LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Mali : Quatre militaires dans le nouveau gouvernement de transition

Publié le mardi 6 octobre 2020 à 11h30min

PARTAGER :                          
Mali : Quatre militaires dans le nouveau gouvernement de transition

La transition malienne a un nouveau gouvernement de 25 membres, depuis lundi 5 octobre 2020. On retrouve dans le nouvel exécutif, quatre membres de la junte à des postes clés.

Après la désignation de Bah N’daw, un civil (militaire à la retraite) à la tête de la transition et d’un Premier ministre, Moctar Ouane, un nouveau gouvernement vient d’être mis en place au Mali. Le nouvel exécutif est composé de 25 membres dont 4 militaires issus de la junte.

Au portefeuille de la Défense nationale et des anciens combattants, l’on retrouve le colonel Sadio Camara, celui-là même que beaucoup considéraient comme le nouvel homme fort du Mali, après le coup d’Etat qui a renversé le régime d’Ibrahim Boubacar Keita.

Le ministère de la Sécurité et de la Protection civile revient au colonel Modibo Koné, ancien commandant à Koro, dans la région de Mopti.

Le colonel Ismael Wagué, porte-parole du du Comité national pour le salut du peuple (CNSP), hérite du ministère de la Réconciliation nationale.

Le ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation va au lieutenant-colonel Abdoulaye Maiga.

Nous vous proposons la liste complète des membres du gouvernement.

Lefaso.net



PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 6 octobre 2020 à 12:28, par Lom-Lom En réponse à : Mali : Quatre militaires dans le nouveau gouvernement de transition

    Dieu bénisse le Mali ! Ils auraient même pu mettre 8 militaires car les civils ne méritent plus la confiance des africains. Ils se compromettent avec des brigands de toutes catégories et après, c’est aux militaires de défendre les frontières au prix de leur sang ! L’Imam Dicko est averti, si jamais il tente d’imposer l’islamisme radical pour faire et défaire des gouvernements, il trouvera des vrais maliens en face cette fois-ci ! Trop de merde à été fait avec cette fausse religiosité de certains politiciens cachés dans leurs boubous blancs remplis de pourriture à l’intérieur !

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
10 ans de Maïdan : Des rêves qui ont abouti à un désastre
Guinée : Le gouvernement dissout par la junte
Russie : L’opposant Alexeï Navalny est mort en prison