Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si un buffle rouge t’a attaqué, quand tu verras une termitière rouge, tu prendras la fuite. » Citation africaine

Musique : Ki-Boussi Zerbo présente son nouveau single « Paré Nagoulè »

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • dimanche 5 juillet 2020 à 21h10min
Musique : Ki-Boussi Zerbo présente son nouveau single « Paré Nagoulè »

L’artiste Ki-Boussi Zerbo a présenté, au cours de la soirée de ce samedi 04 juillet 2020 à Ouagadougou, un nouveau single intitulé « Paré Nagoulè ». Un nom tiré de la langue San, qui signifie la « grand-mère ». C’est un nouveau titre chanté en Samo et qui est une reconnaissance de l’auteur à un lieu sacré de son village natal.

Après la sortie de son 4e album en janvier 2018, l’artiste musicien burkinabè Ki-Boussi Zerbo revient cette fois avec un single « Paré Nagoulè » dont la dédicace est intervenue, ce samedi 04 juillet 2020, en présence de parents et amis venus le soutenir. « Paré Nagoulè » est, selon l’auteur, un lieu sacré de son village natal et qui « pourvoit au bonheur de tous les fils et filles de la localité ainsi qu’au-delà ».

l’Artiste Ki-Boussi Zerbo

Et en tant que bénéficiaire des nombreuses grâces de Nagoulè, reconnaît l’artiste, il a décidé de faire ce single en reconnaissance et pour lui témoigner sa gratitude.
En effet, ce nouveau single est chanté dans la langue San, aux rythmes du terroir, valorisant ce lieu sacré, sur un arrangement de Doctoré.

L’artistre en prestation

Le titre Paré Nagoulè vient donc s’ajouter à plusieurs autres d’autres albums comme Kartier Kilampiê, Nêlo modèles, Natougoulè, etc. Des albums à travers lesquels, Ki-Boussi Zerbo abordait des thèmes variés comme la dépigmentation, la promotion de la femme africaine, l’hommage à son défunt père, la sensibilisation sur la maladie du Sida et bien d’autres.

Parents et amis venus pour soutenir l’artiste

S’agissant de l’artiste lui-même, il est né en 1960 dans la province du Sourou au Burkina Faso dans le village de Kawara. Engagé dans la musique depuis sa tendre enfance, il s’est aussi essayé à la peinture, au mannequinat, etc. Aujourd’hui encore, l’artiste reste toujours dynamique dans des champs de bataille comme l’entrepreneuriat.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Recette du weekend : Beignets de mil (N’gnonmi)
Théâtre Soleil : Dix jeunes outillés en écriture de texte théâtral
Promotion du tourisme interne : Le ministre Sango lance la saison des vacances
Fonds de soutien aux acteurs de la culture face au covid-19 : Les préjudices seront réparés à hauteur de 60%
Annoncer la bonne nouvelle par la musique : L’abbé Paul Tinguéri en fait son cheval de bataille
Lutte contre l’extrémisme violent : Les résultats du colloque de Dori présentés à Bobo-Dioulasso
Cinéma : Un nouveau bureau pour conduire la destinée des critiques de cinéma du Burkina
Recette du week-end : Tô de riz à la sauce sésame
Musique : Rencontre avec Lady Shine, la représentante Burkinabè à l’émission « The Voice Afrique francophone »
Recette du weekend : Sauce de piment
Cuisine Road show : Une nouvelle émission de concours culinaire sur la Télévision nationale du Burkina
Centre de développement chorégraphique (CDC) « La termitière » : Le ministre de la Culture pose la première pierre d’un studio de formation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés