul Henri Damiba invite son « (...)
Coup d’État du 30 septembre 2022 : Le NTD salue le (...)
Burkina Faso : La Transition en berne
Burkina Faso : Les chefs militaires apportent leur (...)
Burkina : « Nous devons faire en trois mois ce qui (...)
Burkina : Damiba a posé sept conditions avant de rendre (...)
Burkina Faso : L’UPC souhaite une Transition inclusive (...)
Burkina Faso : La CEDEAO salue le règlement pacifique de (...)
Dépolitisation de l’armée burkinabè : Le vœu cher d’un (...)
Dédougou : La population brise le silence et apporte son (...)
Burkina : « Le pouvoir est banalisé et est devenu un jeu (...)
Burkina : « Il n’y a pas de raison que des gens meurent (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11907



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés