Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce n’est pas le cri mais le vol d’un canard sauvage qui dirige le troupeau pour voler et suivre.» Proverbe chinois

Litige au CDP : Le juge interdit à Mahamadi Kouanda l’utilisation de l’identité du parti

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • mardi 15 septembre 2020 à 23h48min
Litige au CDP : Le juge interdit à Mahamadi Kouanda l’utilisation de l’identité du parti

Face à l’utilisation de l’identité du CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès, ex-parti au pouvoir) par Mahamadi Kouanda sous l’appellation de "CDP Courant Mahamadi Kouanda", la direction politique nationale du parti a introduit une action en justice pour demander la cessation de cette "usurpation". Ce mardi 15 septembre 2020, le juge a tranché en suivant la direction du parti dans sa requête.

Pour mémoire, Mahamadi Kouanda a annoncé sa candidature pour la présidentielle de 2020 sous la bannière du CDP, dont il est membre du bureau politique national.

C’était le 18 juillet 2020 à Ouagadougou, alors que le parti s’apprêtait à investir Eddie Komboïgo comme son candidat. Cet acte lui a valu une suspension des instances pour six mois, à compter du 18 juillet 2020.

Depuis lors, Mahamadi Kouanda a créé un courant dénommé "CDP Courant Mahamadi Kouanda" avec un "siège bis" du CDP où par un communiqué de presse, il appelle les militants du CDP à venir déposer leurs dossiers de candidature pour les législatives du 22 novembre 2020.

Une posture qui a poussé la direction politique nationale du CDP à saisir le juge des référés pour demander la cessation de l’utilisation de l’identité du parti. Statuant ce mardi sur le dossier, le juge a ordonné la fermeture immédiate du siège CDP courant Mahamadi Kouanda. Il lui interdit également d’utiliser l’identité et le logo du CDP pour le compte de son courant, à compter de ce jour (15 septembre 2020), sous peine d’une astreinte de 250 000 FCFA par jour.

Le juge le condamne en outre à payer la somme de 800 000 FCFA au CDP pour dommages et intérêts.

L’information est confirmée par ses proches qui rappellent cependant que d’autres litiges contre la direction du CDP sont en instance devant la justice.

A ce sujet, signalons qu’un délibéré est attendu le 23 septembre 2020 sur une action introduite par Mahamadi Kouanda, demandant l’annulation du procès-verbal de désignation d’Eddie Komboïgo comme candidat du CDP à l’élection présidentielle du 22 novembre 2020. S’il venait à remporter cette dernière affaire, le CDP pourrait se retrouver sans candidat à la présidentielle du 22 novembre 2020.

O.L
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Jean-Luc Mélenchon à l’Université Joseph Ki-Zerbo : Une leçon pour les politiciens burkinabè !
ADF-RDA : Rasmané Ilboudo et ses camarades confirment leur démission et défient Me Noël Ouédraogo
Conseil constitutionnel : La prestation de serment des membres de la CENI renvoyée sine die
Burkina : Les syndicats reprennent langue avec le gouvernement
Burkina Faso : « Qui paye les auteurs des actes terroristes ? », s’interroge Jean Luc Mélenchon
Burkina : « La politique doit servir à éviter les minutes de silence dramatique », requiert Pr Abdoulaye Soma
CENI : Une crise caractéristique d’acteurs politiques qui n’ont plus de solution pour leur pays !
Burkina Faso : Concertation sur la réconciliation nationale sur toute l’étendue du territoire du 26 juin au 31 juillet 2021
Commission électorale nationale indépendante (CENI) du Burkina : La communauté musulmane remplace Newton Ahmed Barry par le magistrat Adama Kafando
Jean Luc Mélenchon attendu ce 18 juillet à Ouagadougou
Burkina Faso : Les députés de la Commission défense et sécurité formés sur le contrôle de l’action gouvernementale
Burkina : L’Opposition non-Affiliée rejette la CENI et le dialogue politique dans leur format actuel
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés