Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le plus grand secret pour le bonheur, c’est d’être biеn аvес sοi.» Bernard Le Bovier de Fontenelle

Conférence régionale sur la chenille légionnaire : Des recommandations pour venir à bout du ravageur des cultures

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Par Issoufou Ouédraogo • vendredi 13 septembre 2019 à 18h30min
Conférence régionale sur la chenille légionnaire : Des recommandations pour venir à bout du ravageur des cultures

Débutée le 10 septembre à Ouagadougou, la conférence régionale sur la chenille légionnaire a clos ses travaux ce 12 septembre 2019. Le président en exercice du CILSS, Roch Kaboré, et celui du comité de haut niveau sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle de l’UEMOA, Mahamadou Issoufou, président de la République du Niger, ont réaffirmé leur volonté de lutter contre la chenille légionnaire, ce ravageur des cultures. La rencontre s’est donc achevée par un engagement « ferme » de mettre en œuvre les résolutions et recommandations issues des travaux de cette conférence.

Face à la menace de la chenille légionnaire sur les cultures, des résolutions et des recommandations ont été formulées pour imprimer un nouvel élan dans la lutte contre l’insecte qui freine les ambitions d’atteinte de la sécurité et de la souveraineté alimentaire dans l’espace sahélien.

Rock Kaboré, le président du Faso

Pour marquer ce nouveau dynamisme, le président en exercice du Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le sahel (CILSS), Roch Kaboré, a pris l’engagement de veiller à la mise en œuvre des résolutions et recommandations issues de cette rencontre régionale.

Pendant trois jours, 346 participants venus de 21 pays africains ont pris part à cette conférence qui a eu pour thème « Invasion de la chenille légionnaire d’automne au Sahel et en Afrique de l’Ouest : état des lieux, solutions et ressources mobilisables pour contrer le fléau. »

Des participants

Au titre des recommandations, les experts ont demandé aux commissions de la CEDEAO et de l’UEMOA d’assurer respectivement le leadership et le co-leadersphip politique de la gestion de la chenille légionnaire d’automne au Sahel et en Afrique de l’Ouest, avec le CILSS comme bras technique. Ils ont aussi recommandé d’accélérer la règlementation phytosanitaire en vue de la coordination régionale dans la gestion et de poursuivre le plaidoyer pour la mobilisation des ressources. A l’endroit des pays, les experts demandent le renforcement des ressources humaines pour la conduite des activités de recherche et la mise en œuvre d’actions de sensibilisation au cours de l’année internationale de la santé des plantes en 2020.

Président de la République du Niger Mahamadou Issoufou

La mise en œuvre de ces recommandations devraient permettre de réduire les pertes de productions agricoles liées à l’impact des nuisibles des plantes de 37% à 20% à l’horizon 2023. C’est pourquoi Mahamadou Issoufou, le président de la République du Niger, s’est engagé à mobiliser le comité de haut niveau sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle de l’UEMOA pour mettre en œuvre les conclusions de la rencontre.

Photo de famille

Quant au président en exercice du CILSS, Roch Kaboré, il a jugé utile et indispensable d’accorder une attention soutenue à la lutte contre les ravageurs des cultures, particulièrement la chenille légionnaire d’automne qui constitue sans conteste une préoccupation majeure pour les braves producteurs en affectant sérieusement leur résilience.

La rencontre de Ouagadougou devrait donc donner un coup d’accélérateur à la lutte contre l’insecte ravageur, afin de permettre aux populations de vaincre la crise alimentaire.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Invitation du président Macron à Pau : Une « occasion de parler franchement sur les différentes questions », selon le président du Faso
Opération Barkhane : Emmanuel Macron convoque une réunion de "clarification" avec les pays du G5 Sahel
Réseau inter-agences en matière de recouvrement des avoirs pour l’Afrique de l’Ouest : Les points focaux tiennent leur 6e Assemblée générale à Ouagadougou
Renforcement de la cohésion sociale dans la commune de Dori : La France injecte plus de 500 millions de F CFA
Coopération : « La Russie est de retour sur le continent africain », Vladimir Baykov, ambassadeur de Russie au Burkina Faso
Insécurité au Burkina : « Les Etats-Unis demeurent un partenaire indéfectible »
Espace UEMOA : Vers la validation de deux projets de directive sur l’efficacité énergétique
Insécurité au Burkina : L’ambassade des Etats-Unis rapatrie les enfants de son personnel
Cour de justice de l’UEMOA : Le respect des droits de l’homme au cœur des préoccupations des magistrats
Intégration des peuples : Le ministre Paul Robert Tiendrébéogo rencontre les communautés vivant à Koudougou
Xu Fei, chargé d’affaires de l’ambassade de Chine : « Notre objectif n’est pas de rester en Afrique comme la France ou les anciens colonisateurs »
Réglementation pharmaceutique dans l’espace UEMOA : Les ministres de la Santé dans une dynamique d’harmonisation du secteur
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés