Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Bitumage de la route Tougan-Ouahigouya : Les députés ratifient l’accord de financement

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 12 mai 2020 à 22h34min
Bitumage de la route Tougan-Ouahigouya : Les députés ratifient l’accord de financement

Sous la présidence d’Abdoulaye Mossé, 4e vice-président de l’Assemblée nationale, les députés étaient en plénière, ce 12 mai 2020. A l’ordre du jour, il y avait l’examen et l’adoption de deux projets de loi portant autorisation de ratification d’accords de prêts pour la construction et le bitumage de la Route nationale N°10 Tougan-Ouahigouya. En présence du ministre des Infrastructures, Eric Bougma, les députés ont donné leur quitus pour l’accord de financement.

Le premier projet de loi est relatif à la ratification de l’ordonnance N°2019-013/PRES du 25 novembre 2019. Cette ordonnance porte sur l’autorisation de ratification de l’accord de prêt N°13550 conclu à Washington le 13 avril 2019, entre le gouvernement du Burkina Faso et le Fonds de l’OPEP pour le développement international. Ce fonds a pour objectif le financement du projet de construction et de bitumage de la route Tougan-Ouahigouya.

Le second projet est relatif à l’autorisation de ratification de l’accord de prêt N°1011 conclu à Ouagadougou, le 18 février 2019, entre le Burkina Faso et le Fonds koweïtien pour le développement économique arabe, portant sur le financement du projet de construction et de bitumage de la même route Tougan-Ouahigouya. Le budget est estimé à 42 milliards de nos francs.

Dans l’ensemble, les députés ont salué le projet et invité le gouvernement à œuvrer pour le bitumage des autres routes, notamment Gounghin-Fada-Kantchari, Gaoua-Batié-Banfora, etc.

Le ministre Eric Bougma a invité les parlementaires à continuer dans le sens de la concrétisation du Plan national de développement économique et social (PNDES). Le président de la séance, Abdoulaye Mossé, a félicité le ministre pour avoir rempli son quota de réalisations dans le cadre du PNDES, à travers la construction de routes dans les communes

E.K.S.
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 13 mai à 13:14, par Le sage En réponse à : Bitumage de la route Tougan-Ouahigouya : Les députés ratifient l’accord de financement

    C’est bien.Mais prenez des entreprises compétentes pour faire le travail.Nous avons constaté l’arrêt des travaux de construction de la RN18 FADA-BOGANDE du fait d’une mésentente entre l’entreprise mère et ses sous-traitant.Quand on veut faire du bon travail il faut aller jusqu’au bout.Donnez les marchés à ceux qui peuvent faire le travail.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 15:39, par Bido En réponse à : Bitumage de la route Tougan-Ouahigouya : Les députés ratifient l’accord de financement

    Attention, c’est là que les terroristes vont encore frappé, pour qu’on dise dise Roch ne fait rien pour le pays. Car, autant certains travaillent à réaliser des choses bien, autant d’autres détruisent car ils n’ont plus leurs deals d’avant . Et ils veulent qu’on dise que c’était mieux avant. Rappelez vous, c’est quand Roch a lancé les travaux vers Bogandé, qu’il y a eu l’attaque contre le convoi minier. Alors que c’est plus facile de détruire que de construire...

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 18:22, par Un Burkinabê En réponse à : Bitumage de la route Tougan-Ouahigouya : Les députés ratifient l’accord de financement

    Est ce que le Ministre peut-il expliquer les points suivants ;
    1- Tougan-Ouahigouya faot 90 km et sera bitumé à 42 milliards de fcfa alors que Koundougou-Solenzo qui fait 70-75km sera bitumé à 11milliards. Pourquoi cette différence abérantes ? Pourquoi les députés n’ont ils pas posé cette question au Ministre ?
    2- La route Koundougou-Solenzo a t-elle commencé ? Quand est ce qu’elle finira et à quand la suite Solenzo-Dédougou ; Sanaba-Nouna ; Sanaba-Tansilla-Frontière du Mali et enfin Solenzo-Balavé ?
    3- Pourquoi il n’ya pas de barrage dans la province des Banwa pourtant un grenier du Burkina ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Prix burkinabè de la qualité 2020 : CIMBurkina maintient sa place de champion dans la catégorie B
Procès recrutement frauduleux à la CNSS : « J’ai demandé le poste de secrétaire pour ma fille », reconnaît une fonctionnaire
Facturation de l’ONEA : Les responsables provinciaux de la Ligue des consommateurs du Burkina se familiarisent avec le relevé bimestriel
Burkina : La réconciliation est une nécessité, selon le président du HCRUN, Léandre Bassolé
Gendarmerie de Pô : Un réseau de malfrats mis hors d’état de nuire
Université Saint Thomas d’Aquin : Un centre hospitalier universitaire pour renforcer l’offre de santé et de formation
Croissance des revenus agricoles : Le Projet d’appui aux filières agricoles lancé
Utilisation des drones agricoles : L’approche qui optimise et rentabilise les productions
Projet Norad sur le développement du jeune enfant : Des journalistes à la découverte des interventions sur le terrain
Réconciliation nationale : La CODER et le HCRUN unissent leur force pour l’atteinte de l’objectif
Grève générale de 48h contre l’IUTS : « Il y a vraiment l’argent dans ce pays », rappelle Zakaria Bayiré du SNAID
Grève des 8 et 9 juillet 2020 : La CGTB et les syndicats autonomes des Hauts-Bassins mobilisés pour de meilleures conditions de travail
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés