Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme» Winston Churchill

Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

Accueil > Actualités > Société • • lundi 20 avril 2020 à 22h15min
Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

La journée du vendredi 17 avril 2020 a été une journée noire à Loropéni (localité située à environ 42 km de Gaoua) suite à des actes de vandalismes sur plusieurs églises protestantes. Une fidèle de l’église protestante issue de la famille royale Gan a été inhumée et exhumée par la suite par la famille royale. Cette exhumation pour le clan royal se justifierait dans le sens du respect de la tradition gan qui stipule que tout prince ou princesse qui venait à décéder doit être obligatoirement inhumé dans le caveau familial.

Pour résoudre le litige, les protagonistes ont été entendus au commissariat de police de Loropéni avant d’être transférés au tribunal de grande instance de Gaoua. Ainsi, le vendredi 17 avril 2020, le roi Gan et sept de ses proches ont été mis aux arrêts pour profanation de tombe et violation de sépulture.

La défunte d’une soixantaine d’année a été inhumée le 9 avril 2020 au cimetière de l’église protestante suivant le rite protestant, parce qu’elle s’était convertie depuis une trentaine d’années.

Selon le pasteur Henoch Sib, président national des églises protestantes évangéliques du Burkina, la famille a exprimé son refus de remettre le corps à la famille royale comme demandé par le roi Gan.

« Je me suis rendu le 10 avril pour présenter mes condoléances à la famille de la défunte, et je leur ai demandé de ne céder à aucune provocation et de prôner le dialogue surtout en des circonstances pareilles », affirme le pasteur.

Puis d’ajouter « le 12 avril le pasteur Emmanuel Farma de Loropéni m’informe au téléphone qu’il a été convoqué par le roi… ». Des remontrances lui ont été faites pour non-respect des coutumes Gan, nous confie Pasteur Sib.

Contrairement à certaines rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux, le pasteur Henoch Sib a tenu à clarifier les choses. « Après l’exhumation du corps, ni la famille de la défunte, ni l’église protestante n’a porté plainte. C’est le roi qui a porté plainte le mercredi 15 avril et l’église protestante a été convoquée au commissariat de police de Loropéni. Après audition des deux parties, le commissariat a décidé de transférer le dossier au tribunal de grande instance de Gaoua ».

C’est ainsi que le roi Gan d’Obiré et sept de ses proches ont été auditionnés le vendredi 17 avril au tribunal de grande instance de Gaoua. Après audition ils seront détenus pour profanation de tombe et violation de sépulture. La nouvelle fut accueillie avec colère et indignation par la communauté gan. En représailles à la décision, ce sont 7 églises protestantes de la localité qui ont été saccagées et incendiées le même jour, nous confie le pasteur Henoch Sib.

Le calme est revenu après que le roi eut bénéficié d’une autorisation le samedi 18 avril pour aller calmer la population. Le procès de cet incident est prévu se tenir le mardi 21 avril 2020 au tribunal de grande instance de Gaoua.

Boubacar Tarnagda

Vos commentaires

  • Le 20 avril 2020 à 11:52, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    J’aime les protestants et j’ai plein d’amis protestants, mais reconnaissons que l’Église protestante est très provocatrice par moment ! Avant de se convertir, lapersonne déterrée était quoi ? Elle est née quoi ?

    Chers protestants vos provocations commencent à être régies en règle de droit par votre fourberie !! Arrêtez ! Partout où l’Église protestante est, il faut qu’elle provoque et attire l’attention sur elle. Un jour je passais pour aller à Yaho pour acheter des bovins, et j’ai connu un quartier à côté d’un village qui est Bagassi où des protestants passent leurs journées dans le Temple à vociférer, à insulter les fétiches, les religions traditionnelles, etc. !!!! Messieurs les Protestants, si vous protestez, faites-le mais ne provoquez pas les gens ! Vous êtes qui ? Le bon Dieu est-il là pour vous seuls ? D’ailleurs moi j’ai connu des pasteurs protestants qui font le charlatanisme avec les cauris et il y en a qui se cachent pour adorer les fétiches et pourtant si vous les voyez vociférer dans les Temples, vous vous demandez si c’est pour le même Dieu ou pour un autre Dieu ! Chers Protestants vous parlez trop !!!!

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

    • Le 20 avril 2020 à 12:42, par VISION En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

      lefaso.net, je pense humblement que cet écrit du dit ’’Kôrô Y’’ ne relève pas de la liberté d’expression. Vous n’auriez pas dû publier ça.
      Merci.

      Répondre à ce message

    • Le 20 avril 2020 à 12:46, par Sidnoma En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

      Kôrô Yamyelé, il faut tenir compte de certains faits avant de déverser votre bile sur des innocents :
      - la défunte est une sexagénaire ; donc une personne suffisamment consciente de ses actes qu’elle assume depuis belle lurette ;
      - la famille consent qu’elle soit ensevelie au cimetière des protestants pour respecter la mémoire de la défunte ;
      - l’Eglise ne s’est pas opposée à l’exhumation du corps et n’a jamais porté plainte contre l’acte d’exhumation ;
      - Toutes les 3 grandes religions déconseillent le fétichisme.
      Alors, Kôrô Yamyelé, ayez un peu de retenue au regard surtout de votre âge !
      Amicalement !

      Répondre à ce message

    • Le 20 avril 2020 à 13:04, par MOI En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

      Je suis impartial, mais cependant je vous prie Mr Koro yamyélé de bien relire le contenu de la publication. Il est dit que c’est la famille de la défunte qui a refusé de remettre le corps à la cour royale et l’église évangélique ou protestante si vous voulez l’a inhumée. monsieur le pasteur a bien dit que qu’il a demander en toute chose de privilégier le dialogue. mais comme vous voulez croire ce que vous voulez là. Vous dites qu’ils ont amené Covid. que pensez vous de ceux qui n’ont jamais eu contact avec eux mais qui sont morts du covid . renseignez vous un peu. top ou tard le covid allait venir au burkina parce que des gens partait et revenait des pays déjà contaminés. les frontières n’étaient toujours pas fermées. c’est juste qu’ils ont eu la malchance d’être les premiers cas déclarés. Que Dieu bénisse le Faso

      Répondre à ce message

    • Le 20 avril 2020 à 13:11, par VISION En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

      NON,ce n’est en rien une question religieuse.
      Dans cette région, il y a un esprit bizzard, face aux règles du vivre ensemble.
      Ex- si vous voyagez souvent vers la-bas, vous verrez que les gens circulent à moto, à pied ou a velo, en plein milieu de la route, et si tu clac-sonnes, ils refusent de s’écarter. et gare a toi si tu renverses quelqu’un accidentellement,. Tout de suite tu entends des cris de gens, comme chez les indiens, ils sortent pour venir incendier seulement le CAR, ou ta voiture. Ceux qui ont vécu ça peuvent/doivent témoigner.
      c’est pourquoi pour beaucoup, quand il y a un accident la-bas ne s’arrêtent plus, tu accélèrent seulement.
      C’est aussi dans ce même coin, qu’il y a régulièrement des drames, comme ces policiers lynchés à mort par une foule haineuse, alors qu’ils étaient venu appliquer une décision de justice dans une affaire de terre.

      DONC VOUS VOYEZ ? CE COIN A UN PROBLÈME AVEC LES LOIS DE LA RÉPUBLIQUE, ET LES RÈGLES DU VIVRE ENSEMBLE EN GÉNÉRAL.. CE N’EST POINT UNE QUESTION DE RELIGION OU DE COUTUMIERS.

      Répondre à ce message

      • Le 21 avril 2020 à 09:05, par CH8 En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

        Mon cher Vision,vous l’avez tout faux !Il n’ y a pas d’esprit plus bizarre dans ce "coin" que d’autres contrées du Burkina.A Ouagadougou,la capitale de notre pays ,des personnes ont été lynchés,d’autres ont dû fuir pour échapper au lynchage après des cas d’ accident,et il y a d’autres exemples patents de d’autres régions de ce pays.Pe ne sont pas pour autant des habitants de ce" coin".Le drame de policiers lynchés à mort,vous l’avez inventé de toute pièce,il n’y en a pas eu dans cette partie du Burkina.Et le vivre ensemble existe bien au Sud-ouest et vous avez certainement des parents qu y vivent depuis des lustres.Visiblement vous n’avez pas de leçon de respect des lois de la république et des règles du vivre ensemble à donner à ce peuple.Monsieur Vision,vous ignorez absolument tout de cette partie du Burkina et je me demande pourquoi vous vous êtes donné la peine et l’obligation de faire ce post qui manque cruellement de substance et qui est empreint de haine à l’égard de la région du Sud-oust.CORDIALEMENT !!

        Répondre à ce message

    • Le 20 avril 2020 à 14:24, par SonofGod En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

      Bonjour mon cher frère Kôrô Yamyélé ! C’est une première que je répond à un de vos écrits. Cette situation que je déplore en passant, ne doit réjouir le cœur d’aucun, puisqu’il met à rude épreuve la bonne cohabitation et le vivre ensemble. Ma prière est que la paix revienne rapidement dans cette partie de notre nation qui souffre déjà de beaucoup de maux. En fait, la perfection n’est pas de ce monde où les forces des ténèbres font leurs lois. Il y a toujours des brebis galeuses partout. La vérité est que les protestants, les vrais ou si vous voulez" Les vrais chrétiens", ont toujours été haïs !! cela n’a pas commencé à Gaoua non plus. Même au temps du Seigneur Jésus Christ quand Il était sur terre. Ça toujours été ainsi et cela sera jusqu’à la fin. C’est pourquoi il n’est pas donné à n’importe qui de pouvoir demeurer un vrai chrétien.. !!! La décision d’accepter Jésus est un très grand défi et c’est pourquoi beaucoup de personnes la gardent au fond d’elles mêmes sans la manifester de peur des représailles qui pourraient en découler. Les faux pasteurs dont vous faites cas, cela n’étonne personne, sauf ceux qui ne connaissent pas la parole de Dieu qui l’a bien prédit depuis longtemps( Conf. Mathieu 24 verset 24 ; Mathieu 7 verset 15 ; Marc 13 verset 22....). Le simple fait de prononcer le nom de Jésus Christ dans certains milieux provoquent et énervent ceux qui n’aiment pas la Lumière. c’est pourquoi également les ""Vrais chrétiens"" doivent souffrir pour leur foi s’ils veulent vaincre et hériter de la gloire promise par Dieu à tous ceux qui vaincront. Pour terminer, nous sommes dans un état de droit où il y a la liberté de religion. Allez y lire ou relire l’article 1er de notre constitution !!!! On ne naît pas féticheur ou chrétien ni musulman mais ON LE DEVIENT.. A CHACUN DE FAIRE SON CHOI ET SURTOUT LE BON ET D’EN ASSUMER LES CONSEQUENCES ! QUE DIEU VOUS BENISSE !!!

      Répondre à ce message

    • Le 20 avril 2020 à 14:45, par Auspice En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

      J’en veux au modérateur d’avoir laissé passer le commentaire du sieur YAMYELE. Il est peut-être un des habitués du forum mais cela n’excuse rien du tout. Là, il est juste en train d’attiser la haine en stigmatisant une communauté donnée, ce qui n’est pas rien. J’espère que la rédaction du "Faso.net" est consciente qu’elle peut être amenée à répondre de cette publication ! Ce n’est plus de la liberté d’expression mais du libertinage sauvage...
      Carton rouge

      Répondre à ce message

    • Le 20 avril 2020 à 17:46, par Indjaba En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

      Et pourtant le Koro Yamyele dit des choses exactes. En effet le vivre ensemble doit nous obliger à nous respecter. D’abord quand les protestants veulent s’installer dans un village, il vise le gros poisson qui est soit le chef, l’ancien combattant, l’artiste connu etc. Deuxieme etape, ils essaient de denigrer publiquement la religion d’origine du nouveau converti. Dans les villages c’est très souvent l’animisme. Pour illustrer cette injure de la religion d’autrui, ils vont attendre le jour du marché du village, aller ramasser les fetiches du nouveau converti, les envoyer au marché faire le tour du marché et y bruler les fetiches pour prouver qu’ils n’incarnent aucun pouvoir. En français facile c’est comme si un animiste converti un chretien et ou un musulman et decide de bruler leur livre saint devant rodoko. Les juges doivent interdir à tout Burkinabè d’insulter la religion d’autrui dans son lieu de culte. Chacun n’a qu’à coire à ce qu’il veut et Dieu fera le reste. Les demonstrations et provocations n’influenceront pas la decision d’Allah.

      Répondre à ce message

      • Le 21 avril 2020 à 08:21, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

        - Injaba ! Voilà quelqu’un qui est raisonnable ! Mon frère je t’aime bien parce que tu sais reconnaitre là où il y a la vérité et là où il y a le mensonge. Merci pour ce témoignage franc !!! Même aux USA dans temps et même aujourd’hui d’ailleurs, il y avait le Kiu Klux Klan mais ce n’était pas ainsi. N’y a-t-il pas un Pasteur aux USA qui fête chaque année l’anniversaire de l’attaque des tours jumelles en insinuant de brûler le St Coran en déposant sur la place publique de grans fourneaux avec du feu, et muni d’un fer à crochet il veut brûler le St Corant. Les gens viennent l’entourer pour voir sa célébration. La dernière fois, ce fut même le Président Barack OBAMA qui le supplia d’arrêter. Mais l’a-t-on mit en prison ? Ici il a suffit qu’un Kôrô Yamyélé dise la vérité pour que vous lui tombez dessus à bras raccourcis ! Laissez-moi tranquille !!

        Par Kôrô Yamyélé

        Répondre à ce message

    • Le 20 avril 2020 à 18:34, par Marie En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

      Est-il un seul sujet dans lequel vous n’y sautez pas les deux pieds joints ? Tant mieux si cette gymnastique vous amuse. Mais prenez tout de même le temps de lire les textes avant de lancer vos diatribes. Avez-vous lu le témoignage du pasteur ?
      1)- ce n’est pas l’Eglise Protestante qui a traîné le roi en justice. Mais bien le contraire.
      2)- Il est bien dit que la défunte s’était convertie depuis 30 ans et a donc du manifester sa volonté de bénéficier d’un enterrement chrétien à sa mort. La défunte a aussi une famille proche qui a du autoriser l’enterrement. Ceci s’appelle respect des dernières volontés. Ou se trouve la provocation si sa communauté religieuse ainsi que sa famille propre ont respecté ses dernières volontés ?
      3)- Le Roi en faisant exhumer le cadavre viole non seulement le droit inaliénable de l’individu à disposer comme bon lui semble de sa personne, mais bien plus, profane le cadavre.
      4)- Il a aussi été dit que l’Eglise Protestante ne s’est pas opposée à l’exhumation du corps.
      Or non content d’avoir désacralisé le corps le roi intente une action en justice dans laquelle il s’y est pris les pieds.
      Et vous parlez de provocation des protestants ? Vous semblez avoir une dent longue contre les protestants ; on a lu sur cette plateforme vos critiques nombreuses de Mr. Zida que vous accusiez en son temps de sectarisme. Et puis lorsqu’on a votre âge, on cultive la mesure dans le propos et la tempérance. Et ce n’est pas à vous que l’on apprendra le droit de la personne à disposer d’elle-meme ou encore Le caractère sacré de la dernière volonté.

      _

      Répondre à ce message

    • Le 21 avril 2020 à 08:01, par GANSONRE En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

      Je ne soutiens pas le pasteur et ses fidèles, car ce n’étais pas nécessaire d’aller devant les autorités.

      Mais je voudrais vous dire de ne pas confondre pas les faux serviteurs avec les vrais Chrétiens
      Je vous donne passage à lire pour comprendre la fin de ceux qui agissent ainsi 2 Corinthiens 11 : 10 - 15

      Répondre à ce message

    • Le 21 avril 2020 à 11:16, par Tradiplus En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

      Je suis du meme avis que Kôrô Yamyélé et son post montre qu’il a un bagage intellectuel. Au burkina il y’a approximativment 60% de musulmans, 30% de catholiques eg proestants mais et tenez vous bien 100% anemistes. Et oui nous retounons toujours vers nos ancestres quand ça chauffe. Cex religons importée nous ont aliénée à telle enseigne qu’on ne sait meme plus qui nous sommes. Si les chefs coutumiers n’avaient pas ete tolerants il n’yaurait ni musulman, ni catholiques ni protestants en Afrique. Avecla pandemie on a femré les mosquées et les eglises avecz enttendu dire qu’on a fermé les pratiques coutumiersde nos ancetres ? Non !
      J’ai un ami musulman qui ne me parle plus depuis lors qu’il est devenu protestant il m’evite carrement. Voyez vous comment ces pateurs nous divisent pour se faire de l’argent, Ce copain done 10% de on salaire chaque mois au pasteur. C’est ça vous appellez un homme de Dieu ? Quelqu’un qui divise pour s’emrichir ? C’est just un escoc doublé d’ un Monafika. C’est Normale qu’il ne veuille pas qu’on approche sa vache a lait. Mais le retour a nos traditions et a nos ancetres est inevitable. Meme le Jesus qui est noir selon la bible est toujours representé par un blanc blond au yeux bleus et les cheveux lisses. Ils nous prenent pour des cons et pensent qu’on ne s’en rend pas compte.

      Répondre à ce message

      • Le 22 avril 2020 à 21:44, par Paulin En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

        Tradiplus, à vous lire, je comprends aisément pourquoi votre ami s’est éloigné de vous. Je pense que votre ami ne s’est pas éloigné de tous les musulmans. Nous avons tous des amis et parents dans les différentes religions et nous arrivons à vivre ensemble.
        Le problème vient de gens comme vous qui ont une haine viscérale de l’autre et qui deviennent vraiment difficiles à vivre, amenant vos amis, épris de paix, à s’éloigner de vous pour ne pas détruire les éventuels bons souvenirs que vous aviez !
        Triste votre raisonnement et celui de Koro Yamyele sont très décevant, le Koro Yamyele, étant d’un certain âge. Les masques commencent à tombés !!!

        Répondre à ce message

      • Le 27 avril 2020 à 11:38, par Sabine En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

        Bien parlé mon frère je tous les protestants que j’ai connu font la discrimination envers les autres qui ne sont pas de la même religion qu’eux ; j’ai une famille, dont une convertie à pu convaincre deux des ses frères ils se sont convertis ; mais quand il ya un problème c’est entre eux ils ne nous considèrent pas et cette dernière a divisé la famille. Mais elle est sans-coeur elle a vidé de chez elle ses neuvés et nièces qui ont refusé de se convertir. Et un jour il ya eu mésentente entre elle et une de ses sœurs Catholique, elle a monté une de ses petite sœur et des enfants de frapper celle qui la tienne tête, on l’a frappée avec son enfant de 3 ans sans pitié elle aussi la insultés et humilié de tous ce qu’elle connaissait du sale vie qu’elle menait et toute la famille est déçu de l’acte qu’elle a commis.

        Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2020 à 11:54, par TANGA En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Paix à l’âme de la défunte !
    Dans ce pays, les mosquées, et les églises sont venus trouver nos chefs et nos rois, elles sont venus trouver nos traditions.
    Nos traditions ont permis aux religions de s’installer à condition de ne pas nuire.
    Depuis la nuit des temps, quand un homme (une personne) ne partagent pas ou ne veut plus partager les us et coutumes, il se déplace si il veut, change de lieu pour ne pas déranger ou être déranger par les pratiques. A partir de ce moment, il ne fait plus parti du groupe (traditionnellement parlant).
    Voilà que ayant ’’eut’’ la force, des ’’prophètes’’ veulent imposer leurs façons de faire.
    Si nos autorités ne prennent pas ce phénomènes à bras le corps, les populations vont se rentrer dedans un jour car ce qui vient de se passer n’est qu’une chose parmi tant.
    On a toujours parlé d’extrémisme quand il s’agit des musulmans MAIS ON IGNORE L’EXTRÉMISME DE CES GENS LA et ce n’est pas bien.
    Voila que à cause de vous, le chef et sa suite ont été enfermés, comment allez vous continuer votre pratique religieuse dans ce village ? Quel village vous acceptera encore, éjà que vous avez apporter COVID 19 au Burkina.
    allons seulement.

    Web master laissez passer car un chat c’est un chat.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2020 à 12:06, par FATIMA DIALLO En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Sa majesté au nom de la résistance pour la survie culturelle de notre AFRICANITÉ on est ensemble Que les dieux de nos ancêtres vous protège

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2020 à 12:06, par DF En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Il y a toujours des sauvages dans cette nation. Vos traditions manquent de respect a des morts et de surcroît à une maman de la soixantaine. Elle avait donné sa vie à JÉSUS, certainement qu’en son temps, vous l’avez excommunié de votre clan et 30 ans après, elle décède, sa nouvelle communauté l’enterre et vous partez exhumer le corps sous couvert de vos traditions...Yako !!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2020 à 12:13, par la lumière En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Cet épisode me rappelle cette triste autre histoire de terre dans cette région où des policiers qui voulaient appliquer une décision de justice ont perdu la vie en voulant arrêter quelques prétendus coupables. Où sommes-nous nul n’est au-dessus de la loi. Même le Président se soumet à la loi pourquoi certains citoyens fussent-ils monarques ne respectent pas la loi. (Dura lex, sed lex) La loi est dure mais elle reste la loi

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2020 à 12:24, par dosso En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Un corps n’a pas de religion, le corps appartient à la famille biologique. Pour la 1ère fois je suis d’accord avec @Kôrô Yamyélé.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2020 à 12:36, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Hum... En lisant l’article on se demande qui provoque qui finalement.

    1°) Paul est catholique de parents catholiques. Il décide de quitter cette religion avec sa famille proche pour aller à la religion traditionnelle et tue ses poulets sur ces fétiches. A son décès, ses parents éloignés débarquent pour dire qu’ils doivent faire l’absoute à l’église et l’enterrer selon le rite catholique. Qui provoque qui ?

    2°) Balkissa refuse de se convertir à la religion catholique comme le reste de sa famille, malgré que son frère soit prêtre et sa nièce religieuse. Elle continue dans sa religion traditionnelle. Sur son lit de mort, ses parents catholiques débarquent pour lui donner le baptême sans qu’elle ait son mot à dire puis l’enterrent selon le rite catholique malgré les protestations de quelques uns. Qui provoque qui ?

    3°) Abdou quitte la religion musulmane dès son jeune âge pour choisir le protestantisme. Il s’y marie, fait et élève ses enfants et ils vivent tous selon ses rites. A son décès, ses oncles "ladji" débarquent pour dire qu’il est musulman et doit être enterré selon le rite musulman. Qui provoque qui ?

    Conclusion : Il ne s’agit pas de savoir quelle religion est la meilleure, a précédé ou aime critiquer l’autre, ils le font tous ! Ce dont il s’agit, c’est quelle voie la personne décédée a choisi de son vivant.
    On ne choisit pas la religion de quelqu’un à sa place et après son décès !!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2020 à 12:36, par lagitateur En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Monsieur Tanga,
    Soyons un peu raisonnables. La défunte connaissait bien l’existence de la tradition mais elle est allée librement se convertir à la religion protestante. Dès lors, pourquoi voulez-vous qu’elle soit enterrée selon les rites de la tradition auxquels elle ne croit plus ? Évitez de traiter telle ou telle religion d’extrémiste car la cohésion sociale en dépend. Au Burkina Faso, les religions vivent en bonne intelligence, donc évitez de jeter de l’huile sur le feu.
    D’ailleurs, comment qualifiez-vous ce qui s’est passé ? La profanation d’une tombe sous prétexte que la défunte n’a pas été enterrée selon les rites de la tradition ? Cela représente l’extrémisme au plus haut degré. Même le respect dû aux mort n’a pas été observé par la famille royale.
    Et puis, chose curieuse, ce n’est pas la famille de la défunte qui s’oppose mais le Chef et ses sbires.
    Nous sommes tous issus de la tradition mais essayons un soit peu de respecter le chemin que chacun a pris. L’adage nous dit :"un pied dedans, un pied dehors, c’est dehors" !

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2020 à 12:43, par TRANQUIL En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Je pense que l’autorité (Police et Justice) a manqué de bon sens tout simplement. En voulant rendre justice comme dans un vulgaire cas de vol, voilà qu’on crée une insurrection dans le village au risque d’évoluer vers un affrontement identitaire généralisé. Au finish on "libère" le chef pour aller calmer ses sujet et revenir pour être jugé ! bizarre tout ça !
    Faisons appel tout simplement à notre esprit de discernement et au bon sens !

    Répondre à ce message

    • Le 20 avril 2020 à 16:54, par TENGA En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

      Je suis totalement en phase avec tranquil ; Le responsable de cette pagaille c’est fameux juges qui ne connaissent rien de la réalité de leur propre pays. Au lieu de ramener la paix, c’est le désordre qu’elle ramène ! Cela me rappelle l’arrestation d’un precheur à Ouahigouya vers 20110-2011 , "You -Morrè" sous prétexte qu’il avait traité le procureur d’antan de bete. La population est descendue en masse venir libérer le type ; il a fallu négocier pour faire un semblant de procès et le libérer ; comme pour sauver la face de la justice.
      Je conseille aux jeunes juges de faire attention, prenez conseil de chez des gens avisés avant de poser de tels actes.
      Maintenant que vous avez crée la tambouille comment allez-vous le résoudre ?
      Qui va déterrer le corps ? l’enterrer ou ?
      Quelle cohabitation y aura t-il entre les 2 parties dans la zone ? C’est quelle justice ça ? des juges prompts à utiliser l’appareil judiciaire pour résoudre leurs propres problèmes seulement,....

      Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2020 à 12:51, par HAYAAH En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Bonjour !
    pourquoi sommes nous prompt a jeter de l’huile sur le feu ? si on s’en tiens à l’explication du pasteur en attendant la version du chef. l’église n’a été ni provocatrice, ni vindicative au contraire. la preuve est que quand le corps à été exhumé l’église n a absolument rien fait. c’est la chefferie qui a porté plainte et sur qui le piège est retombé entraînement du même coup la colère des villageois. Aussi selon vous si le defunt était musulman ou catholique il n’allais pas être enterré selon ces religions. si pendant 30 ans il a opté d’être protestant c’est pas àprès sa mort qu’il redeviendra autre chose. franchement même si on ne porte pas les protestants dans son cœur dans cette situation l’eglise est étrangère à cette situation délétère.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2020 à 12:58, par Ecema En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Qu’est-ce que vous attendez allors pour aller l’appliquer ??
    Je pense que dans ce pays-là il faut qu’on se respecte ; vous imaginez un chef dans le plateau ici qu’on arrete comme un vulgaire quidam ? Est-ce que ce jour là vous dormirez à Ouaga ici ?

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2020 à 13:15, par sydwaya En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Vraiment, il y a souvent du zèle dans l’administration. Je suis vraiment équerré d’apprendre qu’un chef Gan a été incarcéré parce qu’il veut faire respecter sa culture pour laquelle il a été nommé chef des Gans. C’est son rôle ! Il ne faut pas confondre religion et culture. La culture est innée, s’enrichit mais se substitute pas. Le défunt est devenu protestant mais est resté Gan, donc a gardé en lui la culture Gan. Cette culture qui fait de lui Gan qu’il a été fier d’appartenir. Les religions importées sont venues enrichir nos cultures mais ne viennent les remplacer. Il est d’ailleurs impossible de remplacer une culture. Quelqu’un qui n’a pas changé de nom de famille n’a pas renié sa culture. En Afrique le nom de famille est le signe vivant de sa culture. Tant qu’on n’a pas effacé son nom on reste dans sa culture. Je suis vraiment équerré de constater que l’administration est complice pour détruire nos cultures. c’est dommage !

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2020 à 13:25, par caca En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Il y a des burkinabé ne savent pas que la liberté de conscience est un droit universel. On n’en parle pas de nos jours, sauf dans les pays comme l’islam est considérè l’unique religion. La liberté de conscience existe bien au Burkina où chacun citoyen est dans son droit par conviction personnelle et responsable à changer de religion.
    Le roi était dans l’obligation à respecter le choix personnel de cette dame, une raison pour lesquelles, ils comparaissent devant le juge à statuer l’infraction. Je ne comprends pas pourquoi certains internautes insultes des protestants ? Chacun est libre de croire et de n’est pas croire. Ce roi Gan a outrepassé ce que les traditions lui demande dans le palais. ce comporter en voyou mérite une correction judiciaire pour n’est pas encouragé la désobéissance civile.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2020 à 13:52, par Le mélancolique’ En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Seigneur, s’il te plait, je te supplie, ouvre leurs yeux afin qu’ils sachent la vérité et te connaissent toi le seul vrai et l’unique DIEU en CHRIST JÉSUS.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2020 à 14:12, par Ka En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    D’après la bible, il est dit : Tu es la terre et tu retourneras dans la terre. Pour te dire mon ami Kôrô Yamyélé, que malgré de temps à temps nos différences, ici je confirme en disant qu’en tant que croyant pratiquant, et ça ne regarde que moi, qu’on n’a pas besoin d’aller chez un juge pour savoir qui a le droit d’enterrer cette femme morte. Car, les pasteurs, même au sommet de la religion protestante, ils savent qu’au Burkina, disons en Afrique, pour 99% de la population, la femme ou l’homme a un sort prédéterminé. J’ai vu les premiers pasteurs Blancs de la France ou de l’Amérique, et aussi les premiers curés, de Pabré a Tiemnaoré, de Bobo à Koudougou, laissé les chrétiennes ou des chrétiens enterrer par leur famille non chrétienne. Car, c’est l’âme de la personne qui intéresse a Dieu si la personne est morte : Pour Dieu tout puissant, celle ou celui qu’il a rappelé, son âme le rejoint pour un jugement, le corps n’est que de la poussière et qui retourne dans la terre. Chers protestants, soyez des psychologues et mûrs comme les premiers blancs qui vous apporté sa religion et non des brigands, afin qu’on puisse vivre ensembles. Si elle est princesse sur cette terre, laisseez son corps à celles et ceux qui l’ont mis au monde, nourri, et priez Dieu pour son âme, une âme dont vous les guides ont protégé jusqu’à son dernier jour, puisse allé dans les mains du Dieu tout puissant.

    Avec cette histoire des ignorants qui me fait marrer, je redis a ces pasteurs que ces affaires de religion ne devraient pas exister. Car, la Foi ou la Croyance est une affaire strictement personnelle et chacun devrait s’accommoder de ses propres relations avec Dieu, ou la conception qu’il a de son ou de ses dieux, sans se laisser influencer par d’autres personnes, éventuellement manipulatrices comme tant de pasteurs alimentaires dans notre pays que cite mon ami Kôrô Yamyélé.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2020 à 14:35, par TRANQUIL En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Les internautes Ecema et sydwaya ont tout simplement raison. Celui dont il est question ici est un CHEF, fut il celui du peuple GAN (une minorité). Où a t on déjà vu, ici au BF, qu’on a incarcéré un chef et sa suite sans qu’il ne se passe rien ? Ce problème aurait pu trouver sa solution sans passer par ce que les GANS ont perçu comme un manque de respect et même une humiliation ! Un peu des respect pour les SYMBOLES.
    L’œuf sait où danser a t on coutume de dire. N’appliquons pas aux autres ce qu’ on acceptera jamais soi-même.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2020 à 14:41, par Un Burkinabê En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Le Mogho Naba actuel est Musulman. Je serai curieux de voir comment ça se passera lorsque Dieu l’appelera (que ce soit encore très très loin et longue vie au Mogho). Il est clairement écrit que la défunte est une princesse donc c’est une loi du sang. Ça n’a rien avoir avec les croyances religieuses. Nous le voyons lorsqu’il ya mort d’un militaire. Le corps appartient à l’armée et est enterré selon le ritual militaire. Il ne faut pas refuser de voir les choses à tête reposée. Le Procureur fait respecter la loi qui est issue du colon qui a été elle même écrite sous l’influence de l’Église. Comment pouvons nous être sûr que ce n’est pas un cas du juge et parti. En tant qu’Africain je sais que les rois et princes ne sont pas enterrés par n’importe qui et n’importe où. En quoi la réligion est elle au dessu du lien de sang royal ? Pensez vous que si le prince Anglais qui a décidé de se décharger de ses prérogatives royales l’année dernière meurait il sera enterré comment ? Ça sera selon les coutumes du royaume britannique.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2020 à 14:56, par raogo En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Donner nous la version du roi pour nous éclairer de cette situation

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2020 à 22:05, par Un Burkinabê En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Beaucoup d’internautes confondent les choses.
    1- le chef Gan n’a pas dit que les co-religionnaires de la defunte n’avaient pas le droit de faire leurs rituels. Il a dit que son corps devrait reposer dans le caveau princier.
    2- en quoi déterrer un corps pour l’enterrer dans un lieu digne de ce nom est-il de...comme on accuse le chef ? Il ya eu beaucoup de corps déterrés et re-enterrés dans notre pays. Des familles se sont trompées sur leurs cadavres et les ont enterrés pour ensuite les déterrer et les re-enterrer. Pourquoi le même Procureur ne s’est pas auto-saisi ?
    3- qui est responsable des émeutes dans le cas présent ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2020 à 01:45, par Innocent En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Bonjour à tous.

    Puis-je avoir le motif de la plainte portée par le roi Gan ?
    Il y a quelque chose de louche.
    De mon point de vue, c’est le pasteur et/ou la famille rapprochée de la défunte qui aurait posé plainte

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2020 à 06:07, par Vérité indiscutable En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Si quelqu’un a pris le soin de lire l’article en entier, il ne peut s’en prendre aux protestants ; sauf s’il est animé d’une mauvaise volonté.
    Au-delà du litige Protestants-Coutumiers, il y a un manque notoire de bon sens à l’exhumation elle-même. C’est ainsi que les peuples autochtones qui portaient les valeurs retombent dans la déchéance la plus obscène.
    Un cadavre enseveli depuis 9 jours peut-il être exhumé ? Abaaa !!!!
    Même dans les cultures du Burkina où l’on enterre plusieurs personnes dans la même tombe, il y a un minimum d’ans à faire avant l’ouverture de la tombe et plein de précautions sont prises pour cela.
    Cette tribu à eu quels soins pour opérer cette exhumation aussi rapidement sans protéger leur propre population et sans aucune autorisation de l’appareil judiciaire comme ça devrait être fait selon nos lois civiles ?
    Il faut que les générations actuelles qui pratiquent la Coutume essaient de sauver nos valeurs simplement humaines.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2020 à 06:36, par Sacksida En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Je crois que dans cette crise sociale, coutumiere et religieuse, les co-religionaires de la defunte, c’est a dire les protestants ont manque de tact, car eux ils devaient d’abord saisir ce chef Gan pour receuillir son avis, et ensuite trouver un accord pour inhumer le corps. Car tous les deux rituels peuvent se faire, les procedures de prieres protestantes dans un premier temps et ensuite les pratiques culturelles coutumieres dans le caveau de la tradition Gan. Ce probleme doit servir de lecon pour des cas similaires a l’avenir afin d’eviter de malheureuses confrontations communautaires. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2020 à 07:34, par un observateur En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Je pense qu’il manque des détails dans cet article.
    En effet si on lit l’article on ne voit vraiment pas ou était le problème avant d’arriver à cette désolante situation.
    Pour en arriver la, je pense qu’il y’avait un profond problème entre les traditionalistes et l’église protestante.
    La défunte Maman est surement l’origine du problème.
    Nous savons tous que dans nos villages il y’a bcp de membre de la famille traditionaliste qui se convertissent à une autre religion.
    Dans cette situation effectivement, ces personnes ne sont plus considérées comme membre de la famille. Et généralement, c’est l’église ou la mosquée qui s’est implantée dans le village qui devient le problème car elle à réussi à diviser la famille.
    On couve ainsi une haine et on attend le faut pas déclencheur de la vengeance.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2020 à 08:21, par Mogo En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Au modérateur du site. Pourquoi vous ne laissez pas passer mes messages qui ne sont pas haineux comme ceux de Kôrô Yamyelé ? J’aimerais comprendre... bonne journée

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2020 à 09:25, par Stalinsky En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Je pense que la justice doit libérer le roi Gan et ses conseillers car la défunte avant de mourir n’a laissé aucun papier exprimant son désir. Je pense qu’il est grand temps que l’on interdise ces religions importées qui nous causent beaucoup de pertes en vie humaine.
    Nous les Africains devront maintenant codifier nos coutumes pour dégager les points communs et bâtir notre propre religion.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2020 à 10:13, par Yovis En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Malheureuse situation que de voir cette défunte, qui ne demande que le repos, malmenée de la sorte par ceux qui vivent encore avec les prétextes évoqués.
    Sembène Ousmane avait dépeint ces situations dans un de ses nombreux films dont le titre est GUELWAR. Il y évoque l’enterrement d’un homme influent catholique (ancien agent de l’administration coloniale), dans le cimetière réservé aux musulmans avec les tractations qui s’en sont suivies pour l’exhumation dans la discrétion car aucun des deux parties n’avait pas envie d’ébruiter cette situation embarrassante. Cette méprise a eu pour origine la morgue où le corps de Monsieur Guèlwar a été enlevé par méprise par les parents d’un musulman décédé. Et vous connaissez la suite.
    Ces drames qui ont eu lieu à Loropénie auraient pu être évités si chaque acteur (le chef en particulier) avait pris le temps de laisser la nuit lui porter suffisamment conseil.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2020 à 11:32, par Le nouveau En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Pour moi, la faute incombe au journaliste qui devait prendre aussi la version de la partie adverse. Et si la famille royale avait refusé de s’exprimer, il aurait du nous en informer.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2020 à 12:03, par SOME En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    M le webmaster depuis bien longtemps vous refusez systématiquement de publier mes interventions’, même lorsque je réponds à des gens qu m’interpellent. Si vous avez décidé de m’exclure du Faso.net dites le moi, au moins ce sera clair. Moi je ne cache pas mes opinions
    merci
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2020 à 12:45, par Siébou En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Ici je crois que c’est la Justice qui dois tirer des leçons pour éviter de créer des situations conflictuelles.
    - Les protestants n’ont pas besoin de porter plainte pour une profanation parce que selon eux le corps n’est qu’une enveloppe.
    - J’ai envie de croire que c’est le procureur qui s’est auto-saisi de la question de profanation. le Roi Gan n’avait pas besoin de porter plainte puisqu’il a pu récupérer le corps.
    Quelqu’un a créer un conflit inutile mais j’ose croire que la sagesse va triompher.
    - Lorsqu’il ne s’agit pas d’un acte personnel et qu’il y a risque de communautarisation il vaut mieux me pas demander trouver un autre moyen de règlement. On est dans la République mais il ne faut pas détenir un Chef pour une affaire de coutume qui viole la loi.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2020 à 13:25, par Ka En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Je voudrai par ma contribution d’un croyant et pratiquant, poser quelques questions aux internautes de multiples pseudos pour berner les autres internautes comme ‘’Vision allias…’’ et consorts qui s’en prennent au Kôrô yamyélé Nationale et à nos honorables modérateurs qui les connaissent bien : ‘’’’Est-ce qu’ils savent combien des critiques de mon ami Kôrô yamyélé depuis la création de Lefaso.net ont été sanctionnées ? Si cette critique fondée de mon ami Kôrô Yamyélé n’a pas été sanctionnée, c’est qu’il y a de la vérité raisonnable dans ce qu’il avance, et je le confirme.

    Et comme je ne cesse de le répéter dans ce forum et dans d’autres sites depuis leur création dans notre pays, ‘’Un peuple sans culture est un peuple sans âme : Et les faux pasteurs alimentaires sans foi ni loi que cite Kôrô Yamyélé veulent à tout prix enterrer l’âme de notre culture que Dieu tout puissant a instauré. Et nos vrais sages représentent notre culture comme ce roi qui ne demande que le corps et non l’âme de cette femme que demande Dieu aux vrais pasteurs de guider, que ce corps qui reste que de la poussière, soit dans le caveau royal.

    Nos honorables modérateurs qui travaillent avec toute l’équipe de Lefaso.net sous la direction du Dr. Paré à la plume d’or, ont trouvé qu’il y a de la vérité raisonnable de ce que dit Kôrô Yamyélé. Car, au Burkina nos sociétés traditionnelles ne sont pas encore mortes, elles vivent, dictent nos réflexions et comportements, et elles sont un réservoir de sagesse encore utilisable pour redresser la barre de nos errements et de la mauvaise imitation du modèle occidental.

    A l’image d’autres civilisations, notre culture contient beaucoup d’aspects positifs et certains négatifs. Et les abandonné toutes pour faire simplement du copier-coller en faisant exactement ce que fait l’Occident, à la fin on va juste vers l’autodestruction. Pierre un envoyer du christ pour pécher les âmes et qui reste le pilier du christianisme atterri à Rome, et les séparatistes comme nous les protestants se sont libérer avec des rebelles qui sont devenu au Burkina des pasteurs alimentaires, en oubliant qu’ils ne sont que des pécheurs d’âmes et non celui des miettes. Si le copier-coller était parfait, je crois que l’Afrique ne serait pas a la traîne aujourd’hui.

    Pour moi il ne faut pas confondre les actes des pasteurs de bonne foi comme les premiers Américains et Anglais ou des Français venus de Mulhouse et même de la Suisse, en construisant des écoles avec bonne foi, aux pasteurs malades de nos jours qui ne pensent qu’au dîme et leur intérêt personnels, surtout qui cherchent des prétextes pour tout détruire et profiter pour s’enrichir.

    Chers internautes manipulateurs aux multiples pseudos ‘’’Vision allias moless black power et consorts, sachiez que le libéralisme conduit inexorablement à la dérive morale : L’homme ne peut pas être libre de faire tout ce qu’il veut, sinon, ça devient de l’anarchie totale. Et nous devions faire attention au libéralisme des pseudos pasteurs dans les villages qui veulent jouer avec le feu.

    Pour conclure : Sachiez que ça soit les internautes comme SOME, Kôrô Yamyélé, Ka, M. Guirma, Achille de Tapsoba, Verité No 1, Trahison le vrais, et tant d’autres parmi les internautes de bonne foi depuis la création du forum de Lefaso.net, ou d’autres sites dont leurs forums ne fonctionnent plus, on sait où nous trouvé. Pour dire aux internautes avec des multiples pseudos qui s’acharnent sur les modérateurs comme j’ai eu à le faire sans raison, que l’anonymat (tout à fait relatif) dont nous pensons jouir sur le Web ne nous protège absolument pas et ne nous autorise pas à toute forme de dérive. Nos gestes et faits sont suivis même si le web est un immense défouloir : Entre les fausses nouvelles et les insultes, en passant par la propagande la plus nauséabonde :

    Souvent la vérité du vieux Ka blesse mais ne tue. Et tout dont je viens de relater ne regarde que moi. Merci à toutes et à tous de me lire.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2020 à 14:21, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Lefaso.net joue à des jeux dangereux...

    1°) D’abord, vous publiez un article où il est dit que ce sont des églises CATHOLIQUES qui ont été brûlées avant de corriger.

    2°) Ensuite, vous relatez des faits impliquant quatre (4 ) parties (les FDS et la justice, la famille proche, l’église protestante et la famille royale) mais qui ne prend que le témoignage d’une partie, un responsable protestant.

    3°) Vous publiez le commentaire incendiaire du kôrô Yamyélé, (qui visiblement a une dent contre les protestants) qui a lu l’article en diagonale car il semble croire que l’église protestante a intenté une quelconque action ALORS MÊME QUE L’ARTICLE DIT LE CONTRAIRE.

    4°) Le webmaster semble prendre un malin plaisir à TRIER les commentaires les plus "savoureux", en particulier ceux du kôrô Yamyélé et ceux qui lui répondent directement pour remettre de l’huile sur le feu

    Un fait divers déjà triste est en train de devenir un référendum pour ou contre les protestants.
    Question : Lefaso.net a-t-il décidé que le Covid-19 et le terrorisme étaient insuffisants et qu’il fallait allumer un autre foyer pour mettre à mal le vivre-ensemble au Faso ?

    Les faits :
    a) La famille proche a refusé de remettre le corps au chef pour leurs rites pour respecter la foi de la défunte.
    b) Le chef a fait déterrer le corps. Le chef a convoqué l’église à la police.
    c) La police a transmis le dossier à la justice qui a donné tort au chef et l’a arrête.
    d) La population a estimé les protestants responsable de l’arrestation de son chef et a incendié des églises.

    Dans cet enchainement de choses, si on peut reprocher des choses, c’est au chef d’avoir porté la chose devant les juridictions. Il ne peut s’en prendre qu’à lui-même.
    Tous les autres on agit avec modération mais selon la loi et leur croyance. Tout au plus le juge aurait pu prendre la précaution d’éviter le mandat de dépôt pour un chef et attendre le jugement.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2020 à 14:44, par LEVIT En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    En toute palabre, recherchez toujours la manifestation de la lumière qui apportera l’amélioration chez tous pour le bien du plus grand nombre !

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2020 à 16:19, par Ka En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Internaute ’’’’’Sidpawalemdé Sebgo :’’’’’ Si tu veux défendre les pasteurs alimentaires qui bernent les villageois ou les bleus dans la ville que pour le dîme de chaque dimanche et non à la pêche des âmes perdus, cherche autre chose et laisse l’analyse de cette article de Lefaso.net qui nous informe une histoire déséquilibrée dont chacun veut tirer en soi la couverture.

    Etant parmi les vieux convertis du protestantisme dans notre pays, j’ai vu des pasteurs de bonne foi qui ont parcouru les villages avec leurs vieux appareils phono et les premiers disques en vinyle qui raconte l’histoire de Jésus pour pécher les âmes perdu sans toucher notre culture comme le fait ces pasteurs alimentaires qui s’enrichissent aux yeux de tout le monde sans se cacher.

    Si le chef coutumier est à aller en justice, c’est une personne qui a confiance à la justice de son pays. Qu’il soit perdant ou gagnant, il a fait son devoir. Et comme nous sommes dans un pays bananier, ou cette justice est pour celui dont les miettes sont lourdes dans la poche comme les dîmes récoltés, ce chef coutumier n’a aucune chance d’obtenir gain de cause. Cher jeune internaute, ce sont vos jugements partisans qui sont dangereux pour l’âme de notre culture.

    Et Pour te dire la vérité qui blesse mais ne tue pas, Kôrô Yamyélé dont nous avons souvent des différences qui font la richesse du forum de Lefaso.net, a dit tout haut ce que 90% du peuple Burkinabé pensent tout bas en ce qui concerne les pasteurs d’une nouvelle génération qui ne pensent qu’a tout détruire pour s’enrichir. Si tu vie au Burkina, sort, et fréquente les petites églises protestantes qui poussent comme des petits pains a travers le pays, ton jugement de défendre les pasteurs de dits alimentaires sera négatif. Sans rancune.

    Répondre à ce message

    • Le 22 avril 2020 à 01:37, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

      Entendons nous bien : Je ne défends pas le protestantisme, les protestants ou les "pasteurs-alimentaires" ou qui que ce soit d’autre.

      1°) Je dis que la question n’est pas de savoir s’il est vrai ou pas que les protestants dérangent leurs voisins ;
      2°) Je dis que la question n’est pas de savoir si nos religions traditionnelles doivent prédominer sur les religions importées ou le contraire ;
      3°) Je dis que la question n’est pas de savoir si le körô yamyélé dit tout haut ce que 90% des gens pensent ou pas, s’il dit vrai ou pas ;

      * Je dis que tel que l’article (que je considère comme incomplet) a relaté les faits, il n’apparait pas que l’église protestante à Loropéni ait pose un acte qui justifie l’incendie de 11 églises ;

      * Je dis que le vivre-ensemble demanderait qu’on soit plus mesuré dans ses propos, en particulier au moment où des gens cherchent à faire baisser la tension à Loropéni, et que ce n’est pas le bon moment pour faire le procès des religions en général. Et que ce soit justement l’un des "vétérans" qui le fasse est encore plus surprenant et désolant.
      C’est mon opinion, et je la partage !

      Répondre à ce message

    • Le 22 avril 2020 à 07:55, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

      - Merci mon cher ami KA pour ton soutien. Je te connais il y a longtemps et je sais que tu as toujours été du côté de la vérité, et comme tu aimes à le dire très souvent, je cite : ’’La vérité du vieux Ka rougit les yeux mais ne les casse pas’’. Mon ami, tu as raison et en effet il y a trop de Pasteurs alimentaires !! Un exemple : Pendant le COVID-19 sévissait et la tenue publique des prières sont interdites, voilà un Pasteur alimentaire qui tient sa messe alimentaire dans sa cour jusqu’à ce que la police l’interpèlle ! En celà j’ai aimé l’intervent d’un autre Pasteur à propos de cette affaire, un Pasteur très respectatbles celui-là et qui croit bien en Dieu. C’est le Pasteur YÉ et il a dit : ’’Je lance un appel aux Pasteurs afin qu’ils soient raisonnables’’, et tout est dit dedans. Les Pasteurs alimentaires doivent donc être raisonnables et ne pas exposer leurs fidèles à la maladie. Félicitation et merci à vous Pasteur YÉ.

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2020 à 17:10, par MOREBALLA En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Toutes les religions dites révélées doivent se préparent à une nouvelle expression de la religion animiste par ses enfants décomplexés et mieux instruits que les fossoyeurs de la dignité noire. J’ose dire avec aucun risque de me tromper que les animistes auront de beaux jours devant eux. Dans ma religion le mensonge est un crime. Dans ma religion la dignité est sacrée. Animistes intellectuels, opérateurs économiques, producteurs des contrées rurales, ouvriers retrouvons afin de mettre une organisation qui se portera au devant dans la défense de nos rîtes et coutumes.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2020 à 21:20, par jeunedame seret En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Pourquoi même un cimetière protestant ? Pour protester encore contre quoi ? En ma connaissance les protestants ne pratiquent aucun requiem ou autre rite aux âmes de défunts. Pour eux tu es mort et c’est fini, tu es devant le tribunal de Dieu. Donc aucune raison ni aucun pouvoir de prière pour toi. Et dans l’histoire les requiems catholiques et autres canonisation de grandes personnes défuntes faisaient partie des raisons de protestation. Et il y a toujours des protestants qui refusent de célébrer Pâques ou la résurrection. Alors c’est une première pour moi de voir un cimetière dit protestant. Ou bien ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril 2020 à 10:00, par Ka En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Au Jeune internaute ‘’’’Sidpawalemdé Sebgo :’’’’ En vous lisant, surtout en analysant vos critiques à saute-mouton dans ce forum vous le nouveau, on voit à 100% que vous viviez hors du pays, et que vous ne ne suivez pas les agissements des pasteurs alimentaires, surtout quelques-uns de ces pasteurs sans aucune formation théologique pour enseigner la bible que des manipulation.

    Je vous demande de ne pas tourner autour du pot. Ici on ne parle pas d’une guerre des honorables chefs coutumiers contre les religions ! Vous faites une fausse route et des propos dangereuses contre notre site préféré bientôt 20 ans et qui essaie de nous informer les bonnes et les mauvaises informations : Et je vous demande de relire vos critiques, car, depuis la nuit des temps, nos chefs coutumiers ont su favoriser le vivre ensemble avec les responsables religieux, malgré des envahisseurs comme ces pasteurs alimentaires sans aucune formation théologique, et qui veulent à tout prix faire disparaître brutalement leur culture, et imposer a 1000% la leur.

    Et sans parti pris pour ce qui s’est passé à Loropéni, je dis que tôt ou tard, ces pasteurs alimentaires qui veulent prendre la place du Dieu tout puissant qui a donné tout en chacun la vie sans condition, ces pasteurs sauront quand on commence mal, on finit mal.

    Ce que ces pasteurs alimentaires oublient, même si ils sont nés au Burkina qui appartient a ses filles et fils, c’est que nos sociétés traditionnelles ne sont pas encore mortes, elles vivent, dictent nos réflexions et comportements, et elles sont un réservoir de sagesse encore utilisable pour redresser la barre de nos errements et de la mauvaise imitation du modèle occidental. Organisons un concours national pour faire appel de propositions d’amélioration de notre démocratie sur la base des principes transversaux des différentes sociétés traditionnelles : Je parie que nous serions agréablement surpris, et mêmes les vrais pasteurs aguerris seront épaté par l’intelligence de nos responsables coutumiers que vénèrent en sous-marins nos politiciens aux petits pieds pour les pouvoirs régionaux. Un peuple en soi, renferme l’intelligence du grand nombre, et ne croyez pas que ces chefs coutumiers malgré qu’ils n’aient pas des dîmes que les pasteurs alimentaires empochent chaque dimanche pour acheter la justice, ces chefs coutumiers sont intelligents et fier de l’être, même si la justice n’est pas équitable.

    Et si vous Sidpawalemdé Sebgo vraiment vous vivez au Burkina, comme j’ai l’habitude de dire à ceux qui tournent autour du pot, quand ma vérité les perce le cœur, je les invites si nous pouvions débattre le problème face à face à la télé de notre site préféré Lefaso.net, je suis votre homme. Je trouve qu’il faut faire savoir à ces pasteurs alimentaires qui veulent tout détruire, que l’homme n’a pas le droit de tout faire. Et cet article est une occasion pour un débat enrichissant et mettre un frein a la prétention de quelques pasteurs alimentaires.

    Car, la perception de la diversité du protestantisme de quelques pasteurs alimentaires est douteuse, et des personnes comme vous, voudrait nous dire, qu’elle est au-dessus de tout. Mettons-nous d’accord que les pasteurs alimentaires protestants du Burkina comme ailleurs ne représentent pas les vrais protestants du monde et encore moins ceux du Burkina, qui ont des approches très variées de la bible et la culture de notre pays. Et je dis à ces pasteurs alimentaires sans aucune formation théologique, tant qu’ils ne sauront pas offrir un climat de sérénité et de confiance aux chefs coutumiers du Burkina, ils font le jeu de l’extrémisme qui est très dangereux pour le vivre ensemble.

    Conclusion : Pour la majorité - silencieuse – des vrais protestants du Burkina dont je suis fier de faire partie, notre foi n’est pas la seule composante de notre identité : Tout comme les animistes chefs coutumiers et les vrais chrétiens de bonne foi, se définissent aussi par leur nationalité, leur famille, leur travail, leur humanité... Alors que les agissements dominants des pasteurs alimentaires dans les villages et dans les quartiers des villes, voudraient seulement réduire la fiabilité de la religion protestante.

    Et comme vous qui tourner autour du pot sans dire la vérité a ses pasteurs alimentaires qui veulent tout détruire, je dis que le malheur de notre pays vient de ce que nos intellectuels comme vous à défaut d’être dépositaires de la vérité, n’ont même pas l’humilité d’en être assoiffés ; et ainsi faisant ils servent comme des agents de marketing payés pour fabriquer des vérités qui les éloignent de la réalité. Ce n’est pas la faute de Dieu, lui a déjà confessé que le peuple périt par manque de connaissance !

    Je reconfirme que mon ami Kôrô yamyélé a dit tout haut de ce que 99% des intellectuels comme vous disent tout bas pour que ces pasteurs alimentaires détruisent à petit feu notre valeur précieux qui est notre culture. C’est ainsi que je dis que chacun fuit sa responsabilité, laissant le champ libre aux pasteurs alimentaires tuer l’idéologie de la religion protestante.

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril 2020 à 10:48, par Siéb. En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Webmaster, il est temps de rappeler à tous qu’on ne peut pas utiliser la liberté d’expression pour s’attaquer à la liberté de pensée, donc la liberté de religion.

    - Pensez-vous que dans notre démocratie, un Chef coutumier a le droit d’exiger une pratique funéraire à une famille ? NON
    - Le Chef a-t-il profaner la tombe ? J’imagine qu’il a cautionné ou commandité.
    - Dans le cas d’espèce la famille aurait pu porter plainte pour profanation de la tombe et la loi devra être dite.

    Au Burkina toutes les religions sont pacifistes, y compris les traditionnelles. Et pour cause, ici il est clair qu’il y a des pasteurs gan et évidemment beaucoup de fidèles gans. Ils ne sont certainement pas fiers de voir que le Chef soit convoqué à la justice. Mais la situation les oppose de façon très artificielle.

    Les autorités judiciaires et administratives doivent intervenir pour sensibiliser les coutumiers Gans. Il est clair que les coutumiers ont voulu s’en prendre à ceux qui sont dociles sinon c’est à la Police qu’ils devraient s’en prendre.

    Peut-être faudrait-il censurer les propos haineux qui sortent du contexte. Si l’on prône la cohabitation pacifique des religions au Burkina, les médias doivent y participer. A moins que le médias ne veuille sciemment sensibiliser les mentalités pour des conflits. On se rappelle il y a quelques années les églises ont été saccagées dans plusieurs villes au Niger.

    Cultivons et préservons la paix, à toutes les occasions

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril 2020 à 16:42, par le chocco En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Tous ça c’est votre problème à vous autres gans, roi, protestants, pasteurs, juges et j’en passe. ..nous autres burkinabé tous court avons d’autres problèmes qui sont la faim, la maladie, la pauvreté, le terrorisme, la soif. vos bla blas de la défunte qu’on n’a pas enterré et qu’on doit ou qu’on devait tous ça c’est nul au regards de tous nos maux.D’abord foutez nous la paix avec de tels débats aberrants, inutiles, clivant et crisogénes . Ensuite ressaisissez vous , réfléchissez à des solutions d’apaisements endogènes, mettez balle à terre et surtout mettez le pardon en avant de toutes chose. Nous y avons tous a gagner.

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril 2020 à 17:27, par Ka En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Parlez dans le vide ne sert a aucun objectif constructif : Quand ma mère était la première a se convertir à la religion protestante d’une famille conservative, nous ses enfants l’a suivis sans l’avis de notre père. A l’époque j’étais en primaire dans une école chrétienne. Et chaque dimanche a la fin du culte, j’allais causer avec le chef coutumier de ce que j’ai appris de Jésus. A la fin de mes dires, le chef me dit : Kayouré, je n’en disconviens pas qu’il existe celui dont tu parles, c’est pourquoi dans la région nous avons autorisé l’implantions de ces étrangers qui apporte une autre croyance : Mais Sache ceux-ci, ‘’’’du moment que ton père est né ici, et toi aussi, c’est moi le gérant de nos coutumes qui te protégera sur cette terre comme nos ancêtres l’ont fait avant nous.’’’’ Quand tu seras au ciel avec celui que tu parles, il te protégera.

    A partir de ce jour j’ai respecté son opinion qui reste la racine de notre culture. Ces pasteurs protestants ont été accueillis à bras ouverts par les responsables coutumiers de Loropéni, Lopopèni terre de leurs ancêtres. La moindre des choses de ces pasteurs même s’ils sortent de l’argent pour faire parler la justice, c’est de respecter ceux qui les ont accueilli à bras ouvert sur la terre de leurs ancêtres. Ce n’est pas certain que ces pasteurs sont tous d’origine de Loropéni, et quand on n’est accepté, il faut rendre la monnaie qui est le respect.

    Ici je m’adresse à mon ami Kôrô YamYélé en lui disant que la vraie amitié est faite pour ça. Et je t’ai toujours soutenu quand tu fais une critique constructive : Et quand tu dénigre sans raison, je t’ai aussi mis à ta place. Et rappelle-toi que de 2012 jusqu’au 31 Octobre 2914 nos critiques fondées ont fait la différence. Si dans mes critiques il n’y a pas d’objectivités tu feras la même chose pour moi. Mais si elles sont dans la vérité qui blesse mais ne tue pas comme tu viens de faire dans cette analyse, tu me soutiendras. Oui je confirme pour cette église clandestine dans l’arrière cours dont le pasteur a été mis à l’ordre par la police. Et comme je le dis, je déteste les églises de ces pasteurs alimentaires qui pensent qu’au dîme du dimanche que de pécher les âmes perdus. A quelques mettre de Chez moi à Tampouy, il y a une église, mais je préfère l’église centrale, que cette église et son pasteur arriver en un lape de temps dans le quartier, et le voilà avec un terrain de plus mille mettre carrés, et toujours dans les avions pour l’Europe sans se soucier des pauvres qui viennent dans son église sans un bon repas par jour.

    Quand a l’internaute Amoless black power, continu de me lire, et sache que mes contributions sur le forum de Lefaso.net relate de ce que j’ai vécu, de ce que je vis. Et merci de me lire.

    Répondre à ce message

    • Le 23 avril 2020 à 07:27, par SOME En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

      Félicitations à mon ami Ka pour tes interventions pédagogiques. Comme tu vois je n’ai pas de publications non que le sujet ne me n’interpelle pas, non bien au contraire ! Seulement est il que le modérateur en a décidé autrement. Je ne reviens pas là dessus.
      Originaire de la région je connais les différentes cultures de la région, mais aussi les problèmes profonds auxquelles elles gravement confrontées. Et plus particulièrement les Gan, premiers occupants de la région.
      Bref le problème est plus vaste et relève d’une certaine situation politique. L’incompétence politique a créé un état failli ou le chef de l’état lui même se cherche...
      Dans cette région cette histoire n’est révélatrice d’un vivre ensemble centenaire qui est en train de se déliter très dangereusement.... je ne vais pas m etaler
      bref merci à toi et koto de mener cette œuvre de conscientisation d une certaine fraction d’une génération de nos compatriotes qui ont perdu toute notion d’analyse objective d’une situation
      Mais tant qu on s attaquera de façon niaise à cette fantastique expérience révolutionnaire avec le camarade Thomas Sankara et à nos cultures, je ne courberai jamais l’échine, ni ne couperai ma langue, ni ne casserai mon stylet.
      bon courage
      SOME

      Répondre à ce message

  • Le 23 avril 2020 à 11:14, par Ka En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Merci mon ami SOME : Toi et moi, nous connaissons les conséquences subi par notre continent a cause de ces croyances venues d’ailleurs : Et avec une nouvelle génération de pasteurs sans loi ni foi, ces conséquences commencent a détruire a petit feu nos valeurs qui sont aussi nos cultures.

    Aux internautes ‘’’’Vision allias Amoless black power allias….., Sidpawalemdé Sebgo, et autres : J’attendais avec impatience le mot d’ordre du Gouvernement concernant cette histoire de Loropéni, pour conclure ce débat des pasteurs de la nouvelle génération sans loi ni foi dans nos villages et dans les quartiers des villes de notre pays qui se prennent pour des dieux, dont l’état doit prendre une décision de contrôler les églises de ces pasteurs alimentaires qui sont des lieux d’arnaque et d’extrémisme, et non des lieux de pêche aux âmes perdus. Et je viens de voir qu’au dernier conseil des ministres, ils ont décidé de demander aux deux parties de cette histoire de Loropéni, d’avoir la sagesse de mettre fin.

    Internautes de mauvaise foi qui veulent soutenir ces pasteurs escrocs sans une formation théologique pour enseigner la bible : Je voudrai vous posé une seule question, ‘’’que connaissez-vous de l’histoire récente de l’arrivée du protestantisme au Burkina et son développement ?’’’’ C’est comme j’ai posé la question ‘’qui a le droit d’écrire l’histoire du royaume mossi’’ avec le silence des internautes dits intellectuels qui broutent dans le forum sans des critiques fondées.

    Chers internautes partisans aux pasteurs alimentaires, en voulant soutenir ces pasteurs qui ne savent même pas la venue et le développement de la religion protestante au Burkina, ou mettez-vous les pasteurs Dupret, Brisset, Dingh, et surtout leur souteneur et racine profonde du développement de leur mission en terre de la Haute Volta devenu Burkina qui était le multimilliardaire pure croyant et grand commerçant aux multiples entreprises ‘’Bouda Yamyidigri,’’ dont ses premiers apprentis commerciaux étaient les Kanazoé père et autres ? Et je me demande ou est la dernière génération qui sont les enfants des anciens vrais pasteurs dont Bouda Yamyidigri a distribué des mobylettes CAMICO pour qu’ils puissent se déplacer et pécher les âmes perdus à travers tout le Burkina ?

    Paix a l’âme de Jean Charles O., mais Simon Compaoré fils de l’honorable pasteur Compaoré dont le collège de la mission protestante a tout donné, et qui est devenu homme politique et responsable d’un parti politique au pouvoir, ou Samuel Yaméogo d’une boutique de Chaussures Bata de Koudougou devenu un grand pasteur, Yamyidigri Bouda qui a soutenu vos parents a développer le protestantisme au Burkina vous regarde de la haut, vous et autres, qui devaient lutter pour l’honneur d’une religion protestante au Burkina qui sombre à petit feu par la conduite des pasteurs alimentaires.

    Vos parents avec le milliardaire Bouda Yamyidigri de koudougou l’homme au 2 CV Citroên sans aucune prétention, avec les Brisset, Dupret, et d’autres pasteurs de bonne foi ont su instauré ‘’croyance et culture’’ qui a bien marché : Pourquoi laissé ces pasteurs alimentaires comme les imams radicaux, détruire le protestantisme ou l’Islam, des religions qui enseignent la Paix ? Qu’attendez-vous pour mettre de l’ordre dans l’église protestante au Burkina ?
    Quant aux internautes souteneurs des pasteurs alimentaires qui veulent détruire le panache d’autres croyances et nos cultures qui ont marché depuis la nuit des temps, sachent que nous les vrais croyants sont là pour les empêcher. Ecrire l’histoire des mossis par celui qui la connait qui est le Moogho Naaba, ou écrire l’histoire du protestantisme du Burkina par ceux qui la connaissent, feront fuir le pays certaines personnes. C’est pourquoi on ne parle pas au hasard de ces deux histoires. Et mon ami Kôrô yamyélé, pour cette fois-ci n’a pas soulevé le problème par hasard, il sait ce qu’il dit.

    Conclusion : Si les pasteurs blancs, ceux qui nous ont apporté cette religion ont pu construire le vivre ensemble avec nos chefs coutumiers depuis la nuit des temps, pourquoi pas vous jeune génération de pasteur ? En échange de cette intelligence de vivre ensemble, ces blancs nous ont laissé des écoles, d’Ouaga à Loumbila, de Koudougou à BOBO, leurs empreintes restent comme les âmes de notre culture. Que l’état regarde sérieusement le fonctionnement de ces églises des pasteurs alimentaires pour limiter la destruction totale de notre culture et le vivre ensemble.

    Répondre à ce message

  • Le 23 avril 2020 à 16:36, par Ka En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    ’’A’’ mon ami SOME : Je voudrai que tu sache que j’ai toujours cautionné la façon dont tu vois les religions à travers la gestion des affaires de notre pays. Oui les religions ont toujours été au centre de la gouvernance et la gestion de notre pays depuis son indépendance avec un premier président séminariste nommé Maurice Yaméogo entouré des fervents catholique ses cousins, a ne cité que Denis Yaméogo, Joseph yaméogo le maire de sa ville natale ainsi que quelques protestant et musulmans. Apres Maurice Yaméogo, nous voilà avec un musulman S.Lamizana qui a voulu de la diversité religieuse autour de lui avec un premier ministre issouf Conombo Joseph un catholique avec des ministres protestants. S Zerbo prônait la même diversité en devenait par la suite un vrais croyant, mais le catholicisme prenait toujours le dessus. Et nous n’en parlons pas de JBO un demi-curé. L’arrivé au pouvoir du visionnaire et l’idéologue Thomas Sankara que j’ai approché, et je peux dire que sa croyance va dans le sens comme je l’ai dit que ces affaires de religion ne devraient pas exister : Et que La Foi ou la Croyance est une affaire strictement personnelle, et chacun devrait s’accommoder de ses propres relations avec Dieu, ou la conception qu’il a de son ou de ses dieux, sans se laisser influencer par d’autres personnes, éventuellement manipulatrices. Thomas l’a bien compris, et les religions avec des responsables manipulatrices n’ont pas eu une place dans sa gouvernance. Blaise Compaoré en introverti averti et très futé, a su profiter de la diversité religieuse panaché de nos continuités des coutumes gérer par nos chefs coutumiers qui contrôlent le pouvoir régionaux autour de lui. C’est pourquoi on n’a vu Salif diallo musulman, Roch Kaboré catholique, Simon Compaoré protestant, et ce panache a permis à l’introverti de jouer avec toutes les religions y compris les chefs coutumiers pour mieux contrôler cette diversité qui est incontournable pour le vivre ensemble. Quand a la Transition, le protestantisme dominait, et à cause de sa courte gouvernance, on ne saura juger le rôle des religions dans cette gouvernance, sauf les langues qui tournaient trop vite, en disaient que le premier ministre se permet de goudronner une rue jusqu’à l’église ou il fréquente : Là encore on voyait se pointer à l’horizon le protestantisme avec des pasteurs alimentaires. Oui mon ami SOME, les religions dans notre pays joue un rôle très important qu’on peut confirmer que la diversité entre religions et coutume permette démocratiquement de vivre paisiblement ensemble : Et la continuité a voulu qu’en 2015 cette diversité religieuse au sommet de l’état s et à travers le pays soit une réalité, car on n’a vu le trio arrivé au pouvoir par une élection démocratique dont les urnes ont parlé a plus de 50% pour ce trio : Roch Kaboré catholique, Salif Diallo musulman, Simon Compaoré Protestant. Je n’en disconviens pas que cette diversité soit bénéfique et démocratique pour un pays comme le nôtre pour le vivre ensemble, mais ma colère est sur une autre chose.

    Je m’explique : quand on analyse la vision du pouvoir actuel, c’est de terminer le deuxième mandat en comptant sur des jeunes en réserve pour la relève, et qui me donne satisfaction, car, je suis un farouche partisan de l’alternance politique de notre pays avec sa jeunesse. Mais ma colère est contre ces dirigeants que les religions ont donné la chance de réussir, et qui ne préparent pas des élites sérieux des religions pour la relève afin que cette diversité qui devienne notre continuité de coutume pour le vivre ensemble soit renforcée, au lieu de permettre les pasteurs alimentaires qui corrompent la justice pour jeter cette diversité de vivre ensemble b dans la poubelle et laisser la place à l’anarchie totale ? Coté catholique on voit que Rome contrôle la situation. Mais coté les Etats Unis ou le protestantisme se rebelle, au Burkina c’est le bonheur des pasteurs alimentaires. Quant à l’Arabie Saoudite et les Imams radicaux on n’en parle pas. Si ma colère ne cesse de doubler en voyant ce qui se passe a Loropéni, je condamne sans réserve aux responsables protestants, surtout les enfants des pasteurs dont Dieu a donné la chance d’être au sommet de l’état et qui ne peuvent stopper ces pasteurs alimentaires et redorer le blason de l’église protestante ? Qu’on contrôle ces églises d’arnaque, et mettre de l’ordre au sommet de l’église protestante : Une église qui a su depuis la nuit des temps panaché croyance et culture pour le vivre ensemble. Merci de lire mon ami SOME.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2020 à 02:22, par Hélène En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Koro Yamyellé, je ne savais pas que vous étiez de confession musulmane. C’est bien . Mais svp soyez un bon musulman. Aimez les autres et respectez -les. Ne diffusez pas la haine. Meme si Faso.net vous y encourage en publiant votre venin.. Vous ne savez pas à quel tournent se trouve Dieu.Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2020 à 10:00, par Ka En réponse à : Loropéni : L’exhumation d’un corps crée des tensions entre l’église protestante et la famille royale Gan

    Je voudrai terminer ma modeste contribution en m’adressant à ma famille chrétienne de la mission protestante du Burkina Faso, surtout à mon honorable petit frère Henri Yé président de la FEME : Cette histoire de Loropéni qui montre que les pasteurs alimentaires avec des miettes pour corrompre les agents de police ou la justice et humilié un responsable d’une ethnie, nous confirme que la ligne rouge à ne pas franchir tracé par celles ou ceux qui nous a apporté le protestantisme a été violer.

    Une ligne rouge qui est la ‘’culture de chaque nation.’’ Parmi les premiers pasteurs comme les Brisset, les Dupret, les Dingh, ont compris que toucher à la culture Burkinabé, leur mission ne pourra pas réussir. C’est pourquoi comme les premiers pères Blancs dans le continent, nos premiers pasteurs au Burkina ont créé des écoles pour nous instruire de leur culture. Et les écoles Chrétienne du Burkina ont donné à notre pays des intellectuels incontournables dont vous Mr. Yé fait partie.

    Depuis que j’ai connu ces pasteurs blancs très jeune, comme Brisset, Dingh, ou Dupret, je ne les jamais vu aller dans un village brûlé des grigris d’un pauvre villageois, ou créé un cimetière pour les croyants. Tout dont nous voyons aujourd’hui comme enterrer cette femme dans un lieu chrétien, un lieu qui est la terre des ancêtres du peuple de Loropéni est une invention de nos propres frères pasteurs qui n’ont pas eu une formation théologique pour pécher les âmes perdus du 21e siècle que vous Mr. Yé vous protégez aveuglement, car vous aviez le pouvoir d’arrêter cette dérive en contrôlant sérieusement les ouvertures des églises par des pasteurs alimentaires sans aucune formation théologique. Ces pasteurs franchissent une ligne rouge qui pourra mettre en péril l’église de la mission protestante au Burkina.

    C’est vrais que nous les protestants, nous n’avons pas un pape qui peut nous barrer le chemin à ne pas franchir la ligne rouge, mais au Burkina, ceux qui nous ont apporté le protestantisme ont formé des grands pasteurs cadres comme les J.C. Ouédraogo, les Compaoré, les K. Yaméogo, et tant d’autres qui ont pu durant un demi-siècle cultiver le vivre ensemble entre la culture Burkinabé et le Christianisme, et qui reste notre pape a nous pour ne pas dériver. Car ils savaient que dans un continent comme ‘’l’Afrique’’ surtout au Burkina, dont près de 99% des Burkinabé pensent que la femme ou l’homme a un sort prédéterminé, d’où le développement du naturisme comme à Loropéni ou ailleurs, c’est-à-dire la croyance aux divers esprits qui existent dans la nature contre lesquels l’homme ne peut rien, fait partie de notre culture : Et le Pr. M. Somé ne me dira pas le contraire.

    Conclusion : Mes sœurs et frères chrétiennes et chrétiens de la mission protestante, levons-nous contre les pasteurs alimentaires qui s’enrichissent sur le dos de notre religion, et qui la tue à petit feu. Nous avons comme pape l’héritage laissé par ceux qui nous ont apporté cette religion, qui est le respect du ’’panache de croyance et culture’’ et qui reste la racine du vivre ensemble. Forcer la police ou la justice avec des miettes comme les dîmes du dimanche, d’arrêter un responsable ethnique et l’humilié pourtant vous êtes arrivé avec vos dérives en trouvant que le vivre ensemble a toujours existé dans cette ethnie sans aucune histoire comme celle-là, est un acte terroriste. Que le Dieu tout puissant éclaire les esprits de ces pasteurs alimentaires pour que le vivre ensemble prenne le dessus. Bon début et du courage du Ramadan a toutes et tous nos sœurs et frères musulmans. Sans rancune a toutes et tous celles ou ceux qui me lisent : Car, souvent ma vérité sur ce forum depuis sa création rougit les yeux, mais ne les casse pas.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : « La cohésion sociale ne pourra venir que si nous nous écoutons, si nous nous réconcilions », lance Pasteur Henri Yé de la FEME
Assemblée générale de la F-SYNTER : L’exclusion des enseignants à temps plein et les ingénieurs de recherche du CAMES, le point qui fache
"Un salaire ne doit en aucun cas être un moyen de chantage", Bassolma Bazié à propos de sa démission de la fonction publique
55e journée mondiale des communications sociales : Le pape François invite les journalistes à aller sur le terrain
Santé bucco-dentaire : Les chirurgiens-dentistes appellent à en faire une priorité
Fonction publique burkinabè : La lettre de démission de Bassolma Bazié
Canal+ Burkina : Un portefeuille de plus de 50 000 nouveaux abonnés en 2020
Appui aux personnes vulnérables : Le diocèse de Ouagadougou lance son fonds de solidarité Alfred Diban
Cultures fruitières face au changement climatique au Burkina : « Si dans dix ans rien n’est fait, on court vers la catastrophe », avertit Dr Souleymane Nacro
LONAB : Les gagnants du jeu concours spécial fin d’année reçoivent leurs lots
Commémoration de la Journée internationale de la femme : Le motif du pagne retenu dévoilé au public
Droits de l’enfant en contexte d’urgence au Burkina : Les journalistes outillés
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés