Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le confinement n’est pas une suprématie, c’est être responsable en agissant pour un lendemain meilleur» Sonia Lahsaini

Ecole de santé sciences nouvelles : 129 nouveaux agents de santé prêtent serment

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • lundi 2 décembre 2019 à 00h10min
Ecole de santé sciences nouvelles : 129 nouveaux agents de santé prêtent serment

La 3e promotion de l’Ecole de santé sciences nouvelles de Ouagadougou a prêté serment ce 1er décembre 2019. Avec pour nom de baptême « Servir partout où il y a des hommes », elle compte 129 impétrants répartis dans huit filières.

La 3e promotion des agents de santé formés à l’Ecole de santé sciences nouvelles (ESSN) a été accueillie dans une ambiance festive. Après la prestation de serment des 129 impétrants, les sortants ont reçu leurs parchemins. Les élèves en fin de formation sont des techniciens biomédicaux, des infirmiers, des sages-femmes, des adjoints de santé communautaire, des techniciens d’hygiène hospitalière, des auxiliaires en pharmacie, des secrétaires médicaux et délégués médicaux. La formation a duré entre un et trois ans.

Les promotions 2016-2019, 2017-2019 et 2018-2019 sorties portent le nom de baptême « Servir partout où il y a des hommes ». A l’occasion, les différents intervenants à la tribune ont insisté sur les valeurs qui doivent guider les impétrants dans leur future mission. Celle de soigner les hommes sans distinction d’appartenance, dans le respect de l’éthique professionnelle.

Pour ce faire, « il faut travailler pour le malade. Sinon, vous faites un autre travail », a rappelé Pr Jacques Chandenier, co-parrain de la promotion. Et de poursuivre que le diplôme n’est qu’une étape.

Hamadi Konfé, coordinateur des stages, a embouché la même trompette. « Travaillez avec ardeur et abnégation. On a choisi un métier noble et il n’y a rien de plus sacré que la santé des populations », a-t-il lancé aux impétrants.

« Tout ce qu’ils ont eu à faire comme travail pendant le stage était un pan. Et maintenant, tout ce qu’ils doivent faire doit être fait avec sérieux, avec rigueur, avec engagement », a interpellé Dr Adama Zida, fondateur de l’Ecole de santé sciences nouvelles.

Déjà, certains de ces lauréats se disent prêts à servir dans toutes les zones où ils seront affectés. C’est le cas de Mariette Kaboré, nouvelle technologiste biomédicale qui estime que même dans les zones à risque, des populations y vivent.

Mariam Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 2 décembre 2019 à 08:50, par Impérial En réponse à : Ecole de santé sciences nouvelles : 129 nouveaux agents de santé prêtent serment

    Félicitations au Dr Adama ZIDA pour le travail qu’il abbat pour la mise à la disposition de la santé du personnel qualifié. Que Dieu l’accompagne dans sa mission.
    Félicitations aux impétrants, courage et bon vent à eux dans leurs missions nobles. Ils doivent toujours se repeler qu’il n’ya rien de plus noble dans cette vie que de soigner quelqu’un pour lui permettre de vivre.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Situation de la chefferie traditionnelle et coutumière du Burkina Faso : L’association RACINES en appelle aux autorités politiques, administratives, traditionnelles et coutumières
Chefferie coutumière à Fada : « Les politiciens qui ont jeté l’huile sur le feu doivent l’éteindre », Pr Taladidia Thiombiano
Statue de Thomas Sankara : L’ambassadrice de Cuba au Burkina dépose une gerbe de fleurs
Lutte contre la drogue : Plus de 3 tonnes de cannabis saisies par la Brigade mobile des douanes de Bobo-Dioulasso
L’Aïd El Fitr : L’amir Saqib exhorte à se départir des attitudes égoïstes et surtout à multiplier les actes de solidarité et de compassion envers les autres
Ramadan 2020 à Ouagadougou : Sous le signe de la solidarité et du respect des mesures barrières contre le Covid-19
L’Aïd El Fitr 2020 : Imam Tiégo Tiemtoré appelle à plus de solidarité envers les personnes éprouvées par les actes terroristes et le COVID-19
Ramadan à Bobo-Dioulasso : Quand des fidèles prient pour l’éradication du Covid-19 sans respecter les mesures barrières
Ramadan : les fideles musulmans de Gaoua ont priés pour une meilleure situation sanitaire
Le Ramadan, c’est le dimanche 24 mai 2020 au Burkina
Bicéphalisme dans le royaume du Gulmu : Il faut vite éteindre le feu qui couve
Marathon Iftar : Le satisfecit des organisateurs
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés