Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Concours de la fonction publique : La plateforme d’inscription améliorée présentée aux journalistes

Accueil > Actualités > Société • • vendredi 26 juin 2020 à 23h15min
Concours de la fonction publique : La plateforme d’inscription améliorée présentée aux journalistes

Le ministère de la fonction publique a présenté à la presse, ce vendredi 26 juin 2020 à Ouagadougou, la version améliorée de la plateforme d’inscription aux concours directs et professionnels. Simplicité, fluidité et sécurité sont les caractéristiques de cette plateforme conçue par des ingénieurs du département de Séni Ouédraogo et des compatriotes vivant à l’étranger.

Dans le but de réduire les longues files d’attente et atténuer le calvaire des candidats, le ministère de la fonction publique a expérimenté en 2015 l’inscription des concours de la fonction publique sur la plateforme avec l’unique concours de la magistrature. Progressivement tous les autres concours directs et professionnels ont été inscrits sur la plateforme en 2019.

Si l’innovation a été saluée par les candidats, ces derniers éprouvaient tout de même quelques difficultés. En vue de les résoudre, le département du Pr Séni Ouédraogo a décidé de perfectionner la plateforme pour la session de 2020. Ces améliorations se résument selon les techniciens en trois mots : simplicité, fluidité et sécurité.

Le ministre de la fonction publique, Séni Ouédraogo, entouré de ses plus proches collaborateurs

Avantages de la plateforme

Les journalistes ont eu l’occasion de tester la plateforme, ce vendredi 26 juin dans les locaux de l’Ecole nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM). Conçue par les techniciens du ministère et des compatriotes vivant à l’étranger, elle présente plusieurs avantages.

Selon Ziba Carlos, l’un des ingénieurs vivant au Canada. « Le candidat est guidé tout au long du processus de création de son compte d’inscription et du téléchargement des documents. Il renseigne ses informations personnelles une seule fois, lui permettant de postuler à plusieurs concours sans les saisir à nouveau », a-t-il expliqué.

Les journalistes ont testé les différentes étapes de la création du compte et postulé à quelques concours

800 F comme frais d’inscription

L’autre avantage est que le candidat n’est pas obligé de postuler à un concours le jour de la création et de la validation du compte. Il peut le faire n’importe quand pourvu que cela soit avant la fermeture du concours, a renchéri le secrétaire général du ministère de la Fonction publique, Souleymane Lengané. Pour ce qui est de de la fluidité et de la sécurité, il a rassuré qu’elles ont été améliorées et que toutes les informations à caractère personnel sont sécurisées et peuvent être vérifiées par le candidat à tout moment dans le compte . Notons que le système permet également au candidat de pouvoir payer à partir de son compte Orange Money ou Mobicash, les frais d’inscription qui s’élèvent à 800 F.

Souleymane Lengané, secrétaire général du ministère de la fonction publique

Des spots sur le processus d’inscription en ligne seront réalisés et diffusés dans les médias et sur les réseaux sociaux, a indiqué le secrétaire général du ministère de la fonction publique. De son côté le ministre Séni Ouédraogo, tout en remerciant les journalistes, a annoncé d’autres innovations dans les jours à venir.

Rappelons que cette séance de test de la plate-forme d’inscription intervient un mois après le test de la nouvelle plateforme de composition en ligne de certains concours professionnels à effectif réduit. Cette plateforme a été, elle aussi, conçue par les mêmes ingénieurs.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Régularisation des indemnités des magistrats : L’intersyndicale dénonce un "plan funeste pour asphyxier financièrement" les acteurs
Lutte contre le paludisme : La campagne de chimio prévention débute le 13 juillet 2020
Don de sang : Eddie Komboïgo, président du CDP et ses « camarades » sacrifient à la solidarité
Education : Les bisongo, un tremplin pour préparer les enfants du milieu rural au cycle primaire
Gestion des épidémies dans la Boucle du Mouhoun : Le plan de riposte exécuté à 63,21 ℅
Prix burkinabè de la qualité 2020 : CIMBurkina maintient sa place de champion dans la catégorie B
Procès recrutement frauduleux à la CNSS : « J’ai demandé le poste de secrétaire pour ma fille », reconnaît une fonctionnaire
Facturation de l’ONEA : Les responsables provinciaux de la Ligue des consommateurs du Burkina se familiarisent avec le relevé bimestriel
Burkina : La réconciliation est une nécessité, selon le président du HCRUN, Léandre Bassolé
Gendarmerie de Pô : Un réseau de malfrats mis hors d’état de nuire
Université Saint Thomas d’Aquin : Un centre hospitalier universitaire pour renforcer l’offre de santé et de formation
Croissance des revenus agricoles : Le Projet d’appui aux filières agricoles lancé
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés