Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui épouse facilement la foule connaît des jouissances fiévreuses.» Charles Baudelaire ; Le spleen de Paris, Les foules (posthume, 1869)

Science Film Festival : L’Institut Goethe fait la promotion du film scientifique à Ouagadougou

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • jeudi 24 octobre 2019 à 09h00min
Science Film Festival : L’Institut Goethe fait la promotion du film scientifique à Ouagadougou

L’Institut Goethe, en partenariat avec l’Institut supérieur de l’image et du son (ISIS) et l’Institut de recherche pour le développement (IRD), a procédé à l’ouverture officielle du « Science Film Festival », ce mardi 22 octobre 2019, au sein du Centre culturel allemand de Ouagadougou. Pour entamer le festival, deux projections cinématographiques ont été proposées au public.

Du 22 au 25 octobre 2019, le Goethe Institut offre aux cinéphiles un festival entièrement consacré aux films scientifiques. Le « Science Film Festival », qui est organisé en collaboration avec l’Institut supérieur de l’image et du son (ISIS) et l’Institut de recherche pour le développement de France (IRD), a été lancé ce 22 octobre au centre culturel allemand de Ouagadougou.

Long métrage, "la démocratie des crédules"

Le thème retenu cette année est « Humboldt et la toile de la vie », un choix qui n’est pas fortuit. En effet, cette année marque le 250e anniversaire du célèbre naturaliste allemand Humboldt Von Alexander. Et quoi de plus normal que de présenter en premier lieu au public un film retraçant la vie de l’homme ? Intitulé « Humboldt et la toile de la vie », tout comme le thème du festival, le long métrage permet de s’immerger dans les expéditions du chercheur en Amérique latine, aux USA et en Asie centrale.

Carolin Christgau directrice du Goethe Institut

Cette œuvre est du réalisateur allemand Tilman Remme. En second lieu, le public a pu découvrir le film « La démocratie des crédules ». Réalisée par le Canadien Jean Bergeron, cette œuvre cinématographique met en évidence l’impact d’Internet sur le comportement humain. Le réalisateur fait ressortir le fait qu’Internet a mis tout le monde au même niveau que le journaliste dans la diffusion de l’information.

« Les films scientifiques transmettent le savoir »

Carolin Christgau est la directrice du Goethe Institut. Elle a expliqué les bienfaits des films scientifiques pour les cinéphiles. « C’est un genre de film différent, pas très connu. C’est un moyen parfait pour contribuer à l’éducation. Les films scientifiques transmettent le savoir scientifique de manière accessible. Ce festival présente des films qui sont pour différents groupes d’âges », a-t-elle argumenté. Pour Soulémane Ouédraogo, directeur général de l’ISIS, ce partenariat avec le Goethe Institut revêt un grand intérêt pour ses étudiants.

Soulémane Ouedraogo, directeur général de l’ISIS

« Nous sommes un institut en charge de la formation des jeunes au métier du cinéma et de l’audiovisuel. Dans les structures de formation, il n’y a pas de module spécifique comme le film scientifique. En suivant le festival, c’est une occasion pour nos étudiants de voir des films d’une autre structure. L’écriture d’un film scientifique appartient à des concepts pour lesquels il faut voir énormément de films et surtout avoir les sources d’inspiration », a-t-il confié. Cette année, des ateliers de création ont été mis à la disposition des étudiants de l’ISIS par le Goethe Institut et l’IRD.

Le Science Film Festival a été initié pour la première fois en Thaïlande en 2005. Il a été par la suite ouvert à d’autres pays tels que le Burkina Faso.

Samirah Bationo (stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Prévention des conflits et consolidation de la paix : l’association Dakupa du Boulgou joue sa partition dans la commune de Garango
Musique religieuse : Sœur Anne Marie Kabore, la voix de Dieu, qui berce le cœur des mélomanes
Musique religieuse : La Sœur Nicole Kaboré, dédicace « Dieu Puissant », son sixième album
20e édition de la Semaine nationale de la culture (SNC) : Le comité national d’organisation installé
Le showbiz ivoirien en deuil : L’artiste Ericsson le Zoulou est mort
Festival Rendez-vous chez nous : c’est parti pour la 11e édition
Bobo-Dioulasso : Le ministre de la culture fait le bilan des activités menées par son département en 2019
Cinéma : « Le dragueur de Ouaga », le nouveau long métrage de Yacouba Napon dit MCZ
Fati Sidpayété : La chansonnière de Kombissiri qui a conquis le Kadiogo
Mode : François 1er ouvre une nouvelle boutique à Ouagadougou
Kundé 2020 : Une cérémonie grandiose pour célébrer la 20e édition
Musique religieuse : La sœur Anne Marie Kaboré signe « Wend pegré », son 4e album
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés