Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il n’y a rien de plus beau qu’une clef, tant qu’on nе sаit раs се qu’еllе οuvrе.» Maurice Maeterlinck

Bobo-Dioulasso : La Douane détruit 5 tonnes de cannabis et 3,8 tonnes de produits médicamenteux prohibés

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 24 janvier 2020 à 21h30min
Bobo-Dioulasso : La Douane détruit 5 tonnes de cannabis et 3,8 tonnes de produits médicamenteux prohibés

Le Directeur Régional des Douanes de l’Ouest, Ousseni Touré, a procédé le vendredi 24 janvier 2020 à l’incinération de 5 tonnes de cannabis et 3 tonnes 800 de produits médicamenteux prohibés au Centre d’enfouissement technique de Bobo-Dioulasso.

En présence des représentants de la mairie et de la Chambre de commerce des Hauts-Bassins, du Directeur Régional de la police, des collègues des Eaux et forêts et de la Douane, le Directeur régional des Douanes de l’Ouest, Ousseni Touré, a procédé le vendredi 24 janvier 2020 à l’incinération de produits toxiques et frauduleux au Centre d’enfouissement technique de Bobo-Dioulasso. Il s’agit de cinq tonnes de cannabis et de 3 tonnes 800 de produits médicamenteux prohibés qui viennent de toutes les frontières dont Saokoloko, Faramana décentralisés au niveau de la brigade mobile des douanes de l’Ouest. Cependant, il ne s’agit là que d’une partie des produits saisis, le reste étant encore stocké au magasin de la douane.

En effet, selon le Directeur régional des Douanes de l’Ouest, la Douane essaie depuis le début de l’année d’évacuer le magasin. Cette première phase a pu se réaliser en collaboration avec la mairie. Le reste du stock sera donc détruit dans les prochains jours.

Ousseni Touré Directeur Régional des Douanes de l’Ouest

Il a par ailleurs souligné que ces saisies au niveau des frontières sont liées à une stratégie adoptée par des bandes criminelles , consistant à se baser dans la sous-région pour acheminer facilement leurs produits vers le Burkina. Ce qui oblige aujourd’hui la douane à resserrer les mailles, à aller très loin pour chercher ces produits toxiques au niveau des frontières et de les faire remonter au niveau du Burkina pour les détruire. Il a donc félicité ses collègues au niveau des frontières et des différentes voies qui se battent nuit comme jour pour assurer la sécurité et la protection de la santé des populations. Il a aussi invité l’Etat à les appuyer un peu plus en moyens.

Ousseni Touré a également tenu, à travers cette cérémonie sobre, à réitérer l’engagement de la douane à être aux côtés de la population, notamment pour la protection de leur santé. Il a encouragé les douaniers à redoubler d’efforts et de vigilance car dit-il ,« les trafiquants ne reculent aujourd’hui devant rien ».[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Haoua Touré
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 24 janvier à 17:17, par Sacksida En réponse à : Bobo-Dioulasso : La Douane détruit 5 tonnes de cannabis et 3,8 tonnes de produits médicamenteux prohibés

    En effet, le Burkina Faso est en guerre multiples et dans tous les fronts de combats. Outre la lutte contre le terrorisme sanguinaire, il y’a cette autre lutte contre la drogue qui decime nos populations et surtout la jeunesse Burkinabe. Bravo renouvele a nos FDS et en particulier la douanes et ses equipes mobiles qui veillent pour traquer des trafiquants de tout acabits. Ainsi, tous ces trafiquants criminels et brigants doivent etre traduit devant des tribunaux et sanctionnes a la hauteur de leurs crimes. Au lieu donc d’augmenter des gros budgets de certaines institutions l’Etat doit donner des moyens aux services des douanes pour plus de resultats concrets et pour proteger nos populations de tous les actes de nature criminelles. Courage et Salut.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
IUTS : Les syndicats des forces de sécurité intérieure condamne son extension aux primes et indemnités
Education : Le Conseil régional du centre offre 1200 tables-bancs à la commune de Ouagadougou
Bolloré transport & Logistics expose son savoir-faire au salon international sur le coton et le textile
Promotion de la culture biologique : Le PASAAO forme 31 animateurs endogènes
Dori : Le président du Faso inaugure la gare routière et le CHR rénové
Insécurité : « Plus que jamais, les femmes et les enfants sont encore plus vulnérables », s’apitoie la présidente d’African Women Leaders, Marie Hermann Coulibaly
Imposition de la cendre au début du Carême : Un appel à la conversion et à la pénitence
Fronde sociale : Les magistrats burkinabè annoncent les couleurs
Burkina : Le président du Faso rassure les déplacés internes dans le Sahel
Santé sexuelle et reproductive : 60 « billis » prêts à sensibiliser leurs pairs
Sahel : Les populations locales partagent leurs expériences sur la résilience
Tourisme : Des supports pour promouvoir les sites et la diffusion du potentiel touristique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés