Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il n’y a rien de plus beau qu’une clef, tant qu’on nе sаit раs се qu’еllе οuvrе.» Maurice Maeterlinck

Organisation démocratique de la jeunesse (ODJ) : Une marche silencieuse pour réclamer l’autopsie des militants « assassinés » dans le Yagha

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Justine Bonkoungou • samedi 17 août 2019 à 23h10min
Organisation démocratique de la jeunesse (ODJ) : Une marche silencieuse pour réclamer l’autopsie des militants « assassinés » dans le Yagha

Les militants de l’Organisation démocratique de la jeunesse (ODJ) ont effectué une marche silencieuse ce samedi 17 août 2019 en direction de la morgue du CHU de Bogodogo en vue de réclamer l’autopsie des corps de leurs camarades Fahadou Cissé et Balima Hama. Deux responsables de l’ODJ de la province du Yagha retrouvés morts le 31 mai 2019.

C’est munis des photos de leurs camarades Fahadou Cissé et Balima Hama, que les militants de l’ODJ réunis à l’initiative de la sous-section de Bogodogo et accompagnés d’acteurs d’organisations de défense des droits humains se sont ébranlés en silence vers la morgue du CHU de Bogodogo. C’est là que sont gardés depuis le 28 juin 2019 les corps des deux responsables de l’ODJ de la province du Yagha retrouvés morts le 31mai 2019, alors qu’ils se rendaient à une audience que leur avait accordée le haut-commissaire de la province et où ils n’arriveront jamais.

Ernest Bationo, président de la sous-section Bogodogo de l’ODJ

« Cet assassinat intervient dans un contexte où notre organisation et l’ensemble des organisations du mouvement démocratique révolutionnaire du Burkina Faso sont l’objet d’intimidations, de diabolisation, de menaces voilées et de menaces de mort par le pouvoir MPP et alliés. », s’est indigné Ernest Bationo, président de la sous-section Bogodogo de l’ODJ. Le seul tort de ses camarades, dira -t-il, « est le fait qu’ils se battaient quotidiennement pour l’éveil des consciences et pour une gestion efficace des ressources naturelles (l’or notamment) de notre sous-sol au profit de notre peuple. »

C’est au regard donc des circonstances de leur mort, que l’ODJ a réclamé une autopsie qui pourrait contribuer à l’élucider. Mais 78 jours après leur « assassinat », l’organisation dit attendre toujours l’autopsie avant de pouvoir procéder à la levée de corps et à l’inhumation de ses responsables.

La marche silencieuse de ce samedi 17 août 2019 vise donc à réclamer vérité et justice pour Fahadou Cissé et Balima Hama. « Nous interpellons les autorités administratives et judiciaires à prendre toutes les dispositions dans les plus brefs délais pour autopsier les corps de nos camarades et faire toute la lumière autour de cet assassinat abominable. », a exigé Ernest Bationo.

Et c’est convaincus que cette marche silencieuse n’est que « le début d’une lutte qui promet d’être longue », que les militants de l’ODJ se disent prêts à engager d’autres formes de lutte pour se faire entendre.

Le 31 août 2019, il est ainsi prévu un meeting toujours pour exiger l’autopsie des corps des deux militants de l’ODJ.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Dori : Le président du Faso inaugure la gare routière et le CHR rénové
Insécurité : « Plus que jamais, les femmes et les enfants sont encore plus vulnérables », s’apitoie la présidente d’African Women Leaders, Marie Hermann Coulibaly
Imposition de la cendre au début du Carême : Un appel à la conversion et à la pénitence
Fronde sociale : Les magistrats burkinabè annoncent les couleurs
Burkina : Le président du Faso rassure les déplacés internes dans le Sahel
Santé sexuelle et reproductive : 60 « billis » prêts à sensibiliser leurs pairs
Sahel : Les populations locales partagent leurs expériences sur la résilience
Tourisme : Des supports pour promouvoir les sites et la diffusion du potentiel touristique
Santé au Burkina : Les partenaires au développement échangent sur le financement du plan stratégique 2020-2024 de l’Institut national de santé publique
Commune de Boromo : Le sous-projet PAPF/Boromo officiellement lancé
Fonds vert pour le climat : Des acteurs burkinabè appelés à une synergie d’actions
Les différents bonus du casino en ligne
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés