Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En élection, il faut à la fois espoir et audace.» François Hollande

Elections de 2020 : L’Opposition politique burkinabè invite les Burkinabè à se faire enrôler sur le fichier électoral

Accueil > Actualités > Politique • Communiqué • jeudi 13 février 2020 à 15h00min
Elections de 2020 : L’Opposition politique burkinabè invite les Burkinabè à se faire enrôler sur le fichier électoral

Ceci est un communiqué du Chef de file de l’Opposition politique.

L’Opposition politique burkinabè informe les citoyens Burkinabè que la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a commencé l’enrôlement des électeurs.

Elle invite l’ensemble des Burkinabè qui auront 18 ans ou plus à la date du 22 novembre 2020 et ne possédant pas de cartes d’électeurs, de même que ceux qui ont perdu leurs cartes d’électeurs, à se faire enrôler sur le fichier électoral.

Les documents utilisés pour l’enrôlement sont la Carte nationale d’identité burkinabè (CNIB) ou le passeport.

L’enrôlement se fait par zones et par sous-zones, suivant un calendrier de la CENI. Les citoyens doivent donc être attentifs au passage des équipes de la CENI dans leurs localités, pour se faire enrôler.

Le vote est un acte citoyen. C’est surtout un moyen pour tout patriote de choisir des dirigeants qu’il estime plus aptes à diriger le Burkina Faso.

Enrôlons-nous et faisons enrôler nos proches sur le fichier électoral !

Ouagadougou, le 11 février 2020

Le Chef de file de l’Opposition politique

Zéphirin DIABRE

Vos commentaires

  • Le 13 février à 09:52, par TIENFO En réponse à : Elections de 2020 : L’Opposition politique burkinabè invite les Burkinabè à se faire enrôler sur le fichier électoral

    N’gaou. N’est-ce pas mieux ainsi que de baisser les bras et vouloir accuser le gouvernement de saboter l’enrôlement. Les opérations d’enrôlement de la diaspora ont ressemblé à une montagne qui a accouché d’une souris. Comme on le dit, l’essentiel n’est pas de tomber mais de pouvoir se relever. On espère que chaque acteur (partis politiques, sociétés civiles, CENI, CSC, etc.) a tiré les leçons du fiasco concernant l’enrôlement de la diaspora. Dans la vie on récolte que ce qu’on a semé. L’enrôlement de vos militants c’est la semence. L’occupation du fauteuil présidentiel à Kossyam se prépare à l’enrôlement. La véritable campagne électorale pour les élections du 22 novembre c’est maintenant ou à jamais. C’est à partir de la capacité de mobilisation des militants à l’enrôlement que chaque parti politique se fera une idée de sa force. C’est seulement les possesseurs des cartes électorales qui feront de vous président du Faso, députés ou conseillers. Pour un bon taux de participation aux élections couplées de 2020, il faut impérativement un bon taux d’enrôlement. Généralement ceux qui font beaucoup de bruits lors des campagnes électorales ne possèdent pas de cartes d’électeurs. A bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

  • Le 13 février à 13:52, par Sacksida En réponse à : Elections de 2020 : L’Opposition politique burkinabè invite les Burkinabè à se faire enrôler sur le fichier électoral

    Tres bien communique, il faut que le maximum de citoyens Burkinabe des villes, des quartiers et des campagnes fassent l’effort d’aller se faire enroler. Car c’est le seul moyen pour le peuple de se rendre souverain par le vote en exprimant son choix clair et consequent des futurs dirigeants du Faso a partir de l’election de Novembre 2020. Courage a toutes et a tous.

    Répondre à ce message

  • Le 13 février à 14:37, par Armand En réponse à : Elections de 2020 : L’Opposition politique burkinabè invite les Burkinabè à se faire enrôler sur le fichier électoral

    Belle analyse de Tienfo. Drainer des foules ne font pas une élection. Il faut être enrôlé pour voter. Même s’il fallait voter avec les cartes de résidences il faut se déplacer. Qui va quitter Atlanta pour aller voter a New York. Au lieu de mobiliser sur la base de leur programme c’est peindre en noir Rock et le MPP. Le programme de Zeph et de son CFOP c’est les routes que le MPP construit ou inaugure. Comment gagner les élections ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 février à 14:39, par Nabiiga En réponse à : Elections de 2020 : L’Opposition politique burkinabè invite les Burkinabè à se faire enrôler sur le fichier électoral

    Merci mon frère. Je ne comprends pas l’opposition burkinabè. Oui, il faut opposer mais on ne peut s’opposer à tout. Pour voter il faut se faire enroler sans quoi on ne peut pas voter. Cela étant, ne faut-il pas faire corps avec le gouvernement ou l’autorité compétente en la matière pour qu’il y ait un enrolement massif qui fera le bonheur de l’opposition. Il faut voir les bruits qui ont été faits par l’opposition quant au vote du diaspora. C’est fait, le cien n’est pas tombé

    Répondre à ce message

  • Le 13 février à 19:40, par Aol En réponse à : Elections de 2020 : L’Opposition politique burkinabè invite les Burkinabè à se faire enrôler sur le fichier électoral

    Il faut faire votre auto critique politiciens politiciennes du Burkina. Certaines personnes comme moi ont tout simplement décidés de ne pas se faire enrôlés par ce qu’il sont fatigués de vous majorité présidentielle comme opposition. Toujours à faire la politique du ventre sans conviction d’idées.

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 12:04, par gomera En réponse à : Elections de 2020 : L’Opposition politique burkinabè invite les Burkinabè à se faire enrôler sur le fichier électoral

    Nabiiga et Armand moi je ne vous comprends pas. Quand l’oppostion critique vous vous plaignez (alors qu’elle est bien dans son rôle et dans tous les pays c’est ainsi) quand elle pose un acte louable vous trouvez à redire.
    Ce n’est pas le moment de présenter des programmes et d’ailleurs je suis désolé si vous êtes de bonne foi et si vous avez lu les programmes en 2015 vous comprendrez que des partis comme l’UPC et l’UNIR avaient les meilleurs programmes pour le BF. Mais ils n’ont pas gagné les présidentielles parce que les RSS ont distribué plus de sacs de maïs et de billets de banques. C’est une lapalissade.
    Quand pendant plus de 4 ans on n’a pas été capable d’amorcer un changement de cap dans la gouvernance de pays ce n’est pas en posant des goudrons par ci par là à grands renforts de publicité (avec des déplacements massifs de ministres, chefs d’institutions etc... là où il aurait fallu envoyer un maire) qu’on va espérer de lendemains meilleurs.
    Quand vous prenez un pays et que vous êtes la prouesse de laisser plus de 2.000 fermées avec plus de 300.000 enfants qui ne vont plus à l’école, vous devez avoir la décence de dire "on a fait ce qu’on pouvait. on va laisser d’autres burkinabè apporter leur solution"
    Reprenez et relisez tranquillement le programme de l’UPC. Il faut arrêter de dire à l’opposition de venir parler de son programme. Quand le moment arrivera avec l’ouverture de la campagne électorale elle viendra parler de son programme et j’espère que vous le lirez franchement et que cette fois vous ne ferez pas l’erreur de 2015.....
    Fraternellement

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 12:41, par YAAM SOBA En réponse à : Elections de 2020 : L’Opposition politique burkinabè invite les Burkinabè à se faire enrôler sur le fichier électoral

    Décidément hein ! il y’a des internautes qui veulent faire la morale au chef de file de l’opposition, pourtant ils n’ont jamais dirigé un parti politique. Si Zéphirin était un amateur en politique il n’aurait pas obtenu 30% des voix aux présidentielles de 2015 et 33 députés aux législatives. J’invite ces internautes à la critique facile à modérer leurs propos.

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 12:43, par Camarade Dipama En réponse à : Elections de 2020 : L’Opposition politique burkinabè invite les Burkinabè à se faire enrôler sur le fichier électoral

    MERCI PRESIDENT ! NOUS ALLONS NOUS ENRÔLER MASSIVEMENT AFIN D’ABOUTIR AU VRAI CHANGEMENT AU LIEU DU REMPLACEMENT PAR LES MÊMES POLITICARDS DU PASSE !

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 18:08, par Ka En réponse à : Elections de 2020 : L’Opposition politique burkinabè invite les Burkinabè à se faire enrôler sur le fichier électoral

    Merci Z. Diabré. Voilà une opposition qui assume pour l’intérêt général et non les intérêts individuels. Tout dont je vous demande, c’est d’exiger de la CENI d’accepter les votes de nos compatriotes qui sont dans des pays ou leur nombre n’atteigne pas les 500 comme exige cette même CENI. Nous sommes en démocratie, et toutes les ambassades doivent avoir un bureau de vote, comme ont fait le Mali et d’autres pays pour les compatriotes à l’étranger.

    Répondre à ce message

  • Le 17 février à 12:27, par Le Bam En réponse à : Elections de 2020 : L’Opposition politique burkinabè invite les Burkinabè à se faire enrôler sur le fichier électoral

    Bla bla bla , bla-bla bla , bientôt le Burkina te vomira MPP ....

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Initiative Suisse pour des multinationales responsables : Les propos du ministre Harouna Kaboré indignent
Burkina : « La réconciliation nationale reste d’une grande urgence », persiste et prouve Me Hermann Yaméogo (2e partie)
Roch Kaboré : « Nous ne négocierons pas avec ceux qui ont pour projet de démanteler le Burkina »
Laurent Bado : « Quand l’Africain se tournera vers une volonté de dompter la nature, les autres peuples ne verront pas sa poussière »
Attaque de Tin-Akoff : Pour le parti APP/Burkindi, « Cela augure de lendemains incertains pour le peuple »
Burkina : « La réconciliation nationale reste d’une grande urgence », persiste et prouve Me Hermann Yaméogo (1re partie )
John Jerry Rawlings : L’Afrique perd un panafricaniste, le Burkina perd un frère, regrette Roch Kaboré
Sondage en ligne sur le bilan du MPP et les candidats à la présidentielle : A vos claviers !
Burkina : « On a les gouvernants qu’on mérite. C’est la population qui a voté ces gens-là », dixit Smockey
Yacouba Isaac Zida, dossier Sankara, pouvoir Kaboré : Les confessions de l’ambassadeur Mousbila Sankara
Commémoration du 11-décembre à Banfora : Des fils et filles de la région demandent un report en 2021
Politique : « Les femmes du Burkina sont engagées pour un changement de leurs conditions », selon Martine Yabré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés