Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En fait d’imperfections, nous sommes des aigles pour voir celles d’аutrui, еt dеs tаuреs рοur vοir lеs nôtrеs. » Saint François de Sales

Opération BARKHANE : Point de situation du 11 au 17 août 2019

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 18 août 2019 à 15h00min
  Opération BARKHANE : Point de situation du 11 au 17 août 2019

BARKHANE : Premier engagement opérationnel au Mali du véhicule haute mobilité. Un concept validé haut la main dans le Gourma.

Le véhicule haute mobilité (VHM) est un blindé d’origine suédoise spécialement conçu pour le franchissement en montagne. Il équipe actuellement le groupement tactique « Belleface » en opération au Mali.

Les VHM sont arrivés sur la base temporaire de Gossi en juin dernier. Ils ont pris part à l’opération majeure menée par la force Barkhane et les Forces Armées Maliennes dans le Gourma du 25 juillet au 3 août dernier…

BARKHANE : Aide médicale à la population dans le village de N’Daki

Le 29 juillet, le médecin capitaine Marie a effectué, dans le cadre d’une opération conjointe menée par le groupement tactique « Belleface » avec les soldats maliens, une aide médicale à la population (AMP) dans le village de N’Daki. Aux côtés d’infirmiers français et maliens, elle a soigné plus de trente patients… (suite)

BARKHANE : Raid du groupement logistique « Charentes » pour soutenir une opération dans le Gourma

Le groupement tactique n°1 « Belleface » est intervenu dans le Gourma du 25 juillet au 3 août pour mener une opération conjointe avec les soldats maliens.
A cette occasion un de ses sous-groupements a entrepris un véritable raid logistique entre le 28 et le 29 juillet pour soutenir des fantassins et leurs véhicules blindés de combat d’infanterie au plus près de sa zone d’opération… (suite)

BARKHANE : Le groupement tactique « Belleface » sensibilise l’armée malienne à l’appui aérien

Début juillet, l’adjudant Jean-Philippe du groupement tactique « Belleface » a sensibilisé des cadres de l’armée malienne à cette fonction indispensable aux opérations qu’est le Joint Terminal Attack Controller (JTAC) ou contrôleur aérien avancé.

En effet, grâce à son savoir-faire spécifique et à des moyens de transmission dédiés, le JTAC permet aux troupes au sol de bénéficier d’un appui aérien, notamment lorsqu’elles sont au contact de l’ennemi… (suite)

BARKHANE : Une antenne de chirurgie vitale déployée à Gossi dans le Gourma. Un bloc opératoire au plus près des combattants.

La mission principale de l’antenne de chirurgie vitale (ACV), est de prendre en charge un blessé de guerre au plus vite, c’est-à-dire arrêter le saignement d’un blessé grave et stabiliser son état pour augmenter significativement ses chances de survie.

JPEG

Une antenne chirurgicale a été déployée sur la base temporaire de Gossi lors de l’opération conjointe menée dans le Gourma du 25 juillet au 3 août avec les soldats maliens, fournissant au groupement tactique « Belleface » un bloc
opératoire et une expertise chirurgicale au plus près des combattants… (suite)

Contact presse : barkhane.com@gmail.com

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 19 août à 22:16, par Salomon Justin Yameogo En réponse à : Opération BARKHANE : Point de situation du 11 au 17 août 2019

    D’abord, je tiens à préciser pour mes frères burkinabè que quand ces rapports BARKHANE parlent du Gourma, il ne s’agit pas de notre région de Fada-N’Gourma....
    Cela dit, personnellement, je ne comprends pas qu’avec tous ces moyens logistiques (VHM, JTAC, drônes, hélicos, avions, etc) et leurs dispositifs humains au sol y compris GIGN, la Force BARKHANE n’arrive pas à informer nos Forces de Défense et de Sécurité des mouvements de troupes ennemis ou potentiellement ennemis (????!), surtout même des gros mouvement de troupes ! Par exemple, pourquoi et comment l’attaque, aujourd’hui de notre détachement militaire dans le Soum n’a pas pu être évitée ?... Pourquoi un appui conséquent n’a pas pu être apporté à nos troupes alors que BARKHANE dispose de tant de ressources y compris aériens ?!...
    De même, je ne comprends pas que des attaques au sol puissent durer plus de une heure d’horloge sans que ces fameux spécialistes sur-équipés ne puissent apporter un appui au combat à nos troupes attaquées (???!). Pourquoi ces forces étrangères, françaises surtout, se balladent à travers notre pays, font des relecvés topographiques, géologiques, hydrauliques et autres et se déplacent avec des gos engins et des gros conteneurs dont NOUS IGNORONS LES CONTENUS REELS... IL VA FALLOIR VRAIMENT NOUS EXPLIQUER TOUT CELA parce que, si nos politiciens et Gouvernants sont dupes, il n’en est pas de même de nos citoyens et Demain pourrait faire TRES mal à nous tous et toutes (eux-même y compris !)... qui se mouvoient à travers notre territoire

    Répondre à ce message

  • Le 20 août à 05:55, par De France En réponse à : Opération BARKHANE : Point de situation du 11 au 17 août 2019

    Bonjour,

    Oui l’opération Barkane devrait s’arrêter.

    Elle coûte à la France et succite des réactions d’enfants gâtés comme celle du commentaire précédent.

    Mieux vaut laisser le colonialisme capitaliste chinois s’occuper de l’Afrique.

    Ou pas...

    Avant d’écrire un tel commentaire, il vaut mieux réfléchir un minimum, non ?

    Pourquoi le gouvernement Burkinabé et les citoyens n investissent ils pas sur le bitcoin pour ne plus dépendre financièrement de personne et relancer le pays dans la croissance ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Fonction publique : Les administrateurs civils en grève de 96 heures à partir du 24 septembre 2019
Recensement général 2019 au Burkina : L’INSD instruit des journalistes sur les modalités d’organisation
Situation humanitaire dans le Centre-Nord : Le Cadre de concertation régional à la recherche de mesures urgentes
Forum national des jeunes : La contribution de la jeunesse burkinabè dans la lutte contre le terrorisme au cœur des échanges
Boussé : L’ambassadeur Athanase Boudo offre des vivres aux déplacés internes
Concours directs 2019 : 27 639 candidats composent dans la région du Sud-Ouest
Entreprenariat féminin : UNCDF renforce les capacités de 100 femmes à Ouagadougou
Concours directs 2019 : 1 247 751 candidatures pour 5 892 postes
Prostitution et MST au temps colonial : « Il fallait règlementer la prostitution pour qu’elle se passe dans des conditions qui puissent préserver un peu la morale », Dr Yacouba Banhoro
Crise foncière dans les arrondissements 3, 8 et 9 de Ouagadougou : Le cri du cœur d’une organisation de défense des acquis de l’insurrection populaire
Santé maternelle et infantile : Le ministère de la Santé veut tirer profit des résultats de la recherche
Fête du 11-Décembre 2020 : Les activités officiellement lancées à Banfora
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés