Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le confinement n’est pas une suprématie, c’est être responsable en agissant pour un lendemain meilleur» Sonia Lahsaini

Anniversaire du 15 octobre : Le message de Mariam Sankara

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 14 octobre 2019 à 00h10min
Anniversaire du 15 octobre : Le message de Mariam Sankara

A l’occasion du 15 octobre 2019, date anniversaire de l’assassinat de son époux et de ses compagnons dans les locaux du Conseil de l’Entente, Mariam Sankara, la veuve du président Thomas Sankara , a livré un message. Elle y salue la tenue du procès du coup d’Etat manqué de septembre 2015, qui « donne de l’espoir pour les autres litiges en cours dont celui du président Thomas Sankara et ses compagnons ». Elle se prononce aussi sur la situation nationale marquée par les attaques terroristes ».

Vos commentaires

  • Le 14 octobre 2019 à 10:01, par Danton En réponse à : Anniversaire du 15 octobre : Le message de Mariam Sankara

    Madame, avec tout le respect que nous vous devons, nous vous demandons de quitter votre exil dore pour venir vivre avec les masses ici, comme l’aurait souhaite thom sank. En plus nous aimerions savoir le role que jouent phillipe et auguste dans le combat pour la rehabilitation de leur pere ? Sinon ce serait trop facile de rester confortablement assise en France pour pousser des cris d’orfraie a chaque 15 octobre. Personnellement il y a bien longtempsque je ne vous ecoute plus. Vive le Burkina Faso ! Danton.

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre 2019 à 10:14, par Desperado En réponse à : Anniversaire du 15 octobre : Le message de Mariam Sankara

    J’aimerais croire à la sincérité de votre message mais à la lumière de votre attitude vis à vis du mémorial Thomas Sankara a dévoilé un coin du voile que nous igniorons et qui nous fait douter sur la véracité de certains propos déconcertants tenus à votre égard. Normalement, une veuve souffrant de la perte de son mari ne mérite pas qu’on doute sur sa douleur mais certains comportements (profit materiel de la situation) peuvent légitimer des interrogations.

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre 2019 à 10:51, par Sacksida En réponse à : Anniversaire du 15 octobre : Le message de Mariam Sankara

    Comme vous le constatez, le peuple Burkinabe et les peuples d’Afrique, les Organisations de la Societe Civile, les Organisations Syndicales, les Revolutionnaires, les Patriotes consciencieux et les Democrates luttent chaque jour que Dieu fait pour leurs developpement economique, social et culturel dans un rapport de force face
    a l’imperialisme international et au neocolonialisme exploitateurs des peuples. Actuellement, des organisations terroristes soutenues par des puissances imperialistes et neocoloniales et leurs relais locaux sement la desolation afin de permettre l’exploitation economique de nos pays ; en effet, luttes pour lesquelles feu President Thomas Sankara et ses compagnons ont tenu vivace jusqu’aux sacrifices supreme le 15 octobre 1987. Du reste, la justice vraie du peuple etant le fondement de toute vraie democratie du peuple, des crimes de sang sur Thomas Sankara et ses compagnons ; et bien d’autres crimes odieux de la dictature sanguinaire durant 27 annees serons juges et des coupables sanctionnes et punis a la hauteur de leurs forfaits. Ceci en attendant le jugement dernier dans l’audela
    car Dieu lui meme n’aime pas les assassins, les dictateurs et leurs servants locaux. Courage et Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre 2019 à 12:23, par ô pays mon beau peuple En réponse à : Anniversaire du 15 octobre : Le message de Mariam Sankara

    Beaucoup de courage, Madame. Thom est mort dans la dignité et la "génération Sankara" est maintenant adulte. Le premier acte a été déjà posé avec la fuite en plein jour du bourreau de votre mari bien aimé. Nous allons poursuivre l’idéal de l’homme à savoir , compter sur ses propre forces pour bâtir une nation digne et prospère. Dites surtout à Auguste et Philippe de ne pas abandonner le pays , qu’ils s’adresse souvent au peuple même si c’est à travers les médias. Encore merci pour le message. Gloire éternel aux peuples en lutte !

    Répondre à ce message

  • Le 14 octobre 2019 à 13:45, par Pam En réponse à : Anniversaire du 15 octobre : Le message de Mariam Sankara

    La maman nationale, il faut revenir. je ne suis pas d’accord avec votre présence en France. Tant vous resterez en France, la vérité sur l’assassinat du président Sankara ne sera connue.

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2019 à 01:59, par Sida En réponse à : Anniversaire du 15 octobre : Le message de Mariam Sankara

    Madame,soyez conséquente et rentrez au pays sinon c’est trop facile:poussez les gens à fustiger l’impérialisme et vivre du confort que ça offre manque de sincérité.

    Répondre à ce message

  • Le 16 octobre 2019 à 07:50, par Bouda En réponse à : Anniversaire du 15 octobre : Le message de Mariam Sankara

    Il faire lancer plutôt un plaidoyer pour une extradition diligente de Mr Compaore .Cette dame très vertueuse.Nous l’avons vue le temps que son mari fut président. Et apres son assassinat, elle est restée scotchée à la justice pour son mari. C’aurait été certaines qu’elles avaient deja dealé cela lors d’une désormais célébrissime journée nationale de pardon .
    Plus de 30 ans ce n’est pas quelques jours. Sacrés Burkinabé de la fin des temps ! Aucune morale .

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
12 détenus morts à Tanwalbougou : Des rescapés auraient dit que les défunts n’ont pas été exécutés par balles
Journée mondiale de l’Afrique : « Personne ne viendra unir les peuples africains à notre place », éveille l’homme politique, Me Ambroise Farama
Programme d’emploi des jeunes pour l’éducation nationale : Retour au chômage pour plus de 680 enseignants
Commune rurale de Bama : Le projet de lotissement spécial du maire fait grincer des dents
Conseil économique et social : Les déplacés internes au centre des préoccupations de la première session ordinaire de l’année 2020
Filière karité : Le digital peut améliorer les rendements, selon une étude du Fonds d’équipement des Nations unies
Situation de la chefferie traditionnelle et coutumière du Burkina Faso : L’association RACINES en appelle aux autorités politiques, administratives, traditionnelles et coutumières
Chefferie coutumière à Fada : « Les politiciens qui ont jeté l’huile sur le feu doivent l’éteindre », Pr Taladidia Thiombiano
Statue de Thomas Sankara : L’ambassadrice de Cuba au Burkina dépose une gerbe de fleurs
Lutte contre la drogue : Plus de 3 tonnes de cannabis saisies par la Brigade mobile des douanes de Bobo-Dioulasso
L’Aïd El Fitr : L’amir Saqib exhorte à se départir des attitudes égoïstes et surtout à multiplier les actes de solidarité et de compassion envers les autres
Ramadan 2020 à Ouagadougou : Sous le signe de la solidarité et du respect des mesures barrières contre le Covid-19
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés