Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’amour, c’est être toujours inquiet de l’аutrе.» Marcel Achard

Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • dimanche 17 novembre 2019 à 01h00min
Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France

L’artiste malien Salif Keita a laissé éclater sa colère face à la flambée de la violence depuis l’avènement du terrorisme dans son pays, le Mali. Dans une vidéo publiée sur sa page Facebook le 14 novembre 2019, l’artiste accuse ouvertement la France d’être derrière les tueries au Mali.

« La France est responsable des tueries au Mali. Il n’y a pas de djihadiste au Mali », lâche le célèbre artiste musicien malien Salif Keita qui en a assez de voir de nombreux Maliens mourir chaque jour à cause des attaques terroristes.

L’artiste avance que la « France paye des gens pour déstabiliser le Mali et crée des fausses rumeurs sur la présence de djihadistes ». Il n’en est rien, selon Salif Keita, car pour lui il n’existe pas de djihadiste au Mali.

L’artiste attire également l’attention de « son grand frère », le président Ibrahim Boubacar Keita, sur la nécessité de prendre ses responsabilités en prenant ses distances avec la France.

Face à ces accusations de Salif Keita, l’ambassade de France au Mali a réagi dans un communiqué en dénonçant « avec la plus grande fermeté ces propos au caractère infondé, diffamatoire et outrancier ».

Des propos considérés comme « une offense à la mémoire des civils et militaires, maliens, français et internationaux, victimes de la barbarie terroriste au Mali », selon l’ambassade de France au Mali.

Considérant que de « tels discours font le jeu de ceux qui cherchent à semer la discorde et entretenir le chaos », la représentation de la France au Mali « en appelle à la responsabilité de tous pour contrôler la véracité et la fiabilité des informations et discours circulant sur la place publique ».

« La France reste pleinement engagée aux côtés du Mali et de ses voisins, au service du retour de la paix et de la stabilité au Sahel », conclut le communiqué de l’ambassade.

Pascal Lonkou YE

Vos commentaires

  • Le 17 novembre à 00:21, par Bao-yam En réponse à : Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France

    Cher Ambassadeur, meme si la France était derrière les attaques, ce n’est pas un simple ambassadeur qui serait mis au parfum. Ça se serait décidé dans des officines très secrètes. Salif Keita a aussi appelé à la démission du président malien. Ce qui a été omis dans la retranscription. A vrai dire Mali/Burkina, même chose. Si nos autorités n avaient pas peur de la réaction du public, ça fait longtemps que la France serait sur notre sol. Effectivement celui qui ne peut pas mobiliser ses concitoyens pour défendre son pays n’a qu’à céder la place à d’autres plus capables.

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 01:23, par Hamon En réponse à : Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France

    Il faut dire que la France a un comportement de dédain et de mégalomanie vis à vis du Mali. Notamment son petit président Macron. Macron vient de donner son accord pour permettre au premier ministre malien de visiter Kidal. Maintenant c’est clair que la France entretient la guerre au Mali et dans la sous région. Kidal est le foyer des terroristes qui endeuillent nos populations. Kidal est le sanctuaire des djihadistes qui frappent l’Afrique de l’Ouest. La France pratique l’impérialisme à visage découvert et sans vergogne en Afrique. Salif Keïta a juste dit ce que tout le monde pense en bas en Afrique. France hors de nos États !!!

    Répondre à ce message

    • Le 17 novembre à 13:35, par Maria de Ziniaré En réponse à : Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France

      Après c’est pour mettre genoux à terre et priez la France de venir nous sauvez du péril Djihadiste. Djonkoda Traoré l’a fait quand les djihadistes dans leur déferlement était à Kona (60 km de Mopti) préparant la conquête de Mopti le seul aéroport de la région. RMCK notre PF à également demandé l’appui de la France quand il s’est rendu compte qu’il n’avait plus le contrôle du nord et que son ministre au look d’un garçon de café de Place de la Republique, versait des larmes de crocodile pour prier les 4000 soldats francais de Barkhane de faire le travail pour lequel il est payé par le contribuable Francais. Même dans les difficultés il faut être sage et lucide et reconnaitre ses faiblesses.

      Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 07:57, par Yirmegna En réponse à : Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France

    Personnellement, je pense que nous devons tous demander la protection de la Russie. Même s’il faut des forts compromis ce sont les seuls qui peuvent nous libérer du joug de la France : monnaie, accord militaire.

    Répondre à ce message

    • Le 17 novembre à 10:41, par Kiswendsida En réponse à : Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France

      Hé Yirmegna, tu n’en as pas assez de te faire gifler à gauche, à droite ! tu veux fuir la France pour te jeter dans les bras de la Russie ? Est-ce que Poutine est ton père ?
      IL FAUT COMPTER SUR TES PROPRES FORCES !! MÊME SI C’EST AVEC DES ARCS ET DES FLÈCHES LES PEUPLES EN LUTTE FINISSENT TOUJOURS, AU PRIX D’ ÉNORMES SACRIFICES, PAR TRIOMPHER CONTRE CEUX QUI LES SOUMETTENT ET LES OPPRIMENT !!

      Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 08:28, par le Nomade En réponse à : Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France

    Après plus de 50 années d’indépendance, nous africains nous sommes encore à ce stade d’accuser la France ou les puissances occidentales de foutre la merde chez nous. On vote des leaders qui ne sont pas à la hauteur, nous voyons tous les jours des ressources détournés par des Leaders qui s’enrichissent, on se tait, on ne dit rien, on trouve tout cela normal. Quand les djihadistes descendaient vers Bamako n’est-ce pas le Président malien qui a appelé au secours ? Ou était Salif Keita en ce moment ? Dire que c’est la France qui a créé Amadou Koufa, que c’est la France qui a créé Iyad Aghali c’est du n’importe quoi. Si Amadou Koufa et Iyad Aghali ont pu opéré au Mali et au Burkina c’est d’abord à cause de la faiblesse de nos gouvernant et nos armes. La France a la responsabilité d’avoir aidé à assassiner Kadaïf et déstabiliser la Libye et aujourd’hui le Sahel subi les conséquences, surtout les deux pays les plus faibles le Mali et le Burkina paient le prix fort ! Alors soyons responsables demandons des comptes à nos dirigeants et laissons la France tranquille !
    La France est la pour les interets del \france. Que les dirigeants maliens et burkinabe se battent aussi pour ce qui est bon pour leurs pays !!!! L’intervention de Salif n’apporte pas de solution a la crise. IL devrait proposer des solutions concretes ! sinon il ferait mieux de se taire !

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 08:49, par Mass En réponse à : Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France

    Bonjour.La France a-t-elle voulu des preuves et le sieur Salif n’a pas pu produire ?Mais pourquoi cet acharnement de l’ambassadeur...

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 14:32, par @Ensem En réponse à : Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France

    Vérite 100%. A bon entendeur, à ceux qui veulent la paix et le progrès chez nous. Arrêter de répandre la psychose dans nos populations en leur remplissant de peur, parce que vous prenez du plaisir et trouver facile de chanter à longueur de journée terrorisme, terrorisme, terrorisme. Gens incapables de bonne analyse qui saute sur tout ce que l’occident vous commande.
    Crier au terroriste dans un quartier et personne ne va sortir, mais crier à un bandit ou un voleur et les gens vont se mettre ensemble pour le neutraliser. Il s’agit pas de cacher la réaliter ou de se voiler la face, mais de mettre les pions de son côté pour vaincre des ennemis qu’ils soient terroristes au sens propre ou mafia.
    Vous ne pouvez pas vouloir la collaboration de la population et en même temps créer de la panique au sein de cette population. La faute aux communicateurs et aux décideurs qui pensent que c’est en chantant terrorisme terrorisme que la communauté internationale va vous verser des milliards pour que vous puissier détourner. C’est dans quel pays en Afrique que l’implication militaire de cette communauté internationale a déjà donnée un résultat satisfaisant. Sachons compter sur nous même.
    Le G5 Sahel est un tigre papier ; nos FDS ce sont les heros.

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 15:10, par Manuel En réponse à : Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France

    Bonjour
    Terrible constat d’une Afrique qui ne peut pas se libérer du joug colonial.
    Les uns accusent la France d’installer le terrorisme et invitent alors une autre puissance en l’occurrence la Russie à venir , les autres insistent pour que la France reste. Vous voyez que l’un dans l’autre, nous sommes très loin de nous en sortir,que nous avons toujours besoin de papa protecteur. Alors , n’est il pas temps pour nous de grandir et d’affronter notre destin en nous battant pour laisser aux générations futures un avenir radieux comme l’ont si bien fait les Asiatiques après la seconde guerre mondiale ?
    Dans l’immense majorité, nous restons des enfants toujours à accuser les autres et sans jamais assumer nos responsabilités

    Répondre à ce message

    • Le 19 novembre à 09:43, par Moi consciente En réponse à : Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France

      Je partage ton point de vue ; quand bien même la France serait la source de nos malheurs, reconnaissons que c’est grâce à nos présidents assoiffés de pouvoir que nous avons nous même brillamment voté qui permettent cela.
      Le combat actuel pour moi, c’est que les peuples puissent avoir le discernement pour faire le vote utile pour des personnes qui ont le courage politique de remettre en cause ce qui freine notre développement, de dire NON quand il le faut et qui se soucient de l’avenir et le devenir de leurs peuples.

      Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 15:54, par Patarbtalle En réponse à : Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France

    Cet ambassadeur nous prend pour bête. Si ce que Salif dit est faux prouvez le. On vous connaît vous la France. Vous êtes un pays qui vit aux dépends de lAfrique. Sans nos ressources que vous pillez la France est zéro. Mais tenez-vous bien le réveil est proche. Même au village dans les rues tout le monde connaît ça.

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 15:57, par Patarbtalle En réponse à : Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France

    Le Nomade. Dites vous bien que l’attaque de la Lybie est le plan ultime pour déstabiliser notre région et piller nos ressources. Ces des brigands et voyous du far west

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 15:57, par Bonjour En réponse à : Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France

    Voici une sortie bien hasardeuse et irresponsable, quand Dioconda TRAORÉ appelait la France au secours, où était Salif Keita ?
    Sans l’intervention de la France, tu ne serais même plus au Mali, mais en exil.
    Quand l’armée malienne a pris une déculottée en tentant de rentrer à kidal, pourquoi tu n’es pas monté au front. Et rien n’empêche l’armée de reprendre kidal, si elle en a les moyens.
    Comment peut-on nier autant les évidences par des bavardages infantiles de ce type.

    Répondre à ce message

    • Le 17 novembre à 22:47, par L absolu En réponse à : Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France

      C est un chanteur , qu’ il chante seulement , c est mieux , que d entendre ces âneries !
      Il a gagné des millions en France avec ces concerts , j espère qu’ il sera boycoté dorénavant
      Le peuple français n espère qu’ une seule chose , le rapatriement de ces soldats
      Entendre de tels inepties , la plupart des commentaires de ce forum viennent de gens , qui réfléchissent pas beaucoup
      Demmerdez vous avec poutine , on ira acheter les mangues au Brésil

      Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 17:16, par le Nomade En réponse à : Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France

    Internaute Patarballe, sachez que de nos jours il n ’y a aucune richesse dans le Sahel que les occidentaux ne peuvent pas obtenir ailleurs. Et meme si ces richesses existent ils n’ont pas besoin de destabiliser la region pour obtenir cette richesse, ils peuvent l’obtenir dans la cooperation sans la violence. Le Sahel ce n’est pas le moyen orient ! L’or existe partout dans le monde tout comme le petrole et l’uranium ! Donc de grace demandons des comptes a nos dirigeants et laissons les FRancais tranquilles ! Allez dans les rgions du Sahel que ce soit au Burkina ou au Mali et demandez comment les gens y vivent Allez dans l’est du Burkina demandez comment les gens y vivent bien avant le terrorisme. Dans ces regiosn reculles l’Etat est quasiment absent si ce n’est les gendarmes ou les quelques policiers qui raquettent les populations.

    Répondre à ce message

    • Le 18 novembre à 00:50, par Nope En réponse à : Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France

      @ le Nomade, tu te trompes lourdement. La densité de l’uranium du Niger et du Congo sont trés elevé et demande peu de travaille de purification par les centrifugeuses. Savais tu que l’uranium qui a servi pour fabrique les bombes larguées par les Americain sur hiroshima et nagasaki venait d’Afrique ? Plus precisement du Congo ?
      D’ailleurs les Français veulent rouvrir cette mine du congo qui avait été inondée par les Americains a leur depart. Il n’y pas d’Or partout. La quantité d’or sur terre est finie et limitée a certaines regions du globe. Tu penses bien que si ca se trouvais partout ils ne veindrais pas tuer pour l’avoir. Est-ce que les francais veinnent chaer du blé chez nous ?

      Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 20:01, par Nabiiga En réponse à : Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France

    Que Salif ne se mêle pas des choses qui dépassent carrément ses compétences. Il est musicien, qu’il y reste et nous fait de bonne musique mais quand il s’efforce de quitter le microphone pour se lancer dans la politique internationale, il se met à la risée de tout le monde. La France souffre du terrorisme aussi bien que nous. Donnons à César ce qui est à César. La France nous a causé trop de tort depuis des siècles et continue d’ailleurs à le faire mais pas jusqu’à cautionner le terrorisme chez nous. Musulaman, il est peut-être gêné de parler du rôle joué par les petro monarchies du Gulf persique dans le terrorisme. A-t-il cherché à savoir comment l’état islamique a procuré ses armes ? Qui est-ce qui a financé et continue à financer l’état islamique. La politique internationale dépasse la compétence de ce musicien malien,

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre à 05:44, par jan jan En réponse à : Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France

    Salif n’a dit ke la verite, ce sont les blancs ki sont derrieres tous ces drames. La France avec son Sarko etait devant pour attaquer Kadafi et mettre le chaos en Lybie, voici les consequences, ces terroristes sont supers armes, mieux ke nos militaires, ki les approvisionne ??? That is the question.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre à 09:18, par YAWOTO En réponse à : Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France

    La France n’a pas d’amis, elle n’a que des intérêts,M. le Nomade croyez vous que la France n’a pas de problèmes économiques ? Le bon sens recommande qu’on comprenne que si elle n’a pas d’intérêts qu’elle ne s’installe pas dans le Sahel. Alors qu’elle aille chercher ce qu’elle peut trouver ailleurs ailleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre à 10:36, par ngoran koffi En réponse à : Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France

    n’gorankoffiyahoo.fr
    Mr L’ ambassadeur partant de votre devoir et responsabilité en tant que représentant de la France au Mali vous avez accompli votre mission par votre sortie médiatique , mais sachez que même si vous êtes au courant du jeu de la France au Mali vous n’allez jamais dire la vérité , ....qui est fou !!!
    En effet c’est après l’assassinat de Patrice Lumumba , que les langues se sont déliées et des ambassadeurs ont témoigné, des grands hommes de la classe politique Française , Anglaise et Américaine ont tous témoigné comment , où et quand cette série noire Congolaise allait se passer.
    Aujourd’hui nous assistons à une guerre asymétrique et économique ,car la France se taille la part du lion dans cette guerre que Mr l’Ambassadeur le sache.
    Une opération Barkane coûte combien ??? et pourquoi ça doit nous coûter ??? Vous n’avez pas honte quand Adolphe Hitler dit le<< furher>> vous a coincé à Vichy , vous avez crié S.O.S à l’Afrique , pouvez vous rembourser les vies humaines que cette guerre a coûté aux Maliens , Burkinabè et Nigériens ??? Nous n’avons pas un partenariat sincère gagnant ; gagnant avec la France , aujourd’hui la France est entrain de perdre ses pré-carrés coloniaux et elle joue la carte du loup masqué en agneau

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre à 14:19, par Moi MEME En réponse à : Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France

    Au modérateur qui bloque mes messages, honte à toi ! Tu es un vassal de l’impérialisme.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre à 20:27, par Alexio En réponse à : Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France

    Chers internautes

    Salif Keita dans son argumentaire signal des Points choquants sur la mixation de la France a cette fausse offensive du nom djihadiste dans un pays dont la population er 95% musulmane. Ou est la logique dans toutes ses attaques ?

    Retournons a la source. L invassion de l Irak par les Americains apres l attaque de l Alquada de Ben Laden en 2003.

    L argumentaire mensonger americain etait de taper sur les ambitions irakiennes sur la bombe atomique. L ONU n etait pas daccord sur cette these.

    La France de Chirac s opposait en force sous ecran devant le monde entier. Ce courage francais vis-a-vis des americains fut saluet par le monde entier.

    Mais la reponse americaine ne se fait pas attendre.
    Le vins Francais furent boycottes par le consommateurs americains. Un sentiment de linchage s installait aux Etats-Unis. L invassion a fait son entree en Irak. Le dictator Saddam Hussein perda son pouvoir.

    Et les entreprises americaines commencaient a se distrubuer des contrats dores avec les nouveaux gerants de ce pays qui s en sortait relativement sous Saddham Hussein

    Georges W, Bush proklama la victoire et l introduction de la democratie en Irak. Un reve sucre diront la resistance dans le maqui. L insecurite s installa et deviendrait le quotidien jusqu a nos jours.

    Le pays destabiliser les courants politiques s ensuivant par la suite voie le jour au l Etat Islamique d Albagdadi, ancien prisonier captif des americains en Irak. Liberer par sa conduite exemplaire et intellectuelle qu il avait mis en disposition en etant prisonier.

    Saddam debousolener, le suivant etait Mouamar Kaddafi. Ses hommes forts etaient des chanllenges pour le sionisme international driger par les grandes richesses de monde. En occurence les Rockfeller, les Rothschilds qui controllent les systemes bancaires de monde.

    Sous l epoque Sarkosy, le rapprochement et l ouverture de la Libye changeait la geopoltique des pays europeens. Il etait frequentable. et avec son petrole, il etait courtiser par tout le monde.

    Sa fin est connue par tout le monde. Les financements lugubres de Sarkosy lui ont ete fatal contributeur a sa fin. Aujourdhu la banque Libyenne est sous controlle des sionistes.

    Le Rotschild Family. Les faiseurs de guerre depuis la creation de notre monde. Les polticiens francais sont sur leur controle. Ainsi la banque sentrale americaine. Federalreserve bank.

    Ce sont les armes de la libye qui sont entrent les mains de ses bandits du Sahel denomme djihadite. Ce sont des hors la loi som kommandite.

    Répondre à ce message

  • Le 19 novembre à 07:56, par Eric En réponse à : Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France

    vous avez tous raison....
    Il est temps de vous laissez avec vos barbus...
    Et puis vous verrez que :
    - Les sauterelles continueront à ravager vos cultures ;
    - Que Salif continuera sa musique et à dire des bétises plus grosses que lui ;
    - Vos gouvernants et administratifs continueront à vous tondre la laine sur le dos ;
    - Votre future monnaie ne vaudra rien sur le marché des changes ;
    Il est vrai que vous n’avez que des excédents commerciaux, que vos usines aéronautiques, automobiles et industrielles tournent à pleins régimes ;
    Il est vrai que vos écoles fournissent les élites que vous exportez dans le monde entier ;
    Il est vrai que vos forces de sécurité et vos armées vous protégent des maux qui vont vous dévorez ;
    Certains commentaires sont pitoyables de médiocrité et de malhonnêteté intellectuelle ...... mais font rire de nombreux lecteurs ....
    Il est grand temps de vous laisser seuls face à votre triste destin

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre à 17:37, par Ibsa En réponse à : Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France

    IL y avait au sahel début 2018 4500 soldats et biens d’autres materiels militaires français engagés dans la guerre contre le terrorisme. Je me demande combien cela coute à la france chaque année d’entretenir un nombre assez consequent de soldats au sahel ? Des millards chaque année certainement. La France de ce même Macron qui avait tenu ce propos injurier et frisant le mepris envers les africains en ces termes : Tant que les africains continueront de faire 8 enfants par femme, t’auras beau investir des milliards en Afrique depense des milliards en Afrique pour sauver des africains qu’elle refusait d’aider. Cela me dépasse. C’est pas pour donner raison à Salif Keita mais la lorsque la France dépense 5F en Afrique elle le fait pour ses propres intérêts. Que les aineux de francais qui disent dans les commentaires que la france ira acheter les mangues avec le brésil et non le Mali. et ceux qui disent que l’armée française a sauvé l’état malien. Je leur dis de bien s’informer. De nombreux experts en stratégie militaire ( européens) pour la plupart disent que les rebelles touaregs qu’on disaient descendre sur Bamako n’aurait pu en aucun cas annexer Bamako par les armes. Ils disent que les rebelles ne vallait même pas 500 hommes avec quelques pic-up et autres. Comment ceux ci auraient contrôlés une ville comme Bamako avec ses plus de 3 millions d’habitants.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Niger : L’hommage de la nation rendu aux 71 soldats tués
Mali : Le chef de la MINUSMA à Kidal déclaré persona non grata
40e session de la Conférence générale de l’UNESCO : Le ministère de la Communication du Burkina Faso y a pris part
Prix Jeunes Talents Afrique subsaharienne 2019 L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science : 20 chercheuses africaines récompensées
Côte d’Ivoire : Un accident de deux hélicoptères fait quatre blessés
Mali : 13 soldats français tués dans un accident de deux hélicoptères
Guinée : « Alpha Condé, d’opposant historique à bourreau historique », selon le Balai citoyen
Le Burkina Faso participe à la 40e Session de la Conférence générale de l’UNESCO
Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France
Sommet Russie-Afrique : 47 recommandations « pour un système de relations internationales plus juste et plus équitable »
António Guterres, Secrétaire général de l’ONU au Forum de Paris sur la paix : « Le monde se fissure. Le statu quo n’est pas tenable »
Burkina : Le Secrétaire général de l’ONU condamne fermement l’attaque contre le convoi de Semafo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés