Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si l’on bâtissait la maison du bonheur, la plus grandе рièсе sеrаit lа sаllе d’аttеntе.» Jules Renard

Conférence régionale sur la chenille légionnaire : Des recommandations pour venir à bout du ravageur des cultures

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Par Issoufou Ouédraogo • vendredi 13 septembre 2019 à 18h30min
Conférence régionale sur la chenille légionnaire : Des recommandations pour venir à bout du ravageur des cultures

Débutée le 10 septembre à Ouagadougou, la conférence régionale sur la chenille légionnaire a clos ses travaux ce 12 septembre 2019. Le président en exercice du CILSS, Roch Kaboré, et celui du comité de haut niveau sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle de l’UEMOA, Mahamadou Issoufou, président de la République du Niger, ont réaffirmé leur volonté de lutter contre la chenille légionnaire, ce ravageur des cultures. La rencontre s’est donc achevée par un engagement « ferme » de mettre en œuvre les résolutions et recommandations issues des travaux de cette conférence.

Face à la menace de la chenille légionnaire sur les cultures, des résolutions et des recommandations ont été formulées pour imprimer un nouvel élan dans la lutte contre l’insecte qui freine les ambitions d’atteinte de la sécurité et de la souveraineté alimentaire dans l’espace sahélien.

Rock Kaboré, le président du Faso

Pour marquer ce nouveau dynamisme, le président en exercice du Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le sahel (CILSS), Roch Kaboré, a pris l’engagement de veiller à la mise en œuvre des résolutions et recommandations issues de cette rencontre régionale.

Pendant trois jours, 346 participants venus de 21 pays africains ont pris part à cette conférence qui a eu pour thème « Invasion de la chenille légionnaire d’automne au Sahel et en Afrique de l’Ouest : état des lieux, solutions et ressources mobilisables pour contrer le fléau. »

Des participants

Au titre des recommandations, les experts ont demandé aux commissions de la CEDEAO et de l’UEMOA d’assurer respectivement le leadership et le co-leadersphip politique de la gestion de la chenille légionnaire d’automne au Sahel et en Afrique de l’Ouest, avec le CILSS comme bras technique. Ils ont aussi recommandé d’accélérer la règlementation phytosanitaire en vue de la coordination régionale dans la gestion et de poursuivre le plaidoyer pour la mobilisation des ressources. A l’endroit des pays, les experts demandent le renforcement des ressources humaines pour la conduite des activités de recherche et la mise en œuvre d’actions de sensibilisation au cours de l’année internationale de la santé des plantes en 2020.

Président de la République du Niger Mahamadou Issoufou

La mise en œuvre de ces recommandations devraient permettre de réduire les pertes de productions agricoles liées à l’impact des nuisibles des plantes de 37% à 20% à l’horizon 2023. C’est pourquoi Mahamadou Issoufou, le président de la République du Niger, s’est engagé à mobiliser le comité de haut niveau sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle de l’UEMOA pour mettre en œuvre les conclusions de la rencontre.

Photo de famille

Quant au président en exercice du CILSS, Roch Kaboré, il a jugé utile et indispensable d’accorder une attention soutenue à la lutte contre les ravageurs des cultures, particulièrement la chenille légionnaire d’automne qui constitue sans conteste une préoccupation majeure pour les braves producteurs en affectant sérieusement leur résilience.

La rencontre de Ouagadougou devrait donc donner un coup d’accélérateur à la lutte contre l’insecte ravageur, afin de permettre aux populations de vaincre la crise alimentaire.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Coordination des stratégies Sahel : Le Colonel-Major Zoungrana place le G5 Sahel en « pole position »
UEMOA : Le Conseil du travail et du dialogue social fait le bilan de ses dix ans d’existence
Coopération décentralisée : Le maire Béouindé au séminaire des maires des villes du Maghreb et du Sahel
Le Burkina Faso et l’Union Africaine lancent la campagne de « confinement de la houe au musée »
Sixième conférence de reconstitution du Fonds mondial : Roch Marc Christian Kaboré satisfait de la participation du Burkina Faso
Accès à l’éducation : Le Burkina, le Mali et le Niger signent un partenariat avec la Fondation Stromme
25 ans de l’UEMOA : Un forum scientifique sur le défi de la libre circulation des personnes et des biens dans un espace communautaire sécurisé
Burkina- Allemagne : La 5e édition du Festival Woka-Kuma à Berlin a eu lieu du 26 au 29 septembre 2019
Restructuration de l’Union Africaine : Les amendements et observations du Burkina en préparation à Koudougou
Tamotsu Ikezaki, ambassadeur du Japon : « Le Burkina recevra des équipements sécuritaires d’une valeur de 3 milliards 250 millions de F CFA »
Coopération décentralisée : Le Premier ministre rassure les ONG belges intervenant au Burkina
Inclusion numérique : Les ministres de la CEDEAO en réunion à Ouagadougou
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés