Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Où serait le mérite, si les héros n’avaient jаmаis реur ?» Alphonse Daudet

Diversité des expressions culturelles : Le Burkina Faso prépare l’élaboration du périodique quadriennal de la convention de l’UNESCO

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • vendredi 10 janvier 2020 à 15h30min
Diversité des expressions culturelles : Le Burkina Faso prépare l’élaboration du périodique quadriennal de la convention de l’UNESCO

Le ministère de la Culture a initié une rencontre d’échanges le vendredi 10 janvier 2020 à Ouagadougou avec les journalistes burkinabè. Cet atelier se tient au moment où le Burkina Faso se prépare à l’élaboration du 3e rapport périodique quadriennal de la convention de 2005 de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. Les professionnels des médias sont appelés à apporter leurs contributions pour l’élaboration du rapport final.

Le Burkina Faso doit livrer son rapport quadriennal périodique dans le cadre de la mise en œuvre de la convention de 2005 de l’UNESCO. Elle porte sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles. Le rapport doit être remis au plus tard le 30 avril 2020. Pour ce faire, la coordination de l’élaboration du 3e rapport a besoin des contributions de plusieurs entités dont les journalistes. C’est pourquoi le ministère de la culture a initié un atelier avec les professionnels des médias. C’est le secrétaire général du ministère de la Culture, Lassina Simporé, qui a présidé la cérémonie d’ouverture.

Il a souligné que l’objectif de l’atelier d’échanges est d’informer les journalistes sur la convention. Ce qui permettra, selon lui, de les impliquer en tant que partie prenante, en appui à l’équipe nationale chargée de la rédaction du rapport périodique. Pour que les hommes de média puissent mieux connaitre la convention de 2005 de l’UNESCO, une communication a été faite par l’expert Dieudonné Ouédraogo. Il a expliqué que la convention aide les gouvernements à concevoir et à mettre en œuvre des politiques qui soutiennent la création, la production, la distribution et l’accès à divers biens et services culturels.

L’expert a aussi révélé que la convention dispose d’un fonds. Il s’agit du Fonds international pour la diversité culturelle. Plus de 100 projets dont 44% venant d’Afrique ont déjà été financés. Dans les jours à venir, les médias seront donc appelés à apporter leurs contributions. Les journalistes l’ont bien compris. Ils se sont engagés à soutenir la réalisation du rapport. Ils ont toutefois demandé un appui du département de la culture, pour contribuer de façon efficiente à la mise en œuvre de la convention 2005 de l’Unesco. Après les hommes de média, c’est auprès de la société civile que le plaidoyer a continué.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Festival international de danse de Ouagadougou (FIDO) : La 8e édition aura lieu du 25 janvier au 1er février 2020
Lutte contre l’extrémisme violent : Les ministres de la Culture du G5 Sahel prennent des conseils auprès du Moogho Naaba
Musique : Mamadou Diabaté présente son 15e album ’’Nakan’’
Culture : L’association des danseurs et chorégraphes du Burkina Faso et de la diaspora est née
The U.S. Mission in Ouagadougou, Burkina Faso is seeking eligible and qualified applicants for the position of Consular Assistant in the Consular Section.
Bobo-Dioulasso : La salle de cinéma de l’Institut français baptisée du nom du réalisateur burkinabé Kollo Daniel Sanou
Diversité des expressions culturelles : Le Burkina Faso prépare l’élaboration du périodique quadriennal de la convention de l’UNESCO
Médias : « La musique burkinabè est à la traîne tout simplement parce qu’on ne promeut pas les artistes qu’il faut », dixit Hervé Honla, journaliste culturel
Culture : Le Burkina fait le bilan de la mise en œuvre de la Convention 2005 de l’UNESCO
Lutte contre l’extrémisme violent : Les ministres de la Culture du G5 Sahel en concertation à Ouagadougou du 15 au 17 janvier 2020
Ouistiti d’or 2020 : Wel.vy la référence remporte le trophée de l’humoriste émergeant génération 2000
1ère édition du Festival « Badya » : Coup d’essai, coup de maître !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés