Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de vaincre ce qui fait peur.» Nelson Mandela

Hypertension artérielle : un problème de santé publique qui gagne du terrain

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 17 mai 2020 à 23h23min
Hypertension artérielle : un problème de santé publique qui gagne du terrain

Le 17 mai de chaque année a été décrété par l’Organisation Mondiale de la santé (OMS), journée mondiale contre l’hypertension artérielle. Au regard des statistiques sanitaires, cette pathologie touche de nos jours une grande frange de la population, surtout les jeunes des pays en voie de développement. Au centre hospitalier régional de Gaoua (CHR), comme dans les autres formations sanitaires du Burkina Faso l’hypertension artérielle demeure un motif très fréquent de consultation de médecine générale.

L’hypertension artérielle est une augmentation de la pression du sang à l’intérieur des vaisseaux sanguins. Cette pression est mesurée à l’aide d’un tensiomètre. Elle se manifeste généralement par des maux de tête, des vertiges, des besoins fréquents d’uriner, des saignements de nez. Au regard de la fréquence des consultations dues à cette pathologie ; elle est devenue un problème de santé publique surtout dans les pays en voie de développement, nous confie le docteur Compaoré Souleymane, médecin généraliste au service des urgences médicales du centre hospitalier régional de Gaoua.

La tranche d’âge la plus exposée était les sujets âgés, à partir de 40 ans parce que les artères deviennent moins élastiques d’où la survenue de l’hypertension artérielle. Mais fort est de constater de nos jours que beaucoup de sujets jeunes développent cette pathologie, s’inquiète docteur Compaoré.

Les causes de l’hypertension artérielle

Les causes sont multiples de l’avis du spécialiste. Il s’agit entre autre de l’automédication avec la consommation de certains anti-inflammatoires (Diclofenac, Ibuprofène, Aceclofenac, etc), les corticoïdes utilisés pour la dépigmentation, les excitants (cigarettes, thé), les drogues consommées sous diverses formes, l’abus de certains médicaments tels que le tramadol, les liqueurs.

Tous ces produits augmentent la tension artérielle. En plus de ces produits, il existe d’autres facteurs favorisants de l’hypertension artérielle. Parmi ceux-ci figurent le stress permanent lié à un environnement de travail défavorable et d’autres difficultés de la vie courante. « La situation est critique, parce que deux patients sur dix reçus en consultation de médecine générale présentent des signes de l’hypertension artérielle, souvent associés à la maladie qui les amène à consulter », regrette docteur Compaoré.
Comment éviter l’hypertension artérielle ?

Pour avoir une bonne tension, il est recommandé par les spécialistes de la santé un certain nombre de mesures. Deux volets sont à prendre en compte : les mesures hygiéno-diététiques, le plus important qui dépend du malade et le volet médicamenteux qui est du ressort du clinicien au cas où le patient présente une tension élevée. Pour le premier volet, docteur Compaoré Souleymane conseille d’avoir une alimentation saine et équilibrée, consommer des fruits et légumes, et modérer la consommation de sel, du sucre, du gras.

En outre, la sédentarité fréquente est à éviter. Et pour cela la pratique régulière du sport est fortement recommandé (30 minutes par jour, ou une heure trois fois par semaine de marche, jogging, vélo, etc.). Quant au stress docteur Compaoré recommande aux employeurs de travailler à offrir un climat de travail paisible à leurs employés.

Boubacar TARNAGDA
Légende
1-Docteur Souleymane Compaoré-médecin généraliste au service des urgences médicales du CHR de Gaoua
2-Urgences Médicales du CHR de Gaoua

Vos commentaires

  • Le 17 mai à 19:21, par Lagitateur En réponse à : Hypertension artérielle : un problème de santé publique qui gagne du terrain

    Merci à vous, Docteur Compaore pour ces éclaircissements et les bons conseils. Que Dieu vous garde longtemps et vous fasse avancer dans votre carrière.
    A la lumière des explications, il est clair que notre alimentation est pour beaucoup dans la survenue de l’hypertension. Donc, sachons modérer pour rester en bonne santé et vivre longtemps. La Nation a besoin de nous tout comme nos familles. Que Dieu nous garde tous.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 08:51, par wambi En réponse à : Hypertension artérielle : un problème de santé publique qui gagne du terrain

    Votre article est intéressant et montre bien la réalité. Nous entendons parler de plus en plus de décès liés à l’hypertension au Burkina. Une hypertension sans traitement ni régime adapté fini souvent mal : AVC précoces, arrêts cardiaques, reins fichus donc dialyse qui fini en décès...bref
    Il faut dire aussi qu’a Ouaga, le Burkinabé marche de moins en moins et fait peu d’activité physique. Quant aux loisirs à Ouaga pour se détendre, c’est souvent le maquis avec la bière chaque jour qui augmente gravement l’hypertension.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Incendie à l’Assemblée nationale : L’oeuvre "des génies" comme au siège du FESPACO ?
Comparution de Bassolma Bazié : « Beaucoup de choses ont été dites ; certaines étaient vraies mais beaucoup étaient aussi fausses », Me Prosper Farama
Comparution de Bassolma Bazié : « Il reste au Conseil de discipline d’aviser », déclare Me Prosper Farama
Comparution de Bassolma Bazié : Six personnes autorisées à suivre l’audition de ce lundi 21 septembre 2020
Education : L’ENEP de Tenkodogo officiellement inaugurée
Rencontre Premier ministre/Forces vives de l’Est : Des propositions pour sortir la région de la zone de turbulences
Rencontre Premier ministre/Forces vives du Centre-Est : Satisfecit à l’issue des échanges
Route nationale N°4 : Bientôt la fin du calvaire pour les usagers
Boucle du Mouhoun : L’Ocades caritas Burkina, ‘‘ l’ange gardien’’ des personnes déplacées internes
Boucle du Mouhoun : 158 millions de FCFA pour améliorer les taux d’accès à l’eau potable et les conditions de vie des populations
Hygiène bucco-dentaire : Argile santé lance une campagne de lutte contre la mauvaise haleine en milieu scolaire
Koupela : Une ville exemplaire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés